___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Quand tu étouffes, Poses-toi et Respires ! [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Tara
Ex-Chevalier
avatar
Nombre de messages : 972
Rôle : Chevalière d'Emeraude
Date d'inscription : 19/10/2010

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: Quand tu étouffes, Poses-toi et Respires ! [LIBRE] Dim 26 Fév 2017, 04:20

Ce matin, j'ai décidé de sortir. Le jour n'était pas encore levé, une fine bruine continuait de s'abattre sur le royaume d'Emeraude mais cela ne stoppa aucunement la fée téméraire que j'étais.

J'avais simplement besoin de réfléchir, de faire un point sur mon existence. Depuis quelques temps tout devenais compliqué pour moi, peut-être était-ce un message masqué des Dieux pour que je change de voie. Le doute s’emparait de plus en plus de mon cœur. J’étais de moins en moins agile et concentrée lors de mes entrainements. Cela bien sûr était indépendant de ma volonté, mais le doute rongeait mon âme. En tant que chevalière je me dois d’être exemplaire, de travailler mes faiblesses afin qu’elles disparaissent … mais cela ne se passait pas vraiment comme ça….  Je sortis de l’aile des chevaliers et alla me rendre dans la cour intérieure.  La nature avait toujours eu sur moi une influence énorme.  Peut-être que me retrouver dans cet endroit m’aiderai à mettre mes idées au clair. Rapidement je m’allongeai sur l’herbe encore humide. Tout se bousculait dans mon esprit. Mon évolution sur les derniers mois, les doutes sur mes sentiments amoureux. Je ne savais plus quoi faire.

Il fallait prendre les problèmes un par un. Tout d’abord, je savais d’où je venais et mes proches me manquaient énormément. Mais en choisissant de devenir chevalière j’avais désormais une nouvelle famille.

Il me tardait d’avoir ma propre famille … Encore fallait-il comprendre l’attitude des hommes. Et cela n’était pas gagné…. J’avais tellement de mal avec cela … J’aurai tellement aimé que quelqu’un vienne sur ma route et soit la bonne personne ….

Je resta perdue dans mes longues réflexions et m’endormis…



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ewan
Archimage
avatar
Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 25/09/2010

Plus sur le personnage
Âge: 56 - 61 ans
Rôle: Archimage
MessageSujet: Re: Quand tu étouffes, Poses-toi et Respires ! [LIBRE] Lun 10 Avr 2017, 07:38

Cela faisait une semaine qu'Ewan était de retour au royaume d'Emeraude. Il avait revu sa sœur et avait rencontré Saya, la femme de son petit frère. Ces deux entrevues avaient eu leurs lots de joie et de peine. Allongé sur son lit, Ewan se remémora un instant les différentes scènes puis les chassa de son esprit. Il ne tenait pas à s'y attarder tout de suite. Cela faisait beaucoup en seulement quelques jours.

Ewan avait choisi de s'établir pendant quelques temps dans une auberge du village. Il ne tenait pas à monopoliser tout de suite une chambre de la tour des mages, même s'il se tenait à sa disposition si elle avait besoin de lui. Après tout, son allégeance était vouée à cette institution, comme elle l'avait toujours été. Du temps où il parcourait Enkidiev, il avait continué d’œuvrer pour elle, incluant Alizée, qui était devenue entre-temps Cardinale de la tour du Nord. Ewan esquissa un sourire, amusé à l'idée que sa jumelle soit sa supérieure hiérarchique.

Ewan tourna la tête vers la fenêtre. Il était encore tôt. Le jour n'était pas encore levé même s'il n'allait pas tarder à le faire. L'archimage était réveillé depuis une bonne demi-heure. Jadis propriétaire d'une ferme, il avait prit l'habitude de se lever tôt et son corps était encore réglé comme du papier à musique. Il observa la fine bruine qui tombait. Le temps n'était pas à la balade mais il décida d'aller faire un tour au château d'Emeraude. Il pourrait éventuellement se rendre à la bibliothèque.

Ewan se leva. Il fit sa toilette, s'habilla d'un pantalon, d'une tunique et d'une cape et quitta sa chambre. Il descendit l'escalier, salua l'aubergiste et sortit. La bruine gênant sa vision, il rabattit son capuchon sur sa tête avant de se mettre en route. Il n'était pas le seul à être debout à cette heure et le village s'éveillait tranquillement. Ewan le traversa rapidement et s'engagea sur le chemin qui conduisait au château. Il pénétra dans la grande cour qui était moins animée. Elle était pratiquement vide. Le château ne s'était pas encore complètement réveillé. Il traversa la cour et avisa une jeune femme rousse qui dormait sur l'herbe, nullement gênée par la fine bruine. Plus loin se tenaient également un jeune homme accompagné d'un imposant cheval de ferme.

