___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Message macabre, un cadeau de l'empire [1259 – mois 11]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Amélia
Apprenti
avatar
Nombre de messages : 453
Rôle : Chevalier d'Irianeth
Date d'inscription : 17/12/2013

Plus sur le personnage
Âge: 42 ans-47 ans (Génération 18)
Rôle: Chevalier
MessageSujet: Message macabre, un cadeau de l'empire [1259 – mois 11] Jeu 05 Jan 2017, 17:15

Ah ce que cela pouvait être compliqué obtenir une petite faveur. Rien de compliqué, juste une sortie de territoire. Histoire de faire changer de paysage a son amie ailée, tout en faisant une ronde rapide des quelques territoires qu'elle étaient sensé allez visité pour le prochains mois. Avec le temps qu'elle sauvait en déplacement, elle pourrais bien entendu passé plus de temps a éduquer son écuyer. Il y avait aussi le fait que si les chevaliers commençaient a développé des compétences pour monter les dragons, ils n'en deviendraient que plus polyvalent encore. L'idée de Hel a ce sujet prenait ainsi tout son sens. Cependant, sortir un dragon des territoires de l'empire n'était pas chose aisée, encore moins pour une simple faveur. Heureusement, après quelque négociation par-ci et par la, elle réussi a avoir tout de même un moment de voyage avec son amie ailée. Avec cependant plusieurs choses a respecté. Dont bien entendu la sécurité des sujets de l'empire et le contrôle de la dragonne. Ce qui n'était pas difficile, Ténébra était après tout quelqu'un qui adorait les bipèdes. Depuis sont retours, après sa séparation avec Adriel, elle aidait les Seccyeths qui était plus timides avec les dragons et était une source d'apprentissage pour les élèves qui voulait en apprendre plus sur les dragons. Elle adorait être parmi ceux qui n'était pas les siens et c'était probablement ce qui lui avait permis de pouvoir avoir un droit d'aller. La dragonne n'avait pas comme réputation d'être dangereuse, même si elle était encore mesquine par moment. Un autre point quel devait respecter était le trajet qu'elle avait remis a Keltan, avec les arrêts au points stratégique militaire et ceux qu'elle pensait faire avec sont écuyer. Bien sur, la nourriture serait peut-être un problème. Mais la chevalier était sur de pouvoir s'arranger d'une façon ou d'un autre. Le chef de l'ordre lui demanda aussi d'amener un seccyeth d'expérience avec eux, afin de s'assurer que la chevalier, qui n'avait pas l'apprentissage requis pour les voyages montée, ne blesse pas inutilement la dragonne durant le trajet. Et finalement, s'assurer qu'elle ne soit pas capturer. Bien entendu, Amélia protégerais son amie plus que son écuyer, puisqu'elle était plus importante a ces yeux que lui. D'ailleurs le pauvre devait pour le moment surement être moins important que Ténébra aux yeux de l'empire. Il avait déjà échoué... 

Après les préparatifs de ce côté fait, l'élite impérial et son apprentis en firent de même pour leur voyage. Quelques heures a se promené du château jusqu’à la tanière, prendre leurs effets et finalement se rendre jusqu'au village des midjins. Les retrouvailles entre la dragonne et la midjin se firent tout en joie et bonne humeur. Il fallait dire que la petite dragonne était tout de même expressives faces a ceux qu'elle appréciait et sa bonne humeur était contagieuse. Ce fut donc avec un sourrir franc que l'hybride insecte ne voyait pas très souvent a son égards qu'elle lui présenta son amie a écaille. Il ne fallu pas longtemps pour que la dragonne envoie une pensée a la midjin qui lui provoqua un fou rire. La dragonne s'approcha alors rapidement de beurk et lui donna un grand coup de langue a la figure pendant que la demi midjin était au sol plier en deux en train de rire. Après un moment, celle-ci se calma et lança un regard amusé a la dragonne avant d'ajouté:
 ''Alors, comment il goûte?''Comme seul réponse, Ténébra tira la langue avant de détourner la tête et prendre le direction du ciel pour aller ce poser en dehors du village. Ce qui provoqua un second rire chez la dame, plus léger cette fois-ci. Après avoir assuré son écuyer qu'elle ne souhaitait pas le manger, d'une façon ou d'un autre et que ce n'était qu'un hobby chez elle lorsqu'elle rencontrait le proche d'un proche, le duo se déplaça allez chercher la selle spécialement conçu pour les voyages de groupes, de la dragonne et enfin ils purent partir au delà de l'océan. 

