___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Une amitié naissante (PV : Brewal )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Farzen
Élève
avatar
Nombre de messages : 13
Rôle : Élève d'Émeraude
Date d'inscription : 25/02/2017

Plus sur le personnage
Âge: 7 ans
Rôle: Élève d'émeraude
MessageSujet: Une amitié naissante (PV : Brewal ) Ven 03 Mar 2017, 01:42

Le château d'émeraude... il correspondait parfaitement à ce que Farzen c'était imaginé. Une magnifique bâtisse de plusieurs années, construite avec des pierres qui à ces yeux resplendissaient. Des couloirs interminables, des pièces magnifiquement décorées. Une bibliothèque à faire mourir d'envie un érudit et évidemment les chevaliers, qui dans leurs armures impressionnante qui n'arrêtait pas de faire rêver le jeune garçon nouvellement arrivé. Malheureusement avec cet amas de choses géniales ce profilé également des choses qu'il l'était un peu moins pour le futur écuyer. En effet la chose qui l'avait le plus dérangé, compte tenu de sa timidité, était l'absence de chambre individuelle. Très probablement dû au fait qu'étant des futurs chevaliers d'émeraude, les relations entre membres de cet ordre devaient être de l'ordre du fraternel...

Le jeune garçon venait justement de sortir de ses songes, il ouvrit doucement les yeux et s'aperçut que la lumière du jour était encore loin. Il se leva doucement, posant un pied sur le sol froid, un frisson le parcourut, son deuxième pied rencontra également le sol et il s'appuya sur le matelas pour se lever. Il poussa un soupir une fois debout, mais garda les jambes collées contre le matelas un petit moment pour trouver son équilibre et ne pas être pris de vertige. Le jeune garçon ce dirigea vers la fenêtre et respira un grand coup l'air frais de la nuit. Il prit le temps d'observer un peu les étoiles ce remémorant par la même occasion sa famille.

Tous lui manquaient, il n'avait pas encore d'amis ici, pour être honnête il n'avait adressé la parole à aucun des élèves également présent. Son esprit divagua et l'image de ses frères ce forma dans son esprit. Ils lui manquaient, les petits jeux et les moments qu'il passait avec eux. Mais l'absence de sa mère était ce qui le faisait le plus souffrir, en effet, ils avaient toujours été très fusionnels, pour ainsi dire il n'avait jamais vraiment quitté les jupons de sa mère, mis à part le moment où il avait rejoint le château.

Il poussa un soupir, puis plaqua ses mains sur sa bouche immédiatement les yeux écarquillé, il avait tellement laissé ces pensées vagabondé qu'il en avait oublié la présence des autres enfants qui étaient eux en train de dormir, il se retourna lentement prenant soin de ne plus faire de bruit. Il remarqua que personne n'était réveillé ou en tout cas, personne n'en avait l'air, il baissa les mains et tourna la tête vers le ciel de nouveau.

*Il faut que je fasse beaucoup plus attention, après tout je ne suis pas tout seul au sein de ce château*

Le jeune garçon sorti de sa contemplation et regarda la chambre, elle n'était ni trop grande, ni trop petite, juste suffisant pour contenir le nombre d'élève nécessaire avec le confort le plus appréciable. Le garçon commença à se diriger vers la porte de sortie. Il n'en pouvait plus de rester si proche de personne qu'il ne connaissait pas. Il lui faudrait pourtant apprendre et faire des efforts, mais ce n'était pas sa timidité maladive qui lui serait d'un grand secours.

Il approcha la porte et la tira aussi doucement et silencieusement que possible. Malgré ses efforts, un mince grincement ce fit entendre, il lui parut faire un bruit de dragon, mais l'imagination du garçon étant fertile, il s'avère que le bruit n'était pas si important. Il sortit de la pièce et poussa la porte sans la fermer complètement afin d'éviter un maximum de bruit. Il s'avança dans le couloir frôlant les murs comme si cela pouvait le faire disparaître. Puis il eut l'impression qu'une personne se trouver dans son dos, il se retourna et se retrouva face à une personne qui faisait sa taille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11813-farzen-d-emeraude
Brewal
Élève
avatar
Nombre de messages : 18
Rôle : Élève d’Émeraude
Âge du personnage : 9 ans
Date d'inscription : 25/02/2017