L'archimage se trouvait à côté du jeune homme quand un bruit sourd retentit au loin, résonnant dans la cour. Ewan n'avait aucune idée de ce dont il s'agissait mais le cheval se cabra, effrayé. La panique le gagna et il s'emballa, en dépit des efforts de son jeune maître pour le rassurer. Le cheval hennissait et se cabrait, ses sabots frôlant dangereusement la tête du jeune homme. Ewan se précipita pour lui prêter main-forte. Il transmis au cheval une vague d'apaisement. En vain. Le cheval, véritablement paniqué, continuait de se cabrer. Du bras droit, Ewan écarta le jeune maître inquiet qui se trouvait un peu trop près des sabots. En dépit de ses puissants talents magiques, l'archimage n'était pas sûr de pouvoir lui raccommoder le crâne si ce dernier était transformé en bouillie, même s'il était évident que le cheval ne voulait pas volontairement blesser son maître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11889-ewan-d-emeraude-archimage http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11903-ewan-maj-29-05-2017#147302
Tara
Ex-Chevalier
avatar
Nombre de messages : 972
Rôle : Chevalière d'Emeraude
Date d'inscription : 19/10/2010

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: Re: Quand tu étouffes, Poses-toi et Respires ! [LIBRE] Mer 26 Avr 2017, 12:32


Un bruit sourd se fit bientôt entendre ! Cela me fit tressauter le cœur ! Où étais-je ? Que se passait-il ? Je bondis sur mes pieds en un instant. Etait-ce une hallucination ? Non sûrement pas… Quoique depuis quelques temps j’avais l’impression de devenir folle. J’entendit les sabots du cheval sur les pavés de la cours et accouru aussitôt. Non je n’hallucinais pas ! Il y avait là deux hommes. Un jeune qui manquait de se faire piétiner par son cheval et un plus âgé qui tentait d’éviter le drame.

J’avança et lança d’une voix calme :

« Calmes-toi mon beau ! Chut ! On ne te veut pas de mal ! Tu as eu peur c’est ça mais c’est bon tu n’es plus seul ! Je ne te ferais aucun mal. »

Je m’approchai calmement du cheval qui accepta de se calmer, posa ses sabots à terre. J’en profita pour aller l’attacher à un poteau. Je remarquai rapidement du sang sur les pavés. Je regarda le jeune homme à terre et lança :

« Bien le bonjour Messieurs, voilà une bien belle blessure si vous permettez j’aimerai vous soigner. Chevalière Tara d’Emeraude pour vous servir.»

Je m’inclinai et m’agenouilla à la hauteur du blessé. Puis j’apposa mes mains sur son crâne . Mes paumes s’illuminèrent. Son crâne redevint comme si de rien n’était, mais un vaste sentiment d’épuisement commença à m’envahir.

Je regardai les deux hommes qui semblaient stupéfaits sur le fait que j’ai réussi à canaliser le cheval et à soigner les blessures du jeune homme. Je précisai rapidement :

« Je suis une fée, les animaux sont mes amis. Et j’ai la chance d’être une des guérisseuses de l’ordre…. Le seul hic, c’est que quand je fais des efforts trop intense je m’évanouie.»

A peine eut-elle finie sa phrase que la fée tomba dans les pommes … Soudain je me sentais légère, comme une plume, comme un nuage. J’avais la sensation de m’envoler, et je me sentais entourer d’air chaud. Cela faisait comme un cocon et était très agréable. Je pouvais régénérer mes forces en entraînement acharné. Au fil des années l’expérience m’a apprise à garder ma volonté de fer ! Mais pour l’heure j’étais perdue dans le monde de Mila Lara, dans le pays des rêves…. Ou plutôt cela commençait comme un rêve…

J’étais dans la forêt, et soudain j’entendais des pas. Se trouvait là mon ex petit ami et sa copine…. Cela eu pour simple effet de me réveiller instantanément. Les larmes coulaient sur mes joues. Je ne savais pas où j’étais exactement mais peu importait la rupture avec Hélias était très dure à vivre pour moi ….
J’étais là , genous à terre en larmes devant cet homme qui visiblement ne comprenait rien à mon état et semblait perdu. Je lança alors entre deux sanglots :

« Mila Lara ! Pourquoi continues-tu à t’acharner comme ça contre moi ? ! C’est inhumain ! Moi qui t’ai toujours respectée.»