Leur voyage ce fit a partir du sud, remontant les royaumes conquit. Ils s'arrêtèrent a chacun d'eu, généralement près des tours de gardes qui avaient été avertis de son passage. Chaque fois, tout semblait calme. L'île des lézards n'avait pas eu d'incident depuis la dernière rebellions, ce fut la place parfaite pour continuer le cheminement de beurk. Ils n'y restèrent qu'une demi-journée par contre, puisqu'ils avaient pris la demi journée pour y arrivée. Le lendemain matin, ils se dirigèrent vers Zénor. La chevalier en mission y rencontra sa soeur qui faisait partie du groupe de l'empereur qui organisait la reconstruction du royaume. La reconstruction des royaumes détruit par les ombres étaient difficiles et dur a voir. Les ombres avaient vraiment rendu ce royaume pratiquement invivable... Et au plus profond d'elle même, elle s'en moquait un peu. C'était peut-être triste pour eux. Mais chacun avait des moments de tristesse dans leur vie. Ils n'étaient pas les seuls victimes ici. Ne voulant s'attardé d'avantage, la chevalier amena rapidement le groupe de quatre, incluant bien entendu Ténébra, vers perle ou tout semblait bien allée  pour ensuite se dirigés vers Perles et Argent. Les royaumes côtiés allaient bon train. Ils durent s'arrêté un peu plus longtemps a Argent, pour pouvoir mieux se restaurer avant de passer par dessus Fée pour se rendre a Elfe. Ce bout de voyage allait être long. Mais Fée ne leur appartenait pas. La chevalier ne voulait pas risquer son écuyer qu'elle jugeait encore trop incompétent pour le moment, ni la dragonne qui était premièrement son amie et ensuite un être d'une certaine valeur pour l'empire. De plus, n'en avait elle pas faite la promesse? Leur voyage c'était tout de même bien passé jusqu'ici. Cela faisait plus d'une semaine qu'ils étaient partie, le dragon était définitivement le moyen de transport non magique le plus rapide. Mais ils toucheraient bientôt a sa fin pour le moment. C'était un peu dommage, puisque la chevalier aimait bien voyagé, ce qu'avait surement pu remarquer son écuyer et leur compagnon durant le voyage. Enfin, le midjin céleste n'avait pas vraiment a s'en faire encore. Ils leur restait tout de même deux royaumes a visité. Sa passait peut-être vite, mais c'était deux royaumes tout de même... Trois, si on comptait la visite aérienne de Fée. 

Le voyage en haut de cieux ce fit sans incident heureusement. La chevalier n'avait même pas remarquer si elle avait crée un vent de panique. Bien qu'en général ils aient été assez haut dans le ciel, il eu des moments ou elle avait poussés la dragonne a volé en rase motte juste en haut de la forêt d'arbre en cristal. Passé ce royaume, l'attendait une surprise qu'elle ne s'attendait absolument pas a avoir... En tout premier lieu l'agitation qu'elle ressentie a l'intérieur de la tour de garde n'était pas habituel. Les vigies étaient la et veillaient bien a leur travail. Certains avaient même remarqué son arriver. C'était le surplus de personnes qu'elle avait ressentie a l'intérieur qui l'inquiéta. N'en faisant aucunement part a son écuyer, même si celui-ci avait pu deviner d'une quelconque façon, la chevalier resta silencieuse jusqu’à ce qu'ils atterrissent sur le sol. Un soldat était vite venu a leur rencontre. Après les salutations d'usage, celui-ci lui fit tout d'abord part de la surprise de la voir arrivé si tôt, mais que son assiduité ne pouvait que leur être bénéfique en ces moments de besoin. La curiosité piqué au vif, la chevalier jeta un regard intrigué a son écuyer, laissant le seccyeth s'occuper de Ténébra, avant de suivre le soldat qui s'était déjà précipité en direction de la tour. 

Comme a son habitude, les lieux n'avaient rien de ce qu'il y avait des plus accueillant. Même si Amélia était habitué de couché en dehors de la civilisation, son petit nid qu'elle partageait avec sa petite famille était tout ce qu'il y avait de confortable. Les places comme ceux-ci. Tout le contraire, même si heureusement c'était moins pire que les donjons, ou encore les tavernes mal famés des villages perdus des royaumes. Mais tout de même trop inconfortable aux goûts de la femme. Ce qui lui permettait d'endurer la chose habituellement, était la bonne humeur des soldats a voir de la visite. Cependant, cette fois-ci, la visite semblait avoir jeté une sévère tension dans la place. Curieuse, la chevalier ne se fit pas insisté pour continuer sa poursuite du soldat qui l'amena au groupe responsable de cette atmosphère. Un groupe d'une quinzaine d'homme. Cinq assassin impérial qu'elle ne connaissait que de leur signe qu'ils portaient lorsqu'ils étaient en mission pour l'empire. Sept soldat impériaux, deux officier ainsi qu'un sorcier. Un parfait groupe pour mener une opérations dangereuse. Mais lequel? Le fait qu'elle ait été appelé ici signifiait qu'elle pouvait y avoir un rôle a jouer. Le mieux était d'entendre ce qu'ils avaient a dire et juger par la suite. 


''Je vous souhaite le bonsoir chevalier. Ne ne vous attendions pas avant l'aurore, heureux que vous ayez pu nous joindre a nous en cette soirée. Vos conseil, si bien sur vous accepté, ne seront pas de refus. Ainsi que vôtre aide, si le temps vous le permet.''

La chevalier était aussi sérieuse que la situation, malgré le ton plutôt complaisant de son collègue Tanieth. 

''Continuer...''

Laissa elle échappé d'un ton incertain, curieuse de savoir ce qui se passait. La midjin céleste voulait aussi qu'il en vienne rapidement au fait, vu qu'elle était quand même fatigué du long voyage.

''Nos informateurs nous ont dit que les chevaliers redoublait les effectifs et les horaires d'inspection pour les rondes de frontières. Il se trouve que demains, trois chevalier sont sensé faire une ronde sur la frontière a l'intersection de fée et de diamant. L'empire nous a donnés comme mission de faire le message a nos ennemis que nous n'accepterons pas qu'ils s'amusent a prendre nôtre silence comme une faiblesse de nôtre part. Le seul problèmes c'est que nous n'avons aucune idée de leur force hormis les trois chevaliers. Ni s'ils vont être ensemble ou en groupe.''

