___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Vert ou Rouge? [Samaël]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Ophélia
Animateur - Apprenti
Animateur - Apprenti
avatar
Nombre de messages : 41
Rôle : Apprentie de la Tour
Date d'inscription : 17/01/2016

Plus sur le personnage
Âge: 11-15 ans (G18)
Rôle: Apprentie de la Tour (Elijah)
MessageSujet: Vert ou Rouge? [Samaël] Mar 10 Jan 2017, 01:42

Si la vie n’était pas drôlement faite. Elle n’arrivait toujours pas à se faire à l’idée qu’elle était l’Apprentie d’une flaque d’eau. Toutes sortes d’émotions lui traversaient le corps lorsqu’elle y pensait. Plus dégoûtante les unes que les autres. C’était une honte. Une flaque d’eau et humaine de surcroit. De quoi la rendre littéralement folle. Elle n’appréciait pas l’idée de devoir le suivre et encore moins celle de lui obéir. Malgré plusieurs longues discutions avec ses parents, voilà que même son frère renchérissait. Parfait. Maintenant qu’ils avaient leur bébé, la petite Démone réfugier ne servait plus à rien.

Ont la balançait alors à quelqu’un qui ne lui serait d’aucune utilité. L’aiderait-il à mieux contrôler son pouvoir? Très certainement pas. Même si Elijah lui avait semblé sympathique, voir, trop sympathiquement louche, cela ne les avançaient à rien. Ils avaient très certainement fait une erreur, même si on lui avait répété à maintes reprises que non. Elle était en colère et ce, depuis des semaines déjà. Aucunement coopérative, elle avait mené à vie dure à son Maître, refusant même qu’il ne l’approche. Toute cette histoire lui avait tout simplement donné envie de laissé tomber cette stupide histoire de Tour des Mages. Elle n’avait pas besoin d’eux, seulement des Démons. Et si cette meute d’Enkidiev gardait toujours un œil sur elle, alors peut-être était-il temps d’explorer d’autres horizons. Après tout, plus rien ne la retenait ici.

Ouvrant son sac tout en marchant, elle s’assura d’avoir tous les effets personnels auxquels elle tenait. Il n’y avait pas grand-chose. C’était un peu quelque chose qu’elle se refuserait d’avouer de toute façon. Surtout l’un d’entre eux qui pourrait paraître banale pour quiconque, mais qui la rattachais à ce faux frère stupide. Un livre qu’elle lui avait emprunté, ou plutôt volé pour l’embêter, mais aussi pour le lire afin de juger elle-même ce coupable qui faisait en sorte qu’il avait souvent préférée garder ses yeux rivé sur lui au lieu d’argumenté en sa faveur contre les remontrances de ses parents, notamment d’Arkdae. Quant aux restes, ce n’était qu’un calepin et quelques babioles qu’elle affectionnait.

Elle c’était débarrassée de la surveillance d’Elijah en prétextant qu’elle devait aller chercher quelques livres à la bibliothèque du Château alors qu’ils étaient de passage dans les environs. Elle ne savait pas pendant combien de temps son mensonge saurait durer, c’est pourquoi sa cadence, sans courir, était plutôt rapide et déterminée. Elle se dirigeait alors tout droit vers Argent, ou plutôt ses frontières. Pourquoi? Elle ne savait pas trop, en fait. Si Émeraude se riait d’elle, alors peut-être aurait-elle plus de chance de l’autre côté. De plus, elle ne pouvait s’empêcher de pensé à ce Démon qui avait semblé connaître le nom de sa mère. Adonis. Peut-être là-bas aurait-elle des réponses à ses questions? Comment pouvait-elle suivre les traces de quelqu’un, si elle ne connaissait pas son parcours? Comment pouvait-elle alors être digne de son sang, si elle n’en savait rien? Ce n’est très certainement pas ici qu’elle aurait ses réponses, alors qu’on se contentait de lui dire que Zyra avait semé le mal partout où elle c’était trouver. Ophélia était sûre qu’ils exagéraient. Après tout, elle n’avait jamais été si sanguinaire avec elle et elle partageait cette passion pour enflammé tout ce qu’elle pouvait. Zyra n’avait fait que la rendre plus forte alors qu’ici, elle ramollissait à vue d’œil. De toute façon, c’était sans doute à ce demandé si l’ont remarquerais son absence.

Et puis où était-elle, d’ailleurs? N’était-elle pas censé revenir la chercher? Pourquoi alors tout le monde semblait l’abandonnée? Évidemment, croire que la Démone qui faisait tant frissonner tout le monde soit morte était quelque chose d’impossible en soit à imaginer. Ne serait-ce que parce-que quelqu’un, quelque part s’en serait venté. Pourquoi ne pas aller alors vers Turquoise et investigué elle-même? C’était une option. Elle ne se souvenait cependant plus très bien de cette forêt où elles avaient vécue alors qu’elle était toute jeune, comment ne pas s’y égaré malencontreusement? Ce serait bête.

Quoi qu’il en soit, elle devait tout de même réfléchir à tout ceci. Même si ses jambes s’activaient toujours, elle commencerait par voir si on lui laisserait franchir la frontière sans histoire, ce qui pourrait être possible étant donné son sang Démoniaque et son mauvais caractère. Qu’allaient-ils faire de toute façon? La descendre? Elle en doutait fort. Surtout si elle disait qu’elle voulait rejoindre l’Empire. Pourrait-elle peut-être ce servir du nom du Démon? C’était aussi une option. Quant au nom de sa mère, cela restait tout de même plutôt délicat. Peut-être tout autant que de le prononcer ici, sur Enkidiev.

Une fois qu’elle serait alors sur Argent, elle pourrait avoir une bonne idée dans quel pétrin elle avait choisi de se mettre ou bien de voir à quel point elle y aurait peut-être mieux sa place. Elle était curieuse. De plus, elle préférait nettement ces histoires de conquêtes et de massacre de l’Empire, plutôt que les pathétiques défaites d’Émeraude. Et puis après tout, est-ce que tout ceci lui importait vraiment à son âge? Non. Elle ne rêvait pas de devenir la sauveuse de quiconque ni de quoi que ce soit et elle n’en pouvait plus de devoir toujours se tenir tranquille et de subir remontrances par-dessus remontrances.

La frontière se dessinait lentement devant elle. Elle y serait sans doute à un point culminant dans quelques minutes si elle gardait la même cadence. Son cœur s’emballait un peu. C’était sans doute sa marche freiner, cette petite monté d’adrénaline de foncer droit vers l’inconnu et le danger ou peut-être un mélange de tout ceci. Plutôt tendue, elle se retourna à vive allure en entendant un bruit non loin d’elle. Cela ne venait pas de la frontière d’Argent, elle y était encore suffisamment loin. À moins de n’être qu’un Tanieth téméraire, elle ne voyait pas. Ses réflexes cependant ne prirent pas le temps de laissé la jeune Démone réfléchir. S’embrasant aussitôt alors que le plus gros des flammes se tenaient dans ses paumes pointant vers le ciel, prête à embrasé quiconque, elle se tourna vers la personne qui fut suffisamment silencieuse et discrète pour la surprendre.


Dernière édition par Ophélia le Jeu 02 Fév 2017, 17:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11112-ophelia-let-s-burn-the-world-gestion
Samaël
Apprenti
avatar
Nombre de messages : 19
Rôle : Apprenti de la tour
Âge du personnage : 12-17ans (G18)
Date d'inscription : 14/01/2017

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: Re: Vert ou Rouge? [Samaël] Jeu 26 Jan 2017, 14:25

Ma présence dans cette tour de mage n’était pour l’instant que d’une très courte durée. Je n’avais pas nécessairement prit le temps de rencontrer ma maîtresse encore. Peut-être était-ce une certaine crainte que je possédais face à une autorité non-familiale? Que dire de ma vision des choses en ce moment face à tout cela? Surement que cela aller me demander beaucoup de retenu et d’ouverture d’esprit. Parce que je n’étais pas ici pour simplement faire des bêtises comme je faisais auparavant avec ma sœur. Elle n’était pas là et je devais maintenant apprendre, apprendre auprès de quelqu’un qui s’en vraiment le vouloir m’aidera à retrouver le seul membre de ma famille qu’il me reste. Je sais que dans le serment on dit qu’on laisse notre ancienne vie derrière, mais ma raison première pour être venu à Émeraude était pour apprendre et ensuite pour ma famille, alors je ne les oublierais jamais.

En parlant de ma sœur cela devait bien faire presque 1 an que je ne l’avais pas vue. Je commence grandement à m’inquiéter à propos d’elle. Elle s’est bien fait surprendre à une coupe de reprise par mes pièges les moins bien élaboré, alors que ferait-elle dans la nature sauvage ou un loup devait lui tendre un piège de maître? Quelques sueurs froides coulaient dans mon dos juste à l’idée que ma sœur serait peut-être déjà morte comme repas pour une créature sauvage, mais j’avais un pressentiment que non. Une petite lueur me disait qu’elle était toujours en vie… Peut-être qu’il s’agit bien d’un lien que frère et sœur possède tellement qu’ils sont proche au naturelle? Je voulais la revoir pas seulement parce qu’elle est de ma famille, mais aussi parce que je me sens mal à l’aise de ne jamais lui avoir parlé de mes pouvoirs, peut-être qu’en l’ayant fait elle serait resté avec moi, peut-être même qu’elle serait venu avec moi.