Tara se retourna vers l’homme et lança : « Les chevaliers ne sont pas des êtres sans cœur…. Malheureusement. Sinon personne ne m’aurait brisé le mien. »


Dernière édition par Tara le Jeu 27 Avr 2017, 03:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ewan
Archimage
avatar
Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 25/09/2010

Plus sur le personnage
Âge: 56 - 61 ans
Rôle: Archimage
MessageSujet: Re: Quand tu étouffes, Poses-toi et Respires ! [LIBRE] Dim 14 Mai 2017, 14:27

Ewan se baissa juste à temps, sauvant son crâne et son contenu qu'il n'aurait pas voulu voir éparpillé un peu partout. En dépit de cela, l'animal en lui-même n'était pas un réel danger mais on ne calmait pas un cheval paniqué en quelques secondes.
Entre-temps, le jeune maître était tombé à terre. Ewan l'agrippa par son col et le tira en arrière afin de le mettre en sécurité.
La cour résonnait de hennissements et de bruits de sabots cognés contre le pavé. Le vacarme commença à attirer quelques badauds qui passèrent la tête par leurs fenêtre, cherchant l'origine du raffut. L'ayant déterminé, certains y allèrent de leurs petits commentaires, d'autres s'approchèrent pour prêter main forte. Le cheval n'était pas un petit poulain mais bien un imposant cheval de ferme, plusieurs hommes allaient être nécessaires pour le calmer.
Parmi les quelques renforts, une jeune femme rousse accourut et s'approcha du cheval. Maîtresse d'elle-même, elle lança :


- Calmes-toi mon beau ! Chut ! On ne te veut pas de mal ! Tu as eu peur c’est ça mais c’est bon tu n’es plus seul ! Je ne te ferais aucun mal.

Progressivement, à la surprise générale, le cheval se calma. Sa respiration saccadée prit un rythme plus tranquille. Le cheval s'ébroua, ses grands yeux noirs fixant la jeune femme avec confiance. Cette dernière conduisit l'animal à un poteau avant de l'attacher.
Pendant ce temps, l'Archimage s'agenouilla près du jeune maître qui avait eu la peur de sa vie. Il posa sa main sur son épaule afin de le rassurer et de le calmer. Ewan posa les yeux sur la tête du jeune homme et avisa une vilaine plaie sur son cuir chevelu. Cette dernière était suffisamment importante pour avoir laissé du sang sur le pavé. Manifestement, elle n'avait pas été causée par le cheval mais par la chute du jeune homme. L'Archimage sonda rapidement ce dernier afin de vérifier si cette blessure ne cachait pas un dommage plus important tel qu'un traumatisme.
Une fois le cheval calmé et après avoir vu que le jeune homme n'avait rien de croustillant à regarder genre l'humérus d'un bras faisant la bise à une rotule, la petite foule de badauds se dispersa. La jeune femme rousse revint vers le duo.


- Bien le bonjour Messieurs, voilà une bien belle blessure si vous permettez j’aimerai vous soigner. Chevalière Tara d’Emeraude pour vous servir.

Un Chevalier d'Emeraude...La dernière fois qu'il avait entendu ce titre, il y a des années de cela, c'était dans la bouche de son fils qui lui avait rabattu les oreilles en parlant de ceux qui étaient ses héros. Ewan n'en avait pas revu depuis son départ d'Emeraude. Cela ramena en lui des souvenirs perdus plus ou moins agréables qu'il chassa immédiatement de son esprit.
La désormais connue sous le nom de Tara s'inclina pour les saluer et s'agenouilla afin de soigner la blessure du jeune homme. Les Chevaliers possédaient également le pouvoir de soigner les blessures et certain étaient spécialement doués dans ce domaine. La jeune femme le confirma tout en fournissant une explication sur l'extraordinaire facilité qu'elle avait démontrée pour calmer le cheval emballé.


- Je suis une fée, les animaux sont mes amis. Et j’ai la chance d’être une des guérisseuses de l’ordre…. Le seul hic, c’est que quand je fais des efforts trop intense je m’évanouie.