C'était mauvais signe. Les informations étaient trop vague pour pouvoir mener a terme cette mission efficacement. Peut-être, en sachant qu'elle arrivait ici a dos de dragon, avait il pensée qu'elle aurait pu faire un tour de reconnaissance. Mauvaise idées. Bien qu'elle aurait une bonne idée de leur force, ceux-ci saurait aussitôt que quelque chose se tramerais et il leur serait impossible de les prendre par surprise. Il fallait pensée a un autre méthode. Une diversion pourrait marcher, mais séparer leur force serait un peu trop risqué. Surtout pas avec le manque d'information. Que pouvait il faire... Les assassin pouvaient bien servir d'éclaireurs, mais ils se feraient repérer a des kilomètres avant d'arriver a vu d'un groupe. Il sera trop tard bien avant. La demi midjin jeta un bref regard sur le sorcier du groupe. Ses pouvoirs pouvaient peut-être sauver la mise, dépendamment de ce qu'il était capable. Comme si celui-ci avait lu dans ses pensées, il pris la paroles.

''Je suis capable de crée une illusion assez large pour nous dissimuler. Mais ils seront probablement capable de le percer a environs un kilomètre. Nous avons amené des chevaux dragon spécialement entraîner pour la poursuite par contre. Ils sont rapide et fiable. ''

Amélia hocha de la tête. Avec ces informations, ils pourraient peut-être avoir une chance malgré l'inconnu.

''My lady''

Avança un des assassins avant de s'avancer d'un pas puis de mettre en devant une autre information qui pouvait être bénéfique.

''Nous avons aussi deux caisses de poisons de d'arbalète. La chasse ne devrait pas être trop compliqué.''

Un mince sourire moqueur s'afficha sur le visage de la chevalier a ce moment la. 

''Ne sous estimez pas les chevaliers d'Emeraude. Bien que certains ne mérite pas leur titre, il y en d'autre qui pourrait tous vous éliminez.''

Bien sur, cette remarque ne faisait pas l'unanimité, mais la chevalier les dissuada d'un regard de tenter de lui faire changer d'avis. Elle en avait vu a l'oeuvre et savait que certains d'entre eux n'était pas a prendre a la légère. Alors trois d'entre eux? La maître magicienne pouvait bien ce demandé de qui il s'agissait. Il y avait environ une trentaine de chevalier répertorié dans leur banque d'information. Le choix était grand et elle se rappelait que vaguement de tous. Les voir en personnes pourrait surement l'aider a les identifier. 

''Bien, je vais voir avec ma dragonne si elle veut bien faire un tour de reconnaissance et vous identifier leur force et leur position. Sa devrait vous donnez l'avantage. Le chef de garde et le sorcier sont ils au courant de mon implication?''

Parce que bien sur, si elle voulait avoir le droit de repasser la frontière sans se faire inculper d'insubordination, elle devait avoir l'autorisation de l'autorité de la place. S'ils étaient bien au courant de cette mission et du fait que ce groupe avait besoin de son aide, alors les choses n'en seront que plus facile a organiser. Dans le cas contraire, il était fort possible que pour les aider, la chevalier n'ait d'autre choix que de les suivre. D'une façon ou d'un autre, la mission était tout de même risqué. On lui confirma donc la réponse qu'elle souhaitait, heureusement. Néanmoins, le chef du groupe lui indiqua que les chefs de la tours désiraient parler avec elle avant d’entamer la mission. De toute façon, de ce qu'elle était en train d'apprendre pendant qu'ils détaillaient les possibles manœuvre et les plans a utilisé selon les situations, la chevalier voyait bien qu'ils n'agiraient pas de nuit. Ils ne connaissaient pas assez bien le royaume adverse pour s'y aventurer la nuit et ils avaient plus de chance de rencontrer les chevalier sur des rondes durant le jour. Il serait aussi fou de leur part de tenter de prendre d'assaut un post de guet avec leur effectif en sous-nombre. Bref, le but général était de leur tendre une sorte d'embuscade... Ce n'était peut-être pas totalement impossible, mais le groupe semblait être conscient que ce ne sera pas une chose facile et qu'il était fort probable que la situation tourne en leur défaveur. 

Après avoir finalisé les dernier détails de la mission avec le groupe, la chevalier donna congé a son écuyer, lui ordonnant de se reposer le plus possible avant demain. Oui... il allait participé a cette chasse. Du point de vu d'Amélia, il n'était pas près. Cela faisait trop peu de temps qu'elle l'avait sous sa responsabilité. Mais, elle savait qu'avec l'enseignement de Kay et d'Imaé, qu'il n'était certainement pas le genre a mourir bêtement... Remarque, avec la situation, bêtement était plutôt mal jugé. Il y avait plein de détail qui leur échappait et qui rendait la dite mission dangereuse. Ce n'était pas pour déplaire a la demi midjin qui aimait bien danser avec Merrow... Mais cela ne voulait pas dire qu'elle ne s'inquiétait pas un peu pour ceux dont elle prenait la responsabilités. De son côté, elle se dirigea vers les responsables de la tour afin d'arranger les détails de sa sortie. La négociation fut plus difficile qu'elle ne l'aurait cru. Il était certes que Ténébra leur enlèverait un solide handicap, mais les risques de la capture du dragon était trop haute pour qu'ils ne veuillent céder aussi facilement. En compromis, la dragonne ne ferait que rester dans le ciel a identifié les ennemis, elle n'aura aucun droit de prendre par au combat. Chose que la chevalier accepta sans problème. C'était déjà d'ailleurs un détail qui la dérangeait depuis un moment. Elle connaissait assez bien la dragonne pour savoir que celle-ci n'était pas trop hostile. L'idée de la mélangé dans un combat de force ne l'enchantait guère. Ces mesures de sécurité, prise par les dirigeants présentement, ne fit que lui confirmer ce qu'elle pensait faire au tout début de toute façon. Bon... maintenant que tout semblait être prêt pour le lendemain, il ne lui restait plus qu'a prendre un petit repas, allez parlé un peu avec Ténébra et vite tenter de trouver un peu de sommeil dans un coin avant l'événement... 

