___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

La renaissance de Zénor [EVENT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
#Ryan
Empereur - Chevalier
avatar
Nombre de messages : 281
Rôle : Empereur & Chevalier d'Irianeth [PNJ]
Date d'inscription : 25/03/2012

Plus sur le personnage
Âge: 44 - 49 ans [G18]
Rôle: Empereur - Chevalier mort
MessageSujet: La renaissance de Zénor [EVENT] Lun 09 Jan 2017, 09:33



An 1259, mois 11, jour 19


L’océan s’étalait à l’infini sous ses yeux. D’ici, il ne pouvait en aucun cas apercevoir sa lointaine demeure. Il se trouvait sur Zénor, en haut de cette falaise tristement connue pour les défaites qu’Irianeth avait pu subir dans les légendes anciennes. Derrière lui se trouvait le château millénaire en ruine. L’Empereur d’Irianeth se trouvait sur Zénor en cette période de froid. Ici cependant le temps était agréable. Après tout, le royaume était proche du désert et il en tirait sans aucun doute une certaine chaleur. C’est pour cette raison que les travaux allaient pouvoir commencer dès à présent. Déjà si l’on se penchait en bas de la falaise l’on pouvait voir quelques pontons qui étaient sortis du sol afin de faciliter l’accostage des bateaux. De la même manière, un véritable petit village de fortune était né autour du château encore partiellement en ruine. Après la malédiction des Ombres, l’Empire allait finalement offrir une nouvelle vie à ce royaume. Beaucoup auraient sans doute abandonné cette terre déjà peu productive avant l’arrivée des ombres. Cependant, Ryan en avait décidé tout autrement et cela n’était pas un simple caprice impérial.  

Autour de lui, il voyait les ouvriers attendre qu’il prenne la parole avant de continuer leur labeur. Cela faisait deux ans que l’Empire avait vaincu les ombres. Depuis ce temps, les choses étaient plutôt calmes sur l’Empire et il n’y avait eu aucun combat majeur. À vrai dire, Ryan appréciait plutôt cela. Cela permettait d’allouer les ressources de l’Empire à des choses autres que la guerre. L’Empereur s’était-il assagi avec le temps ? Sans doute. Il n’était clairement plus ce gamin de 10 ans qui rêvait de conquête. Pas qu’il soit devenu pacifique. Simplement, il s’était déjà démarqué en fait d’armes et plus encore lors du combat contre les ombres. Aujourd’hui, il en voulait simplement plus. Il ne voulait pas uniquement être le sauveur d’Irianeth (et du monde). Il voulait également être celui dont l'on se souviendrait pour avoir offert une belle vie à tous ses sujets, celui qui marquerait les esprits par ses constructions immortelles. Sur Irianeth, les choses étaient déjà faites. Après tout, son Empire avait bien changé depuis qu’il était monté sur le trône. Là ou autrefois la nature était difficile et la terre incultivable il y avait de nombreux jardins pour se promener et admirer la nature. Là où il n’y avait que de la poussière, d’élégants manoirs se dressaient. Il avait déjà fait beaucoup, mais aujourd’hui, il était temps de faire plus. Parce que Ryan en voulait toujours plus.

Durant les deux dernières années, l’Empereur avait donc passé un certain temps à réfléchir au sort de la colonie de Zénor. Il était hors de question de l’abandonner à Émeraude. Il avait donc envoyé des sorciers pour s’assurer que la terre serait de nouveau cultivable. Lorsqu’il avait reçu une réponse affirmative, il avait commencé à mettre ses plans en œuvre. Il avait lancé une vaste campagne de recrutement d’ouvrier et autres artisans promettant à chaque personne qui participerait à cet énorme chantier une maison au cœur de Zénor. Beaucoup s’était portait volontaire. C’était après tout l’occasion d’obtenir une meilleure place au sein de l’Empire et peut être de se faire remarquer par son art. Ryan n’avait encore nommé aucun gouverneur. Il le ferait peut-être. Ou peut-être garderait-il Zénor pour lui. Il comptait en effet faire de ce royaume un royaume d’opulence et de faste à l’image d’Irianeth. Argent était impressionnant, mais c’était un royaume avant tout militaire. Pour Zénor, il souhaitait quelque chose d’autres. Il voulait transformer ce petit territoire à la réputation de malheur en coin de paradis pour l’Empire. Et il allait y arriver. Parce qu’il réussissait toujours tout ce qu’il entreprenait.  

Ses ailes déployées comme un halo de puissance autour de lui, l’Empereur s’avança sur l’estrade montée pour l’occasion. Derrière lui il y avait de nombreux sorciers non pas experts en combat, mais experts en floraison et autre art de la nature. Leur rôle ici serait de rendre Zénor plus fertile que jamais, le chef des sorciers était également présent afin de s’assurer que tout était parfaitement coordonné. De l’autre côté, il y avait ses chevaliers et notamment Janita et Flynn. Les soldats étaient également là, comme toujours, pour sécuriser le chantier. Après tout, Zénor était actuellement un royaume totalement dévasté et les frontières étaient encore fragiles. L’Empereur leva la main et le silence se fit naturellement. Au loin l’on pouvait entendre les rugissements des quelques dragons qui avaient été amenés pour aider aux travaux et à la protection des lieux. Un seccyeth passa d’ailleurs avec un mâle au-dessus d’eux. Cela était voulu bien sûr, c’était quelque chose qui rappelait à tous la puissance de l’Empire. Ryan laissa le silence régner un instant, appréciant cet instant ou tous avait les yeux braquaient sur lui, a l’admirer, à attendre ses paroles. Il le fit bientôt, sa voix étant portée à tous grâce à un sorcier spécialisé dans l’art du vent.  

Peuple de l’Empire, aujourd’hui est un jour nouveau. Aujourd’hui est un jour de renouveau. Selon beaucoup Zénor est un territoire maudit. Un territoire ou même avant les Ombres rien ne poussait. Depuis des millénaires les choses sont ainsi. Mais les choses vont changer aujourd’hui. Grâce à vous. Grâce à l’Empire. Ryan fit une pause observant la foule autour de lui. Aujourd’hui, nous allons montrer au monde entier la puissance d’Irianeth. Pas seulement notre puissance militaire qui est indiscutable, mais également notre art de la construction bien supérieur à tout ce qui peut être fait ailleurs. Bientôt, Zénor ne sera plus cette terre aride, mais le joyau de l’Empire. Un territoire ou partout la nature s’épanouira et où les constructions rivaliseront de beauté et de splendeur.  

L’Empereur fit un signe à l’un des sorciers, un maître des illusions et celui-ci commença alors à créer un panorama idyllique de ce que deviendrait Zénor. Tous pouvaient admirer comment l’ancien château devait être transformait en somptueux palais entourait de nombreux jardins paradisiaques. Dans la cour en son centre, à l’endroit ou Ryan se tenait devait se trouvait une somptueuse statue de lui-même. L’on pouvait également découvrir le magnifique port qui serait bientôt construit ici ainsi que la rampe permettant de rejoindre la falaise. Puis le sorcier dévoila un plan plus étendu avec de nombreuses maisons luxueuses. Partout l’architecture semblait travaillait avec de larges routes pavées et des jardins un peu partout. Oui, Zénor deviendrait une véritable perle. Ryan laissa ainsi le sorcier créer plusieurs illusions de ce que deviendrait le royaume. Il observait la foule qui était de plus en plus emballée par le projet. Finalement, il s’avança de nouveau vers la foule laissant la dernière illusion disparaître.  

Tout cela sera bientôt réalité et vous pourrez vivre dans ce joyau que sera devenu  Zénor. Aujourd’hui, vous avez l’occasion de fonder le monde de demain, de participer à un évènement qui restera longtemps dans les mémoires. A présent, montrons au monde de quoi l’Empire est capable. Faisons renaître ce royaume de ses cendres.  

Sur ses mots l’Empereur fit un battement d’ailes qui déplaça la poussière aveuglant légèrement la foule proche. Mais, bientôt tous purent remarquer un arbre en train de pousser. Il s’agissait là d’un magnifique arbre au tronc puissant et solide, mais à l’élégance incontestable, il étendait ses branches partout autour de lui et s’élevait haut dans le ciel. Déjà quelques fleurs d’une blancheur des plus pures poussaient sur ses branches. Ce  n’était pas la saison, ce n’était pas le moment, mais ça n’avait pas d’importance pour l’Empire. Satisfait de l’œuvre des sorciers, l’Empereur se détourna finalement sous les applaudissements de la foule.  

L’annonce avait été faite. Les ouvriers et autres artisans allaient se mettre au travail. Il était temps maintenant pour Ryan d’inspecter ce début de chantier et surtout de s’assurer que tout était parfait. L’Empereur fit disparaître ses ailes, les repliant dans son dos et commença à s’éloigner du brouhaha du chantier pour retourner dans les ruines du château ou ses « appartements » avaient été disposé. Certes, il s’agissait plutôt de quelques fauteuils et d’une table sur laquelle était disposé un plan. C’était suffisant pour une journée. À travers  un trou qui avait dû être une fenêtre autrefois il observa les ouvriers se mettre au travail notamment en déchargeant une caravane chargeait de bois qui venait d’arriver. Un léger sourire traversa ses lèvres. Lorsque Zénor serait reconstruite,  nul ne pourrait contester la puissance de l’Empire et les derniers alliés d’Émeraude seraient dans l’obligation de s’incliner face à la vie qu’Irianeth pouvait offrir. Mais, avant cela, il fallait être certain que tout soit bien mené. Il retourna donc ses yeux dorés sur les conseillers qui l’avaient accompagnée jusque là. Il était temps de peaufiner la construction de Zénor, mais plus important encore, la défense des frontières encore légèrement incertaine.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hel
Animateur - Sorcier - Chef
Animateur - Sorcier - Chef
avatar
Nombre de messages : 79
Rôle : Chef de l'Ordre des Sorciers
Date d'inscription : 08/04/2015

Plus sur le personnage
Âge: 35-40 ans (G19)
Rôle: Chef de l'Ordre des Sorciers
MessageSujet: Re: La renaissance de Zénor [EVENT] Lun 09 Jan 2017, 16:01

Droit et la tête haute, Hel se tenait en retrait, presque dans l’ombre non loin de l’Empereur alors que celui-ci offrait son discours aux travailleurs qui rendraient ce Royaume plus que digne de l’Empire. Les projets étaient utopiques, mais réalisable grâce aux bras des ouvriers, ainsi que de la magie des Sorciers qui avaient une facilité plus particulière avec la Flore. Son regard ébène parcourait le peuple qui dévorait chaque mot de Ryan avec délectation. Il avait bien hâte que toute cette mise en scène se termine et que le travail se poursuive au plus vite.

Il n’avait pas quitté Irianeth depuis des années. En fait, c’était la première fois qu’il traversait de nouveau l’Océan depuis son acceptation dans l’Empire et tant de choses c’étaient alors déroulée depuis. Peut-être se sentait-il un peu nostalgique, ou bien avait-il littéralement le mal du pays. Son humeur était d’avantage plus froide et distante qu’à l’habitude. S’il était déjà difficile de déchiffré l’humeur du Sorcier en Chef, il était alors impossible de le faire, bien qu’il inspirait une certaine crainte chez certain puisqu’il paraissait sans doute plus sombre qu’à l’accoutumé, voir inquiétant. Janita avait su remarquer ce changement discret, mais mise à part un regard interrogatif, elle n’avait pas investigué d’avantage. Après tout, ce n’étais très certainement pas le moment pour lui et, ayant appris à s’apprivoisé l’un l’autre depuis un petit moment, elle savait sans doute qu’il valait mieux attendre qu’ils soient seuls si elle voulait bénéficier d’une chance qu’il s’ouvre un peu à elle. Bien qu’il avait passé une bonne partie du voyage dans la cabine avec celle-ci a discuté de quelques détails concernant leur arrivé à Zénor pour les travaux, il avait passé le plus clair de son temps sur le pont avec les matelots, appuyer contre le bois, le regard perdu dans l’horizon. Il surveillait non seulement les vents, mais surtout les flots. Son thorax, compressé, lui faisait comprendre que ce voyage l’affectait bien plus qu’il ne voulait se l’avouer. Comment ne pouvait-il pas pensée à tout ce passé qui venait de nouveau se pointé le bout du nez tel un spectre qui ne le relâcherais jamais. Enkidiev. Il détestait ces terres rien que pour tout ce que cela soulevait de nouveau en lui. Ce qu’il avait étouffé depuis des années.