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: Re: Une amitié naissante (PV : Brewal ) Lun 06 Mar 2017, 12:56

Brewal avait pourtant le sommeil lourd.
Il fallait le voir : bras étendus et jambes écartées, comme s’il voulait occuper le maximum d’espace dans ce lit qui lui avait été attribué. Comme il bougeait parfois pendant la nuit, ni ses draps ni ses vêtements ne le recouvrait entièrement, si bien qu’on pouvait voir son ventre nu se soulever au rythme de sa respiration.
Sous ses paupières palpitantes, il rêvait. Ou pas.

Brewal avait pourtant le sommeil paisible.
Mais ce soir-là, son sommeil fut peuplé de cauchemars. Il s’agissait d’un vieux rêve qu’il n’avait plus fait depuis quelques années. Le jeune garçon se voyait, non pas tel qu’il était à l’époque mais tel qu’il était aujourd’hui, glisser hors des draps de laine, attiré par des grincements et des soupirs étranges. Il se voyait déambuler dans le couloir et se diriger vers la porte entrebâillée, la tirer et découvrir une bête.
Dans l’obscurité, il ne devinait que sa silhouette qui se découpait dans les ombres. C’était vouté, ça semblait se battre avec les draps comme un chien creuse un trou dans la terre. Un sanglier muté, une bête pourvues de défenses qui éventrait quelque chose parmi les couvertures tout en grouinant de plus en plus fort.

L’enfant s’éveilla soudain. Il n’avait pas bougé malgré son réveil brusque mais il avait retenu son souffle et écarquillé les yeux de terreur. Il comprit qu’il avait seulement rêvé, et fut quelque part assez content qu’il n’y avait personne à son chevet pour le surprendre dans ce moment de faiblesse inhabituel.

Le ciel était encore sombre et tous dormaient.
Ou presque ! Lorsque Brewal se redressa doucement, il vit un autre garçon quitter la chambre dans un léger grincement. La curiosité supplantant son engourdissement (car il n’était pas du matin), il se laissa tomber du lit et se faufila à son tour jusqu’à la porte. Seul le craquement de ses chevilles et le souffle des autres enfants meublaient le silence. La porte grinça une seconde fois, et Brewal fut dehors.

Il rattrapa son camarade d’un pas qui oscillait entre la course et la marche furtive. C’est qu’il fallait être discret mais en même temps… il avait du mal à réprimer son excitation. Lorsqu’il arriva à sa hauteur, sans doute n’avait-il pas été assez discret puisque l’autre garçon se retourna.

- Qu’est-ce que tu mijotes ? chuchota Brewal dans un sourire malicieux.

Son ton, loin de sonner comme une accusation, exprimait le plus grand intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farzen
Élève
avatar
Nombre de messages : 13
Rôle : Élève d'Émeraude
Date d'inscription : 25/02/2017

Plus sur le personnage
Âge: 7 ans
Rôle: Élève d'émeraude
MessageSujet: Re: Une amitié naissante (PV : Brewal ) Lun 20 Mar 2017, 10:57

Le jeune Farzen sursauta, son coeur manqua un battement et un pas maladroit en arrière le fit tomber à la renverse. Le garçon tomba sur l'arrière train les yeux tout grand ouverts tout comme la bouche. N'arrivant même pas à dire un mot, il recula doucement et se mit à détailler la personne face à lui.

C'était apparemment un garçon, il était plus grand que lui de plusieurs centimètres, sur son visage dorée par le soleil se trouvaient deux yeux marrons de la même couleur que les cheveux ébouriffés au dessus de son crâne. Il avait débrailler, mais pas méchant, de même que lors de son élocution, rien dans sa voix n'avait l'air agressif, seulement une grande bouffée d'intérêt qui contribua à la surprise de Farzen.

La timidité commença à prendre le dessus sur la surprise et malheureusement avec cette même timidité la seule chose qu'il fut capable d'articuler n'avait strictement aucun sens.

- Je ... Je ne ... Non, c'est... Tu vois...