** 

Un chaleureux vent marin flottait dans les cheveux de la midjin en cette belle matinée. La tête haute, les yeux fermer, elle prenait de grande inspiration afin de bien oxygéner son corps. Toute préparation, ne serait-ce qu'infime, ne pouvait que l'aider durant cette mission. Ce ne fut que lorsqu'elle arriva a la frontière entre les deux royaumes que le chevalier repris de son sérieux. La dragonne ailée volait a une distance respectable de la cime des arbres, suffisante pour qu'Amélia puisse repérer une bonne distance le territoire qu'ils visitaient dans le ciel. Le seccyeth l'accompagnait, s'assurant que la chevalier n'effectuerais pas des manoeuvres dangereuse pour cette mission surprise. Le groupe était a plusieurs kilomètres en arrière, se dirigeant dans une direction général que prenait la monteuse de dragon. Celle-ci faisait faire des zig-zags a sa monture et lui demandait par moment de laisser échappé de puissant rugissement. Il fallait bien qu'elle se fasse menaçante un peu si elles voulaient attirer l'attention. 

Attention qu'elle eu plutôt rapidement alors qu'une sphère enflammée fut projeté en leur direction. La dragonne esquiva de justesse la sphère qui frôla ses écailles, lui arrachant un cris agacer. Elle remonta d'elle même dans les cieux, pour commencer a tourner autours du point d'ou venait la sphère. Elles avaient enfin trouver ce quoi elles cherchaient. 


** Trouvé, ils sont a environs douze kilomètres de vôtre positions a l'ouest-nord-ouest. Douze cavalier, dont deux magiques. Les arbres m'empêchent de voir leur formation par contre. Je vais voir plus loin si le troisième chevalier ne devrait pas être la.** 

La chevalier ignora donc le groupe du moment. Selon leur informations, ils devaient être au moins trois chevalier. Soit, l'un d'entre eux était en train de vérifier les frontières plus loin, soit il cachait son énergie magique parmi les autres ou soit que l'information qu'ils avaient reçu avait été faussé.  Dans tout les cas, pour le moment ils avaient l'avantage du nombre. Mais cela pouvait très vite changer si il y avait un autre groupe cacher. Ténébra et Amélia volèrent donc un moment, le groupe de la frontière ennemis semblait l'avoir pris en chasse, ce demandant probablement ce qu'elle faisait. Voyant donc que ses recherches serait probablement inutile pour le moment et que sa décision ne faisait que retarder l'échange entre les deux, l'élite proposa donc a son allié ailée de retourner sur ses pas, a la surprise du groupe ennemis. Sont but était bien entendu de raccourcir la distance entre les deux groupes. Pour ce faire, elle avait simplement décidé d'aller observer un peu plus au nord plutôt qu'au sud. Le plan semblait fonctionner puisque le groupe avait encore virer de bord pour la suivre. Cette fois-ci par contre, ils ne semblaient pas vouloir la suivre a toute vitesse. Avaient-ils compris qu'elle n'étaient qu'une diversion? 

Elle ne le saurait jamais, a peine eu elle le temps d'y penser qu'un appel du sorcier retentis dans son esprit. Pour le moment, les choses semblaient bien allez d'en haut. Le groupe, comme prévu, c'était fait ressentir un peu trop près pour que les chevaliers sente le besoin de se regrouper. De plus, la différence des forces n'étaient pas énorme. Le combat pouvait tourner en la faveur de n'importe qui d'un moment a l'autre. Amélia devait y assisté, non seulement en tant qu'élite, mais parce qu'il serait stupide de laisser son écuyer sous la protection des autres. Avoir eu un autre penser, il n'aurait même pas fait partie du groupe et elle serait simplement retourner le chercher, laissant les impériaux seul a leurs missions. 

Alors que Ténébra repassa par dessus le groupe, la chevalier se laissa littéralement tombé dans le ciel. Comme convenu, le reptile géant retourna en direction d'Argent pour le moment, sous les ordres du Seccyeth qui serait a l'affût des besoins du groupe si la situation le demandait. Elle pourrait bien faire le retour avec les autres cavalier, la n'était pas le problème. La chevalier chuta donc, tel une pierre sans ailes, analysant du mieux qu'elle pouvait la situation en bas tout en ralentissant sa chute avec ses pouvoirs magiques. Le début de l'affrontement fut plutôt brutal. Les assassins impériaux tentèrent en vain d'affaiblir le nombre de leur victime avec leurs arbalètes. Bien que certains furent touchés, la plupart était assez bien protéger et semblaient assez entraînée pour ne pas être tombé dans le panneaux facilement. Sinon, déjà l'un des chevaliers s'occupait des blessés alors que le reste des deux groupes se mêlèrent dans un petit groupe cacophonique ou se mélangeait les chocs du métal, du bois, les crépitement de flamme et de foudre ainsi que les hurlements de douleurs. C'était une douce musique aux oreilles de le chevalier qui laissa son esprit plus sombre prendre le dessus. La première victime de sa chute fut un vieux demi démon chevalier... Mort, sur le coup, l'épée planter juste au niveau du coup, en diagonal le transperçant de part en part. Mort... c'était ce qu'elle s'attendait. Mais la disparition du corps l'averti que ce n'était qu'un leurre. Ce piège faillit bien ce refermer sur elle alors qu'elle ressentie la présence d'un ennemi derrière elle. 