Flynn était du voyage. Celui-ci en avait d’ailleurs profité pour s’excuser auprès de Hel quant à son dérapage il y a de cela quelques temps, alors qu’il avait fait éruption dans sa chambre et avait démonté sa porte sous la colère, puis, l’avait menacé. Cela n’avait pas été un bon moment. La présence non loin de Janita l’avait retenu de faire ce qu’il aurait bien souhaité lui faire subir, surtout avec tout ce qu’il savait maintenant au sujet de leur relation et à quel point celui-ci avait pu faire souffrir la belle qu’il portait dans son cœur. Le balancer à la mer et le faire couler de par la force de son pouvoir avait été une option. Lui broyé les os en avait été aussi une autre. Il c’était pourtant contenté de le dévisager de son regard noir et d’hocher d’un seul coup la tête, positivement non sans lancé un regard en direction de la sous-chef des Chevalier qui avisait la scène d’un œil discret, puis, tournant les talons pour s’éloigné du Chevalier avant de commettre une bêtise. Sans doute était-elle un peu nerveuse quant au déroulement de la situation. La présence de l’équipage du bateau sur le pont avait aussi fait en sorte qu’il sache se contrôler avec brillo. Hel ne perdait jamais le contrôle. Chacun de ses actes étaient calculé, toujours. La place n’étais malheureusement pas au spectacle et sans doute que Flynn, connaissant le Sorcier en Chef, en profitait largement, sachant très bien qu’il n’agirait pas à son encontre devant qui que ce soit afin de ne pas entacher l’image plus ou moins parfaite de la relation Sorcier-Chevalier de l’Empire. Il avait alors agis de façon stratégique dans ses excuses qu’il avait du mal à considérer comme sincères. Ce qui irritait tout de même Hel.

Le reste du voyage se fit sans aucun encombre. Les vents et les eaux leur avaient été plus que favorable, sans doute cela avait un certain lien avec le Sorcier, qui souhaitait le plus ardemment possible retrouver la terre ferme. L’Océan ne lui donnait aucunement le mal de mer. Cela lui provoquait un mal bien plus profond, impossible à faire passer. Chaque parcelle d’eau lui rappelait alors Ombe ainsi que Calypso, voir même Dahé, peut-être même cette vieille femme aussi. Chaque parcelle bleutée lui rappelait ce vide intérieur qu’il subissait depuis leur disparition, alors que tout lui revenait en plein visage. Cette incompréhension la plus totale de ce que fut sa vie jadis, cet inconnu de ce qu’elle serait. Esclave d’une Déesse disparu, contraint à errer sans but dans un monde où toutes ces convictions avaient été englouties. L’idée de se laissé tomber du rempart lui avait pourtant apparus à l’esprit. Peut-être que s’il rejoignait les profondeurs de la mer, qu’il pourrait y voir quelque part ce regard bleu d’Océan qu’il recherchant tant.

Le Navire avait alors fini par accoster au bas des falaises de Zénor. Des pontons y avaient préalablement été installé afin de permettre d’être le plus près possible des terres, bien que les manœuvres devaient rester de la plus haute vigilance dû aux rocher ci et là qui pourraient bien fendre la coque sans la moindre difficulté. De ses ailles, il se contenta de rejoindre le haut des falaises plutôt que de se contenté de les monté à pied, comme la majorité. Cette simple action lui avait permis de se dégourdir légèrement, tout comme remettre son esprit en place le plus possible. Il fallait avouer qu’il avait hâte de ce mettre au boulot, question de terminer le plus tôt possible, tout en se chargeant de s’assurer que tout semblait bien en place, s’empressant déjà pour repérer les Sorciers déjà présent et les questionner quant aux avancements, tout en relançant quelques ordres afin d’ajuster certains détails.

L’arrivé de l’Empereur était un évènement en tant que tel pour tous et Hel refusais que cela perturbe de quelconque façon le travail de surveillance de certains. Ils n’étaient déjà, selon lui, pas assez d’effectif et l’idée que l’Empereur se retrouve sur un territoire mal garder lui déplaisait au plus haut point. Il en avait d’ailleurs fait par à Ryan, mais celui-ci c’était alors contenté de faire fit de ses paroles, confiant de tout, comme à l’accoutumé. Après tout, il était l’Empereur et il avait le dernier mot. Cela n’empêchait en rien Hel d’avoir ce pressentiment désagréable au fond des tripes, qu’il se contentait d’excuser, se disant peut-être qu’il exagérait. Peut-être était-il tout simplement trop paranoïaque et que sa propre présence sur Enkidiev ravivait en lui trop de choses négatives, ce qui pouvait peut-être alterner son jugement. Enfin, il se cherchait des excuses pour lui-même. Que pouvait-il faire d’autres? Il ne pouvait tout de même pas forcer l’Empereur à lui obéir. Il avait alors lui-même sondé les environs. Rien ne laissait présager une présence indésirable. Rien.

Il laissa son regard suivre Janita alors qu’elle pénétrait dans la Forteresse en ruine où se trouvaient les appartements de l’Empereur, à la suite de celui-ci. La perdant alors de vue, il se contenta de continuer quelques mises à jour auprès de ses Sorciers, jusqu’à ce qu’il s’envole et prenne place sur l’une des corniches de l’endroit. D’où il était, sa vue perçante lui permettait d’avisé avec perfection le déroulement des travaux, ainsi que les ouvriers. Cela dura alors un petit moment. Il avait eu le temps de manger quelque chose qu’il c’était apporté et avait alors terminé depuis un petit moment. Son regard parcourant toujours les lieux, un son louche ainsi que des cris s’élevèrent en direction des falaises. Comprenant vite la situation, il dû s’envolée en vitesse en avisant une charge trop importante sectionner le levier qui permettais de la remonté d’un bateau, le long des falaises. Un accident était vite arrivé. Grâce à son pouvoir sur l’apesanteur, Hel évita une petite catastrophe en retenant le lourd fardeau le temps que tout soit solidifié. Sur le coup, son vol fut quelque peu déstabilisé le temps d’ajusté la force gravitationnelle entre son propre corps ainsi que le pouvoir. Il se posa alors non loin, apportant subtilement son index et son majeur sur l’une de ses tempes afin de lui permettre de mieux se concentré le temps que la charge soit stabilisé. Une fois chose faite, ses épaules s’affaissèrent un peu alors que quelques ouvriers le remercièrent. Tournant alors les talons vers la forteresse, il se permit de se soigné avec sa magie, se débarrassant alors aussitôt de cet inconfort qui l’avait submergé au creux de son crâne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyzann
Administrateur - Ex-Chevalier et Handicapé
Administrateur - Ex-Chevalier et Handicapé
avatar
Nombre de messages : 1410
Rôle : Chef des chevalier d'Émeraude
Date d'inscription : 14/01/2012

Plus sur le personnage
Âge: 57 à 62 ans [Gen19]
Rôle: Ex-Chef des chevaliers d'Émeraude
MessageSujet: Re: La renaissance de Zénor [EVENT] Lun 16 Jan 2017, 20:13


~~~ Fal ~~~

Elle laissa son esprit revenir à son corps pour ensuite ouvrir les yeux. Assis face à elle, les deux mages avaient suivis son esprit alors qu’il sondait le royaume de Zénor en vol d’oiseau. Cette maitrise un peu particulière de ce pouvoir fort simple avait de nombreux avantages. Grâce à celui-ci, ils avaient tous pu constater la situation en temps réel en territoire ennemis. Ils avaient donc peu de temps pour agir avant que celle-ci diffère trop. Ils savaient où était placé les soldats, les ouvriers, les sorciers, les chevaliers, mais surtout l’Empereur. Et la chose la plus merveilleuse était que les deux mages qu’elle avait en face d’elle pourrait les mener en territoire ennemi à un instant. Le don de téléportation était reconnu pour appartenir qu’aux êtres célestes et les deux jumeaux avaient hérité de ce don par le biais de leur parent divin. Né ensemble, ils devaient par contre être tous les deux pour y parvenir. Le détail qui complexifiait l’issu du plan original de la chef des chevaliers d’Émeraude était surtout que les deux jumeaux devait avoir vu d’abord le lieu à se rendre. Étant trop jeune pour avoir pu parcourir Zénor à l’époque où le royaume était encore libre, les deux archimages avaient donc pu accompagner spirituellement la chevalière pour avoir une vision physique des lieux. Quelque chose de beaucoup plus concret que de se fier à un souvenir. Lyzann échangea un regard avec les deux chevaliers qui l’accompagnait depuis qu’ils avaient quitté Émeraude dix jours au paravent.  Lin et Raphaël s’approchèrent de leur chef en qui ils avaient une confiance totale. Se rendre à Zénor était l’étape la plus simple de leur plan. En revenir était toutefois une option qui pouvait à tout moment leur être retiré. Lyzann les avait choisi parce qu’ils représentaient les chevaliers les plus aptes à y parvenir. Elle avait besoin de compagnons qui pouvaient improviser et survivre par leur propre moyen. Elle leur serait toujours reconnaissante d’avoir accepté son plan fou. Seule, elle ne pourrait rien. Leur discrétion aussi était un atout. Ils se regroupèrent entre les deux archimages et en un instant le groupe de cinq disparurent de la tante.

~~~ Zénor ~~~

Dès qu’ils purent voir de nouveau, ils s’accroupirent au sol pour se dissimuler d’un regard non prévu. Les deux archi-mages disparurent pratiquement aussitôt. Leur moyen de retrouver la sécurité était rentré à Fal pour attendre leur signal. Jusqu’à là, ils étaient désormais trois Chevaliers d’Émeraude coincés à des milles des frontières enkieves dans le plus dangereux royaume ennemi en ce moment. Les deux archimages les avaient fait apparaitre dans un étroit escalier en colimaçon entre deux étages du château de Zénor. Celui qui faisait face à la mer. Son état était lamentable, mais la structure avait prouvé à de nombreuse reprise de sa solidité. L’endroit était parfait pour abriter un Empereur. Les trois chevaliers remontèrent les escaliers pour atteindre le même étage où ils avaient trouvé Ryan lors du sondage de territoire. Ils étaient à quelques pièces de lui et de ses conseillers. Sans oublier les chevaliers et les sorciers. Ils avaient opté pour porter chacun un charme qui réduisait leur signature énergétique. De cette façon, si un ennemi venait à sonder leurs personnes, il ne pourrait pas évaluer correctement l’étendue de leur magie. On les banaliserait en tant que présences. Toutefois, physiquement, un soldat qui avait connu la dernière bataille dans le Désert pourrait les reconnaitre. Raison de plus pour agir rapidement. Ils s’accroupirent légèrement pour passer sous une ouverture qui avait dû servir de fenêtre dans le passé. Lin toutefois y risqua un regard furtif. Elle fit signe aux autres d’attendre. Elle repassa sa tête devant le trou pendant un plus long moment et quand elle rejoignit enfin ses compagnons, on pouvait entendre les cris des ouvriers qui criaient de prêter attention. Un accident sur un chantier… c’était normal après tout. Et ça garderait l’attention des autres ailleurs.

Ils n’étaient vêtus que d’armures sommaires et surtout légères sans décoration patriotique. Dans leur main, ils tenaient des épées de qualité, mais qui n’avaient pas la valeur symbolique de leur épée de chevaliers. Ils misaient sur la subtilité. Deux hommes portant des papiers quittèrent la pièce où se trouvait l’Empereur Ryan. L’entrée de la pièce était gardé par deux soldats plus par parure que par réel utilité. Les vrais gardes de Ryan se trouvaient avec lui. En retrait dans l’angle d’un coin, Lin alluma ses paumes et des flammes s’en dégagèrent. Raphaël en prit aussitôt le contrôle qu’il amplifia grâce au sang de démon qui coulait en lui. Il dirigea alors ce qui avait pris la forme d’un dragon longiligne vers la tête des deux soldats. Dans la surprise de l’attaque, ils ne purent l’éviter et les flammes chauffèrent leur casque de métal brulant alors leur tête. Avant même que les deux corps inertes ne s’effondrent au sol, les trois chevaliers avaient quitté leur cachette pour pénétrer à l’intérieur. L’éclat des flammes et les cris des deux hommes avait mis en alerte les gens présents. Dès que Lyzann eut Ryan en vue, elle tendit la main vers lui pour l’attirer vers elle loin de cette « fenêtre » d’où il aurait pu s’envoler. L’homme fut tiré sur plusieurs mètres avant qu’il ne puisse prendre le dessus sur la force qui tentait de le contrôler. Le bruit d’épées qui s’entrechoquent était déjà audible. Lin avait pris pour adversaires ceux qui accouraient vers eux. Quant à Raphaël, il s’était entouré de feu qu’il projetait tout autour de lui pour réduire la garde de l’Empereur. Le demi-démon bloqua une attaque magique qui était dirigé vers lui avec ses flammes.

