___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Une nouvelle ère qui commence [Attribution]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Cameron
Cardinal
avatar
Nombre de messages : 230
Rôle : Cardinal de l'Ouest / Maître-magicien au service de Vatacoalt
Date d'inscription : 24/12/2013

Plus sur le personnage
Âge: 43-48 [G18]
Rôle: Cardinal de l'Ouest / Prince de Perle
MessageSujet: Une nouvelle ère qui commence [Attribution] Lun 21 Nov 2016, 19:35


18ème jour du 8ème mois de l’an 1259


Nous sommes le jour de l'attribution, je m'étais préparé en avance pour être le premier sur place étant donné que je l'organisais pour la seconde fois. Faith m'avait proposé de prendre sa place à chaque attribution comme cette dernière me faisait confiance et que j'avais déjà eu l'occasion d'en organiser un ! Bien sûr, j'avais accepté avec grand plaisir même si j'en avais de mauvais souvenirs pour être tombé de l'estrade. Plusieurs personnes en avaient rigolé et j'en avais eu un peu honte à ce moment-là, surtout devant ma fiancée qui était devenu ma femme au fil du temps.

Au fil des années, je commençais à devenir plus sur de moi, car j'avais une femme et des enfants. Néanmoins, depuis ma première quête à la tour dans le labyrinthe et le jardin de Zen... Il est clair que j'avais dû prendre des directives auprès de mes compagnons en tant que cardinale comme Caelion était possédé par un monstre de la déesse Taëva et qui devait nous remettre à la base un artefact que nous avions fini par avoir. De plus... Nous avions eu Faith transformé en pierre et Alizée peu présente pour m'aider réellement. C'était sûrement mon plus gros exploit depuis mon arrivé à la tour et ou j'avais pu me rendre vraiment utile venant de ma part. Sinon heureusement que nous avions eu l'aide de la chef de l'ordre d'Emeraude et de ses camarades qui se trouvaient à nos côtés.  

Néanmoins, j'avais eu l'occasion d'expérimenter à nouveau une quête aux côtés de nos ennemis pour maintenir la paix ou du moins vaincre les ombres une bonne fois pour toute. Je donnais principalement des ordres aux mages et archimages volontaires même si nous étions très peu, mais j'avouerais être resté un peu plus en retrait comparé à la dernière fois. J'avais pu combattre au côté de mes soeurs et j'avais même envoyé Amélia dans une tornade au quel cas cela aurait pu être vraiment dangereux pour cette dernière si je n'avais pas su contrôlé ma puissance... Je m'en serais voulu si cette dernière ne se serait gravement blessé pas ma faute ou quoi que ce soit d'autre, mais personne à part ma femme était au courant pour mes soeurs du côté d'Irianeth et c'était une bonne chose. Nous avions pu en sortir vainqueur et reprendre notre routine en sachant que nous aurions à combattre de nouveaux Irianeth et eux Enkidiev.

En tout cas, je ne devais plus y penser et je devais me préoccuper de l'attribution qui allait avoir lieu dans quelques instants. Cette année, nous avions autorisés la famille proche des membres de la tour ce qui voulait dire mari, femme, compagnon, parent , frères, soeurs et enfants ! Les tantes, les cousins n'avaient pas accès au portail et les personnes ayant de mauvaises intentions ne pouvaient pénétrer en ces lieux. Je souhaitais innover, mais je n'étais pas doué pour ceci comparé à le cardinal du sud... Nous étions dans un lieu rempli de verdure, d'arbre et d'animaux sous un plafond "ouvert" face à un ciel étoilé ! Nous aurions pu être dans le jardin de Zen, mais il était accessible à tous tandis que cette pièce ne l'était clairement pas du tout pour le coup. J'avais légèrement le trac face à une assemblé, mais ce n'était pas comme avant et encore heureux ou sinon je n'oserais plus me montrer à qui que ce soit. De toute manière, ma fille chérie passait élève et je ne devais pas lui faire honte en tant que père, mais surtout en tant que Cardinal de la tour.

- Bonsoir et bienvenu à tous ! Nous avons perdu de nombreuses personnes lors de nos dernières batailles qui n'étaient pas face à Irianeth, mais principalement face aux ombres. Ils n'existent peut-être plus, mais nous devons nous méfier de nos ennemis avec qui nous avons combattu main dans la main pour cette fois-ci. Nous avons peut-être fait une trêve durant quelque temps, mais nous devons rester sur nos gardes en cas d'attaque sur nos terres venant de leur part ! Sinon, n'étant pas doué pour les discours actuellement... Je vais passé aux choses sérieuse et qui concerne l'adoubement et l'attribution tant attendu depuis quelques temps.

Je n'étais clairement pas doué pour de long discours et je regardais autour de moi. Cette année, nous avions qu'un seul membre qui passait mage et j'inspirais un bon coup avant de sourire à nouveau !

- Cette année, nous avons le plaisir de recevoir dans nos rangs Esteban qui a fait un excellent parcours même si ce derniers à quelques difficultés avec ces problèmes de santés, mais il a su montré de quoi il était capable.

"J'ai le plaisir de te souhaité le bienvenu dans nos rangs en tant que mage Esteban."

Le jeune homme étant sourd, je devais lui en parlé par télépathie comme je n'étais pas sûr d'être entendu réellement de vive voix par celui-ci. Je souriais au jeune homme et je me tournais dès à présent vers Alyss, mais aussi Melittis comme ces demoiselles allaient devenir disciple et être avec des cardinaux.

- Nous avons le plaisir d'avoir des disciples pour les cinq prochaines années, je vais les appelée toutes les deux et annoncé avec qui elles seront.

- Disciple Melittis, tu auras le plaisir d'être au côté de la Cardinale du Nord Alizée. Cette dernière saura te montré le chemin à suivre et surtout t'aider du mieux qu'elle le peut.

- Disciple Alyss, tu auras le plaisir d'être à mes côtés et j'espère t'apprendre le plus de chose que possible !


A vrai dire, je n'aurais pas la patiente de gérer Melittis comparé à Alizée... C'était un choix judicieux venant des personnes qui nous donnaient la liste des attributions et adoubement. Cette dernière saurait peut-être le canalisé mieux que moi tandis qu'Alyss semblait plutôt calme ! Je devais passé aux apprentis et leur maître.

- Je vais passé à nos apprentis, ils sont peu nombreux et pourtant je suis sûr que ces jeunes sont très prometteur pour les années à venir ! J'espère qu'ils écouteront leurs maîtres afin d'être de très bon mages plus tard.

- Apprentie Ophélia, j'ai le plaisir d'annoncé que tu seras au côté d'Elijah. Celui-ci a déjà formé plusieurs personnes et est compétent !