Le même demi démon qu'elle avait transpercé. Il s'agissait donc d'un illusionniste? Définitivement pas le type de combattant qu'elle aimait affronté. Non pas qu'elle n'avait rien pour ce défendre contre eux, mais leur capacité était souvent plus qu'ennuyante. Pourtant, alors qu'elle échangeait quelque coups rapide afin de testé son adversaire, elle se rendait bien compte que celui-ci était plus du genre offensif que les illusionniste habituel... Très bon mélange de capacité selon elle qui faisait de lui un adversaire redoutable. De plus, malgré l'hostilité de son adversaire, ses mouvements n'étaient pas grand ou inutile. Chaque mouvement qu'il effectuait était bien contrôler et il était évident qu'il tentait de mener la danse. Il y avait visiblement beaucoup d'expérience derrière ce chevalier et la combattante impérial du même se rendre a l'évidence qu'elle ne l'aurait pas aussi facilement qu'elle l'eu cru. 

Après quelques courtes minutes d'échange, les deux combattant de l'élite se firent interrompre en même  temps par des adversaires qui avaient tenter de les prendre a revers. La midjin profita de cette distraction pour s'éloigné du chevalier et jeté un œil sur son écuyer qui semblait se débrouiller pas trop mal en fin de compte. Le soldat qui avait attenté a sa vie fut rapidement mis hors d'état de nuir après qu'elle ait décidé d'en finir. D'un mouvement fluide et continue, elle bloqua la lame de son adversaire tout en avançant le plus possible a sa diagonal. Puis d'un autre pas, glissa sa lame contre le sienne pour venir lui ouvrir la gorge tout en esquivant son coup en marchant a côté de lui. Le démon l'intéressait peut-être plus. Mais celui-qui faisait le plus de ravage pour le moment était le petit gros chevalier qui ne lui était pas inconnu. De nom, elle ne le connaissait pas. Elle savait simplement que le pouvoir qu'il détenait était horriblement agaçant pour les êtres magiques. Sachant qu'elle n'en avait pas été victime depuis le début, elle doutait bien que sa cible était le sorcier de leur côté. Et si le chevalier guérisseur vidait le sorcier de son énergie magique, il deviendrait rapidement un poids inutile a protéger. De plus, le prince des ombres guérissait rapidement les blessures de ceux qui n'étaient pas en train de combattre. Si au tout début ils avaient l'avantage en nombre, la chevalier avait vite remarqué après ce temps que ce n'était plus le cas. 

Après un certain moment a manœuvrer contre ces ennemis et les avoir repoussé vers ces alliées, Amélia arriva finalement en face de Théodore. Face a face, elle ne lui laissa pas le temps de placer un mot. Il était évident qu'il ne voulait pas combattre. Malgré le fait qu'il semblait prêt a défendre sa vie, il ne semblait pas être terriblement confiant. Au moins, il ne lui fit pas la même honte que la dernière fois en s’étalant sur son derrière en implorant sa vie. Juste pour ce fait, elle pouvait tout de même lui donner une mort rapide. Du moins, c'était ce qu'elle aurait cru après le premier coup. Non pas qu'elle était impressionner par ses capacités combattante, au contraire elle le trouvait toujours aussi pathétique. Mais le fait qu'il réussissait a se défendre de ses assauts continue lui prouvait seulement qu'il était aussi tenace qu'un rat. La chevalier impérial du interrompre ses assauts suite a un autre distraction. Cette fois-ci, il semblerait bien que le demi-démon l'ait pris en chasse. 

Merde, comment pouvait elle s'occuper des personnes importante si elle se faisaient interrompre a tout moment. La demi midjin se déplaça dans un lieu moins achalandé pour avoir une vue de la bataille et de son adversaire qui la poursuivait. Le sorcier était en train d'agoniser dans son sang, trois des assassins étaient mort et il ne restait plus que les officier et son écuyer. De l'autre côté... les deux chevalier et la moitié des soldats étaient encore vivant et majoritairement en pleine santé grâce au dons du chevalier guérisseurs. Au moins, le chevalier devant n'était plus en très bon état. Oh pas qu'il n'était pas encore dangereux, au contraire il semblerait que ce fou furieux soit le genre a profité de ses blessures pour gagner en force. La chevalier n'avait pas vraiment le choix. Elle aurait voulu le garder pour la fin et l'abattre avec l'aide de ses compagnons, mais l'Émérien était définitivement trop dangereux pour ne pas qu'elle ait l'impression de devoir l'éliminer maintenant. 


La midjin céleste laissa ses sens de guerrière la guidé, la contrôler. Si elle voulait avoir une chance de se battre contre cette adversaire elle n'avait aucun autre choix que de faire confiance en cette source instinctive qui sommeillait en elle. La maître-magicienne s'entoura d'une légère aura du vent, déployant toute son énergie et sa puissance tapis au fond d'elle. Son regard sans vie détaillait son adversaire qui avait juger prudent d'attendre... Ou était-ce encore une de ses illusions? Si c'était une illusion, elle était très bien réussi puisque la jeune femme ne réussissait pas a le ressentir. Et physiquement, même sa télékinésie semblait pouvoir y touché. Pourtant, elle avait la net impression que quelque chose clochait, et pour ce, elle utilisa une méthode plutôt simple pour pouvoir identifier la réalité. De la poussière s'éleva jusqu'au niveau des genoux environs, elle ignora partiellement l'adversaire qu'elle avait devant elle, concentrant ses sens a la télékinésie afin de rechercher le mage qu'elle trouva juste derrière elle. Au même moment ou l'illusion décida d'attaquer, la chevalier qui semblait avoir ramener toute son attention sur celui-ci esquiva sans peine l'attaque de son adversaire. Ce qu'elle fit par la suite surpris le demi-démon qui s'attendait a frappé une victime inconsciente de son entourage. Ce fut la chevalier d'Emeraude qui laissa échappé un juron après avoir reçu un léger coup sur la tête qui avait bien failli lui détacher ce morceau si importante. La chevalier profita de se moment pour charger de plus belle, lui balançant un rayon incendiaire au visage. 