Lyzann de son côté avait comblé l’espace entre elle et Ryan pour effectuer son premier coup d’épée. Isoler Ryan des autres était primordial. Elle profita de l’avantage de tenir son épée qu’à une seule main pour utiliser l’autre avec sa télékinésie afin de projeter un des fauteuils sur Ryan espérant créer une ouverture dans sa défense. Elle ne perdit pas de temps pour venir l’attaquer avec son épée. Dans l’action, Lin et Raphaël attaquaient les gardes pour les obliger à sortir de la pièce. Chose que Lyzann ne laissait pas Ryan faire le repoussant toujours en sens inverse. Bientôt, les deux dirigeants se retrouvèrent seuls pour mener leur combat alors qu’à l’extérieur, les hommes de Ryan malmenaient les deux chevaliers d’Émeraude. Pour l’instant, ils étaient parvenu à isoler Ryan, mais pour combien de temps. Les attaques ne connaissaient pas de temps morts. Ce n’était qu’une question de temps avant que des renforts de taille n’arrivent et ne les oblige à tenter une sortie pour leur survie. Mais Lyzann était déterminé à accomplir son plan et quitter Zénor intact n’en faisait pas partie. Sa vie n’était pas un enjeu suffisamment pesant pour la faire reculer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11519-lyzann-d-emeraude-chef-de-l-ordre-d-emeraude http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t6327-lyzann
Sveter
◊ Animateur
◊ Animateur
avatar
Nombre de messages : 407
Date d'inscription : 25/09/2014

Plus sur le personnage
Âge: Pandy is a Sugar Daddy
Rôle: Déesse de l'aventure et des péripéties
MessageSujet: Re: La renaissance de Zénor [EVENT] Lun 16 Jan 2017, 20:15

Événement libre


Renaissance de Zénor



Attention! Trois intrus ont fait éruption dans les appartements temporaires de l’Empereur. Celui-ci est désormais seul avec l’un d’entre eux pendant que les deux autres défendent l’entrée des appartements. Pour venir en aide à votre Empereur vous devez éliminer ses deux misérables ennemis.  


Rappel du contexte
:

  • Ryan et son élite sont à Zénor pour surveiller le lancement des travaux de reconstruction.

  • Les chevaliers ont été déployés pour assurer la surveillance du chantier

  • Les sorciers sont présents pour participer à la réalisation des travaux.

  • Les seccyeths sont chargé de diriger les dragons qui effectuent des travaux.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
#Ryan
Empereur - Chevalier
avatar
Nombre de messages : 281
Rôle : Empereur & Chevalier d'Irianeth [PNJ]
Date d'inscription : 25/03/2012

Plus sur le personnage
Âge: 44 - 49 ans [G18]
Rôle: Empereur - Chevalier mort
MessageSujet: Re: La renaissance de Zénor [EVENT] Jeu 19 Jan 2017, 12:22


Tout semblait se dérouler à merveille sur le chantier. L’Empereur était en pleine discussion avec ses conseillers et quelques sorciers quant à la barrière magique qui devait être érigé autour du palais pour le protéger au maximum. Il venait de renvoyer deux messagers avec des ordres pour les ouvriers et des plans précis. Zénor ne serait pas reconstruite en un jour mais l’Empereur savait que le royaume reprendrait bientôt forme grâce à l’œuvre de l’Empire. Pour le moment il s’occupait donc des détails en attendant le festin auquel il prendrait part le soir même afin de rappeler sa présence une fois de plus et de motiver ses ouvriers. Alors qu’il était en train d’écouter un sorcier s’étendre légèrement sur les difficultés techniques et le temps nécessaire un hurlement attira son attention et il fronça les sourcils. Il n’eu pas le temps de poser sa main sur l’épée qui pendait sur son flanc gauche qu’une force l’attira loin de la fenêtre dont il pouvait observer le chantier. Avant de comprendre quoi que ce soit il lutta contre cette force sans aucun doute néfaste grâce à sa propre lévitation.

Il remarqua le feu qui entourait un homme et il lui fallu une demi-seconde supplémentaire pour comprendre ce qui arrivait exactement : il était en train d’être attaquer par des chevaliers d’Emeraude. Il reconnu bien évidemment la fameuse Lyzann, la chef des chevaliers ennemis, celle qui comme lui avait porté l’artefact durant la bataille des ombres et para in extremis le coup que cette dernière venait de lui porter. Il était clair qu’il ne s’attendait pas à une attaque. Pas maintenant. Pas aujourd’hui. Certes, il avait appris à toujours être sur ses gardes contre les coups de poignards et c’est pour ça qu’il avait réagit si rapidement mais quoi qu’il en soit la surprise était bien présente et l’incompréhension aussi.

Il voulu analyse ce qui était en train de se dérouler mais la furie d’Emeraude commença à lui balancer des objets à la figure à coup de lévitation tout en l’attaquant. Il écarta les objets pour lui renvoyer à la figure tout en continuant à esquiver et parer les coups. Il était plutôt sur la défensive pour le moment. Il devait comprendre. Un coup d’œil à l’extérieur lui appris qu’il ne s’agissait pas d’une attaque massive. Une mission suicide alors ? Peut-être. C’était idiot mais possible. Les sorciers et chevaliers présent dans la pièce était en train de combattre les deux autres chevaliers. Il ne devait donc pas espérer d’aide. En avait-il besoin ? Evidement que non. Une douleur au flanc causé par une esquive trop lente le rappela au combat actuel. Jusque là il avait été plutôt sur la défensive, écartant les attaques. Maintenant, les choses allaient changer.

Utilisant le plan de l’ennemi Ryan commença à balancer le mobilier sur cette dernière tout en alternant avec quelques rayons incendiaires. Voulait-il tuer la femme ? Non. Il serait bien plus utile de la capturer.

Idiots ! Vous venez m’attaquer sur mon propre territoire ! Vous n’avez aucune chance !

Etait-ce de l’abus de confiance ? Non. Il était suicidaire de venir ici. Même si Zénor comptait moins de soldats que les autres royaumes il y en avait suffisamment et trois chevaliers ne pouvaient rien faire contre une armée. Même sans cela, Ryan n’avait jamais douté de sa propre puissance et de celles des hommes qui l’entouraient. Les chevaliers verts allaient périr dans une mission désespéré et inutile. Alternant les coups d’épée et regrettant de ne pas porter son armure de combat mais une armure plus légère et plus cérémonieuse il rendait coup pour coup à la femme qui semblait bien consciente que lui temps lui été compter. Ryan savait bien qu’il avait simplement à jouer sur la défensive mais ce n’était pas son genre et il n’allait pas subir ce combat. Il lui sembla que son épée toucha la chair mais il n’en était pas certain. A présent il avait cesser de balancer le mobilier dont une partie semblait avoir été projeté hors de la pièce et utilisé plutôt sa lévitation pour ralentir son adversaire et lui donner plus de temps pour esquiver. L’empereur pouvait bien être doué il était vrai qu’il n’avait jamais été des plus doué pour les combats rapide ou l’esquive primait avant tout. Il était plutôt habitué à combattre en armure plutôt lourde, avec un bouclier et sur un destrier. Mais cela ne changeait rien. Il était un Empereur mais aussi un chevalier d’Irianeth et il n’avait jamais négligé son entraînement physique. Alors qu’il venait de repousser la chevalière d’un coup de pied il reprit la parole.

Etes-vous à ce point jaloux pour venir m’attaquer alors que je remets ce territoire en ordre. Ce territoire dont vous n’avez jamais été capable de faire quoi que ce soit ? Ou est-ce simplement de la stupidité ?

Ce n’était sans doute pas le cas et pourtant Ryan devait avouer qu’il ne comprenait pas cette attaque. De la vengeance ? Peut-être. Mais cela n’en restait pas moins profondément stupide. Cela faisait plusieurs années qu’il n’y avait eu aucun combat majeur entre les deux peuples. Ce n’était certes pas la paix mais une trêve implicite semblait s’être instaurée. L’Empire avait depuis un moment cessé les raids sur les territoires non conquis, préférant de loin se recentrer sur la construction intérieure et l’amélioration d’Irianeth et des colonies.

Vous ne supportez plus de voir que même sans combattre nous attirons vos sujets à nous car nous avons une meilleure vie à leur offrir ? Vous n’avez que ça pour répliquer. Trois soldats ? C’est pathétique.

Ca l’était effectivement aux yeux de l’homme. Tout comme l’espoir d’arriver à quoi que ce soit avec une attaque si mince. Malgré ses suppositions il avait toujours du mal à comprendre le but de tout cela et il continua.

A moins que ce ne soit pas officiel ? Votre ordre existe simplement pour la guerre ? Avez-vous peur de devenir inutile si la trêve perdurait ? Voulez-vous relancer le combat ?

Après tout, c’était une possibilité. Si la guerre cessée les chevaliers d’Emeraude devenait inutile et puisqu’il n’avait aucun titre ils deviendraient des héros bien vite oublié avec une vie de misère. Continuant de donner et de recevoir les coups une nouvelle blessure le mis quelque peu en rogne et il décida de passer au niveau supérieur.

Stop !

Il avait fixé la femme en lui disant cela alors qu’elle allait profiter de sa position de faiblesse pour assener un coup qui aurait pu être fatal. Il avait utilisé son pouvoir en prononçant l’ordre de sorte que la femme hésita une demi-seconde ce qui fut suffisant à Ryan pour se remettre en position de combat. La chevalière semblait en tout cas avoir une très grande force de volonté et elle était bien décidée à le détruire. Pourquoi ? Il n’en savait rien. Mais à présent sa curiosité était encore plus attisée. Il voulait des réponses et étant donné que les captures étaient toujours incertaine il utilisa une nouvelle fois son pouvoir tout en continuant le violent combat.

Quels sont motivations ? Votre but ? Que faite-vous là ?

Normalement, il ne devrait pas être compliqué d’obtenir une réponse. Il ne s’agissait pas de tomber ou d’arrêter le combat mais juste de parler. Si elle tenter de lutter cela l’obligerait à se concentrer sur son esprit et pourrait peut être la déstabilisé. Dans tout les cas, lancer cet ordre était donc utile. A la périphérie de sa vue il remarqua que ses guerriers étaient toujours en combat et semblait plutôt en bonne posture. Parfait.

Ils allaient éliminer cette nuisance une fois de plus.

L’empire triompherait.