- Apprentie Joal, tu seras au côté de Tripalior ! Il est peut-être imprévisible, mais il saura t'apprendre énormément de choses.

- Apprentie Theresa, tu seras à mes côtés pendant les prochaines années à venir. Je pourrais t'aider au niveau de la magie, tandis que ma femme étant Reine pourra t'apprendre sur la royauté étant donné que tu es une princesse !


Je me trouvais avec une disciple et une apprentie, ma fille vivait sous mon aile... Habitué avec plusieurs personnes, je n'y prêtais plus attention au fil du temps et je me souvenais d'une dernière choses. Les élèves avaient des tuteurs et pourraient les voir à tout moment lorsqu'ils auront besoin d'aide ou que la personne voudra les aidés !

- Nous avons quelques élèves qui auront des tuteurs comme la plupart du temps, car nous trouvons que cela facilite les professeurs de temps en temps !

- Elijah, vous aurez sous votre tutelle la demoiselle Eyreen.

- Tripalior, vous aurez ma fille Livia et cela signifie que je vous aurais à l'oeil pour cette dernière !

- Saéline, vous aurez sous votre tutelle Arthur.


Je n'avais pas peur pour ma fille Livia, mais cela me gênait un peu. Seulement, je devrais apprendre à le connaître plutôt que de le juger durement comme à mon habitude. Nous en avions fini avec l'attribution, mais il y avait de la musique et de quoi manger pour le coup. De plus, je devais m'occuper des deux personnes à mes côtés pour les cinq année à venir. Je n'avais eu personne et la j'étais clairement gâté. Je me rendais vers les deux jeunes femmes tout en ayant Livia qui venait nous rejoindre et se cacher derrière moi.

- Theresa et Alyss, vous serez avec moi durant ces cinq prochaines années. Il faut savoir que nous avons une princesse et que nous irons à Opale pour cette dernière afin d'apprendre les ficelles de la royauté aux côtés de ma femme qui est la reine de ce royaume ! Je vous apprendrez le plus de choses que possible et j'espère que nous pourrons nous entendre. Sinon vous pouvez disposer pour la soirée, si jamais vous souhaitez voir d'autres personnes ou rester avec moi, c'est comme bon vous semble.

Je souriais aux filles et je regardais ma fille discrètement. Elle n'était pas timide, mais elle n'osait pas déranger ou aller voir son tuteur ! Peut-être viendrait-il nous voir, mais en attendant ... Je ne devais pas trop m'en préoccuper.

- Livia, tu devrais te présenter. Ce n'est pas très poli de rester derrière moi face à ces demoiselles.

Je pouvais sentir sa main serrer ma robe et je soupirais légèrement.

[Livia sera joué sur mon compte Livia o/]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyss
Animateur - Archimage
Animateur - Archimage
avatar
Nombre de messages : 108
Rôle : Archimage
Date d'inscription : 29/05/2015

Plus sur le personnage
Âge: 18-22 ans (G19)
Rôle: Archimage
MessageSujet: Re: Une nouvelle ère qui commence [Attribution] Mar 22 Nov 2016, 02:23

La cérémonie. C’était étrange de la vivre ailleurs alors qu’elle avait depuis deux générations assisté activement à celle des Chevaliers. Une fois en tant qu’Élève et une fois en tant qu’Écuyère. Aujourd’hui était marqué par un nouveau départ, parmi les Mages. Alyss n’était tout simplement pas faite pour l’Ordre de la Chevalerie et malgré les encouragements autour d’elle, rien n’y faisait, pour elle. Tout ce qu’elle avait réellement apprécié de sa formation d’Écuyère, fut le long voyage sur le continent d’Enkidiev auquel elle avait toujours rêvé. Voyage qui fut parsemé d’embuches, de blessures, mais aussi de guérison. Sa formation auprès de son maître Sergei lui avait aussi apporté, même si elle aurait préférée être une combattante plus motivés. Il y avait tant de choses qui c’étaient passé entre aujourd’hui et les dernières attributions auxquelles elle avait assisté. Elle ne pouvait s’empêcher d’être nostalgique, mais à la fois heureuse de marquer d’un trait la fin de cette dernière génération qui avait été si difficile pour elle.

Aujourd’hui, elle avait passé une bonne partie de la journée à la ferme qui était plutôt tranquille. Elle n’avait eu la chance que d’y retourner quelques jours et cela lui avait fait le plus grand bien. Elle avait fait le tour comme si elle n’avait jamais quitté les lieux. S’occupant des animaux qui la reconnaissaient pour la majorité, mais aussi du jardin de sa mère, toujours aussi magnifique qu’elle prit soins de dorloté jusqu’à ce qu’elle considère qu’il était temps de se préparé avant de quitté pour la Tour, sans doute encore une fois pour les cinq prochaines années.

Alyss se fixait dans la glace. Son reflet n’avait pas vraiment changé ses dernières années. Pourtant, tout le reste était différent. Le monde, elle, intérieurement. Évidement, nous sommes toujours là. Elle portait une simple robe blanche légèrement flottante, car elle n’aimait pas porté de choses moulantes. Elle aurait bien porté sa tunique, mais elle avait tout remis ses effets personnels d’Écuyère à la Chef de l’Ordre des Chevalier, lorsqu’il fut le temps de prendre une décision pour elle. Surtout que leur cérémonie c’était déroulé il y avait de cela deux jours. Alyss n’avait pu s’empêcher d’y assisté afin d’être entourée de sa famille, mais aussi d’encouragée ses amis. En ce qui concernait la décision, elle disait bien pour elle, car on l’avait très fortement encouragée à suivre la vois des Disciple, plutôt que de tout laissé tomber. Il faut quand même garder un pied à la bonne place, marionnette. On lui parlait de son potentiel, alors que le seul qu’elle avait envie d’exploité était bel et bien celui de la flore et pour cela, elle aurait bien pu devenir tout simplement jardinière. Simplement jardinière? Hahahaha.

Évidemment, on l’avait convaincue, puisqu’elle n’avait jamais été très douée pour tenir tête à qui que ce soit. De toute façon, la façon qu’on lui avait présenté le tout, notamment la Cardinal Alizée, lui Ou plutôt leur semblait pas trop mal. Il y avait aussi son frère qui appartenait à cette Élite et il semblait bien apprécier. Les Mages avaient au moins le bon côté de ne pas vraiment participer activement aux guerres, ne serais plutôt que de façon volontaire. Elle pourrait peut-être alors, au moins, se contenté de soignée les blessées, tout comme sa mère, sauf qu’elle n’aurait aucune épée à sa taille. Bref, elle verrait. Valait mieux juste commencer par se présenté à la Cérémonie sans faire de crise de panique quelconque. Les membres de sa familles étant déjà débordés suite aux nouvelles attributions, qu’elle se retrouvait presque seule. Esteban et elle.