Le feu était inutile sur les démons. N'importe quel idiot magique ayant un minimum de connaissance a les combattre le savaient. Pourtant, la chevalier, qui était quand même reconnu pour ses connaissances combative venait tout de même de lui balancé ce rayon a la figure. Pourquoi? La raison était simple... Une distraction, c'était tout. Le fait que la flamme lui cache la vu donna suffisamment le temps a la chevalier de s'approcher et tout en se positionnant dans son angle mort, tenta de lui trancher une jambe.  Mais malheureusement pour elle, son adversaire n'était pas née de la dernière plus et profita de l'avancé de la midjin pour se jeter sur elle et la plaquer au sol. Embarqué sur elle, une mains sur sa poitrine pour la tenir en place et l'autre positionner afin de donner le coup fatal, il n'aperçu pas la roche qui vint se fracasser sur son crâne, l'empêchant de porter ce dernier coup pendant un moment. Mais la chevalier savait qu'il reprendrait vite contenance et s'obligea donc a réagir rapidement. D'un mouvement, elle tassa le bras de son adversaire sur le côté et d'un autre vint chercher son collet pour se coller le plus possible sur lui. Dans cette position, il lui était difficile de porté un coup décisive et sa tentative de se déprendre était suffisante pour faire savoir a la chevalier qu'elle devait le tuer maintenant. Sa main se porta automatiquement a sa ceinture, mais avant qu'elle n'ait pu ramené celle-ci sur la tempe de son adversaire, une solide poigne agrippa et l'empêcha d'agir. De son autre main, le chevalier d'Emeraude tentait de s'éloigné du sol en repoussant sur celui-ci. Amélia n'avait pas d'autre choix si elle voulait en finir maintenant. Son arme était sur le sol, près d'eux, elle relâcha donc son emprise télékinétique qui forçait le chevalier a elle. Bien sur, avec la différence de force, il n'en pris pas long pour Lowen de se déprendre enfin de sa prise et relevé son épée... Le temps suffisant pour que celui-ci vois apparaître dans son champs de vision une lame qui sortait littéralement de sa gorge. Son regard afficha vite son incompréhension, la douleur et la surprise étouffa un gargouillis rauque dans sa gorge et alors que toute force le quitta, le chevalier s’effondra vers l'avant, forçant la chevalier a repousser violemment celui-ci avec sa magie si elle ne voulait pas finir dans le même état. Enfin... un des chevalier était mort... il n'en restait qu'un autre. 

La seconde de trop qu'elle pris pour pensée a cette petite victoire failli lui être fatal. Amélia n'avait même pas fini de souffler qu'un adversaire avait tôt fait de prendre la relève, forçant la petite femme a rouler sur le côté non sans sentir une vive douleur au niveau des côtes. La chevalier impérial se mis rapidement en position accroupis, une main sur le flanc qui lui tiraillait présentement. Une très briève inspection suffit pour lui faire savoir qu'elle n'était que légèrement blesser. Mais suffisamment pour que la douleur la dérange dans ses mouvements. Ses adversaires, puisqu'ils étaient deux, s'acharnait a tour de rôle a profiter de la faiblesse de la chevalier. Leur force, supérieur a la femme, la forçait bien entendu a reculer a chaque pas. Ils étaient aussi rapide, plus rapide que certaines personnes avec qui elle s'entraînait habituellement. La femme aux cheveux immaculé était quand même plus rapide. Mais pas assez pour regagner en avantage. D'ailleurs, sa situation la fit légèrement frémir lorsqu'elle sentie le contacte du bois s'appuyer sur son dos. Habituellement, c'était le genre de moment ou elle s'en serait seulement tirer en repoussant ses adversaires ou en esquivant. Mais a voir l'allure de ceux-ci, leur intention d'en finir rapidement avec elle venait de se trouver être leur faiblesse. La chevalier profita du moment que ceux-ci s'attaque a elle pour la prendre au piège pour se précipité vers l'un deux, l'épée collé sur sa poitrine, la chevalier rentra dans le champs d'action du soldat avant de relever son épée directement dans sa gorge. Le courage de la chevalier ne fut pas sans conséquence par contre, puisque l'autre adversaire avait profité du moment pour crée une plaie béante sur le bras a moitié découvert de la chevalier impérial. 

Après s'être tasser afin d'esquiver la prochaine attaque, la chevalier poussa le mourant dans les bras du chevalier et se mis en position. Avisant Beurk qui venait d'apparaître derrière le pauvre homme afin de le libérer de son poids... Ou plutôt dire du poids de sa vie. La demi-midjin remercia son écuyer d'un hochement de tête avant de retourner son regard en direction de ce qu'il restait du champs de bataille. Il ne restait que le chevalier d'Emeraude guérisseur du côté adverse qui tentait de peine et de misère a se débarrasser des deux dernier soldats de son côté. C'était la première fois qu'elle le voyait aussi offensif. Était-ce parce qu'il savait qu'il n'avait plus aucune chance maintenant qu'ils étaient quatre? Possible. Dans tout les cas, le fait que tout les impériaux n'étaient pas en parfaite état versus le chevalier qui semblait être encore en parfaite condition de ses moyens, était suffisant pour que la midjin ne les laissent tout simplement pas s'en occuper. Elle s'interposa donc entre les combattants, tirant par l'arrière l'un de ses alliées qui faillit y passer sur ce coup tout en parant difficilement le coup de son adversaire qu'elle repoussa ensuite d'un coup de pied au plexus. 