Joignant littéralement le geste à la parole, Tara s'effondra, inconsciente. Ewan se pencha immédiatement vers elle. Il sonda la jeune femme, vérifiant que tout allait bien. Elle n'était pas en danger, simplement vidée de son énergie qu'elle devait récupérer. Ewan soupira. S'évanouir ? Juste un...hic elle avait dit ? Pour un hic, c'était un hic oui ! Ah ah ! Les Chevaliers étaient peut-être doués pour faire les malins avec leurs cures-dents métalliques, mais leur utilisation de la magie exaspérait parfois l'Archimage qu'était Ewan. Il se promit de gronder le jeune Chevalier lorsque cette dernière émergerait. En attendant, il fallait veiller sur elle.
Le jeune homme, quant à lui, était interloqué. Les différents évènements s'étaient enchaînés un peu trop rapidement pour lui, d'autant plus qu'il avait été un peu chamboulé par le comportement de son cheval, et il avait du mal se raccrocher. Il se pencha, inquiet, sur la jeune femme qui lui avait sauvé la mise.


- Ne vous inquiétez pas , le rassura Ewan. Elle a simplement besoin de récupérer. Je vais m'occuper d'elle.

Le jeune homme hocha la tête et se leva. Il se dirigea vers son cheval dont il caressa la tête. Il détacha ensuite son compagnon et s'éloigna avec lui.
Ewan ne pouvait décemment pas laisser la jeune femme allongée par terre. Même si l'Archimage n'était pas l'homme le plus musclé du monde, la morphologie de la fée qu'était Tara lui permettait aisément de la soulever. Il se pencha en avant, commençant à glisser sa main sous ses omoplates et l'autre sous la pliure de ses jambes.
Mais avant qu'il ai pu faire quoi que ce soit, Tara s'éveilla en pleurs. Elle se redressa et se mit à genou, les larmes continuant de rouler sur ses joues. Elle était animée d'un véritable désespoir. Sa perte d'énergie en était-elle l'origine ? Que se passait-il ?


- Mila Lara ! Pourquoi continues-tu à t’acharner comme ça contre moi ? ! C’est inhumain ! Moi qui t’ai toujours respectée.

Le jeune Chevalier se retourna vers l'Archimage, plantant un regard désespéré dans celui, surpris, d'Ewan, toujours agenouillé à sa hauteur :

- Les chevaliers ne sont pas des êtres sans cœur…. Malheureusement. Sinon personne ne m’aurait brisé le mien.

La responsable de ce désespoir n'était manifestement pas sa perte d'énergie. La cause était tout autre. On lui avait brisé le coeur ? De quoi s'agissait-il ? Ewan n'avait aucune idée de qui pouvait être la personne qui provoquait un tel chagrin chez le jeune Chevalier mais il voyait que sa souffrance était bien réelle et qu'elle la trainait depuis quelques temps. Cela le toucha. Il posa une main réconfortante sur son épaule et la laissa pleurer durant quelques minutes afin qu'elle puisse tranquillement évacuer sa peine. Il prit doucement la parole.

- Tara...il est encore tôt...je ne sais pas si vous avez déjà déjeuné, mais vous pourriez venir avec moi...Thé, chocolat, lait, brioche...je peux vous offrir n'importe quoi. Vous venez de vivre une perte d'énergie, ce n'est pas anodin. Cela vous remettrait d'aplomb. Et...cela vous réconforterait. Vous pourrez me parler de ce qui provoque chez vous un tel chagrin...si vous le désirez bien évidemment.

En tant qu'Archimage, Ewan ne pouvait la laisser repartir tranquillement après la perte d'énergie qu'elle venait de vivre suite à l'utilisation de sa magie. En tant qu'homme, il ne pouvait la laisser seule en proie à un tel désespoir. Bien entendu, il ne souhaitait pas la brusquer ni entrer de force dans sa vie intime. C'était à elle de décider si elle voulait se confier ou non. Il n'était qu'un inconnu après tout.
Oh, il était d'ailleurs peut-être temps de se présenter. Et d'expliquer pour quelle raison il s'occupait autant de la perte d'énergie de Tara. Il lui sourit gentiment.


- A propos, je me nomme Ewan. Je suis l'un des Archimages de la Tour.  


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11889-ewan-d-emeraude-archimage http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11903-ewan-maj-29-05-2017#147302

Quand tu étouffes, Poses-toi et Respires ! [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Royaume d'Émeraude :: Cité d'Émeraude :: Le château :: La grande cour-