___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Une rencontre littéraire (PV Samaël)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Eyreen
Élève
avatar
Nombre de messages : 41
Rôle : Elève de la tour des mages
Âge du personnage : 7-12 en G18
Date d'inscription : 13/08/2016

Plus sur le personnage
Âge: 7-11 ans en G18
Rôle: élève de la tour des mages
MessageSujet: Une rencontre littéraire (PV Samaël) Dim 05 Fév 2017, 16:19

Eyreen était désormais à la tour depuis quelques années. Elle avait lié connaissance avec certain de ses camarades de classe mais à son grand désarrois, aucune réelle amitié. Après tout les liens mettaient souvent du temps à se créer. Elle ne devait donc pas se montrer trop impatiente, chaque chose viendrait en son temps. Pour l'heure elle passait la majeur partie de de son temps libre à la bibliothèque, elle aimait les ouvrages qu'elle y dénichait.  
Depuis quelques jours toutefois l'enfant souriait avec un peu moins de facilité. Elle avait appris depuis peu que Maëva était décédé et avait écrit une lettre à Thélo pour lui témoigner son soutien sans faille. La jeune fille était elle même touchée par la mort de la reine. Il était toujours triste d'apprendre qu'une personne aussi jeune avait rendu son dernier souffle. Maëva avait été cueillit dans la fleur de l'âge alors qu'elle était promise à un brillant avenir. Quel dommage ! Thélo était veuf avant même d'être complètement adulte, comment penser qu'un jours il pourrait aller de l'avant ?  Sa peine devait être profonde. Eyreen savait que l'amour n'avait jamais été de mise entre les deux jeunes gens, toutefois sa disparition devait tout de même l'attrister. Peut être même se sentait il d'une quelconque manière  coupable. Elle voulait être près de son ami dans cette période pour lui si tourmenté. Si cela était possible elle se rendrait à son couronnement pour être présente quoi qu'il adviendrait.  
La jeune fille comme à l’accoutumé se rendit à la bibliothèque ou elle se construisit un solide rempart de livres. Tout les recueils était dispersé autours d'elle. Au milieu la jeune fille en tailleurs dévorait un ouvrage sur la magie élémentaire de la terre. Elle même ayant un pouvoir sur l'air, elle aimait particulièrement étudier les dons se référant à la nature. Lorsqu 'elle eut finit le livre, plusieurs heures c'était écoulé mais sa soif de connaissance était loin d'être assouvis. Elle prit donc un second recueil celui ci traitant de stratagème politique complexe. Eyreen voyait cela, dans sa forme, comme une partie d’échec élaboré, toutefois les conséquences étaient bien plus terrible en cas d’échec. La guerre n'était  pas un jeu l'enfant le savait fort bien. Elle aimait comprendre simplement la monde qui l'entourait et malheureusement les manœuvres politiques en faisait partie. La nuit commençait à poindre lorsqu'elle se saisit de son troisième livre. Un recueil de poème dont son père avait fait référence un soir à l'époque où Eyreen était encore parmi eux.

« Dans mes jours de malheur seul entre mille,
Tu m’es resté fidèle où tant d’autres m’ont fui.
Le bonheur m’a prêté plus d’un lien fragile ;
Mais c’est l’adversité qui m’a fait un ami.
C’est ainsi que les fleurs sur les coteaux fertiles
Etalent au soleil leur vulgaire trésor ;»


Cet hymne à l'amitié que Glenn  avait trouvé au fil de ses lectures, il l'avait déclamé un soir ou il voulait tester la mémoire auditive de sa fille. Bien sur le résultat ne laissait aucun doute, Eyreen s'en souvenait encore parfaitement des années après. Elle entreprit donc de s'adonner à nouveau à la lecture, retrouvant dans ses quelques lignes la chaleur de son foyer. Ce troisième ouvrage eût raison de l'enfant et elle finit par retrouver morphée sans réellement s'en rendre compte. C'est pleine de courbature que la petite fille se réveilla en sursaut troublé par une présence nouvelle.
NB:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samaël
Apprenti
avatar
Nombre de messages : 19
Rôle : Apprenti de la tour
Âge du personnage : 12-17ans (G18)
Date d'inscription : 14/01/2017

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: Re: Une rencontre littéraire (PV Samaël) Jeu 09 Fév 2017, 14:45