Mais bon… Je ne peux pas continuer à m’apitoyer sur le sort qui m’a été réservé. J’ai choisi d’être ici et je dois assumer ce choix. Cependant, pour être capable de faire quoi que ce soit il faudrait probablement que je trouve le moyen de sortir de cette forêt. Toutes mes pensées m’avaient fait prendre des chemins que je ne serais capable de retrouver aussi facilement. C’est bien moi ça… J’étais perdu! Je n’avais jamais été très fort pour me repérer et maintenant en plus de me perdre dans une forêt ce n’est pas celle de Diamant près de chez ma tante s’en est une complètement inconnu à Émeraude. Je pouvais sentir mon cœur commencer à battre rapidement, cette sensation d’insécurité qui commençait à gagner mon cœur me faisait penser au pire. Finalement, j’aurais peut-être dut attendre de rencontrer mon maître avant de me déplacer où que ce soit d’autre excepter la bibliothèque.

Cela me prit plusieurs minutes avant de réussir à me calmer assez pour me concentrer sur autre chose que mon battement de cœur. Lorsque je réussi à faire autrement, mon premier réflexe fut d’enlever mes bottes. Je n’avais jamais vraiment prit le temps d’essayer d’utiliser ce pouvoir autrement, mais de toute façon j’aimais la sensation de la terre fraîche sous mes pieds. Le contact de ma peau avec la terre enclencha pratiquement aussitôt ma sonde. C’était une drôle de façon de faire, mais je m’y étais habituer au cours des années. À nouveau je pus ressentir la vie dans chacune des plantes qui m’entourait, de petite flamme qui s’animait dans ma tête, il y en avait tellement. Je dus essayer de me concentrer un peu mieux pour voir si je pouvais retrouver les traces de ma propres énergie au travers de cette marée d’énergie végétale. Je fus surpris d’être capable d’en sentir une partie, en fait j’étais plutôt content même d’avoir réussi, aussi non je ne crois pas que j’aurais réussi à sortir de cette forêt aujourd’hui et je ne connaissais pas vraiment les dangers qui habitaient cette forêt les nuits.

Alors que je suivais mes traces énergétiques, j’eus le droit à une certaine surprise. Je pouvais la sentir, cette présence, il y avait quelqu’un d’autre près d’ici, mais bizarrement son énergie m’était complètement inconnue. Elle était humaine? Je ne serais dire à pars le fait que je pouvais ressentir une certaine magie alors que l’énergie de cette personne était beaucoup plus impressionnante que celle d’un simple Homme. Peut-être un autre élève? Ou peut-être mon maître qui a compris que je m’étais aventuré dans la forêt? En tout cas je voulais en avoir le cœur net. Je pris la direction de cette énergie qui n’avait pas l’air de vouloir se faire rattraper alors que plus je m’approchais moins j’avais l’impression que j’étais proche. Est-ce que cela à en sens? Bon, peu importe… En accélérant le pas je pu enfin me retrouver assez proche, lorsque je cru être à une distance normale, je mis fin à la sonde, cependant après l’avoir utilisé aussi longtemps j’eus un petit vertige lorsque je revins à mes sens normale.

Elle était là… Ce n’était pas un adulte en tout cas, alors que faisait-elle tout seule dans la forêt? Euh… Attends j’étais tout seul dans la forêt moi aussi. C’était mieux pour moi de ne pas lui poser la question. Sa présence me faisait rappeler une flamme, les traits de son visage n’étaient pas aussi paisibles qu’il devrait l’être et son énergie était en plein ébullition lorsque j’avais mis fin à mon pouvoir. Prenant mon courage à deux mains, je fis quelque pas en sa direction, mais mon entrer ne se fit pas aussi belle que je l’espérais alors que je fis craquer une branche d’arbre je vis la jeune fille s’enflammer en faisant volte-face vers moi. Ne cherchant en aucun cas la violence ou en fait juste ma propre survie, je lui montrais mes mains tout en essayant de charger ma propre magie au cas où elle décidait de m’attaquer.
« Attends! Attends! Je ne suis pas dangereux. J’ai juste remarqué ta présence pendant que j’étais perdu dans les bois. »

Je portais un regard rapide sur la jeune fille devant moi, elle me faisait penser rapidement à une des personnes que j’ai vue dans la tour, mais je ne pouvais pas être certains tant qu’elle ne me le dirait pas. On ne pouvait pas savoir alors qu’on s’approchait des frontières d’Argent, elle pouvait tout aussi bien être une espionne.
« Je m’appelle Samaël, et toi? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophélia
Animateur - Apprenti
Animateur - Apprenti
avatar
Nombre de messages : 41
Rôle : Apprentie de la Tour
Date d'inscription : 17/01/2016

Plus sur le personnage
Âge: 11-15 ans (G18)
Rôle: Apprentie de la Tour (Elijah)
MessageSujet: Re: Vert ou Rouge? [Samaël] Ven 27 Jan 2017, 16:40

Les flammes léchais son corps alors que le sol, où elle se trouvait commençait déjà à noircir, non sans que quelques herbes trop prêt d’elles ne se frisent sous la torche qu’elle était devenue. ''heureusement'' qu'il n'y avait pas d'arbre trop pret d'elle, car elle aurait bien pu foutre le feu dans cette partie de la forêt et cela ne lui aurait fait, bien entendu, ni chaud ni froid. Après tout, tant qu'on ne savait pas que c'étais elle la coupable... Les mains toujours vers le haut, elle avisa l’imprudent qui avait bel et bien failli être carbonisé en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Ce serait-elle gêner? Pas du tout. Celui-ci pris la parole, alors qu’elle pouvait sentir qu’il avait activé une magie quelconque. Elle ne pouvait en être totalement sûre, mais visiblement, elle ne lui faisait pas si confiance que ça.

L’inconnu lui mentionna qu’il n’était pas dangereux et elle eut envie de rire. Elle, elle l’était. S’il n’avait pas encore remarqué, il finirait sans aucun doute par le découvrir à ses dépens, comme la majorité de ceux qui avaient croisé sa route et l’avaient irrité, d’une façon ou d’une autre. Après tout, ce n’étais pas pour rien qu’elle avait une liste plutôt longues ‘’d’ennemis’’, versus celle d’amis qui en fait… Ne composait encore personne depuis presque cinq ans déjà. Ni pour rien qu’elle était toujours étroitement surveillé, parce-qu’elle avait donné son lot de migraines aux Mages de la Tour à toujours foutre le feu partout et sur tout le monde. Elle en était déjà à combien à son actif? Trois qu’elle avait envoyé à l’infirmerie, déjà? Cela l’amusa intérieurement.

Son interlocuteur, voulant sans doute faire bonne figure, ne se fit pas prier pour ce présenté. Bien. Enfin, il lui demanda aussi au passage son nom. Il voulait vraiment se mettre à discuter? Comment avait-il put se perdre dans cette partie de la Forêt d’Émeraude qui n’étais pas des plus vastes étant donné les frontières… Tiens. Il venait où, d’ailleurs? Elle aurait sans doute présumé qu’elle faisait face à un jeune Tanieth, mais son visage lui disais que très vaguement quelque chose. L’avait-elle déjà menacé? Mmhh… Possible, mais c’était trop floue pour qu’elle puisse s’en souvenir ou ce demandé si son esprit ne lui jouait pas des tours. Ils avaient alors peut-être eu quelques classes ensemble par le passé ou c’était vaguement croisé dans les couloirs, elle n’en savait trop rien.

Pour l’heure, elle jeta un bref regard vers Argent. Elle avait tout simplement envie de le laissé planté là avant de se dégonflé ou de se faire coincé par Elijah, mais il piquait un peu sa curiosité, il fallait l’avouer. Elle n’arrivait pas à mettre le doigt dessus et c’est surement ce qui lui sauva une brûlure, ou une réplique cinglante de sa part avant de lui tourner tout simplement le dos et continuer sa route. Son feu se calma un peu et elle replaça ses mains de chaque côté de son corps. L’on pouvait encore noté que les flammes continuaient à danser délicatement sur sa peau. Après tout, elle ne lui faisait pas vraiment confiance. Comme elle ne faisait en fait, confiance à presque personne.

-Ophélia.

Fit-elle un peu sèchement comme à son habitude. Elle ne lui avait pas trop précisé ‘’de la Tour’’ ou ‘’d’Émeraude’’, parce-qu’elle ne considérait pas trop appartenir réellement à l’un des deux et puis, s’il venait d’Argent, ce serait plutôt fâcheux comme premier contact alors qu’on saurait déjà qu’elle était probablement, vue son âge, déjà une Apprentie, ou une Écuyère ennemie. Non, elle préférait éviter ce genre de petit problème. Si elle passait à Argent, il était plus qu’évident qu’elle n’évoquerait pas cette information et ce contenterais de justifié son essence parce-qu’elle est Démone. Ce qui était assez évident à remarquer étant donné la couleur vermeil de ses yeux.