Elle fut heureuse que son frère vienne la cherché à la ferme. Cela la rassurait tellement. Glissant sa main dans la sienne comme lorsqu’ils étaient enfants, ils avaient donc marché jusqu’à la Tour en discutant un peu de tout. Esteban la conduisit jusqu’à une salle où déjà des gens se trouvaient. Son frère lui expliqua que c’était tout simplement une salle d’entraînement magique et ce qui était particulier avec celle-ci, c’était qu’ils pouvaient lui faire faire ce qu’ils voulaient, d’où son nom. Alyss était curieuse, mais aussi bien méfiante, car bien que ses pensées les plus merveilleuses avaient traversé sont esprit, les sombres avaient aussi trouvé leur chemin.

Après un petit moment, un homme, qui était un Cardinal au dire de son frère, monta sur une petite estrade et prit la parole. Bang dans le cœur. Irianeth, l’ennemi. Les Ombres. Alyss se sentie un peu trembler alors que son frère lui jeta un coup d’œil un peu inquiet, secouant un peu la main de celle-ci pour attirer son attention. La rosette releva le regard vers celui-ci et lui sourit, mais fini par détourner le regard vers Cameron, tentant de masquer les larmes qui avaient montés malgré elle. Caliel. Évidemment qu’elle pensait à lui. Ce n’était pas tant le fait qu’elle s’inquiétait pour lui qu’elle se sentait ainsi, puisqu’elle avait appris que selon les rapports, il n’y avait pas semblé avoir d’Écuyer Impériaux sur les lieux. C’était tout simplement d’entendre aussi abruptement cette vérité absolue venant d’Émeraude. Celui qui faisait battre son cœur serait tuer à vue, rien que par ses couleurs et elle, c’était sans doute la même chose, même si elle ne risquait plus de portée de vert de toute sa vie.

C’est lorsqu’elle entendit le nom de son frère que l’attention d’Alyss fut presque entièrement rapporté vers l’avant. Elle était fière pour son frère qui devenait maintenant Mage et la jeune maître-magicienne le serra un petit moment dans ses bras, jusqu’à ce qu’elle soit interpellée à son tours. Ainsi donc, elle serait sous les ailles du Cardinal Cameron lui-même. Elle ne le connaissait pas et ne savait pas quoi pensé de lui de toute façon. De toute façon tu vas tenter de le tuer durant son sommeil, n’est-ce pas? Hahaha. La jeune disciple secoua légèrement la tête afin de chassé les voix. Elle voulait profiter du bonheur de ressentir que l’on pensait qu’elle pouvait être utile quelque part. Qu’on avait foie en elle. Et nous?. La folie, ça ne comptais pas.

Puis, la cérémonie toucha à sa fin. Esteban revint près d’Alyss et ils se firent une longue accolade. Voir son frère ici lui faisait un bien immense. Celui-ci lui pointa du doigt le Cardinal qui approchais, la rosette se retourna bien entendu, avisant Théréssa ainsi que Livia un sourire aux lèvres, pour finalement se penché vers la petite timide et lui tendre gentiment la main.

-Salut, moi c’est Alyss. Il semblerait bien qu’on va se voir souvent toi et moi. Dit donc, elle est jolie ta robe, qui l’à fait?

Puis, elle se redressa, espérant que son maître ne lui en veuille pas de s’être adressé à sa fille avant lui, maintenant qu’elle y pensait. Elle se mordit la lèvre, un peu mal à l’aise de réalisé cette petite erreur. Elle hocha positivement la tête, signe qu’elle avait bien compris. Personnellement, cela lui faisait bien plaisir, elle adorait les Château et voyager. Si elle pouvait apprendre les ficelles de la royauté, cela l’enchanterais. Elle n’avait jamais rêvé d’être reine, mais elle avait toujours eu une facilités avec les mesures de bienséances, peut-être pourrait-elle mettre en pratique tout ceci et en apprendre d’avantage? Il fallait croire que pour aujourd’hui, c’était un peu raté, non?

Elle avait envie d’ajouté quelque chose, mais elle  ne savait pas quoi. Les voix dans sa tête lui balançaient une tonne de chose qu’elle ne considérait pas comme pertinente, mais tout ce qu,elle réussis à exprimer fut deux mots bien simple pour conclure, ou pas, la conversatio avec son principal interlocuteur.

-Merci Maître...

Elle prit une petite pause et arriva finalement à démêler son esprit.

-Dois-je apporté mes effets personnels à un endroit en particulier ou…

Avait-elle demandé timidement. En fait, elle avait l’habitude avec l’Ordre de la Chevalerie, mais elle ne savait pas trop comment fonctionnait celui des Mages. Elle savait que certains dormaient à la Tour, d’autre vivaient dans les environs. Puis, Cameron lui mentionnais que sa femme était la Reine d’Opale. Il n’y vivait sans doute pas à temps plein… Donc… Était-elle libre de vivre où elle voulait les cinq prochaines années, ou devait-elle le suivre comme son ancien maître?[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t10436-alyss-d-emeraude
Eowyn
Mages
avatar
Nombre de messages : 135
Rôle : Mage
Date d'inscription : 15/01/2014

Plus sur le personnage
Âge: 30-35 Ans en G18
Rôle: Mage
MessageSujet: Re: Une nouvelle ère qui commence [Attribution] Mar 22 Nov 2016, 16:37

Eowyn se lève tôt ce matin-là bien que l'attribution n'est lieu que plus tard dans la journée.

Quand l'heure de l'attribution arrive elle se rend à l'attribution de la tour bien qu'elle n'est aucun apprenti ce saut, elle veut voir son fils Joal passer Apprenti. Bon, elle vient aussi peut être un peu par devoir envers Melittis, bien qu'elle n'aime pas trop le caractère de cette fille qui a été son apprentie pendant 5 Ans. l'attribution commence, a part son fils naturel Eowyn n'a jamais parlée aux élèves qui viennent de passer apprenti. Le tour de Melittis arrive celle-ci passe disciple elle a pour maitre la Cardinale Alizée.  

Quand le nom de Joal est prononcé la mage est  fière de lui. Il a été attribuer à Tripalior. Eowyn connaît un peu cet Archimage, c'est lui qui officieusement à terminée l'apprentissage d'Eowyn quand son Maitre Officiel Natasha a disparu un peu avant qu'Eowyn passe Mage il a déjà une dizaine d'année de cela.