La journée avait été plutôt difficile, jamais je n’aurais pu croire que cette rencontre m’aurait mangé autant d’énergie. Ophélia?! Je ne l’oublierais probablement jamais en plus que maintenant j’étais au courant qu’elle faisait partie de la tour. Elle n’avait beau pas avoir l’air de m’apprécier énormément, mais je me mettais au défi d’un jour briser ce cocon dans lequel elle s’est renfermer. Elle était ma première rencontre officielle et je ne voulais pas la perdre. Peut-être parce qu’il y avait quelque chose au plus profond de mon être qui me disait de faire attention. À plusieurs reprises j’aurais pu mourir aujourd’hui, mais j’avais su rester en vie et passer la journée avec quelqu’un au lieu de quelque chose. Je me félicitais un peu, je n’avais pas vraiment fait cela depuis ma journée avec le maître ou des dernières journées avec ma sœur. Je me doutais que j’allais le regretter à plusieurs reprises, mais je voulais un jour être capable de me faire des souvenirs avec elle-même si elle était plutôt contre.

Après cette longue et épuisante journée, le meilleur moyen que je pouvais trouver pour me sentir plus à l’aise était belle et bien un petit retour dans la bibliothèque. Rien de mieux que des livres pour nous faire oublier tous nos tracas. Cependant, s’il y avait une chose que je savais c’est quand ce moment je me devais de prendre un bain. Alors avant de me diriger vers la bibliothèque je fis un petit détour vers notre chambre, lorsque je fis les premiers pas à l’intérieur de celle-ci je fus content de n’y trouver personne comme cela je n’aurais pas besoins d’expliquer où j’avais disparu toute la journée. Je pris donc quelque vêtement de rechange puis fila directement dans les bains.
J’ai déjà lus à ce sujet. On dit que les bains sont rituels important pour les chevaliers et il sert à purifier l’âme. Je n’avais jamais vraiment prit le temps de faire cela pendant que je prenais mon bain, mais pourquoi pas. M’installant dans une partie peu profonde du grand bain publique je fermai les yeux et laissa mon esprit vaguer. Cela prit un petit moment avant que je vois vraiment une différence entre sonder les alentours et se purifier l’esprit. Je me sentis aspirer quelque part, lorsque tout redevint visible je me trouvais dans la forêt à côté de chez ma tante. Je me rappelais de cet endroit. C’était ici que j’avais suivi ma sœur lorsqu’elle avait arrêté de me lire des histoires quand j’étais plus jeune.

Je ne sais pas combien de temps s’écoula quand je revins enfin de la forêt, mais j’étais de nouveau dans les bains de la tour, mais cette fois-ci je n’étais plus seul alors sans en faire de cas je sortis en saluant la personne qui m’avait rejoint. Fraîchement lavé et nouvellement habiller, je pris la direction de la bibliothèque. Cette nouvelle découverte intérieure méritait son investigation. En arrivant à la bibliothèque, je partis tout de suite en direction des livres qui parlait des chevaliers. J’espérais que ces vieux bouquins pourraient me parler un peu plus de ce voyage astral, en tout cas c’est comme cela que je le nommais, parce que je n’avais encore aucune réponse. Prenant tous les livres que je pus, je me dirigeais vers les tables et fut plutôt surpris de voir quelqu’un d’autre être présent. Elle était toute petite et pourtant elle avait l’air d’être très concentrer dans des lectures beaucoup plus avancé.
Ne voulant point la déranger, je fis un petit détour pour m’assoir plus loin sans être aperçus. Ce qui me sortit de ma concentration fut le moment où je sentis mon corps tomber. Après cette longue journée j’étais mort, toute cette énergie dépensé et me voilà entrain de m’endormir sur une chaise de bibliothèque. Je repris donc les livres que j’avais empruntés et je déposai ceux que j’avais déjà parcourus. En revenant vers la sortie je vis la petite fille endormi sur la table. Me sentant un peu mal de la laisser là je m’approchai d’elle en essayant de ne pas faire trop de bruit. Lorsque je fus assez proche mes yeux déviaient vers le bouquin et fut surpris dit voir un livre de poésie. En lisant le livre, je ne fis pas attention à mon entourage et poussa un petit cri de douleur lorsque mon orteil frappa la patte de la table.
« Je suis désoler, je ne voulais pas te réveiller aussi brusquement. Je voulais simplement te dire qu’il est rendu très tard. Ne devrais-tu pas être dans ta chambre? » dis-je lorsque le visage de la petite fille se tourna vers moi d’un air étonné.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eyreen
Élève
avatar
Nombre de messages : 41
Rôle : Elève de la tour des mages
Âge du personnage : 7-12 en G18
Date d'inscription : 13/08/2016