-Tu viens d’où? D’Émeraude ou d’Argent? Vue la proximité des frontière, c’est un peu embêtant, tu ne trouves pas? Question de savoir si je peux te carboniser ou pas.

Elle lui offrit un petit sourire carnassier en inclinant légèrement la tête de côté. Aussi bien qu’il sache à quoi s’en tenir tout de suite. Peu importe d’où il venait. Une idée avait soudainement brillé dans son esprit. S’il venait d’Argent, ce serait plutôt pratique d’avoir un ‘’bon’’ lien avec lui, pour le moment. Elle pourrait peut-être même lui poser quelques questions subtiles sans prendre la peine de risquer de se faire menacer par la garde de la Frontière pour passer. Ce pourrait être une bonne chose. Quant au fait qu’il pouvait venir d’Émeraude, cela voudrait tout simplement dire qu’il n’avait aucun intérêt pour elle. Enfin, elle ne voyait pas trop. Mise à part qu’il n’était pas si moche, il n’avait strictement rien d’intéressant jusqu’à maintenant.

Sur ces mots, elle fit quelques pas vers lui pour s’arrêter ensuite, préférant garder une distance acceptable entre elle et lui. Elle n’était tout de même pas sotte, malgré son feu qui était assez dissuadant en soit, s’il était aussi dérangé qu’elle pouvait l’être parfois… Ou qu’il ne c’était jamais frotté à un Démon, il pourrait tenter de faire quelque chose de totalement stupide. Elle fronça donc un peu les sourcils en l’observant de haut en bas, plus en profondeur. Tout était calculé. Allait-il reculer? Ce méfié d’elle? Était-il trouillard ou suicidaire? Quant à son apparence, cela pourrait fort bien lui donner quelques indices. Il n’était pas mal vêtue, ce qui voulait soit dire qu’il avait plutôt bon goût, soit qu’il faisait partie d’un certain niveau hiérarchique, qu’importe lequel. Le fait qu’il puisse être ‘’étudiant’’ en magie était aussi une bonne option, étant donné l’essence qu’elle avait ressenti. Restait tout de même à voir de quel côté il se trouvait.

- Et tu étais… Perdu? Tu sais au moins que tu te trouves sur Émeraude, non?

Oui parce-qu’elle avait déjà eu la mésaventure de se retrouver à Perle à son insu en tombant dans cette horrible… Rivière et, cela lui avait pris un petit moment pour le réalisé, enfin, Adonis le lui avait mentionné. Alors s’il c’était perdu à Argent pour aboutir ici, c’était un peu ironique et, s’il c’était perdu d’Émeraude à… Émeraude, c’était un peu… Pathétique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11112-ophelia-let-s-burn-the-world-gestion
Samaël
Apprenti
avatar
Nombre de messages : 19
Rôle : Apprenti de la tour
Âge du personnage : 12-17ans (G18)
Date d'inscription : 14/01/2017

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: Re: Vert ou Rouge? [Samaël] Jeu 02 Fév 2017, 02:52

Il m’était plutôt difficile de me sentir en sécurité en ce moment, j’avais de la chance que pour cette fois ma magie ne m’avait pas fait défaut. Contrairement aux premières fois où j’ai utilisé ce pouvoir, j’étais enfin capable de former un bouclier invisible devant moi sans qu’il ne disparaisse de temps en temps. Surtout en ce moment je crois que cela ne serait pas le meilleur moment pour que mon bouclier disparaisse. Je pouvais ressentir l’animosité dans l’air et je savais que se pouvoir me rendrait vulnérable après son utilisation alors si elle m’attaquait j’allais devoir me pousser rapidement avant que le bouclier est encaissé trop de dégât et décide subitement de disparaitre. C’était peut-être dut au fait qu’il y avait du feu partout avec cette fille, mais en ce moment j’avais chaud et la sueur qui coulait dans mon dos était réel. J’allais devoir faire attention de plus en plus avec mes paroles sans exception.
Je pouvais voir le petit sourire d’amusement qui s’afficha sur son visage au moment où je lui avais fait pars que je n’étais pas dangereux. C’était un sourire qui me faisait comprendre qu’elle pensait complètement le contraire ou qu’elle était différente de moi en tout cas. Ce n’est que très peu de temps après cette remarque que je vis pour la première fois la couleur de ses yeux. Je ne connaissais pas grand-chose sur les races qui peuplent notre monde, mais je savais qu’elle était la première personne que je croisais avec des yeux rouges et j’allais probablement jamais l’oublier à cause de ce petit détail.

Lorsque je me mis à l’observer plus en détail, je crus remarquer que j’étais passé au peigne fin de mon côté aussi. Je ne sentais pas vraiment sa présence en moi, alors je pouvais croire qu’elle n’essayerait peut-être pas de me sonder, mais bon j’étais prêt à toutes éventualités. Après se rapide moment à se dévisager, elle prit enfin la parole. Son ton me laissait sous-entendre qu’elle se moquait un peu de la situation, mais son physique me laisser croire qu’elle ne voulait vraiment pas être ici à parler avec moi comme si elle essayait de fuir quelque chose ou quelqu’un. Cela prit très peu de temps avant que ce que j’avais cru voir se concrétise. Elle voulait savoir d’où je venais, mais que devais-je lui répondre. Je pouvais encore sentir un petit danger selon ce que j’allais répondre, mais est-ce que lui dire que je faisais partie de la tour était vraiment une bonne idée? Peut-être que c’était-elle l’ennemie, peut-être allait-elle me prendre comme prisonnier ou même pire encore me carboniser. Je n’avais pas le goût de finir comme un poulet trop cuit sur la broche.
« Comment dire? Je suis de Diamant… en tout cas après ça et bien… Tu s’es je n’ai en aucun cas envie de me battre avec toi. » Dis-je tout en abaissant le seul sort qui me protégerais d’une mort certaine. « Je suis nouvellement un étudiant de la tour, tu s’es de quoi je parle? Et toi? Tu es d’où? Argent ou Émeraude? Si par un malencontreux hasard tu serais d’Argent on peut toujours faire comme si rien ne s’était passé. »

Oh là là… Elle s’avance… Je perdais un peu de mes moyens, la sueur froide qui voulait dans mon dos ne coulait pu par goutte j’avais quasiment l’impression d’être en train de prendre une douche. De plus son sourire était flippant, comment voulait-elle que je n’ai pas l’air suspect tout crispé comme ça? Rien, en ce moment rien ne pourrait arriver pour aggraver la situation dans laquelle je mettais mit en marchant comme ça. Cela m’apprendra de suivre ses petites flammes orangées dans mon esprit. Jamais on ne pourrait penser de la sécurité qu’on ressent quand on s’est qu’on est encerclé que par des arbres. En parlant de ça, elle venait de me poser une question à ce sujet. Comment avais-je fais pour me perdre dans la forêt d’Émeraude? Vois-tu c’est une très bonne question, mais comment pouvais-je lui dire? Ouais c’est ça bin mes pieds mon amener jusqu’ici? Non! Certainement pas ce n’était un bon moyen de me faire rôtir sur place. Cependant, je n’avais aucune idée de comment lui expliquer le lien que j’avais avec la nature, alors à quoi bon essayer d’expliquer?
« Et bien, comment t’expliquer? Je suis nouveau dans le coin, alors je n’ai jamais vraiment prit le temps d’apprendre la géographie de chaque région, malgré que j’ai dut lire plusieurs livre à ce sujet. »

Bon ce n’était pas le temps de radoter, ma vie était en jeu et je me devais d’être clair et concis dans ce que je voulais lui expliquer, alors je pris le temps de manipuler le sol autour de nous et forma une espèce de culture de la jeune fille sans bouger le petit doigt.
« J’ai depuis quelques années découvert que j’avais un lien spécial avec la Terre et lorsque je me suis relaxé j’ai senti ta flamme. Elle brûlait plus que les autres que j’avais l’habitude de côtoyer, cependant je crois savoir pourquoi maintenant. Si on parle de perdu, je crois que oui, mais je crois comprendre que je ne suis pas dans la bonne direction. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophélia
Animateur - Apprenti
Animateur - Apprenti
avatar
Nombre de messages : 41
Rôle : Apprentie de la Tour
Date d'inscription : 17/01/2016

Plus sur le personnage
Âge: 11-15 ans (G18)
Rôle: Apprentie de la Tour (Elijah)
MessageSujet: Re: Vert ou Rouge? [Samaël] Jeu 02 Fév 2017, 22:46

Elle avait fini par croisé ses bras sur sa poitrine, attendant toujours les réponses à ses questions. Entre temps, elle jetait de brefs regards discrets autour. Elle ne savait pas pour lui, mais ils se trouvaient plutôt prêt d’une frontière et ce n’étais pas l’endroit le plus sûre d’Émeraude, il fallait l’avouer. Sincèrement, elle ne craignait pas vraiment pour sa sécurité, peut-être se croyait-elle au-dessus de tout, c’était possible ça aussi. Concernant son interlocuteur, elle pouvait remarquer une bonne pointe de nervosité en lui et cela ne semblait pas se calmer avec sa présence. En fait, c’était sans doute sa présence qui le rendait aussi nerveux. Bien. Maintenant qu’il comprenait à qui il avait à faire, il avait intérêt à ne pas l’offusqué de quelconque façon.