Comme toujours.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Janita
Administrateur - Chevalier - Chef
Administrateur - Chevalier - Chef
avatar
Nombre de messages : 429
Rôle : Chef des Chevaliers d'Irianeth
Date d'inscription : 30/12/2012

Plus sur le personnage
Âge: 48 - 53 ans [G19]
Rôle: Chef de l'Ordre des Chevaliers Impériaux
MessageSujet: Re: La renaissance de Zénor [EVENT] Jeu 26 Jan 2017, 11:56




Zénor… Vaste contrée chaude et désormais désertique. Un vague souvenir des marchés aux odeurs épicées, des teintes de draps colorés et de l’ambiance musicale qui y régnait. De toutes petites parcelles de souvenirs qu’elle pouvait plus assimiler à des impressions que des certitudes. Janita était née à Zénor mais n’y avait que très peu vécu. Lors de la prise du Royaume par l’Empire, ses parents préférèrent s’installer rapidement au plus près de la forteresse afin d’assurer leurs statuts sociaux dans la noblesse. Il était hors de question de perdre ces privilèges sous le joug de l’Empire. Ces informations là, Janita avait pu les lire dans les archives et les comprendre grâce au témoignage de son père divin. Tout était si flou dans son esprit… Elle n’y attachait pas réellement de l’importance, néanmoins, cela lui travaillait beaucoup l’esprit d’essayer de retrouver des souvenirs sur ses premières années de vie ici. Au plus loin qu’elle puisse se souvenir réellement, restait dans le souvenir de l’odeur de paille humide et des écuries, où elle trouvait refuge le soir. En somme, pas grand-chose avant son arrivée sur Irianeth. Tout était déjà si loin derrière elle. C’est donc le cœur curieux, qu’elle eut à accompagner Ryan pour une expédition là-bas, avec une bonne coupe de Sorciers et quelques Chevaliers pour les escortes.
Le voyage fut quant à lui des plus… étrange. Prenez une dose de jalousie, un soupçon d’incompréhension, mélangez le tout avec de l’ignorance et saupoudrer d’un combat d’égo. Voyager auprès de Flynn fut la chose la plus étrange. Jusque là, ils s’étaient pourtant contentés de s’ignorer l’un l’autre, échangeant que peu de regards ou de discussions, tournant autour du travail ou de leur petite fille Auriane. Et soudainement, Hel était entré dans sa vie et la Chevalière avait enfin pu tirer un trait sur la page Flynn. De manière assez impromptue, beaucoup de choses avaient changé durant ces cinq dernières années, sûrement pour le mieux. Malgré tous les efforts employés par Flynn pour venir s’excuser auprès du Chef des Sorciers, celui-ci reparti bien plus énervé de la réaction de ce dernier qu’il ne l’était avant de venir. C’est ce qui arracha un long soupir à la rousse, qui reçu du regard de Kassilli, tout le soutiens dont elle avait besoin pour garder le cap et ne pas être tenter de courir après Flynn et s’excuser pour aucune raison valable. Juste parce qu’elle ne supportait pas de le voir ainsi troublé, malgré tout. Son poing se referma de frustration. Ne pouvait-elle simplement pas l’oublier ? Passer à autre chose ? Pourquoi rien ne pouvait être simple ? Pourquoi devait-elle encore lui accorder des regards, dans l’espoir de voir renaître dans ses yeux cette flamme qui l’avait fait vivre tant d’années ?

Emplissant ses poumons de l’air marin, elle reprit consistance progressivement. Les vents marins avaient don de la calmer encore plus vite qu’une vague d’apaisement pouvait le faire. Ses méditations sur le bord de la rive n’étaient pas là pour rien. Tandis qu’elle était accoté au rebord de l’embarcation navale, elle tendit sa main et fit jouer ses doigts au gré du vent. Laissant le temps suivre son cours, le temps du voyage, elle prit même le temps de poser sa tête sur l’épaule de son amie quelques instants. Sans mots. Elles n’avaient jamais besoin de réellement parler dans ces moments là.

Quand enfin le bateau accosta sur les berges du Royaume que l’on croyait depuis trente ans perdu, l’équipage se vit prendre une nouvelle forme de vie. Tout le monde était excité de pouvoir participer au grand projet de Zénor. Celui qui fera revivre le Royaume Perdu et qui sera à l’image de la gloire de l’Empire et de son Empereur. De ses lointains souvenirs, Janita observa comme pour la toute première fois, l’immense falaise de Zénor. Au fil des années, les hommes avaient finit par construire des sentiers dans la roche, permettant ainsi l’accès avec charrette et chevaux. De plus, ils étaient certains d’une  chose, les Ombres ne s’en étaient pas prit aux minéraux. L’accès devait sûrement être usagé au vu du peu d’entretient des dernières années, mais il existait encore. A peine eurent-ils le temps de déployer les pontons qu’elle entendit battre des coups d’ailes. Une forme aux couleurs blanchâtres les dépassa dans un coup de vent, rejoignant les hauteurs. Elle n’eut pas besoin de plus de temps pour comprendre l’impatience qui avait traversé le Chef des Sorciers. Il avait été, il semblerait, d’une humeur plus massacrante qu’à l’accoutume. Si bien qu’elle entendit plusieurs fois dans les couloirs à quel point il pouvait être terrifiant, même avec un simple salut. Elle préféra laisser le temps au temps et lui laisser l’air dont il avait besoin pour respirer. Après tout, elle disposerait de bien d’autres occasions pour revenir sur ce sujet.

Ce ne fut que de longues heures plus tard que tout le monde put se stopper à l’endroit où la diligence des travaux allait se réaliser. L’Empereur ne manqua pas l’occasion de se montrer et de faire un discours, que la Chevalière approuva. Ce Royaume avait un plein potentiel, notamment pour son climat chaud. Lorsqu’il termina son discours, les ouvriers n’eurent pas le temps de l’acclamer qu’ils furent aveuglés par un nuage de poussière. La Chevalière, bien qu’au courant, toussa quelques instants, chassant cet air irritant de ses poumons. L’effet escompté ne se fit pas attendre puisque tout le monde sembla émerveillé de voir une telle apparition. Ils n’étaient pas venus pour rien.

Tout le monde savait déjà quel était son rôle, néanmoins il fallut une petite mise au point sur tous les bords. Tandis que Ryan se contenterait de discuter de l’avenir et des plans de Zénor avec ses Conseillers, Janita devrait s’occuper de gérer les opérations avec Hel et de la sécurité avec ses autres Chevaliers. Une table posée à l’extérieur et des plans d’ouvrage et de localisation, chacun put partir à ses affaires. Il n’y eut besoin de soldats, ces derniers devant soit participer à la réalisation des travaux, soit surveiller les frontières des Enkievs. L’Empire n’était pas fou, la présence d’autant de têtes importantes et d’un Royaume en ruine devait être tentant. Reprendre Zénor devait être passé bien des fois par l’esprit de l’ancienne famille souveraine ou même dans la tête rousse de la Reine des incapables verts.

Tout aurait pu se terminer ainsi, les travaux auraient continués et une fois tout mit en place, les soldats auraient prit la relève des Chevaliers sur leur présence au chantier. Ryan aurait nommé un de ses Conseillers pour la gestion du programme et tous seraient finalement revenus sur Irianeth. Oui, tout aurait pu se terminer ainsi, mais Hope en avait décidé autrement. Car un message inquiétant leur parvint.

* [A tous] Une attaque !! On s’en prend à l’Empereur dans le château !*

Janita se raidit d’effroi. Dans le château !? Comment pouvaient-ils essuyer une attaque au sein même du château !? Aussitôt, un vent de panique se fit entendre dans les rangs, car tout le monde avait entendu le message envoyé par Flynn. Les ouvriers lâchèrent tous leurs ouvrages et ayant certainement imaginé le pire (comme une invasion), partirent en courant pour fuir jusqu’à la berge et peut-être espérer s’en sortir vivant.

- Gardez votre calme je vou- pr-

Elle n’eut pas le temps de terminer sa phrase qu’elle reçu un violent coup dans le dos, se faisant presque marcher dessus par la foule. Serrant les dents, elle envoya une puissante bourrasque de vent pour éloigner quiconque se trouvant dans son périmètre de survie. Il fallait qu’elle garde son calme et réunir le plus de monde possible.

* [à Flynn] Combien sont-ils ?!*
* [à Janita] Je ne sais pas, je me rends sur place, je suis au rez-de-chaussée. Assez puissant pour avoir fait crier les gardes et qu’on les entend dans toute la bâtisse. *

*[à tous] J’ai besoin du plus grand nombre de combattant, magique ou non !! Le château est attaqué, l’Empereur est en danger ! *

Tandis que la  Chevalière parti à la course rejoindre le fameux château, elle songea à leurs effectifs et à ce qu’elle pourrait en faire, ne sachant pas le nombre réel de leurs attaquant. Bousculant plusieurs personnes partant dans le sens inverse, elle vit une chevelure blanche voleter dans les airs… Amélia ! N’était-elle pas sur le continent ? Elle devait les rejoindre à Zénor dans quelques jours…

* [à Amélia] Amélia ! Est-ce que tu m’entends ?! Es-tu sur le chemin de Zénor ? Ryan est attaqué, le château a été prit par un nombre inconnu d’ennemi. Si tu le peux, rejoins-nous. Nous avons besoin de nous assurer d’être le plus grand nombre. *

Lorsqu’elle arriva enfin à la bâtisse, elle sonda les alentours pour trouver où le plus de personne se tenaient. Il ne fallut pas longtemps avant qu’elle n’entende des bruits de bataille et de fracas. Là haut, dans la pièce que Ryan s’était attribuée, elle vit des flammes lécher les murs par la fenêtre brisée du couloir… Il ne lui fallu pas bien longtemps avant de ne reconnaître l’essence qui s’en dégageait.  

- Un démon…

Oui, ils allaient définitivement avoir besoin de rendors. Un démon à lui seul était déjà difficile à maîtriser. A savoir s’il n’y en avait qu’un aussi… Elle prit une seconde sur l’entrée pour reprendre son souffle après la course effrennée qu’elle venait d’entreprendre et fonça à nouveau, dévalant les escaliers quatre-à-quatre. La première chose qu’elle vit furent les deux cadavres calcinés des soldat. Puis, Flynn et l’aura blanche qui l’entourait. Ainsi que deux autres personnes dont elle ne savait rien… Les voyant armés, elle sorti à son tour son épée, prête à en découdre. Un regard accordé à Flynn et ils se lancèrent sur les ennemis. Flynn, certainement par égo et son fichu amour de la gente féminine, se dirigea aussi tôt sur le Démon, une épée dans une main et un rayon incendiaire dans l’autre. D’un violent coup, la rousse se jeta sur Flynn, évitant ainsi de se faire lécher par la flamme créée par Flynn, dont il perdit totalement le contrôle. Le Démon agissait étrangement néanmoins. Pourquoi ne créait-il pas du feu… ? N’était-ce pas un Démon !? A la place il semblait que… Cette femme, à ses côtés, soit sa source de feu…

* [à Flynn] N’utilise pas de feu face à lui. Tu es meilleur au corps à corps, ne t’en prends pas à lui, il te détruirait en peu de temps. Il faut les affaiblir sur la distance. *

C’était décidé, Janita se chargerait du Démon, comme elle l’avait déjà expérimenté lors de la dernière guerre de Zénor et l’apparition des Ombres. Même elle n’avait que peu de chances de s’en sortir… Mais elle avait un bien meilleur atout que Flynn pour ce genre de combats. Seulement, Flynn ne semblait pas tout à fait d’accord avec cette proposition de plan…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11620-janita-bras-droit-des-chevaliers-d-irianeth#144644 http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t7099-janita-complainte-d-une-femen-gestion
Sveter
◊ Animateur
◊ Animateur
avatar
Nombre de messages : 407
Date d'inscription : 25/09/2014

Plus sur le personnage
Âge: Pandy is a Sugar Daddy
Rôle: Déesse de l'aventure et des péripéties
MessageSujet: Re: La renaissance de Zénor [EVENT] Jeu 09 Fév 2017, 22:30

Les Chevaliers Raphaël et Lin



Prenez un plan totalement fou ; une chef pour y croire, un ninja pour la poursuivre et un pyromane en soif de vengeance… Et  vous aurez le parfait petit troupeau d’explorateurs. Bien que Raphaël s’amuse à railler sur cette ironie tout le long de leur voyage, Lyzann savait qu’elle pouvait lui faire confiance et que son sérieux reviendrait au moment voulu.  Le voyage leur donna presque la nausée, n’expérimentant que peu de fois cette magie de téléportation. Bien que pratique, c’était toujours déroutant.
Une fois tous arrivés sur les terres de Zénor, camouflés comme ils ne l’avaient jamais été, le trio réussi avec patience – ce qui était loin d’être le cas de Raphaël – à pénétrer dans l’enceinte en déconstruction de l’Empereur. Ce ne fut pas chose aisée puisque nombreux étaient les serviteurs ou ouvriers qui venaient et allaient pour les travaux. Néanmoins ils réussirent à atteindre leur objectif assez rapidement : Arriver à l’étage de l’Empereur. Deux hommes portant des papiers quittèrent la pièce où se trouvait l’Empereur Ryan. L’entrée de la pièce était gardé par deux soldats plus par parure que par réel utilité. Les vrais gardes de Ryan se trouvaient avec lui. En retrait dans l’angle d’un coin, Lin alluma ses paumes et des flammes s’en dégagèrent. Raphaël en prit aussitôt le contrôle qu’il amplifia grâce au sang de démon qui coulait en lui. Il dirigea alors ce qui avait pris la forme d’un dragon longiligne vers la tête des deux soldats. Dans la surprise de l’attaque, ils ne purent l’éviter et les flammes chauffèrent leur casque de métal brulant alors leur tête. Avant même que les deux corps inertes ne s’effondrent au sol, les trois chevaliers avaient quitté leur cachette pour pénétrer à l’intérieur. L’attaque se fit rapide, ils devaient mettre hors d’état de nuire tout le monde, sans exception. Les ordres étaient clairs. Ils savaient ce qu’ils devaient faire.