''Reprenez des forces un moment le temps que je m'occupe de lui.''

Dit-elle sans quitter Théodore du regard. Celui-ci avait changé avec le temps. Il fallait être aveugle pour voir qu'il ne tremblait pas et qu'il avait certainement envie de ne pas être ici. Mais son regard montrait sa détermination. Celle a faire son possible pour survivre. C'était totalement différent de la première fois qu'elle l'avait vu. Malgré se moment nostalgique que tout les deux semblaient avoir, ni un ni l'autre ne pris la parole. Il devait comprendre que cette fois-ci elle ne le laisserais pas partir. Hors, il n'y avait rien a dire pour le moment. Et puisque le silence semblait s'éterniser, sans même s'accorder d'une quelconque façon, les deux adversaires s'élança a corps perdu dans un combat brutal et sanguinaire... 

** 

C'était pitoyable... La mission, bien que dans un sens ait été un succès, aux yeux d'Amélia n'était qu'un échec. Elle reposait présentement sur une civière, capable de ce mouvoir, mais vu les nombreuses blessures de lame et de brûlure qu'elle avait sur son corps, le simple fait de bouger lui faisait souffrir le martyr. Amélia se demandait même si ce n'était pas pire présentement que son dernier accouchement. Au moins, elle était encore vivante. Certainement pas en état de se battre, mais au moins elle savait que le sorcier de la tour pourrait énormément la soulager. D'ailleurs, elle repensait a ce combat qu'elle avait eu. Étrangement, elle c'était beaucoup plus amusé que ce qu'elle aurait cru. Peut-être était-ce du au fait qu'elle avait eu un handicap au départ, soit son bras blessé et elle lui avait laisser voler de son énergie un cours moment. Mais elle avait tout de même réussi finalement par le vaincre. La différence avec les deux chevalier avait été que le premier avait été tué plus par instinct et nécessité. Avoir été seul a seul, peut-être se serait elle sentie un peu plus divertis. Mais la situation l'avait empêché de se mouler a cette pensée. Tandis qu'avec sa dernière victime, elle avait pu s'amuser amplement... Malheureusement,  son petit divertissement lui avait coûter quelques temps de repos. 

Le groupe arrivèrent finalement a la tour de guet. Du groupe de dix personnes qui étaient partie, seulement quatre étaient revenu vivant. Ils avaient bien sur ramener aussi les corps de leur camarades et en bonus, les têtes de leur adversaire qu'Amélia avait ordonner de prendre avant leur retour, spécialement ceux des chevaliers. Pourquoi? Elle avait un message a passer a Emeraude, message de l'empire. Le reste des dépouilles de Enkievs ennemis avaient simplement été a l'abandon. Ce soir, les gens ne fêteront pas une victoire, mais la perte de leur proche. On amena la chevalier au bon soin du guérisseurs jusqu’à ce que celle-ci s'endorme pendant que les gens se préparait au célébration funeste de leur morts. 

Le lendemain matin, le réveil fut plutôt douloureux pour elle. Bien que le guérisseurs avaient réussit a la mettre hors d'état de danger, les plaies internes étaient tout de même faibles et risquaient de s'ouvrir si Amélia bougeait trop pour au moins les deux prochaines semaine. En théorie, elle n'avait qu'un royaume a visiter avant de retourner sur Irianeth. Du coup, vu qu'elle n'avait pas vraiment confiance en son écuyer, elle préférait que celui-ci l'attende a Elfe le temps de son voyage afin qu'elle le rejoigne pour continuer la mission ensemble par la suite.Après avoir déjeuner avec le reste du groupe, la chevalier laissa ses instructions a son écuyer pour qu'il continue a s'entraîner et rejoignit les chefs de la tour afin de préparer son départ. Bien sur, la chevalier allait retourner a Irianeth, mais elle devait faire un détour avant et bien que l'idée ne semblait pas vraiment enchanter les chefs.Cependant, Ryan leur avait donner l'ordre de se débarasser des ennemis un peu trop téméraire qui s'aventurerais trop près des frontières et pour leur faire savoir qu'ils étaient encore puissant malgré les événements causé par les ombres et la trève non officiel qui en avait découlé. Ils fallaient prouver d'une manière ou d'un autre que leur présence prêt des frontières impérials n'étaient pas accepter malgré le fait que l'empire n'avait pas repris ouvertement les hostilités .Le fait d'envoyer un message a Emeraude fut suffisant aux yeux de la chevalier pour lui permettre ce petit détour. Cependant, cette fois-ci, le seccyeth l'accompagnerais juste au cas ou. De toute façon, elle repasserait par ici afin de ramasser ses trophées. Ce n'était pas tout les jours ou elle pouvait afficher des armures de l'ordre ennemis dans sa chambre au château... Parce qu'elle savait bien qu'a la tanière, Xerkh finirait surement par les mettre dans un coin afin qu'il prenne de la poussière. Simplement a cause de la différence de valeur. Enfin, cela lui importait peu. Mais de pouvoir mettre deux têtes de chevalier a ses exploits n'en seraient que bénéfique. Dommage qu'ils n'aient jamais trouvé ce troisième chevalier qui était sensé être de la partie. Il faudrait qu'elle s'informe sur les sources d'information afin de s'assurer qu'ils deviennent un peu plus compétent.  