Lorsqu’il prit la parole, il lui annonça donc qu’il venait de Diamant. Bon, il était sans doute d’Enkidiev alors et il était probablement un Écuyer ou un Apprenti. Dans tous les cas, le fait que son visage ne lui disait rien n’étais pas non plus un très grand exploit en soit. Ce qui attira un peu son attention fut le fait qu’il sembla cesser sa magie, peu importe ce que c’était. Cela la satisfait tout de même, cependant, elle… Q… Quoi?

Elle sortit assez rapidement de ses pensées lorsqu’il lui mentionna le reste de ses propos. Si elle n’avait pas été des plus expressives depuis le début, elle ne put s’empêcher cette fois de le dévisager, littéralement. Le fait qu’il à la Tour lui avait presque passé d’une oreille à l’autre, ce qui avait cependant le plus attiré son attention fut qu’il lui mentionne ouvertement que si elle était d’Argent, qu’ils pourraient faire comme si de rien était? Il était complètement barge, ou quoi? Elle eut franchement envie de rire et peut-être même de le gifflé aussi. Après l,avoir carboniser. Bon, elle devait avouer que l’ordre des choses n’avait pas grand importance. Comment pouvait-il lui mentionner une chose pareille alors qu’il ne la connaissait même pas? Un léger sourire se dessina sur ses lèvres, elle semblait visiblement un peu amusée par ses paroles. Mais quel crétin! S’il savait dans quel pétrin il venait de se mettre. S’il savait les problèmes qu’il pourrait avoir si elle décidait d’aller raconté ça à un supérieur quelconque?

Bon, il continua sur sa lancé en précisant qu’il était nouveau. Encore faudrait-il que ce soit une excuse réellement valable pour dire de telles conneries? Était-il donc prêt à faire copain-copain avec l’ennemi d’Émeraude? Bon, elle n’était pas mieux placer avec sa demi tentative de fugue encore incomplète vers les terres ennemis… Mais elle avait d’excellente raison et mieux encore, elle ne le disait pas comme ça, voyons! Elle se demandait ce qu’elle pouvait bien foutre encore ici. Il était le parfait exemple des raisons pourquoi elle considérait ce continent faible. Elle porta son index à sa tempe et ferma les yeux en hochant négativement de la tête, visiblement, elle était devenu assez rapidement exaspéré et ce n’étais jamais une bonne chose…

Puis, elle sentie de la magie opérais de nouveau et ça ne venait pas d’elle, car elle ne faisait rien, elle ne faisait que laissé sortir sagement son feu interne. Ouvrant les yeux, elle comprit, aussi, que Samaël semblait soulever de la terre, tout autour d’eux. N’attendant pas plus qu’il ne le fallait, elle se tendit tel un arc et leva les bras de chaque côté d’elle, amplifiant aussitôt le feu qui l’entourait, dégageant une chaleur encore plus désagréable que depuis le début, peut-être même un peu suffocante. Elle alla diriger son brasier en sa direction sans plus attendre, lorsqu’elle réalisa qu’il créait une copie terreuse d’elle. Bon, il fallut avouer que sa la freina dans son mouvement et qu’elle avisa la chose un peu curieuse. Il lui mentionna aussi qu’il avait ‘’senti sa flamme’’ qui brûlais plus que les autres. Oh, c’était plutôt flatteur il fallait l’avouer, elle aimait bien lorsqu’on reconnaissait le fait qu’elle était un brasier ambulant. Elle finit donc par redescendre ses bras, alors que les flammes qui semblaient pourtant la consumer toute entière firent de même, ne faisant que danser sur elle plus calmement, comme plus tôt. La température était aussi devenu plus respirable pour lui.

Cependant, elle ne comptait pas dire que ce qu’il venait de crée était assez agréable en soit. S’il avait le pouvoir de la terre, il pouvait effectivement, de surcroit faire du mal à des demi-démons, mais pas elle. Pas parce-que ce n’étais pas possible, simplement parce-qu’elle se considérait plus violente et entêter que lui. Au moins, ce n’étais pas comme de l’eau et elle n’en avait pas une peur totalement incontrôlable. Loin de là. Elle inclina donc de nouveau la tête et fronça les sourcils.

-Mmmh. Je vois.

Fit-elle tout simplement en avisant son imitation terreuse. Il manquait tout de même quelque chose pour que ce soit plus joli. Ainsi donc, elle n’eut qu’à se concentré pour que sa silhouette en terre ne s’embrase soudainement. Elle se demandait bien combien de temps ça pouvait tenir. Il était vrai que la terre en bonne quantité pouvait étouffer un feu, mais son feu à elle? Pas vraiment si elle y tenait. Il était plus puissant qu’un simple feu ou qu’un feu magique, il venait d’elle. Certes, recevoir une bonne pelleter de sable en plein visage ce n’étais pas agréable non plus. Elle rapporta donc son regard sur son interlocuteur.

-Si tu veux un petit conseil. Ne dit pas à un pure étranger que s’il est du mauvais côté, que tu feras comme si de rien était. Dans tous les cas, tu risques plus de mourir que de te faire un ami. Tu es vraiment trop naïf de croire qu’un Tanieth t’épargnerait pour ça. Même moi j’ai eu envie de te flambé. Si tu fais face à un allié, tu seras aussitôt considéré comme un traitre pour ta patrie et crois-moi, ce n’est pas une bonne chose.

C’était tout de même assez ironique en soit de raconter une chose pareille alors qu’elle avait jadis discuté un long moment avec un soit disant ennemi non seulement d’Enkidiev, mais de la meute de celle-ci. Adonis. Cependant, elle considérait cela suffisamment différent pour ne pas se sentir mal dans tout ça. Après tout, il était un Démon Alpha et elle, une simple petite Démone de huit ans à l’époque. Ce n’était pas de sa faute si elle avait été un peu obnubilée. Il l’avait aussi arraché de ces flots sans scrupules qui voulaient l’engloutir toute entière. À cette simple idée, elle eut un désagréable frisson qui la parcouru. Elle le chassa en augmentant légèrement sa propre chaleur corporelle.

-Je suis Apprentie de la Tour aussi. Alors, techniquement, je devrais te dénoncer aux autres pour ce que tu as dit.

Elle fit quelques pas vers lui. Il fallait avouer qu’elle trouvait cela plutôt amusant de voir que quelqu’un avait peur d’elle. Elle avait toujours apprécié cela, surtout si c’était un humain. C’était comme ça que ce devait être, après tout. Alors tant mieux pour lui au fond. Elle détestait lorsqu’on tentait de lui tenir tête et encore plus si on osait se croire supérieur à elle. Elle continuait toujours de le fixer. Puis, haussa les épaules.

-Mais sincèrement, je m’en fiche. J'ai plus important à faire en ce moment. Considère donc que c’est ton jour de chance… Pour l’instant. Le Château est par là. Je te conseille d’y aller. C’est dangereux dans le coin.

Oh, pour une fois elle ne parlait pas d’elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11112-ophelia-let-s-burn-the-world-gestion
Samaël
Apprenti
avatar
Nombre de messages : 19
Rôle : Apprenti de la tour
Âge du personnage : 12-17ans (G18)
Date d'inscription : 14/01/2017

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: Re: Vert ou Rouge? [Samaël] Dim 05 Fév 2017, 15:05

Le petit tour de passe-passe n’eut pas l’effet escompté… En tout cas pas dans ses débuts, il n’était pas difficile de voir qu’Ophélia était stresser en quelque sorte. Chaque petit remous de magie était scruter et prit comme une certaine attaque envers sa personne et cela tout le monde aurait pu le voir. J’ai facilement son corps se raidir au moment où la terre avait commencé à bouger et les flammes qui provenait de son corps avait pris de l’ampleur à nouveau et cette fois-ci j’étais proche alors je pus facilement ressentir la chaleur que le feu dégageait. Au moins lorsque la création fut totalement apparu, j’eux comme une sensation de bonheur en voyant qu’elle avait freiné son geste. Elle n’était pas facile à gérer, surtout que je n’avais pas l’habitude de m’intégrer avec des inconnus la première personne que je devais trouver était bien sur probablement celle qui voulait le moins être déranger.

Cela ne prit que quelques instants avant que je vois ma sculpture devenir un brasier. C’était un peu triste pour moi d’avoir mis autant d’énergie dans ce pouvoir et le voir ainsi en flamme, mais cela avait l’air d’apaiser, en tout cas si on peut dire ça, mon interlocutrice. Pendant un cours instant, mon regard resta figer sur la statue qui continuait à brûler, mais je sentais mon pouvoir se consommer petit à petit, c’est vrai que je n’avais jamais essayé de garder une de mes créations très longtemps en parfaite état. Mon efficacité avec ce pouvoir allait devoir être entrainé, je ne crois pas que mon maître serait capable de faire quoi que ce soit, mais je devais au minimum essayer. Au moment où elle reprit la parole, je lâchais prise. La statue tomba au sol, maintenant elle n’était qu’une petite butte de terre flambée.