* [A tous] Une attaque !! On s’en prend à l’Empereur dans le château !*

L’alerte était donnée. Ils  ne pouvaient plus reculer. Aussi tôt assurés que Lyzann était dans ses affaires, Lin et Raphaël sortirent de la pièce pour venir empêcher quiconque de passer. Une chose est sûre, Lyzann devait être rapide. Ils étaient en terre ennemie et très vite, avec cette alerte, les troupes allaient se ramener. Ce fut d’abord ce qui semblait être un Chevalier, qui leur fit face. Sans plus attendre Flynn se jeta sur Raphaël, l’épée brandie. Deux contre lui, il ne pouvait pas grand-chose… Il évita quelques jets de flamme, donnés en coordination avec Lin à ses côtés.

Très vite une rousse se joint à la partie… Lin afficha un sourire et se dit qu’elle allait pouvoir s’amuser un peu avec celle là, pendant que Raphaël s’occuperait d’achever le Chevalier. La rousse s’essaya sur lui, mais en vain, Lin venant toujours contre attaquer tous ses coups.

- Ne détourne pas ton regard de moi, voyons, c’est malpoli…

Non la Jadoise ne manquait clairement pas d’audace. Encore moins à avoir passé ces derniers jours au côté du Demi-démon et son caractère invivable. Ses coups étaient rapides, calculés au centimètre près. Elle prenait même le temps de créer des rayons, sans vraiment calculer la trajectoire, aussitôt récupérés par son camarade de galère. Qui s’empressait d’ailleurs de gagner du terrain sur le Chevalier Flynn, couplant les flammes aveuglantes et brûlantes avec la lame acérée de son épée. Flynn ne faiblissait pas, il tenait bon et était prêt à en découvre.

Cela aurait pu mieux tourner si, par mégarde, le Chevalier ne s’était pas fait lécher le visage par une flamme d’infortune, lancée à l’aveuglette. Saisissant l’occasion de venir à bout de quelque chose mais surtout d’un humain bien trop perspicace à son goût, la lame du Demi-démon vint se colorer d’une teinte rougeâtre… Elle avait traversée par pour par le Chevalier au thorax, qui n’eut même pas le temps de crier son dernier soupir, ses genoux tombant à terre. C’en était finit de lui.

Le Demi-démon ne s’en sortait pourtant pas indemne. Après quelques instants, porté par l’adrénaline, il senti d’immenses douleurs traverser l’un de ses bras et sa jambe du même côté. Ce salopard avait fait diversion pendant les flammes et avait réussi à entailler sa chair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kassilli
Chevalier
avatar
Nombre de messages : 285
Rôle : Chevalier et Maman
Date d'inscription : 26/03/2012

Plus sur le personnage
Âge: 45 - 50 ans
Rôle: Chevalier d'Irianeth
MessageSujet: Re: La renaissance de Zénor [EVENT] Ven 10 Fév 2017, 22:06


L’idée de retourner à Zénor m’enchantait plus ou moins. Alors pourquoi j’étais ici? Bah, ça me donnait l’opportunité d’être un brin utile et de me changer les idées. Ok, on va se le dire toute suite, c’était légèrement raté. Si je m’attendais à faire le plein d’énergie sur le navire et avoir les esprits claires… Nous avions d’un côté, Flynn et Hel et de l’autre Janita et moi. La relation entre Flynn et Hel était plutôt… Tendu. Disons que dans les dernières années, Flynn n’était plus l’homme qu’il avait été. Ou il l’était trop rester sans évoluer comme supposé? Je ne serais dire. Dans les deux cas, les deux femmes que nous étions avaient pris nos distances. Dans mon cas, je n’arrivais toujours pas à comprendre réellement ce que Flynn représentait à présent pour moi. Je le savais juste important dans ma vie. Il était quand même le père de ses enfants et surement le seul homme qu’elle est réellement aimer. Bref, autant dire qu’il avait une bonne tension sur le navire quand nous nous ramassions tous un près de l’autre.

À peine mon regard posé sur Zénor qu’un flot de souvenir arrivèrent. Certains merveilleux, d’autres plus douloureux. Je pris le temps de fermer les yeux afin de chasser tout cela. Nous étions ici pour donner une nouvelle vie à ce royaume. Zénor n’était plus habiter par les ombres depuis quelques temps maintenant. L’espoir qu’on puisse un jour y revivre renaissait. C’était le temps de faire un château. Le piller du nouveau royaume. C’était bien entendu Ryan qui donnait les ordres au niveau de la construction. Juste avant que tous se mettre au travail, nous avions eu le droit à un bref discours. Surement pour motiver tout le monde?! Tout cela pour dire qu’une fois cela fait, le travail commençait.

Chaque personne se présentait à son poste machinalement. Des petits groupes de personnes se formaient afin de mettre tous au clair avant de réellement commencé le boulot de la journée. Le chantier était énorme. Il avait du monde dans tous les sens. Pour ma part, je prenais le temps d’observer ici et là ce qui se passait. Analysant pratiquement chaque situation. Tous semblaient calme en même temps… Presque ennuyant. Et pourtant. Ce ne fut que de courte duré.

Un cri d’alarme. Je sursautai à celui-ci. Comment cela pouvait être possible? Qui oserait venir attaquer l’empereur ici alors qu’il était entouré de je-ne-sais-combien de personnes magiques sans parler des soldats? Pourtant, c’était bien le cas. Trois. Trois petites personnes venaient attaquer l’empereur. Je n’avais jamais vu autant de monde se ramasser au même endroit en même temps. Une analyse rapide de la situation nous fit remarquer que c’était des chevaliers. Et pas n’importe qui. Lyzann en personne avait décider qu’elle s’attaquerait à Ryan. Bon, si elle avait quelques idées suicidaires, ce n’était tout de même pas de nos affaires. La femme semblait très agile dans ses mouvements et l’autre … l’autre était un démon. On avait pu le constaté assez rapidement.

À peine arriver sur les lieux, j’avais mon arc en main. Le but étant d’éliminer les deux qui semblaient garder la porte pour qu’on ne se rendre pas à l’empereur afin de l’aider. Brillant quand même. L’avantage de l’arc était que nous pouvions rester un peu à l’écart et être très utile. Le problème en ce moment? La chevalière asiatique avait un don pour arrêter mes flèches avant même qu’elle ne la touche. Je n’étais pas très heureuse de la situation. Elle avait une agilité déconcertante sur le moment. Malgré tout, il fallait rester sur nos gardes. Est-ce que ses trois-là était les seuls ou les renforts allaient arriver rapidement? Bonne question. Même si pour l’instant, la présence d’autres n’étaient pas là, nous pouvions pas éliminer l’hypothèse. Personne n’avait ressentie l’énergie d’eux alors.

Flynn et Janita étaient maintenant trop près des deux ennemis pour que je continus a lancé des flèches. C’était trop risqué que j’atteigne un ou l’autre. Je n’avais pas le choix d’approcher plus près et d’aller visiblement les aider. Flynn avait eu la brillante idée de s’attaquer au démon. Surement son ego… Je savais Janita aussi assez contrarié par ceux-ci alors. La verte émeraude aidait un peu trop son ami. Il fallait faire quelque chose. Thaïs était aussi venue à notre rescousse. Elle c’était mise sur le cas de la femme. Je me pressai à l’aider. Flynn et Janita était sur le chevalier de feu. Une flèche dans chaque main, j’attaquais Lin le plus possible. Elle arrêtait quelques coups, mais sur certain, ma flèche se plantait dans sa peau et puis ressortait avant d’aller se planter ailleurs. Mon plus gros problème en ce moment, c’était surtout que je m’épuisais vite. Le corps à corps n’était pas ma force même si je m’étais mise à la pratique plus intensive dans les dernières années.

Avec Thaïs on formait une bonne équipe. Par contre, nous furent légèrement déconcentrer par… Flynn. Je figeai l’espace d’une seconde. Une seconde de trop que mon regard quitta la femme pour se rendre sur l’homme mourant. Je me ramassai un coup qui me mit à terre. Je devais me ressaisir car j’allais aller rejoindre Flynn rapidement. Déjà qu’elle en avait profiter pour m’affliger quelques blessures au niveau du bras droit et du dos. Je me tournai pour lui faire face, essayant d’oublier l’image que je venais de voir et le cri de rage que ma meilleure amie lâcha. Le demi-démon allait s’en prendre cher suite à sa bêtise. Je dédaignai mon épée en lâchant mes deux bouts de flèche par terre.

** Thaïs, Elle est beaucoup trop agile pour du un contre un. Si nous l’attaquons chacun notre tour, elle n’aura pas le choix de tourner vers une et l’autre. Nous arriverons à trouver un court laps de temps pour attaquer les deux ensembles et là même hors d’état de nuire pour toujours. Partante? ***

Je n’attendis pas de savoir si elle acceptait ou non, j’attaqua la chevalière d’un coup directe dans les jambes et en profita pour me relever complètement de par terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hel
Animateur - Sorcier - Chef
Animateur - Sorcier - Chef
avatar
Nombre de messages : 79
Rôle : Chef de l'Ordre des Sorciers
Date d'inscription : 08/04/2015

Plus sur le personnage
Âge: 35-40 ans (G19)
Rôle: Chef de l'Ordre des Sorciers
MessageSujet: Re: La renaissance de Zénor [EVENT] Ven 10 Fév 2017, 22:21




**[Flynn à tous] Une attaque !! On s’en prend à l’Empereur dans le château ! **

Avait-il bien saisi? La voix de Flynn avait frappé son esprit, tel un coup de canon. En fait, tout le monde avait reçus le message, ce qui créa bien vite un vent de panique à travers tous les ouvriers présents. Il se tourna vers le Château et remarqua qu’un jet de flamme impressionnant sortie en un fracas bruyant à travers la fenêtre du passage menant tout droit à cette pièce où l’Empereur, techniquement, se trouvait. Merde! Ouvrant ses ailles, il ignora la panique environnante autour de lui, déjà focusser à sonder le Château afin de repéré la position exacte de ses alliés, ses attaquant ainsi que leur nombre. Ce fut cependant un son de bois qui se tord et se brise parvenant à ses oreilles, ponctués de cris d’horreur qui le força à détourner son attention de son objectif. Il dû donner un coup d’aille afin d’éviter une poutre qui tombais en sa direction, puis s’envola. Une fois dans les airs, Hel jeta un regard au-dessus de son épaule et avisa que la moitié des cargaisons s’effondraient en bas de la falaise, les ouvriers, sous la panique, avaient tout lâché pour fuir vers les bateaux. Littéralement tout! Les mats se tordaient, certaines poulies c’étaient brisé alors que déjà, des cargaisons lourdes déboulaient la falaise pour aller s’écraser… Sur les bateaux et tout ce petit monde lâche. Bandes d’incapable! Il serra les dents et n’eut d’autre choix que de tourner le dos au Château, pour sauver ces satanés larcins, mais surtout les bateaux. Si l’Empereur devait être mis en sécurité, ce ne serait sans doute pas sans aucun bateaux qu’ils quitteraient Enkidiev, quant à l’escorté vers Argent, l’idée de se faire intercepté par des Chevaliers d’Émeraude n’étais pas ce qui l’enchantais le plus, vue la situation. Songeant donc à vive allure aux options, il n’eut d’autre choix que d’éviter une catastrophe, ici, maintenant.

