___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Humble requête [Pv-Hel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Amélia
Chevalier
avatar
Nombre de messages : 434
Rôle : Chevalière impérial
Âge du personnage : 32 ans-37 ans (Génération 18)
Date d'inscription : 17/12/2013

Plus sur le personnage
Âge: 42 ans-47 ans (Génération 18)
Rôle: Chevalier
MessageSujet: Humble requête [Pv-Hel] Mer 02 Nov 2016, 20:58

La magie... Mystérieux domaine qui était le fondement de l'univers. Personne savait vraiment d'ou elle venait. Tous savait qu'elle existait. Rare était les personnes qui pouvait la manipuler et aucun être vivant ne pouvait la comprendre totalement. Même si elle était capable de lire les informations que l'essence dégageait, Amélia, la chevalier midjin maître magicienne n'en comprenait qu'une infime partie. A chaque fois que le temps lui permettait, quand elle n'était pas prise avec ses responsabilités de chevalier ou de mère, la demi midjin s'entraînait a développé ses talents magiques. Depuis qu'elle avait acquis les connaissances de cette mystérieuse tablette qui lui avait donnée son pouvoir de lire l'énergie arcanique, elle n'avait cessé de tenté de d'ouvrir sa plage de connaissance magique. Il était vrai que sa base était généralement bonne. Comme tout le monde elle avait des lacunes sur certains domaines. Mais sur d'autre elle était supérieur a la moyenne. Elle n'avait pas non plus de pouvoir a proprement parlé. L'essence divine qui coulait en elle lui donnait une forte affinité avec le vent. Mais c'était une affinité qu'elle n'avait jamais développé. Si la jeune femme s'y dédiait, elle était sur qu'elle pouvait devenir une aéromage accomplis. Il y avait aussi l'élément feu sur lequel elle pouvait avoir un contrôle minime. Pour ne pas dire qu'elle était simplement capable de le crée. Peut-être qu'avec de l'entraînement elle pourait être capable de le contrôler. Bien sur, ce n'était pas les seuls lacunes qu'elle voulait combler. Sensibilités magique, rapidité d'incantation, moins de pression mental liés a la concentration, puissance offensive, versatilités, économie d'utilisations des ressources, connaissances approfondit de la magie pour qu'elle puisse mieux comprendre ce qu'elle lisait avec son pouvoirs. Bref, elle devait s'améliorer sur beaucoup de points.

Et c'était pour cette raison qu'aujourd'hui elle s'entraînait. Tôt le matin, après sa préparation routinière, elle avait laissés ses enfants aux bons soins de sa nièce pour une partie de la journée, quittant pour les territoires au nords ouest de la tanières. La guerrière ce trouva bien entendu un endroit tranquille ou elle se prépara un petit campement pour passer la journée. Elle y déposa son sac ou contenait plusieurs potion et ingrédient diverse. Puis des choses pour se substanter. Puis commença son entraînement. Elle essaya a peu près tout durant cette journée. Poussée sa télékinésie a fond, essayant de développer d'autre propriété a ce pouvoir, comme la frappe télékinétique de Nawel. Chose qu'elle n'avait encore jamais réussi a reproduire. Essayer de contrôlé ses deux affinités élémentaires. En vain. Médités sur des façons de rendre plus éfficace son utilisations et sa consommation... Sans plus de résultat. Tenter de multipliés les pouvoirs qu'elle utilisait en même temps. Le résultat fut une horrible migraine après peu de temps. Elle ne savait pas ce qui n'allait pas. Était-ce parce qu'elle était trop impatiente de progresser?  Ou s'y prenait elle de la mauvaise manière pour évolué? Elle ne pouvait en être certaine. Mais une chose était sur, elle bloquait en quelque part. Il y avait quelque chose qui lui échappait.