Il se releva aussi vite que possible tout en s'aidant d'une arrête du mur de pierre se faisant soulever un peu de poussière sûrement laissée la par le temps et l'usure. Il s'écorcha un peu le doigt mêlant à la poussière du sang chaud et teinté d'une couleur rouge. Mais la frayeur de la nouveauté lui fit comme pousser des ailes, il ne sentit rien de tout cela et commença une course folle dans les couloirs du château malgré la quiétude de la nuit. Le bruit de ses pas lourds sur le sol dur et froid semblait créer un vacarme à réveiller les morts. Il s'arrêta après quelques mètres déjà hors d'haleine à cause de la peur et de la brûlure que son doigt commençait à ressentir. Le jeune garçon se laissa glisser sur le sol et le long du mur, puis il reprit son souffle aussi calmement que possible. Il se laissa à regarder dans le couloir et ne vit personne à ce moment-là, mais une grimace le tira de sa courte contemplation à cause de la douleur de son doigt qui commençait à palpiter.

Le garçon déchira un petit morceau de son pyjamas et essuya son doigt doucement. Ensuite, il enroula la lanière de tissus autour de son doigt plus vers la base et serra pour arrêter le saignement comme il avait déjà vu faire à la ferme de ses parents. Il souffla dessus un petit peu puis le mis dans sa bouche pour enlever le sang qui coulait encore oubliant totalement le fait que la magie existe.

Autour de lui le couloir était sombre, la fraîcheur de la nuit toujours présente le fit frissonner, sous lui la pierre froide de plusieurs centaines d'année et qui avait connus nombre pas fit entendre ceux d'une personne approchant, mais le jeune garçon était bien trop absorbé par sa blessure pour pouvoir y faire attention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11813-farzen-d-emeraude
Brewal
Élève
avatar
Nombre de messages : 18
Rôle : Élève d’Émeraude
Âge du personnage : 9 ans
Date d'inscription : 25/02/2017

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: Re: Une amitié naissante (PV : Brewal ) Sam 22 Avr 2017, 05:27


Brewal fixait l’inconnu, dévoré par la curiosité. Puis il le reconnut – sans pour autant le connaître : c’était un élève, tout comme lui, mais solitaire. Ils n’avaient jamais eu l’occasion d’échanger quelques mots et la raison était désormais évidente : ce garçon-là était timide.

- Je ... Je ne ... Non, c'est... Tu vois...

- Je ?

Sa réaction amusait Brewal qui se pencha se retint d’éclater de rire. Son camarade lui rappelait un animal sauvage et craintif qu’une poignée de pierres aurait fait détaler. Mais ici, en l’occurrence, quelques mots suffirent : alors qu’il s’apprêtait à lui tendre la main pour l’aider à se relever, l’enfant craintif se redressa avant de prendre ses jambes à son cou.
Brewal fut tout d’abord un peu déconcerté, mais son sourire revint, plus large encore. Il avait l’air marrant, lui. Et surtout : c’était un rapide.

Il fit quelques pas dans la direction vers laquelle l’enfant avait filé mais tomba bien vite sur une intersection. Lui qui avait l’habitude de poster les animaux dans les bois et dans les champs, ce décor rendait la traque beaucoup plus difficile. Il se laissa d’abord guider par les bruits de pas qui s’estompaient face à la distance, puis par le hasard, à défaut de certitudes.

La chance était de son côté : il vit au bout d’un couloir la silhouette tapie de son camarade occupé à déchirer son vêtement. Loin de se laisser décontenancer par cette vision, Brewal s’avança doucement dans sa direction et chuchota :  

- Hey…

Comme il s’attendait à le revoir détaler comme la dernière fois, il leva une main et reprit :

- Attends.

C’est alors qu’il entendit des pas et le tintement métallique d’une armure. Quelqu’un approchait. Un garde ? Un chevalier ?

- Allons-nous cacher. décida Brewal.

Il désigna du menton une immense tapisserie accrochée à l’un des murs. Les choses devenaient très amusantes, ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Une amitié naissante (PV : Brewal )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Royaume d'Émeraude :: Cité d'Émeraude :: Le château-