Poussant donc un jurons, chose qu’il ne faisait que très, très rarement, le Sorcier en Chef tendis les deux bras devant lui et ce concentra afin de freiner la chute des diverses cargaisons grâce à son pouvoir sur la gravité et l’apesanteur, se contentant d’un bref mouvement des mains vers le haut. Le poids qui s’écrasa sur ses épaules en contrepartie fut d’une force si puissante, qu’il en perdit littéralement le contrôle de ses ailles, croyant même qu’elles avaient littéralement céder. Habituellement, il n’aurait pas rencontré ce problème, ayant été victime lui-même de cette apesanteur, mais là, il exagérait un peu. Et cela lui fit très mal. Dans sa chute, il se contenta de jeter un bref regard au sol pour calculé brièvement son temps. Puis, releva ses iris ébène en fixant les cargaisons, serrant les dents. Il dépassa alors quelques débris et personnes qui flottaient tout en hurlant, ne comprenant visiblement pas ce qui leur arrivaient, puisqu’il n’avait pas concentré son pouvoir sur une seule chose en ayant trop, il c’était donc contenté de le faire tout autour de lui, soit, sur une distance de quelques bons mètres ce qui somme toute, restait moins épuisant ainsi et plus efficace vue la situation, plutôt que de tenté de tout contrôler individuellement et en même temps.

Lorsque son corps vint pour s’écraser au sol, Il relâcha son pouvoir et s’offrit quelques coup d’ailles afin d’éviter le pire, mais ce n’était pas suffisant pour lui éviter un écrasement, non, il se positionna plutôt de façon à amortir le plus possible sa chute. Le choc dans ses jambes et ses bras le traversèrent jusqu’au bout de ses plumes alors qu’il atterrit en position accroupie, ses mains lui permettant de garder un équilibre. Il dû s’élancer sur le côté pour éviter une roue qui s’écrasais en sa direction. Ses ailles le faisaient souffrir, mais c’était sans doute bon signe… Sans attendre, il se redressa un peut en titubant le temps de reprendre ses esprits, les sens engourdies et refit la même manœuvre, mais cette fois du sol alors que les quelques personnes qui chutaient autour de lui, remontèrent, tout comme les objets.

Le Sorcier marcha donc en direction des falaises pour mieux aviser son travail. Le poids sur ses épaules lui faisait trembler les jambes et chaque pas était telle une montagne, qu’il crut par deux fois trébucher. Un sorcier semblait lutter contre son pouvoir grâce à sa propre lévitation et il n’était sans doute pas le seul à le faire.

**[Sorciers autour] Concentrez votre lévitation sur les cargaisons au lieu de vous battre inutilement contre mon pouvoir.**

Après tout, il n’y pouvait strictement rien, alors aussi bien qu’ils se laissent porter. Sur ses mots, les choses lui semblèrent aussitôt plus aisées. Les Sorciers présent secondaire Hel afin d’éviter le pire avec une facilité déconcertante. Après tout, le poids des objets n’était plus le même sous l’apesanteur, alors ils pouvaient aisément les déplacer hors du rayon pour qu’ils s’écrasent en toute sécurité. Après quelques secondes, il relâcha son pouvoir, jugeant que pour lui, sa en était assez. Le reste s’effondra. Il eut sans doute des morts et des blessés, mais le pire avait tout de même été évité. Du moins, à ce niveau. Sans attendre, il se tourna vers le Château, alors que les quelques Sorciers présent firent de même. Au même moment, un autre message fusa. Cette voix, c’était la voix de Janita. Elle semblait dans le cœur du combat, directement là où le jet de flamme était sortie plus tôt...

**[Janita à tous] J’ai besoin du plus grand nombre de combattant, magique ou non !! Le château est attaqué, l’Empereur est en danger ! **

**[Irianeth] Tenez bon Chevaliers, nous arrivons.**

Hel n’eut pas besoin de se tourner vers les Sorciers pour que ceux-ci ce soient déjà élancer vers le Château, ayant préalablement sondé celui-ci. Évidemment, il en fit de même une seconde fois afin d’être sûre des positions. Il ne put cependant s’empêcher de rechercher l’énergie de Janita avant celle de l’Empereur alors qu’il ouvrait ses ailles non sans un rictus d’inconfort, mais ce n’étais pas le temps. Pas le temps du tout. Il secoua la tête légèrement pour tenter de garder le focus, Dahé lui avait déjà fait subir pire que cela. Prenant donc de l’altitude tout en fonçant directement sur le château, il le contourna un moment, passant devant la fenêtre de la salle où se trouvait visiblement Ryan, seul avec un Chevalier d’Émeraude. Son stupide cœur lui sommait de foncer droit vers sa belle en combat de l’autre côté, là où les flammes surgissaient encore de la fenêtre brisée par moment, mais elle était bien entourée. L’Empereur quand à lui…

Il devait profiter de ses ailles pour atteindre l’autre côté de cette porte visiblement bien garder. Deux choix, un seul coup. Protéger l’Empereur était une priorité et il n’y avait plus de temps à perdre, il le sentait. C’est pourquoi après avoir atteint une vitesse suffisante, qu’il s’élança tout droit contre la vitre de la pièce, tel un pigeon qui fonce dans une surface invisible, sauf que lui, il avait une épée. Il positionna ses bras en parallèle à la hauteur de son visage et les plia afin de se protéger la tête. Grâce à deux agiles coups d’ailles, il changea d’angle et positionna ses jambes vers l’avant pour les étirer afin d’espérer briser la paroi sans s’ouvrir bêtement un membre et mourir au bout de son sang en s’écrasant, de surcroit…

La seule chose qui parvint à ses oreilles après le son des éclats de verres, posant à peine un pied dans la pièce, fut le cri rageur de Janita de l’autre côté de la porte. Il ne sourcilla pas. Son regard était poser sur l’impudente ainsi que sur l’Empereur…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaïs
Sorcier - Chef
avatar
Nombre de messages : 234
Rôle : Sorcière d'Irianeth, Sous-Chef de l'Ordre des Sorciers, Mentor d'Ismaëlle et Orin
Date d'inscription : 13/05/2015

Plus sur le personnage
Âge: 35 - 40 ans
Rôle: Sous-Cheffe des Sorciers
MessageSujet: Re: La renaissance de Zénor [EVENT] Sam 11 Fév 2017, 05:30

La jeune femme se tenait un peu en retrait, derrière Hel, alors que l’Empereur Ryan faisait son discours. Elle n’allait pas dire qu’elle s’en fichait. C’était plutôt tout ce monde qu’il y avait l’angoissait. Elle aurait dû être habituée avec les attributions mais c’était toujours une des choses qu’elle ne supportait pas. D’autant plus que le voyage en bateau n’était pas ce qui lui avait le plus plut. Elle détestait ça, vraiment. Et pour ne rien arranger, son chef et ami tirait une tête de six pieds de long, mille fois plus renfermé que d’habitude et elle sentait bien qu’il était mélancolique. Ne pas savoir pourquoi l’agaçait profondément mais depuis le temps, elle savait qu’il valait mieux le laisser venir vers elle s’il avait envie de parler et en aucun cas le forcer à cracher le morceau. Ou alors il fallait le faire boire. Mais ça, c’était autre chose. Maintenant, il y avait Janita pour s’occuper de lui. En parlant de Janita, le fait que Flynn fasse partit du voyage n’arrangeait strictement rien à l’humeur du Chef des Sorciers…

Cette idée de reconstruction de Zénor lui plaisait à vrai dire. Mais c’étaient tous ces préparatifs qui prenaient beaucoup trop de temps à son gout. Elle était impatiente de commencer pour vite voir le résultat final. Puis cette fois, elle était quand même sous les commandes d’Hel comparé au dernier voyage qu’elle avait fait sur Enkidiev où là, c’était elle qui avait donné les ordres. Et elle avait aimé ça en fait. Jamais elle n’aurait imaginé que c’était quelques chose pour elle de diriger des troupes étant donné le fait qu’elle préférait travailler seule. Ou en duo avec Hel. Parce qu’elle aimait sa façon de procéder dans les missions. Il était méthodique et organisé et savait toujours quoi faire en cas de crise. Rien à craindre quand on était à côté de lui.  

Enfin, les travaux commençaient. Le Chef de l’Ordre distribuait les ordres et Thaïs aidait ses collègues à amener différentes cargaisons et matériaux sur le chantier. Cette tâche était répétitive et ennuyait un peu la Sorcière qui contrairement à Hel qui pouvait voler était clouée au sol. Elle apportait régulièrement son aide aux ouvriers non magiques pour les charges lourdes qu'ils ne pouvaient porter à mains nues. Soudain, alors qu'ils étaient toujours en plein travail, la voix de Flynn résonna dans leurs esprits faisant relâcher les pouvoirs de lévitation de certains Sorciers.

**[Flynn à tous] Une attaque !! On s’en prend à l’Empereur dans le château ! **

La jeune femme posa la cargaison qu'elle portait magiquement et attendit quelques secondes les ordres d'Hel. S'il ne lui donnait pas l'autorisation de rejoindre le château, elle devrait rester ici malgré son envie de se battre qui la démangeait. Mais les ouvriers sous la panique avaient lâché les chargements qui s'effondrait sur la falaise. La jeune femme vit son supérieur s'envoler dans cette direction et sut qu'il allait réparer leur bêtise. Malheureusement, elle était trop loin pour l'aider et le temps qu'elle y aille, il aurait certainement déjà tout remis en ordre. Il valait donc mieux rester ici pour assurer que tout se déroulait bien.
La Sorcière ne pouvait cependant pas s'empêcher de régulièrement jeter des coups d’œil au château, se demandant bien ce qu'il pouvait se passer, espérant que Ryan, Janita, Kassilli et les autres allaient bien. Elle arrivait à sentir leur essence vital mais la magie et les gens trop nombreux lui faisaient mal à la tête en dépit de sa maîtrise parfaite.
Un nouveau cri retentit dans sa tête, cette fois la voix de Janita, qui ordonnait que le plus grand nombre de combattants possible se ramène afin de maîtriser les verts.
Ils n'étaient que trois mais ils étaient également face à un démon et à la Cheffe des Chevaliers d'Enkidiev.

Thaïs c'était mit à courir vers le château suivant uniquement ses sens magiques et les ordres de Janita. Flynn et elle étaient sur le démon s'en réellement se rendre compte que la fille qui l'accompagnait l'aider et qu'il fallait l'occuper afin de les séparer.
Sortant son épées d'un geste rapide, la jeune femme se jeta sur son adversaire qui, elle devait l'avouer, avait un très bon niveau d'escrime. Heureusement, elle fut vite rejoint par le Chevalier Kassilli qui l'aida à déstabiliser leur ennemie.
Se fut alors que Flynn tomba à terre attirant l'attention de son alliée, la déconcentrant du combat. Le cri de rage de Janita résonna, redonnant la force aux autres combattants. Un des leurs avait été touché, il ne fallait pas que cela recommence.
Thaïs n'eut d'autre choix que de faire apparaître sa double lame qu'elle avait jusque là refuser d'utiliser, l'espace de leur bataille étant trop exigu. Mais maintenant que Kassilli était à terre et le temps qu'elle se relève, il fallait quelques chose pour occuper son adversaire. Thaïs ne s'était pas tournée vers Flynn sachant qu'elle ne pouvait rien faire.