Eowyn passe rapidement pour féliciter son Ancienne apprentie juste par devoir car elle n'a pas trop envie de s'éterniser avec quelqu'un qui n'a jamais vu ce qu'elle est vraiment. Elle décide cenpedant de ne pas parler de ses raisons plus personnelles a Melittis cela ne la regarde pas. Eowyn à de vrais raison valable de faire ce qu'elle a fait avec Joal lors de la naissance de celui-ci.

Eowyn dit à Mellitis "Je sais que tu ne m'apprécie pas. rassure toi je ne vais pas rester longtemps. Mais par devoir je passai te Féliciter pour ton passage au grade de disciple."

Une fois son devoir accomplit Eowyn passe voir son fils pour le féliciter celui-ci est en compagnie de son
Maitre Tripalior. Elle s'adresse alors aux Deux l'un après l'autre.

Eowyn dit à Joal : "Félicitation pour ton Passage en tant qu'apprenti. Je connais un peu ton Maitre l'Archimage Tripalior car peu de temps avant mon attribution mon maitre officiel Natasha à disparu j'ai rencontré Tripalior à ce moment là et il a terminé mon apprentissage juste officieusement a cette époque. Donc même s'il peut avoir des défaut comme tout le monde je sais qu'il peu t'apprendre beaucoup de choses."

Eowyn dit à Tripalior : "Bonjour alors comme ça c'est toi le maitre de mon fils Joal ? Bon autant que tu sache car les mur ici ont des oreilles. Si j'ai lai laissé a Ashlynn et Florent c'est pas parce que je ne l'aimait pas. Mais j'était trop jeune à sa Naissance et pas encore mage, je me sentais pas prête d'être mère mais j'ai veiller sur lui quand même a ma façon et je ai raconté son histoire dés qu'il à été en âge de savoir. Quoi qu'il en soit je sait tu apprendra à Joal tout ce qu'il doit savoir pour devenir un bon mage plus tard."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophélia
Animateur - Mage
Animateur - Mage
avatar
Nombre de messages : 50
Rôle : Mage
Date d'inscription : 17/01/2016

Plus sur le personnage
Âge: 15-19 ans (G19)
Rôle: Mage
MessageSujet: Re: Une nouvelle ère qui commence [Attribution] Mar 22 Nov 2016, 22:46

Ophélia était impatiente. La cérémonie n’était pas encore commencer, qu’elle avait déjà hâte de foutre le camp d’ici. Au moins, la salle lui rappelais de bons souvenirs, comme la première fois où elle y avait mis les pieds et qu’elle était entré en combat de contrôle de magie entre feu et glace. Évidemment, elle considérait avoir gagné. Son intervention et sa force avait irrité la jeune fille à un point tel qu’elle en vint à lui tirer une oreille pour la punir, comme si elle aurait été une salle gamine. Ce n’était pas de sa faute, à elle, si les autres étaient tout simplement faibles. Certains avaient un élément inné en eux, d’autres pas. Il ne fallait pas se mettre la tête dans le sable.

Bref, tout le monde était là. Roxanne, Arkdae et Aegis. La jeune Démone avait dû promettre qu’elle veillerait sur son ‘’frère’’ en l’absence de ses ‘’parents’’ soit, presque tous le temps. Le problème, c’était qu’elle pouvait bien accepter, mais elle allait être collé à un ‘’maître’’ pour les cinq prochaines années, le pire, c’était qu’aucun de tous ses Mages ou Cardinaux ne l’intéressait. Si l’on se fiait au fait qu’elle n’avait pas droit à un membre de sa ‘’famille’’ comme maître, elle aurait tout de même préférée être sous la tutelle d’un Démon et, sa mère étant la seule, elle n’avait d’autre choix que de ce contenté d’un maître non-Démon. Cette idée la répugnait totalement. Comment allait-elle réussir cette ‘’épreuve’’ comme le lui mentionnais Arkdae? Comme si cela pourrait la faire grandir intérieurement, ou un truc comme ça.

Quoi qu’il en soit, la bonne humeur n’était pas vraiment au rendez-vous. Tout l’énervais aujourd’hui, même ce qu’elle portait. Alors sans parler de tous ces gens entassé dans une seule pièce. Roxanne lui avait d’ailleurs fait remarquer qu’il valait mieux qu’elle ne brûle rien. Elle essaierait, mais elle ne garantissait rien. Après être resté un moment coincé à quelques pieds de ses parents, sous leur regard attentif, elle avait réussis à s’éloigné un tantinet avec Aegis, question de lui montrer un truc. Elle avait envie de voir si elle pouvait faire changer un tout petit bout de la salle, juste pour lui montrer sa avait l’air de quoi. Alors qu’ils avaient trouvé un recoin à l’abri des regards, un léger silence plana. La jeune Démone se retourna lentement, croyant qu’ils avaient été coincé, mais, elle réalisa que c’était seulement qu’un Cardinal était monté sur la petite estrade. Enfin, ça allait commencer. Elle espérait que le tout se termine rapidement et qu’on lui annonce que son futur maître était dramatiquement décédé et que sa sentence serait reportée.

Mais bon. Il semblait trop heureux pour annoncer la mort de quelqu’un. Il parla plutôt des Ombres et de cette victoire. Ophélia trouvait qu’ils en faisaient un peu trop. Cela faisait deeeeees années que ça c’était passé. Quand il mentionna Irianeth, elle ne put s’empêcher de songer à ce Démon alpha qu’elle avait rencontré à Perle. Adonis. Elle se demandait si elle aurait dû le suivre à ce moment-là. L’envie y était, mais ce qui l’avait retenue c’était Roxanne et surtout ce qu’elle lui avait brièvement raconter sur les meutes. Les Démones n’avaient pas leur mot à dire là non plus. Oui, car sur Enkidiev, ils croyaient que seul les Démons pouvaient prendre la tête d’une meute. Cela lui rappela ce que sa mère lui avait raconté. C’était d’un non-sens. Comme si elle accepterait de se plier à quelqu’un pour une raison aussi futile que son genre. Quand elle serait grande, elle le leur montrerait. Elle resterait insoumise et ce, peu importe envers qui. Quelqu’un avait déjà vue le feu se soumettre à des allumettes? Il ne faisait que les faires flambés plus rapidement.