Plus sur le personnage
Âge: 7-11 ans en G18
Rôle: élève de la tour des mages
MessageSujet: Re: Une rencontre littéraire (PV Samaël) Mar 14 Fév 2017, 11:05

« Je suis désoler, je ne voulais pas te réveiller aussi brusquement. Je voulais simplement te dire qu’il est rendu très tard. Ne devrais-tu pas être dans ta chambre? »

Eyreen cligna plusieurs fois des paupières pour tenter de se réveiller un tant soit peu. Le jeune homme devant elle était sans nul doute plus âgée qu'elle, probablement un apprenti de la tour. Il était pourvu d'une stature frêle, de cheveux foncé et de trait relativement fin, c'était là tout ce qu'elle parvenait à apercevoir compte tenu de la faible luminosité du lieu.  Toutefois, elle percevais un réel intérêt de la part de son interlocuteur, à son égard ce qui le lui rendait immédiatement sympathique. Il était toujours plaisant de faire la rencontre d'une âme généreuse.

« Ce n'est rien, vous avez tout à fait raison je me suis assoupie alors que je lisais. Je vous remercie de votre sollicitude, sans cela j'aurais encore passée ma nuit ici. »

Eyreen lui offrit un sourire pour le remercier encore davantage. En effet, cela était loin d'être la première fois qu'un pareil incident subvenait. Eyreen  avait fait de la bibliothèque son repère et il n'était pas rare qu'elle finisse par s'y assoupir à force d'y veiller tard dans la nuit. L'enfant n'avait semblait-il jamais eût besoin de beaucoup de sommeil pour laisser à son corps le loisir de se reposer tout sou soul et cela ne c'était que renforcé depuis son arrivée à la tour. A la vérité, elle n'aimait pas  rester dans sa chambre car alors son extrême solitude la frappait de plein fouet. Bien sur, ses parents et Jamère lui écrivaient parfois mais à la tour elle n'avait pas réellement de proche et lorsqu'elle songeait à Thélo un mélange de sentiment, qu'elle ne comprenait pas encore tout à fait, la submergeait toute entière. Elle idéalisait le jeune prince plus qu'elle ne le faisait avec quiconque, mais elle était encore trop jeune pour comprendre d'où cette admiration lui venait. Toutefois, ses sentiments étaient bien l'une des seules choses qu'elle ne questionnait pas. Elle aimait ses parents, adorait Jamère et Thélo lui manquait. C'était au moins là les données immuable qu'elle connaissaient. Le reste elle le gardait sciemment sous silence pour l'heure.
Ses membres étaient ankylosé d'avoir aussi longtemps été inactifs. Aussi prit-elle le temps de les détendre un moment avant d'esquisser le moindre geste visant à se lever. Elle avait appris à ses dépends qu'il ne valait mieux pas marcher après pareil repos, sous peine de sentir ses propres  jambes se dérober sous son poids.
Elle avait observé que son interlocuteur semblait s'intéresser au recueil de poésie qu'elle avait emprunté. Elle prit alors le livre posée devant elle et le tendit au jeune apprenti

« C'est en ensemble de poème dédié  à l'amitié, l'amour et il y en a quelques un faisant l'éloge de la nature. Ces derniers sont mes préférés il y en a un notamment se référant aux couleurs présentent lors des automne à fée. Bien qu'il ne m'est jamais été donnée de m'y rendre, en lisant ses quelques lignes les parfums et couleurs qui y sont décrits me paraissent des plus réelles. L'auteur cerne à mon avis à merveille la magie qui règnent sur ses terres. Sinon j'ai également lu ce livre très intéressant sur la maîtrise la terre. Il y est fait référence de don très ancien, les maîtres étaient même en mesure de faire se déplacer des monticules de terres semblable à des montagnes par leurs tailles et leurs poids. Il y est également inscrit que les manipulations d'éléments peuvent être difficile à maîtriser pour qui est pourvu d'un tel pouvoir, compte tenu du niveau de concentration qu'ils requièrent pour être utilisé à bon escient. »

Comme bien souvent lorsque la jeune femme traitait d'un sujet qui la passionnait, mais quel sujet ne passionnait pas Eyrenn, son phrasé était dense et rapide, ce qui pouvait surprendre qui ne la connaissait pas. Elle ne pût retenir un rire bref, il fallait réellement qu'elle parvienne à gommer cette mauvaise habitude.