Par contre elle avait raison sur ce point, je ne pouvais plus être aussi fou. J’allais M’attirer des ennuis si je continuais d’être aussi naïf, mais que pouvais-je faire? J‘aimais chercher des choses de nouvelles et elle était apparu dans ma tête c’était la première fois qu’une flamme aussi grosse m’apparaissais. Attends! Prenant un instant pour me concentrer sur ses petites flammes je revis tous ce qu’il y a autour de nous. La flamme n’avait pas l’air à avoir changé, alors peut-être que ma théorie n’était pas la bonne. J’aurais vraiment aimé que ce soit cela, j’affichais un air un peu déçu, mais je ne pouvais me laisser battre par ce genre de chose.

Je fus plutôt surpris quand elle m’avoua être de la tour des mages ou peut-être pas en fait. Ce qui me surpris fut plutôt qu’elle dit qu’elle me dénoncerait et ce que je venais d’apprendre sur elle juste dans ces dernières minutes en disant assez grand pour comprendre que ce n’était pas son style de dénoncer des personnes. En plus elle n’était pas mieux à se promener seul sur le bord de la frontière d’Émeraude et d’Argent. Il y avait beaucoup de danger et si quelqu’un la voyait ils pourraient penser qu’elle veut nous trahir. Cependant, en ce moment on parlait plus de ce que moi j’avais fait et ce que je faisais plutôt qu’elle, probablement parce qu’elle avait pris en considération ce genre de chose tandis que moi nouveau de la société Émeraudienne, si sa se dit, je prenais des risques non calculé.


« Tout d’abord, je ne crois pas que tu me dénoncerais. Et je veux te remercier de tes renseignements, cependant, je ne veux pas être indiscret mais, ne devrais-tu pas aussi t’éloigner de la frontière tu le dis toi-même que c’est dangereux par ici. Donc, je refuse de te laisser seul au moins à deux on a de meilleur chance de sens sortir. »

Bon cette excuse était probablement la plus pitoyable que j’avais pu trouver, mais mon but était au moins d’apprendre à la connaître un peu mieux. Elle était un apprenti de la tour comme moi et elle avait mon âge, alors même si elle est distante avec moi je crois que c’est de mon devoir de ne pas la laisser seul. Je lui fis un gros sourire et coupa tous mes liens magiques pour m’assurer qu’elle ne croit pas que je veux la trahir.


« Alors, dit moi que comptais-tu faire par ici? Et pourrais-je te demander un tour guider? Cela fait à peine une semaine que je suis à Émeraude et je mi connais vraiment pas. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophélia
Animateur - Apprenti
Animateur - Apprenti
avatar
Nombre de messages : 41
Rôle : Apprentie de la Tour
Date d'inscription : 17/01/2016

Plus sur le personnage
Âge: 11-15 ans (G18)
Rôle: Apprentie de la Tour (Elijah)
MessageSujet: Re: Vert ou Rouge? [Samaël] Dim 05 Fév 2017, 21:56

Bon. Elle croyait sincèrement qu’il allait partir. La laisser seule afin qu’elle puisse à sa guise tourner les talons vers Argent, mais il semblait bien qu’il tenait à rester avec elle. C’était un peu fâcheux, puisqu’elle ne savait pas trop comment agir mise à part être en colère. Le seul qui pouvait lui faire un coup pareil sans qu’elle ne puisse vraiment lui faire du mal, c’était son frère… Adoptif. Aegis. Là, il ne savait clairement pas que c’était une mauvaise idée de vouloir s’imposer comme ça.

Elle fronça les sourcils à ses propos. Il ne croyait pas qu’elle le dénoncerait? Étais-ce un défi? Elle venait de lui dire qu’elle ne comptait pas le faire. Pourquoi revenait-il là-dessus? Cherchait-il vraiment les ennuis? Elle commençait vraiment à y croire. Pire encore, il sembla cesser toute activité magique. C’était vraiment une attitude qu’elle avait du mal à saisir, encore une fois. Pourquoi faisait-il cela? Ce n’étais pas une idée des plus judicieuse, ni des plus pratique en soit pour un Apprenti.

Elle alla ouvrir la bouche pour l’insulté, mais elle reçut un message télépathique de son Maître, Elijah, la flaque d’eau lui demandant ce qu’elle faisait. Se raidissant, elle se dit qu’il avait sans aucun doute sondé les environs et qu’il la sentait prêt de la frontière, lui mentir alors n’étais pas une bonne idée et pire encore, elle était maintenant coincé, à cause de ce crétin de Samaël qui lui avait fait perdre son temps. À l’heure qu’il était, elle aurait déjà franchi la frontière! Elle eut envie de se mettre à crier, mais elle se retint. Ce n’était pas trop digne d’une Démone comme elle. Son visage restait cependant de marbre.

Entre temps, Samaël avait repris la parole et lui demandais ce qu’elle faisait dans les environs, tout en lui demandant si elle pouvait lui faire un tour guidé. Pardon? Ce n’était aucunement dans sa description de tâche, ce genre de chose… Mais… Une idée immergea dans son esprit. Peut-être que pour une fois, l’insistance et la Naïveté de son interlocuteur pourrait lui être profitable. Elle répondit donc à son… Maître.

**[Elijah] Je suis prêt de la frontière d’Argent je… Faisait un peut faire le tour des environs du Château à un nouvel Apprenti de la Tours… Visiblement, il n’est pas très futé.**

Ce n’était pas tout à fait un mensonge. Celui-ci lui répondit alors qu’elle ne devait pas trop tardé car ils repartaient tout au plus dans quelques heures. Elle serra des dents. Elle n’avait pas envie de retourner avec cet incapable qui ne lui servait strictement à rien. De plus, sont plan était tombé à l’eau, maintenant, c’était à parié qu’il la tenait à l’œil en attendant qu’elle s’éloigne de la frontière. Que ce soit pour sa sécurité ou pour autre chose. Elle ne pensait pas qu’il était assez futé pour comprendre son subterfuge, mais dans tous les cas, il fallait parfois apprendre à profiter de la naïveté des gens. Elle ramena donc son regard ardent vers le nouveau .

-Ton Maître ne ta pas fait faire le tour, déjà? Qui est-ce, en passant? En une semaine, tu n’as pas eu la chance de visiter? Quoi qu’il en soit… Je peux bien, maintenant que tu as tout gâché mes plans.

Fit-elle sèchement, non sans jeter un bref regard vers Argent. Pour sa raison qui la menait ici, elle réfléchit à vive allure afin de trouver une réponse logique.

-J’avais envie de traversé la frontière.

C’était la chose la plus logique qui lui était passé à l’esprit. De toute façon, il était nouveau. Elle n’aurait qu’à dire qu’il avait mal interprété la chose s’il osait la dénoncer alors qu’elle pourrait très bien faire de même avec lui. Qui croirait-on alors? Hélas… Sans doute lui, puisqu’elle, bah, elle avait son petit lots de problème à la Tour, depuis son arrivé… Dans tous les cas, on aurait bien du mal à lire dans son esprit pour savoir la vérité, ce n’étais pas vraiment une inquiétude en soit. Avisant sa réaction, elle eut un bref rire.

-Si tu voyais ta tête.

Elle tourna donc les talons et commença à marcher vers le Château, tentant de chassé l’irritation que lui provoquait chacun de ses pas vers cet endroit maudit qui n’avait aucun sens de la réflexion. Bon. Elle devait alors pensé à un autre plan. Peut-être irait-elle voir si Alizée était libre pour lui accorder un entretien. Elle ne voulait vraiment pas rester avec ce Maître bidon. Elle en apprenait plus toute seule qu’avec lui, de toute façon. Il était certes gentil, ça, elle ne pouvait lui enlever… Mais ce n’étais pas en était gentil qu’on devenait le plus puissant.

-Bon. J’imagine que tu as déjà visité la Tour, non? Et le Château? Tu veux voir quoi exactement? Parce-que sincèrement, il y a le village par là et puis ensuite il n’y a pas grand-chose si ce n’est que de la forêt. Pour le reste, ce n’est pas trop compliquer, si tu ne sors pas des sentiers, tu ne devrais plus te perdre… Tu restes à la Tour avec ton Maître? Moi je vivais à Rubis avec mes parents adoptifs, mais là je suis revenu à Émeraude puisque mon Maître y vis dans la forêt. Enfin, j’espère changer de Maître prochainement. Il ne m’est d’aucune utilité. Je t’aurais bien vue avec lui par contre, vous êtes tous deux plutôt naïf.

Tout en marchant, elle lui jeta un bref regard oblique. C’était plutôt drôle de voir à quel point il pouvait rapidement faire confiance aux gens. C’était visiblement une particularité plutôt prononcer sur le peuple d’Enkidiev.

-Tu n’as jamais croisé de Demon avant moi, pas vrai? Généralement les gens sont plutôt méfiants à la base quand ce n’est pas une tête connu et la seule réputation qui me précède est d’être plutôt problématique, notamment parce-que j’aime tout brûler. Ma compagnie n’est donc pas des plus recommandables. Le dernier Apprenti que j’ai croisé à terminer à l’infirmerie. Il était brûlé sur tout le corps.