Alors qu’elle réfléchissait à tout ceci, elle nota que Melittis fut jumelé à la Cardinal Alizée. Qu’elle merde pour elle aussi. Cette fille était l’une des seuls qui n’énervait pas vraiment Ophélia. Après tout, elles avaient le feu en commun, alors elle compatissait. Tant qu’à elle, il sembla qu’elle fut jumelle à Elijah. Avec ce nom, elle n’était même pas en mesure de savoir si c’était un homme ou une femme. Le discours du Cardinal continua, puis, il finit par descendre. Sa y était? Ils pouvaient rentrer maintenant? Son père c’était pencher vers elle pour lui murmurer un bref résumé sur son maître. Elle eut un rire qui devint un peu nerveux lorsqu’il lui annonça qu’il avait un contrôle sur l’eau. Elle arqua un sourcil, tout en se raidissant. C’était une blague de mauvais goût, n’est-ce pas? Elle avisa Arkdae qui semblait sérieux, déposant gentiment une main sur son épaule pour la calmé. Ça voulait dire qu’il était sérieux… Il aurait certes put ne pas lui dire, mais même si elle le prenait très mal tout de suite, c’était tout de même mieux qu’elle crise en présence de ses parents que seule avec le Mage. Il aurait fait quoi pour l’arrêter? Lui balancer de l’eau? Très mauvaise idée.

Et c’est ce qu’elle fit. Son regard se durcit tout de suite et elle relâcha la main d’Aegis qu’elle tenait toujours depuis tout à l’heure et se défit de la main qui se voulait sans doute réconfortante du Mage d’un mouvement vif de recul. Puis aussitôt fait, son corps s’embrasa instantanément.

-Il est pas question qu’il m’approche!

Quelques têtes c’étaient bien entendu tourné vers la petite famille, mais Ophélia n’en avait que faire. Elle pensait à sa sécurité, à sa vie. On ne pouvait tout de même pas la laissé seule avec lui? Il la tuerait sinon et bien, elle le tuerait. Beurk. La simple idée de l’eau lui avait donné un frisson qui ne fit en sorte que son brasier ne devienne encore plus intense. Si elle n’avait pas maintenant onze ans, elle se serait volontiers cacher dans les bras de Roxanne.


Dernière édition par Ophélia le Mar 10 Jan 2017, 00:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11112-ophelia-let-s-burn-the-world-gestion
Joal
Mages
avatar
Nombre de messages : 39
Rôle : Élève de la tour
Date d'inscription : 07/12/2015

Plus sur le personnage
Âge: 20
Rôle:
MessageSujet: Re: Une nouvelle ère qui commence [Attribution] Ven 25 Nov 2016, 19:03

Je m’étais levé très tôt en cette belle journée, bien avant que le soleil ne soit levé. Cependant, je n’arrivais pas à me rendormir. Je me retournais dans tous les sens dans mon lit. J’avais hâte de savoir qui serait mon maître pendant les cinq prochaines années… Mais si je ne me rendormais pas bien vite, je ne tiendrais jamais jusqu’à la cérémonie. Je me connaissais assez pour savoir que j’avais besoin de toutes mes heures de sommeil pour bien fonctionner.

Je m’étais donc réveillé quelques heures plus tard. Le soleil semblait être bien haut dans le ciel, mais je ne craignais pas d’arriver en retard. J’avais passé la dernière nuit chez mes parents adoptifs. Mais, maintenant que j’aurais un maître, ce serait différent. J’aurais sûrement une chambre à la tour, à moins qu’il ne vive pas à la tour. L’apprenti qu’avait eu ma maman adoptive avait vécu chez nous. Ce serait peut-être la même chose pour moi.

Je secouais la tête d’un côté et de l’autre avant de me décider à me préparer. Je m'étais vêtu d’une tenue toute féminine. Mon papa adoptif s’en plaindrait peut-être, mais je faisais ce que je veux. J’avais quinze ans, maintenant. Je pouvais bien porter ce que je voulais! Je fouillais dans les bijoux que ma sœur m’avait offerts avant d’en choisir un que je mettrais dans mes cheveux; il s’agissait d’une petite broche en argent sur laquelle y avaient été collées des fleurs. J’agrémentais ma tenue avec un joli collier, et me voilà prêt.

Rendu au château, je me demandais si j’allais pouvoir voir mon ami avant mon attribution, mais apparemment, il semblait lui-même occupé. Je ne l’avais trouvé nulle part. J’étais un peu déçu, mais trop absorbé par la cérémonie qui se préparait, je ne m’étais pas laissé abattre.

À l’heure convenue, j’étais déjà sur place. Hors de question que je sois, arrivé en retard. J’écoutais très attentivement le discours du cardinal. Puis, il commençait à nommer celui qui deviendrait mage. Cette partie n'avais pas été trop longue puisqu’il n’y en avait qu’un. Puis, il enchaînait avec les disciples pour enfin attribuer les apprenties. Personnellement, j’aimerais avoir ma maman ou ma sœur comme maître, mais n’importe qui ne me dérangeait pas. Je n’étais pas difficile, tant qu’il m’enseignait ce que je devais savoir.

Ce fut donc Tripalior qui serait mon maître. Selon le cardinal, il était imprévisible, mais sauraient m’apprendre énormément de choses. Devrais-je m’en inquiéter du premier point? J’allais le rejoindre alors qu’il serait annoncé qu’il serait également le mentor de Livia, la fille du cardinal. Je me demandais si mon maître savait, ou s’il allait deviner que j’étais un garçon. En apparence, je ressemblais beaucoup à une fille, même lorsque je portais des vêtements de garçon, ce qui n’était pas vraiment le cas aujourd’hui.

«Je suis honoré de vous avoir pour maître.», avais-je dit en souriant.

J’allais ajouter quelque chose lorsque je ressentis l’approche de ma mère.

«Maman!», ne pus-je m’empêcher de m’écrier?

J’étais content de la voir, mais il n’était pas question que je lui sautasse au cou comme d’habitude. J’étais apprenti, désormais, je ne devais plus agir comme un enfant. Elle me félicitait pour mon passage en tant qu’apprenti, puis m’expliquait comment Tripalior s’était retrouvé à terminer son entraînement.

«Merci.», répondais-je à ma mère. «Je suis content d’être enfin apprenti. J’ai déjà hâte de commencer l’entraînement. J’espère que je pourrai être à la hauteur!»