« - Je me nomme Eyreen et je suis navrée si je vous cause un quelconque embêtement, je vais tacher de ne pas paraître aussi enthousiaste en déblatérant de sujet qui n’intéresse peut être que moi. Je vais désormais remettre ses livres à leurs places et retrouver ma chambre sans tarder. »

La dernière partie de sa réplique sonnait aux oreilles d'Eyreen bien plus plaintive qu'elle ne l'aurait voulu. Elle ne voulait pas donner l'impression au jeune homme qu'elle était malheureuse, ce n'était pas le cas. Elle avait un but, maîtriser ses pouvoirs et elle y parviendrait, être admise à la tour des mages était un réel honneur, mais il était vrai que parfois son foyer lui manquait. Une nouvelle fois l'image de Thélo s 'imposa à elle, ressentait il cela lui aussi à Rubis seul pour en devenir le roi? Elle chassa bien vite cette pensée, il était impolie de rester ainsi prostrée dans ses songes en présence d'autrui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samaël
Apprenti
avatar
Nombre de messages : 19
Rôle : Apprenti de la tour
Âge du personnage : 12-17ans (G18)
Date d'inscription : 14/01/2017

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: Re: Une rencontre littéraire (PV Samaël) Ven 24 Fév 2017, 14:16

C’était plutôt étrange de voir que je n’étais pas le seul qui pouvait passer d’énorme moment seul avec des bouquins, mais cette fois-ci ma surprise en prenait une claque en sachant que cette petite fille devant moi était plus jeune encore. En tout cas si elle ne l’était pas j’allais devoir consulter pour savoir si mes yeux fonctionnaient toujours. Désireuse d’histoire, elle me faisait penser à moi lorsque j’étais plus jeunes et que j’harcelais ma sœur pour qu’elle me lise une histoire, cela ramenait de si bon souvenir. Après m’avoir excusé du dérangement, je lui laissais un peu de temps pour se réveiller alors que sa réponse fut quasi immédiate. J’arquai un sourcil lorsqu’elle me dit que ce n’était pas la première fois qu’elle s’endormait dans la bibliothèque. Il y avait vraiment un problème dans cette tour pour que personne ne remarque qu’une petite fille était étendue sur une table de cette vieille bibliothèque poussiè… Ah non laisse faire! À voir la quantité de poussière que pouvait avoir plusieurs de ces livres, je crois que je comprenais maintenant pourquoi elle s’endormait toujours ici sans même se faire déranger.


« Pas besoins de me remercier ce n’est que normal. »

Je continuais de la regarder un peu alors qu’elle avait l’air plutôt pensive. Pour lui laisser son intimité, je détournai mon regard à nouveau vers le livre. Prenant le temps de lire ce qui était écrit à la page que la jeune fille s’était endormi. De la poésie? N’était-elle pas un peu jeune pour lire ce genre d’ouvrage? Mais bon qui étais-je pour juger ce qu’elle lisait? Lorsqu’elle remarqua mon attention vers le livre, je vis tout de suite pourquoi elle lisait ce genre de chose. La description qu’elle me fit du livre et de tous les poèmes qui s’y retrouvait me laissait croire que ce n’était pas la première fois qu’elle le lisait. Mon sourcil sauta lorsque je la vis avoir un petit rictus, y avait-il quelque chose de drôle? Eyrenn… C’était un jolie nom et ça personnalité me faisait grandement penser à moi, alors je ne pus m’empêcher de sourire alors que je la regardais poser le livre à sa place dans la bibliothèque.
« Enchanté Eyrenn, je me nomme Samaël. Tu s’es si tu veux rester un peu plus longtemps cela me ferait plaisir de partager cet endroit de savoir avec quelqu’un d’autre que les insectes qui réussissent à s’infiltrer par les trous. Pour la poésie en fait, c’est bien la première fois je l’avoue que j’ai mis mon nez dans l’un de ses bouquins. Vois-tu quand j’avais plus ton âge je profitais des histoires que ma sœur me racontait, mais maintenant je suis plus attirer par les livres d’histoire et de géographie, c’est peut-être à cause que j’ai un lien étrange avec la terre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eyreen
Élève
avatar
Nombre de messages : 41
Rôle : Elève de la tour des mages
Âge du personnage : 7-12 en G18
Date d'inscription : 13/08/2016