Après ses heures d'entraînements qui lui parurent inutile. La dame au cheveux immaculé décida que s'en était assez. Il semblait clair qu'elle n'avancerais a rien dans son état actuel. Peut-être même jamais. Il lui fallait voir le problème d'un autre façon. Ramassant ses choses, elle fit le chemin du retour jusqu'a la maison, arrivant a l'heure pour le souper. L'aînée de la maison resta bien entendu ce moment et profita de la présence des siens pour oublié momentanément ses maigres soucils. Puis, lorsqu'ils eurent terminés, après avoir aidé a ramasser la table, la midjin quitta une fois de plus la maisonnée pour ce rendre au château. Sa première destination fut la bibliothèque. Lieux sacré de connaissance ou s'étalait a perte de vue des recueuils, des parchemins et des livres sur milles-et-un sujet diverses. La chevalier se dirigea vers la section interdites, ou étaient caché les recueils moyennement important qui n'était pas accessible a tout le monde. On y trouvais nombreux ouvrages sur la magie. Armée d'une lampe et de courage, la chevalier passa un bon moment a regardé les recueils. La plupart d'entre eux avaient déja été lut lors de ses années ou elle n'était encore qu'une écuyer et une élève. Mais il y avait longtemps qu'elle ne s'était pas mis a jour avec les documents d'ici. Pas comme une autre section qu'elle continuait de visité régulièrement et toujours aussi discrètement. Enfin, elle n'y trouva rien qui puisse vraiment l'y aider.

Que pouvait-elle faire dans ce cas? Les livres ne pouvaient pas l'aider et l'entraînement en solitaire non plus. Utilisé un objet était contre ses valeurs. Il ne lui restait qu'une solution sensé avant de commencer a pensée a des moyens plus délicats. Tenter de trouver un mentor qui puisse la guidé. Et si son coeur lui disait qu'elle était mieux d'allez voir ses frères et soeurs d'arme pour des conseils, la raison l'amena plutôt a une autre porte. L'aile des sorciers, remplie a cette heure tardive de la soirée de sorcier qui s'occupait avec leur travaux de bureau, leur expérience ou dormait tout simplement. Amélia savait que si elle voulait s'améliorer, le mentor parfait ce trouvait dans cette ordre. Elle savait aussi que malgré l'heure tardive elle avait des chances de trouver l'une des deux personnes qu'elle souhaitait rencontré, soit, les chefs de l'ordre des sorciers. Comme de faits, elle pu ressentir la présence de l'un d'eux dans son bureau alors qu'elle se dirigea dans cette direction. De trois coup bien distincts, Amélia attendit qu'on l'invite a entrer. Malgré les quelques fois ou elle l'avait croisée dans l'aile. C'était la première qu'elle rentrait dans le bureau du sorcier en chef. Alors qu'elle s'approchait du bureau ou étais assis l'homme-oiseau elfique, son regard se porta machinalement sur les alentours. C'était surprenant de voir a quel point il y avait un grand nombre de livre. C'était comme si une partie de la bibliothèque résidait ici.


''Je vous souhaite le bonsoir sir Hel.''

Commença la midjin-céleste en attendant une invitation a s'assoir pour pouvoir continuer de parlé.

''Je suis venu vous demander une faveur.''

La chevalier laissa sa phrase en suspend un moment, s'assurant d'avoir toute son attention.

''Rien d'énorme, rassurez vous. J'essaie présentement d'essayer de développer mon potentiel magique, puisqu'il s'agit virtuellement de la manière la plus éfficace pour palier a ma faiblesse génétique. Cependant, je suis rendu a un point dans mon entraînement ou il semble que je ne puisse me développé d'avantage. C'est pour cette raison que j'aimerais l'assistance d'un mentor qui pourrait m'aider a surmonté ce blocage et surpasser mes limites. Connaiteriez vous quelqu'un dans l'ordre qui aurait une chance d'accepter?''