J’avais un léger doute dans mon esprit, mais je le laissais rapidement de côté sans rien laisser paraître, mis à part peut-être la dernière phrase que j’avais dite. Alors qu’elle m’avait expliqué, je me demandais quel genre de maître allait être Tripalior, mais je n’allais pas le demander comme ça. Quels étaient ces défauts qu’elle avait mentionnés? J’étais simplement curieux. Puis elle s’adressait à mon maître. Finalement, s’il connaissait ma mère, il savait surement que j’étais un garçon. Elle lui racontait les raisons qui l’avaient poussé à me faire adopter. Je restais silencieux, connaissant déjà cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tripalior

avatar
Nombre de messages : 126
Rôle : Archimage
Date d'inscription : 30/12/2014

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: Re: Une nouvelle ère qui commence [Attribution] Sam 26 Nov 2016, 14:13

Vent-feu


L'attribution aujourd'hui, enfin... ou pas, j'avais été seul ces dernière année et cela m'avait fait le plus grand bien car je n'avais pas a filtrer les expédition en fonction d'un niveau carrément inférieur, je pouvais y aller comme je le sentais. Je savais pertinemment que cette année, vue le peu de mage favorable a l'idée d'un apprentie et le nombre d'apprentie disponible, j'allais être occuper cette année ou alors quelqu'un d'autre le sera a ma place, je crois pouvoir arriver sois a lui apprendre a apprécier les missions, sois le déléguer a quelqu'un d'autre le temps de mes très nombreuses missions dangereuse ou pas, tout dépendant les quels je faisais. Cameron prenait la parole, bon on allait connaitre ceux et celle qui allait s'occuper de qui. Je regardais et écoutais le cardinal qui avait du sortir de son bureau dans les dernière année, pour le moment, respect, il avait même participer au combat contre les ombres contrairement a moi qui avait décider de rester pour protéger les apprenti et les écuyer de ceux qui voulait y aller, j'avais pris cette décision sous l'influance du totem de la terre, le grand protecteurs des plus faible mais sans doute l'un des plus fort d'entre moi si je pouvais dire ça ainsi.

J'allais donc m'occuper d'un travesti et de la fille du cardinal qui me passa le message pas du tout subtile et devant tout le monde qu'il allait m'avoir a l’œil, non, sérieux? je ne m'y attendais pas du tout. Je dis donc au cardinal par télépathie : «Cameron, j'aimerais bien te glissé un mot a la fin de ses... festivités» Il avait de la chance que le totem du vent me donne la jugotte de ne pas tout lui balancer maintenant, mais, le message serait quand même claire, il a beau être cardinal, il n'a pas a faire ce genre de commentaire devant tout le monde, même si je me fichais pas mal de l'opinion des autres a mon sujet et même je dirais mieux, si il veut me surveiller, il va devoir me suivre au quartes coin du continent, car je ne chôme pas moi, je bouge. Un autre point attira mon attention: Melittis serait avec Alizée, elle avait beau être la fille de Naugusta, mais il est hors de question qu'elle lui donne du mal, je lui dis donc par télépathie: «Melittis, sache qu'Alizée est la personne que je respecte le plus dans cette tour, car c'est un peu elle qui m'a presque tout apprit, je vais te demander de la respecté au même titre que tu me respecte, merci.»

Les gens venait a moi, attendes, depuis quand on vien vers moi? bref, toujours adosser contre le mur de pierre de la tour, je regardais tout ceux que j'avais former revenir me voir, il manquait juste Iberis, mais sa m'étais égale. Mon apprenti vint également au rendez-vous pendant que sa mère me racontait le bref résumer de son histoire, mais sérieux, sans vouloir être insensible, je m'en fiche, mais j'écoutais d'une oreille distraite par l'allure feminin de mon apprenti, car oui, je savais qu'il n'était pas une fille, mais pour une question d'image et de standar, les robe pour lui, c'était terminer et c'est pas une question d'homophobie, comme chade, mon ancien maitre et meilleur amie qui l'était a fond, mais je me pencherais sur le problème une foi seul avec et sans feu préférablement pour éviter de faire pleurer ce gosse de 15 ans qui semblais manquer un peu de confiance en lui. Je regardais la mère puis lui dit:

-Je vois, mais comme je t'ai bien former, j'en ferais de même pour lui et ce dans un standard de difficulté des plus élever, tu me connais quoi en quelques mois, j'ai fait de toi un mage comme les autres, alors donne moi 5 ans et il brillera de talent et sera la fierté de ta famille.


Je vis d'un œil que Livia n'osait pas trop venir me voir et qu'elle restait cacher derrière son père en écoutant l'apprenti qui me collerai au basque les 5 année a venir, je lui dit rapidement:

-Garde de ta hâte pour plus tard, quand tu vas constater mes standard d'entraînement, tu vas en baver et avoir hâte de terminer, tu seras de nombreuse foi poussé dans tes dernier retranchement en terme d’énergie Physique et magique, sache jeune homme que je formes des mage d’exception et d'action, sur ce, j'ai quelqu'un d'autre a aller voir, libre a toi de me suivre ou de profiter de la fête, demain on part en mission et je te montrerais une partie du savoir sur la route, sur ce... j'y vais

Terre

Je me dirrigea vers Livia puis invoqua le totem de pierre, avec celui de vent et de feu réunis, je risquait de traumatiser la petite, vous vous demandez seulement pourquoi j'ai pas fait la même faveur a Joal, simplement a cause que je ne voulais pas qu'il m'aime trop, je voulais volontairement en faire un mage de grande renommé, je serais là pour l'épauler, mais je voulais qu'il sente que sa volonté sera mise a rude épreuve. Une foi rendu a coté de Cameron, je le salua d'un signe de tête et lui dit télépathiquement:«Feu-veut a changer de totem pour moi... euh terre je veux dire question de pas donner l'image d'un monstre et c'est également lui qui veut vous parler même si je connais le contenu du message»Je me mis a genou proche d'elle pour être a sa hauteur et lui dit d'une voix amical rarement connu de ma part:

-Salut Livia, c'est moi qui va t'aider a mieux assimilé les matière que l'on t'apprend a l'école, as tu hâte d'apprendre la magie, a lire et a écrire? Tu vas voir c'est amusant de construire des château de sable dans le bac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alizée
Animateur - Cardinal
Animateur - Cardinal
avatar
Nombre de messages : 883
Rôle : Cardinale de la tour du Nord
Date d'inscription : 09/10/2010

Plus sur le personnage
Âge: 56 - 61 ans
Rôle: Cardinal du nord de la tour des mages
MessageSujet: Re: Une nouvelle ère qui commence [Attribution] Mer 30 Nov 2016, 22:01

Soulagement? Nervosité? Un mélange des deux? Probablement. Les élèves n’étaient pas toujours faciles à enseigner. Surtout à la fin. On dirait qu’ils ne voulaient plus rien apprendre. Même si les cours pratiques semblaient redondants, ils étaient différents. Chaque cours avait une difficulté de plus qui permettait de faire d’eux de bon écuyer ou apprenti. C’était plus facile à dire qu’à faire remarquer aux élèves qui eux, pensaient être déjà très bon et de ne plus avoir besoin de pratiquer. Sans parler des cours théoriques. Certes, dans la dernière année, il en avait beaucoup moins. C’était plus porter sur les évènements qui se passaient présentement. On discutait, on donnait nos opinions, ce qu’on aurait pu faire, ce qui a été fait. Bref, je tentais de leur faire remarquer quand la magie a été nécessaire, mais quand est-ce qu’il ne fallait pas l’utiliser. Ce n’était pas parce que nous étions magiques que c’était absolument bon d’utiliser notre magie n’importe quand. Au cours des cours pratiques, les élèves avaient pu tester, volontairement ou pas, leur capacité. Mais aussi leur niveau d’énergie. Au nombre d’élève que j’avais dû m’occuper car ils s’évanouissaient suite à une trop grande perte d’énergie… Heureusement que le corps s’évanouissait et reprenait des forces par lui-même. Il fallait faire attention à trop pousser. Si on perdait trop de force d’un coup et que le corps n’Était pas capable de reprendre rapidement, malheureusement, la mort pouvait sans suivre.