Cherchait-elle à lui faire peur? Oui et non. Enfin, elle cherchait plutôt à comprendre pourquoi il semblait vouloir rallonger le temps en sa compagnie alors que la majorité cherchait à l’éviter dès qu’ils étaient au courant de ces petits démêler. C’était vrai, elle cherchait la majorité du temps à éviter de tisser des liens avec les autres parce-qu’elle ne les considérait pas. Elle se demandais d'ailleurs si le fait qu'il soit si passif ne cachais pas quelque chose. Peut-être avait-il un pouvoir assez destructif en soit? Une forte défense?

-Tu as de la famille? et tes pouvoirs, je présume que tu ne peux pas simplement crée des imitation terreuses des gens, non? Tu as surement un truc qui fait plus mal que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11112-ophelia-let-s-burn-the-world-gestion
Samaël
Apprenti
avatar
Nombre de messages : 19
Rôle : Apprenti de la tour
Âge du personnage : 12-17ans (G18)
Date d'inscription : 14/01/2017

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: Re: Vert ou Rouge? [Samaël] Sam 18 Fév 2017, 15:09

Est-ce qu’on pouvait vraiment appeler ma façon d’agir et de parler naïve? Peut-être bien, mais je dois dire que je me trouvais pas trop mal après tout ce temps cacher dans les forêts de Diamant. Je pouvais voir dans les réactions de mon interlocutrice qu’elle était un peu irrité par ma présence, mais je n’avais rien à perdre. En fait… Je ne savais même plus pourquoi je l’avais déranger autant de temps. Peut-être était-ce simplement parce que j’avais envie d’apprendre à connaître quelqu’un. Attends… Je ne me comprends même plus, moi qui après tout ce temps avait pensé cas retrouver ma sœur je me permettais enfin de diverger de la mission que je m’étais apposé? Et tout cela pour une jeune fille qui avait essayé de me faire rôtir? Je ne me comprenais plus… Je sentis même mes joues rougir lorsque mon regard se posa sur Ophélia, par chance elle avait l’air distraite par quelque chose, peut-être une communication mentale. Cela me donna au moins l’opportunité de me calmer avant que ses yeux se reposent sur moi.

Par contre lorsqu’elle revint enfin à la charge vers moi je ne pus m’empêcher de faire un sursaut et de lever le sourcil. Attends, elle me reprochait que je pourrais paraitre comme un traître, mais elle me disait ouvertement qu’elle voulait aller dans un territoire ennemi? Il y avait quelque chose chez cette fille qui clochait et je n’arrivais pas à mettre mon doigt dessus. Je pouvais la voir me pointer quelques endroits et parler, mais je n’avais pas l’impression de l’entendre pendant qu’elle me donnait des explications. Cependant, je ne manquais pas les détails sur son maîtres et de sa provenance. C’était des renseignements que je croyais beaucoup plus intéressant que les alentours, j’avais beaux n’y être jamais allé, mais les livres de géographie que j’avais déjà lue était assez explicite pour que je me face une image.
« Je ne cherche cas apprendre, pour moi le maître qui m’a été assigner, tant qu’il est capable de m’aider, je serais heureux de rester sous sa tutelle. »

Une réponse fut plutôt rapide, un peu plus pi j’aurais cru qu’elle m’avait coupé, mais bon à quoi est-ce que je m’attendais? Je n’avais pas vraiment à m’inquiéter ou me sentir mis de côté si elle ne m’écoutait pas, malgré que je voudrais être capable de briser cette coquille qui lui sert d’attitude. Mon regard changea complètement lorsqu’elle parla de démon… Attends, elle un démon? Je ne pouvais pas y croire, je n’avais même pas remarqué… D’accord ses yeux étaient rouges, mais à quoi bon ce n’est pas ce qui fait d’une personne un démon. Par contre à savoir qu’un autre étudiant s’était rendu à l’infirmerie cela ne me surprenait pas du tout, mais un démon?!
« Attends, un démon? On parle bien de ces choses de légende à la peau rouge, des cornes, une langue de vipère et une longue queue pointue? Parce qu’aussi non je ne sais vraiment pas de quoi tu parles avec tes démons. Parce que selon moi tu ressembles à tout autre être humain. »

Je fus plutôt surpris qu’elle cherche à en connaître plus sur moi. Peut-être avais-je enfin réussi à briser une partie de cette muraille défensive qui avait l’air impénétrable. Cela me fit afficher un petit sourire de plaisir, mais le combat contre cette solitude rechercher n’était pas fini.
« J’ai de la famille oui… Une sœur… Mais elle a disparu. Pour mes pouvoirs, je contrôle que très peu d’entre eux, mais pour la terre oui je sais faire plus que des statuts, mais chaque création demande une certaine énergie, mais j’espère un jour les faires bouger mes créations cela pourrait être intéressant. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophélia
Animateur - Apprenti
Animateur - Apprenti
avatar
Nombre de messages : 41
Rôle : Apprentie de la Tour
Date d'inscription : 17/01/2016

Plus sur le personnage
Âge: 11-15 ans (G18)
Rôle: Apprentie de la Tour (Elijah)
MessageSujet: Re: Vert ou Rouge? [Samaël] Jeu 23 Fév 2017, 14:09

Sa réplique concernant son maître ne l’étonnait pas vraiment. Elle savait que la grande majorité des Apprentis étaient satisfait. Peut-être n’avaient-ils aucune ambition? Elle ne put s’empêcher de faire une grimace désapprobatrice à ces paroles. Visiblement, il s’en contentait. Ce qu’elle apprécia le moins aussi fut le fait qu’il ne lui avait tout simplement pas répondu, ignorant sa question sur le fait de savoir qui était son maître. Oui, après tout, il était peut-être mieux tombé qu’elle.

-Tu ne m’as pas plus dit qui était ton maître dans tous ça. As-tu des problèmes de concentration?

Fit-elle, sèchement comme à son habitude, en lui jetant un regard oblique. Oui, après tout c’était la deuxième fois qu’il omettait un truc. Là, c’était le truc du maître, plus tôt, c’était le truc de la dénonciation. Il était un peu bizarre, peut-être lunatique? Elle en avait déjà vue des comme ça durant les cours. Ce n’était pas des gens forcements bêtes, au contraire, ils pensaient trop. Étais-ce le cas de Samaël? Bonne question.

-Personnellement, le mien, outre le fait qu’il soit totalement naïf, à un contrôle sur l’eau. Tu comprendras que les Démons et l’eau ne font pas bon ménage. Du tout.

Elle n’allait tout de même pas dire qu’elle avait, en fait, une peur incontrôlable de cet élément à un simple étranger. S’il y avait au moins une personne qui ne connaissait pas cette base concernant la grande majorité des Démons, c’était donc temporairement une bonne chose. Heureusement, elle restait moins pire que lorsqu’elle était plus jeune et espérait vraiment arriver un jour à se contrôler d’avantage. Tous les Démones purs qu’elle avait croisées détestaient ce liquide répugnant, quoi qu’au moins ils n’en aient pas une peur panique comme elle… Il y avait donc de l’espoir en ce qui la concernait, même si ces crises étaient assez violentes en soit, encore.

-Il ne m’est d’aucune utilité. Vraiment. Il s’appelle Elijah, tu vas sans doute le croisé un jour ou l’autre. Tu comprendras ce que je voulais dire.

Sinon, évidemment qu’elle n’avait pas remarqué que les pommettes de son interlocuteurs avaient changé de couleur pour prendre une teinte plus colorés. Pourquoi aurait-elle remarqué une chose pareille, de toute façon? Même si elle était une Démone, elle était franchement en retard dans le domaine. Il fallait avouer que ce n’étais pas vraiment pour déplaire à ses parents adoptif, mais bon. C’était sans doute qu’elle n’avait strictement aucun intérêt pour quiconque pour le moment.

Puis, Samaël reprit la parole. Il semblait surpris de sa race. Elle l’observa comme s’il était le pire attardé sur terre alors qu’il lui décrivait sa vision des Démons. Était-il vraiment sérieux, là? Il ne connaissait pas les Démons? Mais d’où sortait-il, bon sang? Pire encore, il lui disait qu’elle ressemblait à un être humain, rien de plus normal? Elle bouilla. Ses flammes autour de son corps redevinrent un peu plus intenses. Elle eut envie de lui faire ravaler ses paroles, mais elle réalisa qu’elles n’étaient même pas destinées à l’insulté. Il était tout simplement totalement ignorant. Elle n’en revenait tout simplement pas. C’était sans doute le fait qu’elle fut prise au dépourvu qui lui évita de finir tout simplement calciné. Sincèrement, c’était vraiment à ce demandé s’il n’avait pas le don sans le savoir de frôler autant les ennuis et de les évité tout autant sans même s’en apercevoir.

-Mais de quoi tu parles?.... Je… Une langue de vipère? Mais d’où tu sors ces trucs? Tu lis autre chose que des histoires à faire peur aux enfants avant de dormir? Visiblement pas… Sort du monde fantastique… Franchement.

Ouais, elle était carrément déstabilisée par son ignorance. Plus qu’insulté. C’était tout de même fort bien heureux… Pour lui. Puisqu’elle ressentait le besoin de faire son éducation sur le sujet. Cette ignorance était selon elle inadmissible. Elle se pinça l’arête du nez, entre ses yeux et poussa un long soupir, irrité. Elle ne savait pas trop par où commencer.