** Kassilli je suis désolée mais même en activant mon bouclier pour me protéger, je n'arriverai pas à le soigner, il est trop tard...**

Les dents serrées, elle vit du coin de l’œil sa comparse revenir à ses côtés. Elle lui proposa d'ailleurs un plan ingénieux et asséna un coup dans les jambes de la combattante d’Émeraude qui tomba un genoux à terre, déstabilisée, permettant à Thaïs de donner un coup d'épée au niveau du torse et un autre au ventre.
On ne s'attaquait pas l'Empereur comme ça. On ne s'attaquait pas à Irianeth.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11526-thais-d-irianeth http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t10379-thais-maj-12-02-17
Janita
Administrateur - Chevalier - Chef
Administrateur - Chevalier - Chef
avatar
Nombre de messages : 429
Rôle : Chef des Chevaliers d'Irianeth
Date d'inscription : 30/12/2012

Plus sur le personnage
Âge: 48 - 53 ans [G19]
Rôle: Chef de l'Ordre des Chevaliers Impériaux
MessageSujet: Re: La renaissance de Zénor [EVENT] Sam 11 Fév 2017, 20:02


Stuck in reverse.
Coldplay



Il n’avait encore une fois rien écouté. Aucune de ses mises en garde, comme si ses avertissements avaient traversé son esprit sans même prendre le temps de s’arrêter. Elle s’était pourtant jetée sur lui avec une rapidité déconcertante, lui évitant ainsi d’être piégé par sa propre attaque de feu… Ce contact initié fut bref, mais assez pour la déstabilisé de nouveau, surtout avec ce sourire à la con dont lui seul était capable. Mais le temps n’était pas aux retrouvailles, aux questions, ou quoi que ce soit d’autre. Flynn, le regard alerte et tourné en direction des deux intrus, s’était rapidement dégagé et mit entre les assaillants et Janita. Il avait foncé de nouveau droit sur le Démon… La seule chose qu’elle pouvait espérer désormais était qu’il serait assez conscient pour ne pas utiliser ses rayons incendiaires contre lui… Une flammèche et s’en était simplement finit de lui. Tandis que son regard était concentré vers le démon, elle évita de justesse une dague envoyée dans sa direction, lui entaillant tout de même la joue. Derechef, son regard reprit consistance auprès de la Jadoise, sa main portée sur la blessure saignante. En plus de cela, elle osait la narguer…

- Ne détourne pas ton regard de moi, voyons, c’est malpoli…

Cette Jadoise marquait un point. Janita ne supportait pas lorsqu’un adversaire venait à être trop distrait ou à se montrer désintéressé du combat et la voilà en train de réaliser la même stupide erreur. À cette proximité, rien ne servait pour elle de bander son arc… L’autre jeune femme aurait vite fait de revenir l’assaillir de coups de dagues. La chevalière se concentra donc, tentant de se garder le réflexe d’utiliser un quelconque don de feu, au vu de la puissance du Démon et des corps calcinés à côté… Ils allaient tous y passer en peu de temps et son vent ne pourrait pas retenir éternellement les ouvertures qu’offraient la Chevalière adversaire à son coéquipier. Chaque fois qu’une nouvelle braise naissait, Janita tentait de l’amoindrir, lançant sa main en avant pour essouffler la flamme d’un jet de vent. Les deux Chevalière se battaient donc sur deux plans à la fois. Ce qui eut vite fait d’énerver la rousse car elle ne pouvait pas s’assurer que Flynn ne ferait pas d’erreur à cause de son égo en recherche d’estime. Elle ne pourrait pas le soutenir éternellement…
Elle entendit finalement des pas retentir dans les escaliers et pu voir apparaître le rendort qu’elle avait plus tôt demandé. Elle n’aimait pas tant l’optique d’avoir à être tant contre si peu de monde mais elle voulait bien déroger à ses principes uniquement car l’Empereur était coincé seul avec une des leurs et qu’il était hors de question qu’ils mènent leurs plans à exécution. Ce fut donc Kassilli et Thaïs qui vinrent grossier leurs rangs. S’étant sur le coup poussée pour éviter une dague partie à la volée, la Jadoise s’était finalement retrouvée contre ses deux alliées et elle, bien plus proche du Démon et de Flynn. Très bien, elle allait donc lui porter assistance puisqu’il semblait avoir de la difficulté à contrer la force physique du Démon… Même elle ne le pourrait pas physiquement et se ferait écraser en moins d’une minute. Son atout restait bien évidemment sur son ingéniosité et sa force d’attaque à distance.

* [À tous] Il faut se débarrasser d'eux au plus vite ! Ryan est à l'intérieur avec la troisième ! *

Concernant Flynn et Janita, ils auraient facilement pu en venir à bout, à deux. Mais le destin en décida autrement. Si bien que lorsqu’elle se remit droite, en ayant évité une autre bourrasque de feu qu’elle dévia maladroitement, elle ne put entendre qu’un bruit de lacération de chair et un gémissement étouffer par le sang lui remontant dans la gorge… Flynn venait de se faire empaler par le démon, sous les yeux bien trop effarés de la rousse. Elle le vit perdre pied, lâcher la prise et retomber face au Démon, à genoux, se noyant dans son propre sang qui coulait de sa gorge. Janita n’eut la force de prononcer quoi que ce soit qu’elle hurla de rage à l’adresse du Démon, bien trop fier de son coup…

- RAAAAH, ORDURE !!!

D’un coup sec et violent, elle envoya une bourrasque violente sur le Démon, l’obligeant à reculer sur plusieurs mètres, quasiment à l’autre bout du couloir. La bourrasque se fit sentir grandement du côté des trois autres combattants. Aussitôt, elle se jeta à terre sur Flynn et tenta tant bien que mal de garder le contrôle sur ses émotions, tentant de le guérir magiquement. Bon sang… Pourquoi n’avait-elle jamais cherché à perfectionner ce don !? Il fallait qu’elle se concentre. Pas de panique. Pas maintenant. Une grande respiration et pas de panique…

- Hey !!! Est-ce que tu m’entends ?!! Réponds-moi, dis quelque chose !!

Elle entendait sa respiration siffler au travers de sa gorge, alternant avec les gargouillis du sang qui s’en échappait encore et ses convulsions. Cette vision la dégoutta mais elle tenta de passer au dessus du mieux qu'elle le pu... Activant son énergie sur la guérison, elle tenta de faire quelque chose… N’importe quoi qui pourrait lui faire gagner un peu de temps… Malheureusement, la seule chose qu’elle en écopait était de la fatigue et une très nette perte de temps… Son cœur ne voulait pas lui laisser la mesure de calme dont elle avait besoin… Elle n’avait jamais développé ses compétences de soins et sa concentration n’était clairement pas aux beaux fixes… Elle n'allait jamais y arriver. Il fallait qu’elle se concentre, bordel, qu’elle se concentre ! Son esprit était ailleurs, bien trop embrouillé. Elle sentait son corps trembler de toutes parts, elle sentait le goût ferrailleux du sang dans sa bouche et ses poumons la brûler comme si elle avait elle-même reçu la lame. La douleur n’étant pourtant pas réelle… Elle le savait… Mais elle le sentait partir, son regard se faisait vitreux… Elle le secoua quelques instants qui lui semblèrent une éternité, espérant le voir réagir, le suppliant faiblement… Elle ravala ses larmes difficilement. Ce n'était pas le temps. Clairement pas le temps.

Bien évidemment, elle s’était fait avoir, elle n’était plus concentrée. Elle s’accrochait à la moindre seconde, au moindre instant lui permettant d’avoir suffisamment de forces pour respirer dans ses suffocations. C’est ainsi qu’elle ne fit pas l’amas lourd s’abattre sur elle et venir la plaquer avec grande violence contre le mur. Son esprit se perdit un instant sous le choc, ne sentant plus que le feu lécher sa chair. A nouveau elle hurla, de douleur, de haine, de rage, de chagrin… Dans une multitude de sentiments qu’elle ne savait même pas expliquer tant ils étaient mélangés et succins… Elle se débattait avec insistance, mais son emprise était forte contre ses épaules, la retenant contre le mur. Certainement irrité de l’entendre lui casser les oreilles, le Démon vint l’attraper sur son cou, d'une poigne de fer, l’empêchant totalement de respirer. Son esprit revira immédiatement, cherchant à s’accrocher à sa poigne pour l’en dégager en main. Il allait lui briser la nuque à ce rythme, elle le sentait. Cherchant encore de l’air en vain, elle lâcha ses deux mains sur le côté, comme si elle allait laisser tomber la bataille… Ce qui ne fut pas le cas, puisqu’elle cherchait à amasser et catalyser son énergie magique. Son visage était rouge au possible… Derechef, le vent se mit à souffler, dérageant quiconque pouvant se le recevoir en pleine figure. Elle manquait de souffle… Le voyant déstabilisé, elle affina son emprise sur le vent, transformant chaque bourrasque en fines lames. Elle commençait à puiser dans ses dernières sources d’air… Sa tactique eut néanmoins l’effet de le faire desserrer de son emprise. Reprenant aussitôt l’air qu’il lui manquait au compte-goutte, elle put sortir sa dague et l’enfoncer dans le flan du Démon, qui arracha un cri de douleur à son tour. Lâchant sa prise, Janita retomba sur le sol, prenant une grande bouffée de l'or transparent la faisant vivre et toussa de manière effrénée dans une sensation très peu agréable.

- T-toi…tu .. Tu vas…. ‘vrer…. Là.

Sa voix était à peine audible tant sa gorge lui faisait atrocement mal. Alors, le regard noir et empli de haine, elle se redressa – bien que chancelante – vers le Démon. A ce rythme et avec autant de blessures, elle n’en viendrait jamais à bout… Elle ne savait pas ce qu’il en était de l’autre côté, mais la Jadoise était puissante et rapide… Janita pouvait comprendre pourquoi ces Chevaliers avaient été choisis pour cette mission à la limite du suicidaire. D’un coup d’œil rapide, elle vit toutes les dagues autrefois lancées par la Jadoise et les ramena grâce à la lévitation jusqu’à elle, les lançant avec force et rage sur le Démon dont les yeux ne lui inspiraient plus que l’irritation et la haine. Il allait mourir, ici-même.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11620-janita-bras-droit-des-chevaliers-d-irianeth#144644 http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t7099-janita-complainte-d-une-femen-gestion
Sveter
◊ Animateur
◊ Animateur
avatar
Nombre de messages : 407
Date d'inscription : 25/09/2014

Plus sur le personnage
Âge: Pandy is a Sugar Daddy
Rôle: Déesse de l'aventure et des péripéties
MessageSujet: Re: La renaissance de Zénor [EVENT] Sam 11 Fév 2017, 20:58



Les Chevaliers Raphaël et Lin




Lin s’amusa de la réaction de la rousse, un sourire se dessinant clairement sur son visage, provocateur. En d’autres circonstances, elle aurait certainement fait du gringe, cette femme étant tout à fait son genre. Mais la fête fut de courte durée puisque la jolie rousse fut rejointe par… Une jolie blonde et une autre jolie rousse. Et pour ça, croyez-le, Raphaël et Lin étaient pour une fois du même avis.

- Deux contre moi ? Voyons, je fais si peur que ça ?

Elle ne laissa place à aucune possibilité de réplique puisque très vite, elle sorti d’on-ne-sait-où (peut-être ses manches…?) de nouvelles petites dagues qu’elle envoya directement sur les deux nouvelles venues. Par ailleurs, elle profita même d’un moment inattentif de la blonde pour lui donner un coup de pied retourné directement sur la tempe, lui faisait rencontrer le sol à la suite de l’impact. La deuxième rousse finit par sortir sa double-lame et Lin ne put se féliciter de son coup si efficacement donné puisqu’il fallait qu’elle tienne la route pour la suite. Les bâtons de combat de Lin étaient habituellement légers et facilement maniables, ce qui n’était pas totalement le cas avec cette lame, déjà bien loin d’être sur mesure… Lorsqu’elle sorti l'épée, ses coups se firent plus lents. Voyant que cela ne menait pas à son avantage, Lin finit par utiliser son épée comme une lance, parant le plus possible les coups de la rousse et s’entaillant violemment la main par la même occasion. Ils étaient en mauvaise position, très mauvaise position. Elle comptait clairement sur la force de frappe et la résistance de Raphaël pour en venir à bout… Mais avec l’alerte, elle s’était maintenant faite à l’idée qu’elle ne reverrait plus jamais ni Emeraude, ni sa terre natale…

- - - -

Nota benne : Vous pouvez achever Lin sur votre prochain tour, vous êtes libres de choisir comment cela se déroule. Je n’ai mis qu’un bout d’indications sur Lin, n’hésitez pas à rajouter du contenu au combat et faites-vous plaisir !

Pour Raphaël, référez-vous au post de Janita pour le déroulement, il est encore possible de la rejoindre et de l’aider. Il est encore à battre pour pouvoir entrer dans la salle où se trouve Ryan.





Dernière édition par Sveter le Dim 19 Fév 2017, 17:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaïs
Sorcier - Chef
avatar
Nombre de messages : 234
Rôle : Sorcière d'Irianeth, Sous-Chef de l'Ordre des Sorciers, Mentor d'Ismaëlle et Orin
Date d'inscription : 13/05/2015

Plus sur le personnage
Âge: 35 - 40 ans
Rôle: Sous-Cheffe des Sorciers
MessageSujet: Re: La renaissance de Zénor [EVENT] Dim 12 Fév 2017, 13:27

Thaïs voyait d'une coin de l’œil Janita qui c'était précipitée près de Flynn et le démon qui s'en prenait à elle tendis qu'elle se battait contre la Chevalière Jadoise. Elle voulait l'aider mais elle était trop occupée. Il fallait qu'elle l'aide. Pourquoi essayait-elle de soigner Flynn ? C'était une cause perdue, ils perdaient du temps ! C'était avec ces pensées en tête que la jeune femme asséna un violent coup d'épée au niveau du torse et un autre au niveau du ventre à son adversaire. Elle n'avait pas le temps de jouer avec elle et de la faire souffrir un peu avant de lui donner le coup de grâce. Elle ne pouvait pas attendre que Kassilli décide de la tuer, il fallait aller vite. Ryan  était sans protection, Janita se battait à présent seule et désespérée contre un démon.