Bref, j’avais bien hâte de voir comment Cameron c’était arranger avec tous cela. Est-ce que c’est la magie de la tour qui s’en occuperait ou c’était lui qui avait tout arrangé? Je devais avouée que l’ancienne manière me manquait. J’aimais voir la magie de la tour s’alimenter et faire tout le travail. Mais bon, Cameron avait été choisis pour s’occuper des cérémonies, c’était en son droit d’agir comme il le voulait. Je m’étais présentée prête à analyser pas mal tout. Ce n’était pas contre lui, rien de là. C’était simplement par habitude de voir les réactions de mes élèves et de mes anciens élèves pour la plus part. Rare était maintenant les gens de ma génération en montant qui étaient resté à la tour des mages. Debout, tranquille, observant Cameron qui prenait la parole, je ne pus m’empêcher de penser à Shann lorsqu’il parla des disparitions. Celle-ci avait eu tout un coup. Certes, c’était il y a maintenant quelques années. Caelion avait repris sa place depuis bien longtemps. Restait que les ombres avaient fait beaucoup de dégâts avant de disparaitre. Elles avaient été présente depuis si longtemps que certaine personne, des adultes, n’avait pas connu le Enkidiev avant celles-ci. C’était assez terrifiant.

J’étais bien contente de voir Esteban devenir mage. Il avait fait beaucoup d’effort pour en venir là. Comme mentionner par Cameron, ces petits problèmes de santé avait nuit quelque fois. Venait les disciples, je savais que j’aurai une des deux d’attribuées, mais laquelle voilà la question. La première nommée fut Melittis et elle fut assignée à moi. Hum… Ok, oui, j’étais déçue de ne pas avoir Alyss. Alyss était à la tour depuis moins longtemps que les autres, j’avais un très fort lien avec elle. J’avais fait aussi beaucoup de progrès au niveau de la confiance et elle était capable de me parler de plus en plus librement. Même si je savais que quelque chose l’empêcher de me parler comme elle le voulait. J’espérais avoir encore le temps de poursuivre sur ce côté. Je pourrais aussi bien en parler à Cameron que je souhaitais avoir quelques heures ici et là avec elle. Je ne poussais pas Alyss à venir me parler. Je lui offrais parfois de simplement venir prendre le thé. Si on discutait alors tant mieux. Parfois, c’était le silence qui régnait, jamais pesant, c’était doux et calme. J’essaie souvent de voir ce qui l’empêchait de se livrer totalement. Je savais que ce n’était pas elle. Mais, malgré tous mes efforts, je n’arrivais pas à mettre le doigt dessus. Et j’étais navrée pour la petite.

Les apprentis maintenant. Ophélia et Elijah sera amusant à voir… Même Melittis avec son feu aurait dû être confié à Faith… J’espérais être capable de calmer son côté flamboyant. Cameron avait décidé de prendre Tessa sous son aile. Avec Livia et Izïa qui venait de temps en temps avec Louka, ça faisait beaucoup de monde dans sa tour. Mais bon, il sera gérer. Tessa pourra en effet passer quelques temps à Opale avec Izïa qui pourra lui montrer la base d’une bonne Reine. Livia pourra en même temps apprendre d’avantage. Ça sera bien je crois.

Bon, tout était terminé maintenant. Je devais trouver la petite flamme pour voir ce qu’elle pensait d’être prise avec moi. Ce que j’aimais des disciples, c’était essentiellement qu’il prenait plus de liberté. Je comptais l’amener à prendre ses responsabilités afin de devenir une femme accomplie. Je trouvai la disciple un peu plus loin. Je m’approchai d’elle tranquillement.

« Disciple… Dernière étape avant d’être Archimage. Ce n’est pas toujours le bienvenu d’avoir un maitre encore alors que les autres son mage et forme déjà des apprentis. Tu serais apte à le faire. En théorie… C’est simplement que tes pouvoirs sont plus forts que tes collègues. Résultat, tu as encore besoin d’encadrement. Ne tant fait pas, tu ne seras pas 24h sur 24 avec moi. Tu seras beaucoup plus libre qu’avant. Par contre, ton entrainement magique continue. Théorique comme pratique. Dès maintenant, tu pourras aller mettre tes choses dans ma tour, une chambre sera à ta disposition. »

Je lui souris un peu. Je ne savais pas encore comment notre relation allait être. Si son caractère avait beaucoup changé depuis ou pas du tout. Si tel était le cas, j’avais beaucoup de travail à faire. Et elle allait voir que sa liberté, faudra qu’elle la gagne. Si elle agissait en enfant, elle sera traitée comme tel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Florian
Mages
avatar
Nombre de messages : 95
Rôle : Magicien de la Tour
Date d'inscription : 23/09/2014

Plus sur le personnage
Âge: 22-27 ans
Rôle: Mage
MessageSujet: Re: Une nouvelle ère qui commence [Attribution] Mer 21 Déc 2016, 00:09

Florian s’était réfugié à la bibliothèque, préférant fuir l’agitation de la cérémonie d’attribution plutôt que de s’y rendre. Il préférait largement les endroits calmes comme la bibliothèque ou le jardin Zen à comparer des endroits bruyants et remplis de vie. Et puis, sa présence était-elle vraiment importante en ces lieux? Qui se soucierait vraiment du fait qu’il y soit ou non? Cette année encore, il était convaincu ne qu’il n’aurait pas d’apprenti sous sa tutelle. Et il n’en voulait pas, alors si vraiment il en avait un, que celui-ci daigne venir lui-même le chercher!