-Non, les Démons n’ont ni la peau rouge, ni une queue, ni une langue de vipère, ni des cornes… Enfin, il me semble pour les cornes. Les Démons son originaire de Jérianeth, une Île entre Enkidiev et Irianeth, plus au nord je crois pas contre… Ou au sud. On ne m’a jamais précisé. Puisque de toute façon je suis née sur Enkidiev… On est une race tout comme les humains, les elfes, les fées et tout ce que tu voudras. On nous caractérise particulièrement par nos yeux vermeils et le fait qu’on a un lien plus ou moins étroit avec l’élément du feu. Il y a des Démon purs - comme moi - qui sont les plus puissants et plus haut dans la hiérarchie – c’est obligé – puis, il y à les demi-démons, qui n’ont de toute façon même pas de feu interne. Alors non, ma peau ne devient pas rouge et il ne me pousse pas de queue quand personne ne regarde…

Elle lui tira la langue.

-Et comme tu peux voir, je n’ai pas une langue de vipère, mais je peux être exécrable si je veux. Peut-être que sa compte.

Sur ces mots, elle lui afficha un bref sourire, presque trop charmeur pour ce qu’elle disait. En fait, elle appréciait bien son propre caractère. Elle était ainsi et ne comptais pas vraiment changer pour qui que ce soit. Le seul à bénéficier de son côté un peu plus doux restait Aegis qui avait le don parfois de l’énervée rien que pour ça. Après tout, son frère était du genre intelligent et pas trop dérangeant. De plus, elle devait toujours le couvrir, sinon il se laissait taper dessus comme un faible. À cette pensée, elle poussa un bref soupir et rapporta son regard sur son interlocuteur, préférant mettre ces petits soucis familiaux de côté pour le moment.

Elle préféra donc s’attarder sur les réponses du jeune homme qui lui parla donc un peu de lui. Une sœur disparue? Bah, elle était probablement morte ou bien du côté de l’Empire, sinon, elle ne voyait pas vraiment où elle pouvait être. Devait-elle lui dire son avis? Étrangement, elle jugea bon de ne pas le faire. Peut-être qu’elle n’avait pas envie de le blessé totalement gratuitement, sans s’en soucier comme elle avait grandement l’habitude de le faire, d’habitude. Pour le reste, elle fut un peut surprise – Et peut-être déçue – Car elle s’attendait vraiment à un truc grandiose pour qu’il soit si peu nerveux. Après tout, elle considérait ses propres pouvoirs grandioses et elle, elle considérait qu’elle pouvait se permettre de ne rien craindre. Enfin, tout ce qu’elle craignait vraiment c’était étrangement Arkdae avec son pouvoir louche, pire que l’eau et bien entendu, l’eau en tant que tel.

-Ah? Sans doute, si tu travail très fort. Tu pourrais faire des géants de terres et piétiner tout le monde, sa pourrait être drôle! Tu n’as rien d’autre? Pourquoi alors tout à l’heure j’ai ressenti une énergie émanant de toi alors que je ne voyais rien avec mes yeux? Tu faisais quoi? Tu essayais de me sonder? Perd pas ton temps et puis tu n’as qu’à demander, au pire, je te traite d’idiot et c’est tout. À moins que tu sois vraiment du genre pleurnichard? Tu n’as pas trop l’air… Mais il faudra vraiment que tu travail sur ta naïveté et puis tu sais, même si tu es du côté des faibles – soit Émeraude haha – Tu devras apprendre qu’il y a quelques personnes qu’il vaut mieux ne pas contrarier, comme moi par exemple. J’ai aussi entendu dire que Tripalior était assez étrange en soit, personnellement, j’aime bien sa personnalité Feu. En ce qui concernes les Mages, je les trouve tous inutiles, totalement. Ça commence à devenir un peut intéressant lorsqu’on parle des Archimages ou des Cardinaux.

Avait-elle déblatérer, tout en marchant. Oui, puisqu’il ne savait rien, il fallait bien qu’elle fasse un peu son éducation et lui partage donc forcément son point de vue? De toute façon, il verrait bien par lui-même, mais au moins, si Elijah était assez intense pour questionner un jour le jeune homme, il verrait bien qu’elle n’avait pas inventé et qu’elle lui avait vraiment donné des informations sur la Tour!

-Bref, tu veux savoir un truc en particulier? N’importe quoi.

Oui, après tout, elle avait beaucoup parlé et trouvait ça un peu étrange. Peut-être valait-il tout simplement mieux lui demandé précisément ce qu’il voulait savoir. Il était sans doute intéressé par la Tour ou des trucs sur les Ordres et elle considérait tout de même s’en sortir pas mal à ce niveau. Après tout Roxanne était Mage depuis un moment, même si elle avait abandonné son rôle pour ne se contenté que d’être une simple Nobles avec Arkdae. C’était frustrant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11112-ophelia-let-s-burn-the-world-gestion
Samaël
Apprenti
avatar
Nombre de messages : 19
Rôle : Apprenti de la tour
Âge du personnage : 12-17ans (G18)
Date d'inscription : 14/01/2017

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: Re: Vert ou Rouge? [Samaël] Jeu 02 Mar 2017, 00:52

Parler de ma sœur comme ça me donnait une certaine nostalgie, sachant qu’elle était une de mes raisons d’apprendre à me développer, je ne pouvais m’empêcher de lui accorder une petite penser en sachant que mon interlocutrice voulait en apprendre d’avantage sur moi. J’étais même surpris qu’elle cherche à autant en savoir parce qu’avec le ci peu de temps que je venais de passer avec elle j’avais une certaine impression qu’elle n’était pas du genre à se mêler aux gens. Les paroles qui suivirent ressemblèrent à une attaque, je me sentis un peu mal de n’avoir pas répondu à ça question et je pouvais voir que cela avait affecté un peu ma relation déjà tendu.
« Je suis désolé, ce n’était pas mon intention. Mon maître s’appelle Saéline, je l’apprécie bien, c’est une belle jeune femme avec des pouvoirs particuliers que je ne comprends pas vraiment. »

La suite ne me surpris pas vraiment depuis que je l’avais rencontré, elle n’avait rien dit de bien à propos de son maître, donc je pouvais comprendre que sa relation avec cet Elijah devait être plutôt difficile. En plus, elle se disait être un démon alors oui… Je pouvais comprendre un peu la distance qu’elle voulait avoir avec quelqu’un qui contrôle l’élément d’eau. Cependant, n’était-ce pas le meilleur moyen? La tour devait avoir prit cette décision en y ayant pensé une seconde non? Probablement dut à son caractère explosif et ses flammes, ils avaient pris la décision la plus rationnelle en lui donnant un maître capable de l’arrêter.
« Peut-être un jour oui… Tu pourrais peut-être me le présenter? »

Bon d’accord… Je sais que je pousse pas mal ma chance, mais on ne pouvait pas savoir. De toute façon le pire qu’il pourrait arriver c’est qu’elle refuse, mais si elle acceptait je pouvais au moins me dire que j’avais réussi à calmer les flammes de son brasier. En tout cas c’est-ce que je croyais alors que je vis sa réaction à ma description de sa race. Et bien, j’aurais réussi à calmer l’ambiance qu’un petit instant. Cependant, avant même que je réussisse à élever mon bouclier je la sentis se relaxer. Je crois bien que mon jour de chance était arrivé, à combien de fois avais-je eu la chance de me faire carboniser depuis que je l’avais rencontré?

En tout cas, moi qui n’avais aucune connaissance en démon après être passé aussi peu de temps avec elle, je pouvais maintenant tout savoir sur ces êtres que je croyais simplement fantastique. Je fis donc attention de garder en mémoire chaque parcelle d’information qu’elle me donnait… Quoi fallait bien dire que j’étais intriguer et que j’aimais apprendre, alors cette information était plus capitale pour moi. Lorsqu’elle eut finit sa description de la race démone, je fus un peu surprit de ce petit sourire charmeur, ce qui eut pour résultat de me faire rougir à nouveau, mais je détournai le regard cette fois.