Plus sur le personnage
Âge: 7-11 ans en G18
Rôle: élève de la tour des mages
MessageSujet: Re: Une rencontre littéraire (PV Samaël) Dim 19 Mar 2017, 12:34

« Enchanté Eyrenn, je me nomme Samaël. Tu sais si tu veux rester un peu plus longtemps cela me ferait plaisir de partager cet endroit de savoir avec quelqu’un d’autre que les insectes qui réussissent à s’infiltrer par les trous. Pour la poésie en fait, c’est bien la première fois je l’avoue que j’ai mis mon nez dans l’un de ses bouquins. Vois-tu quand j’avais plus ton âge je profitais des histoires que ma sœur me racontait, mais maintenant je suis plus attiré par les livres d’histoire et de géographie, c’est peut-être à cause que j’ai un lien étrange avec la terre. »

Eyreen sourit au jeune homme, ainsi lui aussi trouvait l'atmosphère de la bibliothèque plaisante. Elle n'avait jamais remarqué Samaël au milieu des livres, mais cela n'avait à la vérité rien de bien étonnant. Dès lors que son attention était accaparée par tant de savoir contenu dans un même lieu, rien d'autres n'existait pour l'enfant. Hormis peut être une âme en danger, mais nul ne menaçait l’apprenti ici, sauf peut être la poussière s'il avait des bronches fragiles.

- « Si tu désire lire des recueils de poésies, je peux sans doutes t'en conseiller certain. J'apprécie également beaucoup les histoires épiques mon père m'en contait chaque soir lorsque je vivais encore à Rubis. Je serais heureuse de discuter littérature en ta compagnie  »

Prise d'une soudaine nostalgie Eyreen ne put réprimer un long soupir. Glenn lui manquait et plus encore la complicité qu'ils entretenaient ensemble. L'enfant avait toujours pris plaisir à converser avec son père et désormais elle avait tant de choses à lui raconter qu'elle ne consentait pas à écrire pour l'heure. Elle aurait aimé le questionner sur ce qui la taraudait de vive voix. La solitude, ses sentiments ambiguë pour Thélo, la vie de mage, Irianeth... Tant d’interrogations dont elle voulait les réponses de son père. Eyreen se ressaisit toutefois rapidement. Ses afflictions attendraient elle était en agréable compagnie, elle se devait d’honorer la proposition de Samaël. Elle aimait partager son point de vue sur les livres qu'elle avait parcouru et appréciait également entendre des points du vues divergent du sien. Elle adorait débattre d'une multitude de sujet et affirmait de plus en plus ses avis. Plus jeune, Eyreen craignait de blesser par des mots trop acérés.  Désormais, elle prenait mille précautions pour s'exprimer mais rechignait moins à exprimer ses opinions

- «  ta sœur te contais des histoires ? Qu'elle était ta préférée ? »

Elle adoptait un ton plus enjoué ayant orienté la conversation sur une notion plus joyeuse. La petite fille était retournée s’asseoir à l'endroit ou elle s'était endormis plus tôt dans la soirée

- «  tu dispose d'un pouvoir sur la terre. Justement se livre en réfère, je l'ai trouvé intéressant. Possédant un pouvoir élémentaire sur l'air je me réfère régulièrement à ce genre de recueil. Toutefois, j'ai quelques difficultés à le maîtriser mais j'imagine que cela viendra avec le temps »

En s'exprimant eyreen avait légèrement froncé les sourcils. Elle ne tenait pas pour secret ses difficultés et était venue à la tour dans le seul but d'y remedier. Après tout, toute aide était bonne à prendre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Une rencontre littéraire (PV Samaël)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Royaume d'Émeraude :: La tour des mages :: L'aile des élèves-