Alors qu’il allait enfin découvrir celui qui perpétrait ces nombreux meurtres,
il referma brutalement le bouquin avant de se lever avec l’intention de quitter ce lieu de savoir, même s’il n’avait qu’une envie; poursuivre sa lecture! Il abandonna son livre sur une étagère la plus près avant de se diriger vers le lieu de la cérémonie. Si lui ne voulait pas y aller, ce n’était pas son problème. Étant magicien, n’était-ce pas un devoir de s’y présenter ne serait-ce que pour faire preuve de présence? Maugréant contre lui-même, il poursuivit sa route, arrivant de justesse avec le début de la cérémonie. Soulagé de ne pas être arrivé en retard comme il y a cinq ans, chose qui aurait pu refaire puisque personne ne s’en était rendu compte, il décida de rester en retrait, ne souhaitant pour rien au monde prendre un bain de foule. Cependant, il s’avançait déjà au travers de cette foule, écoutant distraitement le discours de son ancien mentor. Une bonne dose de douleur sur ceux qu’il jugeait trop près ne serait-elle pas la bienvenue? Ils semblaient être tous bien trop près de lui!

Il jeta brièvement un coup d’œil à ceux qui montaient de grade, lorsqu’il remarqua celle qui semblait l'intéresser. C’était étrange comme sentiment en fait. Il avait l’impression de ressentir les émotions d’un autre, pourtant, il n’était pas empathique. C’était ses émotions à lui-même qu’il ressentait. Même s’il s’était habitué à ce genre de sensation, il détestait cela. C’était comme avec Iberis, lorsqu'il était apprenti. Une partie de lui ne cherchais qu’à profiter d’elle alors que l’autre aurait aimé s’en faire une amie.

Le discours s’acheva, sans qu’il ne puisse la quitter des yeux, sans compter qu’il était difficile de la manquer, cependant, elle devait certainement avoir à parler avec Alizée, ensuite, celle-ci la laisserait certainement libre. Du moins, l’espérait-il.

Le mage n’avait pas vraiment d’ami à qui parler. Il avait rompu avec Iberis il y a cinq ans après lui avoir annoncé qu’elle avait été naïve de croire qu’il l'ait réellement aimé et elle lui en voulait à mort, et il n’avait pas réellement cherché à créer des liens avec les autres mages. Oh, mais bien sûr, il y avait Cameron, son ancien mentor, mais il craignait de le déranger. Quant à Ashlynn, qui fut son maître, on n’en parlerait tout simplement pas. En fait, le seul lien qu’il avait su garder, était avec Exaucée, la première amie qu’il s’était fait en arrivant au château. Autrement, il ne parlait pas à grand monde.

Florian décida de s’éclipser de la foule compacte avant qu’il ne fasse ce qu’il pense, à savoir faire usage de son pouvoir pour éloigner tout en douleur le monde autour de lui. La dernière chose qu’il voulait c’était de provoquer un incident de ce genre surtout qu’en ce moment il semblait présent. Alors qu’il se dirigeait vers le buffet, apparemment, il n’était pas le seul à avoir eu cette idée puisque quelqu’un décida de le bousculer. Il se retourna brusquement vers celui qui repartait déjà, comme si de rien était. Quel dommage qu’ils doivent toucher physiquement les autres pour qu’ils ressentent les effets de son pouvoir; celui qui l’avait importuné se tordrait de douleur en ce moment même.

Alors qu’il se détourna de l’imbécile, son regard croisa celui de Melittis qui se trouvait juste à côté de l’endroit d’où se trouvait le punch.
Et il se sentit basculé dans le vide. Il était surprenant qu’elle puisse l’intéresser. Lui qui recherchait à dominer, ne se sentirait-il pas diminuer de par sa grandeur? À bien la regarder, elle devait bien avoir au moins une tête de plus que lui.

Il repensa à cette écuyère, qu’il avait souvent entrevu à la tour et qu’il n'avait jamais osé abordé de crainte qu’il ne s’en prenne à elle. Mais elle ne l’avait jamais vraiment intéressé. En fait, il ne semblait avoir d’yeux que pour celle qui venait de devenir disciple, sans aucun doute sa nouvelle proie.

«Bonsoir, Melittis. »

Il voulait partir, aller il ne savait où, mais impossible! Se croiser les bras, comme pour démontrer que la conversation ne l’intéressait pas plus que cela? Non plus, il ne pouvait qu’observer et espérer qu’il en ait assez de s’amuser, ce qui n’était sans doute pas prêt d’arriver.

«Je te félicite pour ton nouveau rang. Je suis certain que tu n’auras aucune difficulté à atteindre celui d’archimage.»

Il jeta un coup d’oeil au punch, un vague souvenir de la dernière attribution lui revenant en mémoire. Il s’en détourna assez vite, plongeant son regard vers dans le sien.

«Puis-je te tenir compagnie?»


Dernière édition par Florian le Ven 26 Mai 2017, 11:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t9406-florian
Joal
Mages
avatar
Nombre de messages : 39
Rôle : Élève de la tour
Date d'inscription : 07/12/2015

Plus sur le personnage
Âge: 20
Rôle:
MessageSujet: Re: Une nouvelle ère qui commence [Attribution] Mer 21 Déc 2016, 00:22

J’avais gardé le silence pendant les explications de ma mère à Tripalior, puis mon maître lui répondait, parlant de standard de difficulté des plus élevé. Soudain, j’avais peur… Peur de ne pas du tout être à la hauteur et de ne jamais y arriver, mais je ne devais pas le laisser paraître. Non, surtout pas.

Je sursautais légèrement lorsque mon maître s’était adressé directement à moi. J’étais légèrement perdu dans mes pensées, me demandant à quoi je devais m’attendre avec lui. Je ne savais pas s’il avait pu le remarquer. Soutenant son regard, je l’écoutais avec la plus grande attention.

Mais qu’est-ce qu’il allait me faire subir comme entrainement pour que cela parusse si terrible? L’écoutant, je me demandais déjà s’il ne voulait pas ma mort, tout simplement, puis il me laissait le choix entre le suivre ou profiter de la fête. Je le regardais partir, sans ajouter un mot. Il allait rejoindre Livia. Je ne savais plus du tout quoi penser, mais je savais que je devais m’attendre au pire. Je me tournais vers ma mère. Elle devait certainement deviner mon inquiétude sur mon visage.

Tripalior avais dit que dès demain, on partirait en mission. M’en voudrait-il si je choisissais de passer ma soirée avec ma mère? Sûrement pas, puisqu’il m’avait donné le choix entre le suivre ou non.

« Dit, c’est quel genre d’entraînement qu’il te faisait faire, maman? Est-ce si terrible qu’il semble le faire croire? Dois-je m’attendre au pire? Tu as été son élève, alors tu en as une idée, non? »

Je regardais ma mère, écoutant ses réponses attentivement.

« Si ça ne te dérange pas, j’aimerais passer le reste de la soirée avec toi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une nouvelle ère qui commence [Attribution]

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle ère qui commence [Attribution]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeux :: Archives :: Postes RP :: Dix-huitième génération-