Elle enchaina par la suite à propos de mon pouvoir, c’est vrai! Il y avait surement un moyen pour moi d’apprendre à en faire quelque chose de plus pratique, mais je ne voyais pas l’utilité de rendre mon pouvoir beaucoup plus dangereux. Elle ne savait pas vraiment, mais mon pouvoir me demandait beaucoup. J’avais une fois essayé de faire quelque chose de grandiose, mais cela m’avait couté très cher. Je me rappelle dans ma jeunesse j’avais essayé de créer des miniatures qui pouvait bouger, la terre avait enrobé ma jambe et l’avait écrasé. Je me rappelle de la douleur comme si c’était hier. Lorsque je revins à moi elle me regardait en silence, j’espérais ne pas avoir perdu trop de la discussion.
« J’ai déjà essayé et cela n’a pas très bien viré pour moi vois-tu mon corps n’est pas encore assez habituer à tous ces pouvoirs, alors quand j’essaie de faire quelque chose de trop demandant mon pouvoir se rebelle contre moi. Et pour l’autre pouvoir non ce n’est pas une sonde comment t’expliquer? »

Je créai un bouclier devant moi et puis j’utilisai mes paumes pour lancer un rayon incendiaire. Le rayon se frappa au mur invisible et explosa tout en disparaissant dans de jolie petite étincelle.
« Pour l’instant je dirais que je connais plus de la magie défensive… Ce qui ne doit pas être ton cas. Je me demandais pourquoi tu disais qu’Émeraude était le côté faible? Que connais-tu d’Irianeth? Et pour ce que j’aimerais apprendre et bien je me disais que peut-être pourrais-tu m’aider dans tes temps libres à devenir plus fort? Où j’aimerais bien en apprendre davantage sur toi »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophélia
Animateur - Apprenti
Animateur - Apprenti
avatar
Nombre de messages : 41
Rôle : Apprentie de la Tour
Date d'inscription : 17/01/2016

Plus sur le personnage
Âge: 11-15 ans (G18)
Rôle: Apprentie de la Tour (Elijah)
MessageSujet: Re: Vert ou Rouge? [Samaël] Mar 07 Mar 2017, 15:23

Il s’excusa. Le contraire l’aurait franchement étonnée. Parfois elle se demandait ce qu’ils avaient tous à être né avec l’échine recourbé. Roxanne disait que c’était sans doute son petit caractère à elle qui était un peu trop fort contrairement à la majorité. Personnellement, son sang ne venait pas de n’importe quel Démon de pacotille et il devait bien y avoir quelque chose de sa mère au fond d’elle. Quant à son père, elle ne le connaissait pas et Zyra ne lui en avait jamais parlé non plus, mais elle doutait fort que celui-ci n’ai été qu’un moins que rien. Peut-être aurait-elle aimé savoir au moins son nom, question de pouvoir le retrouver un de ces jours? Même s’il se fichait d’elle, c’était sans doute simplement pour savoir à quel point son sang était plus honorable que celui des autres. C’était important pour elle, car elle comptait bien s’en servir dans le futur. Et même si on lui avait toujours répété qu’une Démone ne pouvait pas être Alpha, elle en avait compris que, finalement, c’était chose possible.

Bref, elle se rendit compte qu’elle c’était un peu égarée elle-même dans ses pensée, mais se ramena à l’ordre avant que son interlocuteur ne le remarque. Elle porta donc son regard vermeil sur lui, puis lui sourit en haussant les épaules.

-C’est une bonne Mage en tout cas.

Ouais, elle avait fait ses devoirs. Elle connaissait pratiquement tous les Apprentie, tous les Mages et presque tous les élèves. Elle connaissait les Archimages et même les Cardinaux. Ce n’était pas seulement qu’Arkdae avait toujours été rigoureux avec elle, c’était aussi qu’elle s’y intéressait un peu. À vrai dire. Selon elle, c’était plutôt important de savoir les forces et les faiblesses de ses alliés et encore plus de ses ennemis, alors ne sachant pas trop ce qui adviendrait d’elle dans le future, ni vraiment qu’elle position elle avait exactement dans tout ça, elle préférait ne pas avoir à ce dire un jour «Avoir su, j’aurais fait ça.» Alors elle prenait tout ce qui passait. Sauf Elijah qui la rendait presque folle. Bref.

-Je peux même te le donner si tu veux. Il ne me sert à rien mise à part m’énervée.

C’était un fait. Un Mage d’eau avec un Démon c’était le pire match qui soit. Non seulement le Mage ne pouvait en rien l’aider sur son pouvoir, mais ne pouvait pas non plus développer sa résistance ou régler sa peur panique de l’eau. C’était le genre de truc qu’elle arriverait sans doute à faire toute seule, à force de tomber dans les rivières ou des conneries du genre. Bref, il avait sans aucun doute compris le principe, vue le nombre de fois déjà où elle ne c’était pas fait prier pour se plaindre sur son maître.

En tout cas, son sourire avait semblé lui faire quelque chose puisqu’elle le vis rougir. Cela l’amusa. Elle n’était pas du genre à tourner autour du pot ou bien à être réellement timide elle-même, mise à part les rares fois où elle c’était sentie un peu intimidée, comme avec Adonis, mais bon. Elle inclina légèrement la tête vers le côté, fronçant un peu les sourcils.

-Pourquoi tes rouge?

Dans tous les cas, elle commença à lui expliquer un peu plus son pouvoir. Elle pouvait bien comprendre le fait que ce n’étais pas vraiment agréable lorsque celui-çi se retournait contre nous. Enfin comprendre était un bien grand mot. Le feu ne c’étais jamais retourner contre elle, puisqu’il faisait partie d’elle et Phoenix l’aimait bien trop pour ça. Alors finalement, non, elle ne comprenait pas, mais elle pouvait s’imaginer que ce ne devait pas être drôle.

-Bah c’est évident que c’est en pratiquant et te poussant de plus en plus que tu arriveras à faire quelque chose d’intéressant avec tout ça et à apprendre les limites de ton pouvoir. Du moins, ce n’est qu’une supposition. Mon pouvoir ne s’est jamais retourner contre moi puisqu’il fait trop partie de moi et Phoenix non plus ne le fera pas donc… Mais tout comme n’importe qui je dois me pratiquer si je veux être puissante. Que ce soit toi ou moi, ça reste la même chose. Je suis sûre que tu vas y arriver si tu fais les efforts qu’il faut. Il peut être sympa ton pouvoir.

Elle lui fit un bref sourire. Après tout, s’il ne voyait pas tout le potentiel qu’il avait, elle, elle le voyait et il pourrait vraiment faire du mal. C’était intéressant! Il ne fallait tout de même pas se leurrer, que ce soit d’une façon ou d’une autre, il allait un jour ou l’autre devoir combattre à moins de vouloir devenir guérisseur et encore, parfois ils n’en avaient pas le choix pour défendre leur vie sur un champ de bataille. Elle avait bien hâte un jour que cela lui arrive, pour pouvoir laisser exploser son pouvoir à son plein potentiel. Juste à cette pensée, les flammes contre sa peau se ravivèrent d’avantage, mais Samaël la sortie de ses rêveries destructrices et surtout pyromanes.

Magie défensive? Pas être son cas? Mhhhh…. Il avait peut-être un peu raison, mais elle pouvait aussi se servir de son feu pour se défendre, sa dépendait simplement de quoi. Quant à la suite de ses propos, elle fut à la fois satisfaite et déranger qu’il lui demande pourquoi elle disait qu’Émeraude était le côté faible. Il lui semblait en avoir parlé un peu, non? Elle soupira. Il voulait qu’elle lui dise ce qu’elle connaissait d’Irianeth? Pas grand-chose, mais elle pouvait bien essayer.

-C’est vrai que ma magie est beaucoup plus offensive que la tienne pour le moment, mais c’est bien parce-que je le veux bien et puis, je crois que ça dépend beaucoup de la situation. Je sais bien me défendre si on m’attaque magiquement ou physiquement, ça dépend juste de qu’elle façon je crois…

Elle n’allait tout de même pas lui révélé ses points faibles, non mais! Il pouvait toujours rêver, sincèrement.

-Sinon, pour Émeraude et bien… Déjà à la base tu n’aides pas mon point de vue alors que tu étais prêt à te faire copain-copain avec moi sans même savoir de qu’elle patrie je venais, chose qu’Irianeth ne ferait jamais. Ils sont plus faciles sur la réaction qu’Émeraude, comme moi. Émeraude réfléchis trop et Irianeth gagne sans cesse du terrain et Émeraude… Ils prennent les Royaume comme si on leur tendait sur un plateau d’argent. La majorité ont simplement été massacré sans aucune résistance ou presque. La majorité des Chevaliers et des Mages ont peur de faire mal on dirait. Essais de rentré dans l’Empire, tu te feras zigouillé avant même d’avoir vue les remparts… Ici… Je te laisse deviner.

Elle ne lui parla pas de la meute d’Irianeth non plus. C’était trop personnel et compliquer à suivre pour un humain de toute façon. Quoi qu’il en soit, sa question l’étonna tout de même un peu alors qu’elle y repensait. Comme si elle venait de réellement l’assimilé. En connaître plus sur elle? Pourquoi? Elle fronça les sourcils et choisi de répondre au reste.

-Ta pas un maître pour ça? Il me semble qu’elle est une bonne entraîneuse à ce que j’ai entendu dire. Mais si tu as envie de te battre magiquement avec quelqu’un sa me fera plaisir. Sauf que bon… Reste à voir si ont va se recroisé. Je vis dans la forêt avec mon maître et toi? À la Tour ou Saéline à un autre endroit?

Était-elle vraiment entrain de dire que ça ne lui dérangeait pas de le revoir? Ew. Enfin. Elle ne pouvait pas vraiment résister au fait qu’elle pourrait avoir le droit de carboniser quelqu’un. Enfin, elle en comptait pas vraiment le faire, mais comptais bien faire de sa terre de la terre cuite!... Et peut-être lui faire friser un peu les cheveux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11112-ophelia-let-s-burn-the-world-gestion

Vert ou Rouge? [Samaël]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Royaume d'Émeraude :: La forêt-