Si la faiblesse était mal vu dans l'empire, les tentatives de vouloirs les éffacés étaient cependant très bien vu. De plus, assumés ses faiblesses étaient le point de départ pour les transformés en force. Amélia avait la volonté de vouloir s'améliorer. Et elle avait la modestie d'affirmer qu'elle avait besoin d'aide pour ce faire. Hel connaissait il réponse a ses problèmes?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hel
Sorcier - Chef
avatar
Nombre de messages : 70
Rôle : Chef de l'Ordre des Sorciers
Date d'inscription : 08/04/2015

Plus sur le personnage
Âge: 31-35 ans (G18)
Rôle: Chef de l'Ordre des Sorciers
MessageSujet: Re: Humble requête [Pv-Hel] Ven 04 Nov 2016, 23:45

Le temps passait vite, véritablement trop vite. Parfois, lorsqu’il se réveillait le matin, après une nuit remplis de rêves inconfortables, il avait peine à réaliser qu’il se trouvait dans la Forteresse, à Pikay. Qu’il était à la tête des Sorciers de l’Empire. Qu’il n’était plus cet adolescent à Shola, qu’Ombe n’existait plus et peut-être même Calypso non plus. Il songea un instant à Dahé. Cela faisait un moment qu’il ne l’avait pas revue elle non plus. Pas revue autre qu’en rêves, bien entendu. Que ce passait-il avec toutes ces personnes dans cet entourage qui connaissait qui il était réellement? Pourquoi ne savait-il rien? Pourquoi est-ce qu’il n’arrivait à recueillir aucune information. Le néant total. C’était agaçant.

Sur cette pensée, il c’était redressé vivement de son lit. Il tourna la tête vers sa droite, comme pour s’assurer qu’aucune femme n’y était. Sait-on jamais. En fait, peut-être n’osait-il pas se rendre à l’évidence qu’il aurait apprécié la présence de Janita auprès de lui. Pas vraiment d’une autre. Il avisa la petite commode plus loin et jura sur lui-même. Il avait oublié de fermer la fiole de sa potion avant de s’endormir et maintenant elle était complètement gaspiller. Pire encore, il n’aurait pas le temps de la refaire avant… Un moment. Finissant par se levé, il s’étira longuement, poussant un râlement d’inconfort pour ramener une main vers son épaule, même si son corps entier le faisait souffrir. Il pouvait sentir la présence de sang coaguler à cet endroit et il se renfrogna aussitôt. Il fit les quelques pas qui le séparait de la fenêtre, poussant les rideaux furieusement et sortant sur le balcon afin d’observé le ciel. Il avait envie de hurler, mais cela n’aurait pas été très bien vue de la part du Chef des Sorciers. Il rabaissa son regard furieux vers le sol. Comme de fait, il y avait des gens plus loin. Il ne pouvait donc pas ce laissé aller à ses émotions. Encore.

Il ferma les yeux un moment, serrant de toutes ses forces la pierre du rempart et s’étira un peut en ignorant ses muscles endoloris, prenant une grande inspiration afin de se calmer. Où pouvait-elle bien être?! Rageusement, il fit volte-face et se dirigea à grande enjambés jusqu’à son bureau afin d’y prendre un livre, de l’ouvrir et d’y écrire rapidement à l’intérieur. Barrant au passage quelques chiffres, brisant presque sa plume tant il avait appuyé fort. Une fois chose faite, il se calma. Il apporta une main à l’une de ses tempes et la massa légèrement en fermant les yeux. Il détestait cette impression de stagner. Non pas dans la vie en tant que tel, mais dans tous les restes. Cela faisait des années qu’il cherchait des réponses à ses questions et aucune n’avait osé pointer le bout de son nez. C’était comme s’il était à la recherche d’un fantôme. Tout simplement. Bien sûr qu’il songeait à Ombe. Elle l’obsédait. Cette idée d’échec l’obsédait. Il savait que quelque chose n’allait pas, mais il n’arrivait pas à savoir quoi. Il avait l’impression qu’une épée de Damocles pendait au-dessus de sa tête et il n’arrivait pas à savoir pourquoi. Avait-il commis une erreur? Si oui, laquelle et quand? Où? Il ouvrit les yeux vivement.