Il étaient trois bon sang ! Trois ! Comment c'étaient-ils démerdés pour se faire avoir comme ça ? Que c'était-il passé ? Les soldats ne devaient-ils pas surveiller le chantier ?

Ces soldats leurs avaient déjà fait faux bon pendant la bataille des ombres en restant les bras ballants au milieu des combattants magiques. D'autres avaient voulu fuir pas plus tard que quelques minutes plus tôt. Ils n'étaient vraiment pas compétants. D'ailleurs elle se chargerait elle même d'aller administrer deux trois claques. Avec l'accord d'Hillïna bien sûr.

Retournant à ce qu'elle était en train de faire, la jeune femme frappa avec son pied Lin au torse afin qu'elle tombe complètement à terre.
Elle aurait du faire ça proprement, avec un petite sourire sadique sur les lèvres mais à vrai dire, elle n'y pensais même plus. Sans accorder un regard à son ennemie, elle lui trancha la gorge. Rapide, efficace. Ce qu'il leur fallait en somme. Elle ne fut même pas dégoutée par le sang qui coula et celui qui restait sur son épée. Si elle devait se défendre, elle tuait. C'était la règle.  Autrement, on se faisait bouffer.

[Kassilli] **On doit aider Janita. Il faut se dépêcher.**

Elle enjamba les corps et sonda les alentours en même temps qu'elle brandissait son épée face au démon. Hel n'était pas loin. Elle se sentit automatiquement rassurée. Du renfort arrivait. Elle s'inquiétait plus pour la Sous-Cheffe des Chevaliers et l'Empereur que pour elle.
Concentrée à nouveau sur le combat, Thaïs para et donna quelques coups mais ils lui étaient toujours rendu avec force.

[Kassilli & Janita] **Il faut qu'on trouve un moyen de l'avoir par surprise. Je peux activer mon bouclier pour nous protéger toutes les trois pendant un premier temps.**

Si elle voulait faire ça, c'était surtout le temps que sa compagne rousse reprenne son souffle. Mais elle ne savait pas si elle allait tenir longtemps. En effet elle était coupée le long des mains, sur le visage et ses bras lui faisait mal. Supporter un pouvoir qui lui demandait énormément d'énergie dans un cas comme celui là était plutôt une très mauvaise idée.
D'autant plus qu'elle ne savait pas grand chose des démons. C'était une première pour elle. Mais comme on dit, il y avait une première fois à tout.

Thaïs n'avait jamais volontairement manifester son pouvoir spécial pour protéger les autres et cela lui demandait une concentration énorme. Elle devait en plus se battre pendant qu'elle l'activant ce qui ne rendait pas la tache facile. Mais elle savait qu'avec cette protection, le démon ne pourrait les atteindre alors que Janita et Kassilli pourraient continuer de l'attaquer.
Lentement elle étendit le pouvoir à la surface de sa peau puis autour d'elle et engloba finalement les deux Chevalière afin de les mettre hors de porté. Elle savait que ça ne durerait pas longtemps mais si pendant ce laps de temps, aussi court soit-il, elles pourraient prendre de l'avance, mettre le démon hors d'état de nuire et aller retrouver Ryan. Alors il fallait qu'elle tienne.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11526-thais-d-irianeth http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t10379-thais-maj-12-02-17
Harry
Chevalier
avatar
Nombre de messages : 197
Rôle : Chevalier d'Irianeth
Date d'inscription : 12/10/2013

Plus sur le personnage
Âge: 39-44 ans [G19]
Rôle: Chevalier d'Irianeth
MessageSujet: Re: La renaissance de Zénor [EVENT] Lun 13 Fév 2017, 11:42


Zénor… Un Royaume considéré comme maudit, qui ne semblait avoir connu que des malheurs depuis sa création. Pourtant, c'était là que Harry se rendait. Quand il avait entendu dire qu'une mission se préparait là-bas, il n'avait pas hésité à se porter volontaire pour y participer. Même s'il aurait préféré se rendre à Zénor pour combattre les ennemis de l'Empire, l'hybride s'ennuyait tellement depuis que les Ombres avaient été vaincus qu'un simple rôle de surveillance lui suffisait largement. Et puis, de ce qu'il avait entendu, le but de la mission était de redonner de sa grandeur au Royaume de Zénor, afin de montrer la puissance de l'Empire à tous ceux qui passeraient par là. Ce qui était une excellente idée en fait !
Enfin bref… Harry confia donc ses enfants à une nourrice et rejoignit le reste des volontaires. Malheureusement, pour se rendre, il fallait passer par la mer. Et, malgré le fait qu'il se soit habitué à l'eau depuis son enfance, le Chevalier ne se sentait jamais à l'aise en bateau. Pendant tout le trajet, il ne fit que tourner en rond pour ne pas y penser, et il finit par s'asseoir au pied du mat pour souffler un bon coup.

Lorsque le bateau accosta finalement à Zénor, Harry soupira, heureux de ne plus être sur l'eau, puis reprit un air sévère pour ne pas montrer aux ouvriers présents qu'il avait une faiblesse. Ensuite, il les suivit jusqu'au château et ne put que se rendre compte qu'il y allait avoir beaucoup de travail. Heureusement, l'Empereur semblait avoir un plan bien précis pour redonner sa grandeur à ce Royaume et la présence de tant de personnes ne faisait que confirmer cela. Ainsi, lorsque le début des travaux fut lancé, notre jeune hybride plaça sa main sur le manche de son épée et promena son regard aux alentours. Si un Chevalier d’Émeraude ou un soldat enkiev se présentait, il ne lui échapperait pas et mourrait sur le champ.

Malheureusement, malgré le nombre impressionnants de membre de l'Empire présents, des chevaliers verts finirent finalement par passer. En entendant l'alerte lancée par le Chevalier Flynn, Harry n'en crut pas ses oreilles. Comment des ennemis avaient-ils pu accéder à la Forteresse alors que tant de soldats surveillaient la zone ? Agacée, le Chevalier décida d'aller aider l'Empereur, ainsi que ceux qui tentaient de le protéger. Mais c'était sans compter sur ces idiots d'ouvriers qui, paniqués, laissèrent leur ouvrage en plan et s'enfuirent. Et ce qui devait arriver arriva… De nombreux chargements s'effondrèrent et, évidemment, Harry se retrouva coincé sous l'un d'eux. Il tenta bien de se dégager mais, avec une main en moins, ce n'était pas évident. Alors, encore plus agacé qu'il ne l'était auparavant, il se mit à hurler de rage et pesta contre les ouvriers.
Et puis, d'un seul coup, le jeune hybride sentit la poutre sous laquelle il était coincée se soulever, puis commença à léviter. Se demandant ce qu'il se passait, il essaya de « nager » dans les airs, mais n'y parvint pas. Il pesta alors une nouvelle fois… jusqu'à ce qu'il se sente s'écraser sur le sol.

Sans se poser de questions, Harry roula sur le sol, de peur que la poutre lui retombe dessus. Ensuite, il se releva d'un bond et sortit son épée de son fourreau, puis courut jusqu'au château. Lorsqu'il arriva sur les lieux du combat, le demi-insecte fut surpris de voir qu'un seul adversaire (plus une au sol, mais celle-ci est morte donc elle ne compte pas xD) donnait autant de fil à retordre à l'élite de l'Empire. Pourtant, lorsqu'il vit que 3 Chevalières affrontait le dit adversaire, il se dit que, peut-être, il ne serait pas utile ici. Il s'apprêtait donc à se diriger vers la salle où se trouvait l'Empereur, lorsqu'il se rendit compte que Thaïs se trouvait parmi les combattants. Alors, sans réfléchir, il fonça sur l'ennemi en hurlant...

"Touche pas à Thaïs, toi !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sveter
◊ Animateur
◊ Animateur
avatar
Nombre de messages : 407
Date d'inscription : 25/09/2014

Plus sur le personnage
Âge: Pandy is a Sugar Daddy
Rôle: Déesse de l'aventure et des péripéties
MessageSujet: Re: La renaissance de Zénor [EVENT] Dim 19 Fév 2017, 18:55



Le Chevalier Raphaël





Trois pauvres pathétiques ordures rouges et aucun pour arriver à se mesurer à lui. Bien évidemment que l’égo de Raphaël gonflait. Malgré le fait que Lin se soit faite avoir, lui confirmant qu’ils ne sortiraient jamais vivant de là, le Chevalier était confiant. Il avait peut-être de quoi les malmener encore longtemps, surtout s’ils étaient aussi faciles à abattre que l’autre Chevalier agonisant derrière eux. Il allait devoir trouver un moyen de l’achever… Sa poitrine indiquait qu’il respirait encore, même s’il n’en avait clairement plus pour longtemps. Le demi-Démon se résigna. Il se débrouillerait tout seul pour passer l’arme à gauche. Lui, il avait déjà bien à faire avec trois ravissantes créatures -même si une ressemblait plus à une furie qu’à une femme- face à lui.
D’ailleurs cette furie, elle était coriace pour une simple humaine… Ça avait don de l’énerver et à la fois de l’exciter. Faire durer le plaisir était bien mieux que d’y passer comme un moins que rien. Elles allaient en baver et il allait profiter d’abîmer leurs jolis minois, puisqu’il n’espérait plus s’en sortir vivant. Par contre, le bouclier que venait de dresser la rousse le faisait littéralement chier. Avec une telle défense, elles avaient toutes leurs chances. Mais tout ça était sans compter l'intervention merveilleuse d'un cinquième protagoniste.

- Touche pas à Thaïs, toi !
- Thaïs ?

Raphaël n’eut pas le temps de répliquer plus qu’un truc violet étrange lui fonça dessus, épée brandit… Soupirant, Raphaël se mit en position pour parer et en finir avec le nouvel imbécile-chevalier-servant qui voulait apparemment rejoindre son compagnon sur le sol. Il n’eut pas le temps de réellement s’en soucier puisqu’une explosion retentit, les faisant tous reculer. C’était quoi encore cette merde !? Le Chevalier vert toussa plusieurs fois à cause de la poussière. Il ne voyait plus devant lui… Bien, c’était donc le temps pour sortir ses pierres de silex de sa poche. Il recula de deux pas, histoire d’être sûr de gagner de l’espace sur leurs avancées et il frotta d’un coup sec les deux pierres entre elles. Il s’était déjà débrouillé avant même que Lin ne soit sa coéquipière. Avaient-ils seulement songé qu’il n’allait pas compter éternellement sur elle ?

Une étincelle. Qui allait signer leurs pertes à tous.

Finalement, il se dit qu’il avait les moyens de s’en sortir si ces quatre éclopés finissaient brûlés. Il n’avait rien reçu de Lyzann… Il se demanda si elle avait réussi ou non sa mission… Cela allait dépendre de lui, si elle n’y parvenait pas. Soudainement, alors que la poussière retombait lentement, un feu vint grossir juste devant eux. Raphaël ne lésina pas sur la puissance, il ne craignait rien des flammes. Et très vite, le couloir au complet se retrouva sous les flammes, léchant la paille restée sur le sol, les dépôts de poussières, les charpentes, mais aussi la porte donnant accès à l’endroit où se trouvait Lyzann et l’Empereur. Quiconque voulant la franchir se verrait brûler désormais.

Bien, il était temps de passer aux choses sérieuses. Et s’ils ne mourraient pas brûlés, ils finiraient certainement asphyxiés par la fumée qui allait se faire de plus en plus épaisse. Raphaël tendit ses mains et attira une partie du feu jusqu’à lui, le lançant sous forme de rayons et de boules explosives.

Il se sentait enfin chez lui, dans les flammes de l’enfer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La renaissance de Zénor [EVENT]

Revenir en haut Aller en bas

La renaissance de Zénor [EVENT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeux :: Archives :: Postes RP :: Dix-huitième génération-