Le trio nouvellement former quittèrent donc Argent pour se rendre en direction d'Emeraude. Bien entendu, leur passage ne se fit pas inaperçu. Ils durent prendre leurs escale dans des régions spécialement éloigné de la population pour leur permettre quelques heures de repos. Allongeant de plusieurs longues heures, voir presque une journée, leur départ. Mais bientôt, ils arrivèrent finalement en vu du château. Comme si elle s'y en attendais, le château semblait plutôt actif a leurs arrivés. Des mages et des archer étaient positionnés sur les remparts. Ténébra était heureusement trop haute dans les cieux pour ce faire toucher aisément. Mais si quelqu'un comme son demi-frère ou un autre mage qui pouvait contrôlé la météo, ils seraient plutôt mal en point. Le seccyeth n'était définitivement pas a l'aise avec la situation, il demanda même a la chevalier de faire au plus vite pour qu'ils puissent repartir. Bien entendu, la chevalier n'était pas vraiment en état de vouloir rester. Mais le plaisir qu'elle voyait a voir les gens paniquer en dessous d'elle était un spectacle intéressant a voir. Elle se demandait si parfois c'était ainsi que les dieux voyaient les mortels. La chevalier ouvrit donc le sac de tête qu'elle avait amener afin de prendre la tête des deux chevaliers et de simplement les laissés tomber en direction du sol, suivi bientôt du sac.  


**Ce n'est pas parce que nous nous tenons tranquille que nous vous permetteront de faire comme bon vous semble résident d'Enkidiev... et vous aurez beau envoyer tout les élites que vous voudrez et entraîner tout les mages et les soldats qui naissent dans vôtre camps, ils finiront tous comme ceux-ci... N'osé plus nous provoquer de la sorte si vous savez ce qui est bon pour vous.**

Lança-t'elle finalement a l'assemblée. Oh, elle aurait pu trouver quelque chose de plus effrayant a dire. Mais il fallait dire que sa simple présence (ou plutôt celle de Ténébra) était suffisante pour leur faire effet. Sans compter que son petit cadeau allait surement être trèèès apprécié. Bien entendu, la chevalier se permis un autre ronde autours du château afin de pouvoir observer la scène de la découverte, voir les gens levés les bras vers elle en tentant inutilement quelque chose. Puis, d'un simple sourire cruel et satisfait, pris la direction des territoires impériaux, au plus grand soulagement du seccyeth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sveter
◊ Animateur
◊ Animateur
avatar
Nombre de messages : 403
Date d'inscription : 25/09/2014

Plus sur le personnage
Âge: Pandy is a Sugar Daddy
Rôle: Déesse de l'aventure et des péripéties
MessageSujet: Re: Message macabre, un cadeau de l'empire [1259 – mois 11] Jeu 05 Jan 2017, 17:17

Événement libre


Message Macabre de l'Empire



Attention, chers habitants du Château d'Emeraude et alentours ! Une alerte a été lancée. Un dragon aurait été vu aux alentours du Royaume, chevauché par des individus non identifiés. Les généraux ont sonnés l'alerte pour sommer aux habitants de se mettre à l'abris.

Ceux ayant été présent au Châteaux ont pu mieux distinguer. Des Impériaux chevauchaient ce dragon ! Et ils ont déposé un colis, dans la cours même du Château... Un message télépathique balancé à la figure des présents de la part d'une Chevalière en armure rouge !

Lorsque vous allez vous approcher, vous remarquerez qu'il s'agit en vérité de ... Deux têtes sans corps. Mais pas n'importe lesquelles. Celles des Chevaliers Lowen (Oncle de la Reine Kessyane) et Théodore.


Rappel du contexte
:

  • Lyzann, votre chef de l'Ordre d'Emeraude, est absente. Elle est partie depuis plusieurs jours en mission secrète avec les Chevaliers Lin et Raphaël. Votre Chef est absente. Comment gérez vous cette arrivée impromptue ?!

  • Le dragon a survolé Emeraude et s'est juste arrêté le temps de la phrase et du dépôt des colis. Vous avez pu lancer des attaques, mais aucune n'a aboutie.

  • N'importe qui s'étant trouvé au Château ou aux alentours peut poster dans ce Rp.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sveter
◊ Animateur
◊ Animateur
avatar
Nombre de messages : 403
Date d'inscription : 25/09/2014

Plus sur le personnage
Âge: Pandy is a Sugar Daddy
Rôle: Déesse de l'aventure et des péripéties
MessageSujet: Re: Message macabre, un cadeau de l'empire [1259 – mois 11] Sam 01 Avr 2017, 14:26

Événement Terminé


Message Macabre de l'Empire



La panique s'est rapidement fait sentir dans tout le château et très vite la cours se trouva noyée par la foule. L'apparition du dragon et les deux têtes en firent trembler plus d'un... C'est donc le Roi Eliot qui, alarmé par cet attroupement, s'est rendu sur les lieux. Accompagné des gardes, ils découvrirent avec effroi les têtes sans corps de deux Chevaliers de l'Ordre d'Emeraude : Lowen et Théodore, qui étaient partis en mission de reconnaissance sur les frontières.

L'Empire ne leur laisse pas un message très positif et le Roi dû rapidement aller gérer cette crise et l'analyser auprès de sa femme et de leurs conseillers.

L'Ordre d'Emeraude fut secoué d'une telle découverte et totalement ébranlé qu'un tel événement se déroule alors que leur Chef, Lyzann, est partie en mission secrète avec deux autres Chevaliers. Les temps sont troubles pour le Royaume et beaucoup se posent des questions quant à leur sécurité au sein même du Royaume.



Rappel du contexte précédent:
 



ÉVÉNEMENT TERMINÉ SANS ACTION.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Message macabre, un cadeau de l'empire [1259 – mois 11]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Royaume d'Émeraude :: Cité d'Émeraude :: Le château :: La grande cour-