[Thaïs]**Je quitte Pikay pour la journée. Je ne serais pas joignable. Tu prends les commandes jusqu’à mon retour.**

Il enfila prestement une chemise, découvrant par le fait même ses ecchymoses.

[Thaïs] **Oui tout va bien.**

Avait-il répondu à son amie et Sous-Chef. Il était évident que la Sorcière ne le croirais pas, mais il avait réellement plus urgent à faire que de chercher une excuse bidon pour la convaincre. De plus, il avait préféré couper court à la conversation. Il n'avait pas envie de s'éterniser. Il retourna sur son balcon et déploya ses ailles afin de s’envolé vers la destination qu’il avait à l’esprit. Il savait bien qu’il n’y trouverait aucune réponse, mais peut-être avait-il loupé un détail la dernière fois où il y était allé. Il devait. Après tout, c’était là qu’il était dans ses rêves, peut-être cela avait-il une signification. Il n’avait pas rêvé à cet endroit depuis très longtemps et ce pouvoir qui l’avait envahi, c’était celui d’Ombe, pas le sien… Il voulait au moins y comprendre quelque chose. Il ne croyait pas au fait que rien de tout ceci n’avait un sens.

Ainsi donc, Hel revint à Pikay très tard dans la nuit. Il terminait d’écrire certaines de ces notes, après avoir préalablement régler quelques dossiers qui avaient eu le temps de s’empiler sur son bureau. Il comptait dans la semaine partir à Shola si cela lui était possible et pour ce faire, il devrait faire les boucher double pour ne pas revenir avec un bureau complètement ensevelie sous la paperasse. Il soupira et songea au fait qu’il pourrait bien manger quelque chose. Il n’avait rien avalé de la journée maintenant qu’il y songeait. Il n’avait même pas faim, mais c’était tout simplement que son esprit était trop occuper à songer pour laisser le temps à son corps de lui glisser ses besoins primaires dans la mêler. Il devait avoir une de ces têtes… Au moins, il était trop fatigué pour rester dans le même état qu’à son réveil. Rien dans son attitude, jamais, ne laissait paraître que quoi que ce soit l’aurait tracassé. Il avait même croisé Janita qui n’y avait vue que du feu. De toute façon, comment pouvait-il pensée à autre chose lorsqu’il avait un si magnifique vu?


Alors qu’il pensait tranquillement à tout ces petits détails, il apportant doucement l’infusion qu’il venait de ce verser quelques minutes plus tôt à ses lèvres. Cela lui ferait un grand bien. Il ne stoppa cependant pas son mouvement lorsqu’on toqua à la porte. Sans hésitation aucune puisqu’il avait bien entendu capté la présence de la Chevalier derrière celle-ci après un bref sondage, il activa son pouvoir sur la lévitation afin de faire tourner la poigner et de laissé la porte s’ouvrir presque d’elle-même devant Amélia. Ce n’était pas une question de tours de passe-passe puisque n’importe qui ayant moindrement un léger don sur la lévitation pouvait faire cela. Ce fut tout simplement plus efficace que de se pressé à boire sa gorgée pour répondre un simple «Entré». À peine son invitée venait de pénétré les lieux, qu’il déposa doucement sa tasse sur son bureau, l’observant avec une certaine curiosité malgré le visage neutre qu’il affichait. Après tout, il ce demandais bien la raison de cette rencontre imprévue aussi tard la nuit. À voir ses traits, même s’il ne la connaissait que de vue lointaine ou de nom si l’on peut dire ainsi, quelque chose la tracassait visiblement. Hel hocha légèrement la tête en réponse aux salutations de la midjin-celeste, puis il laissa le temps à son invitée d’observé les lieux. De son côté il la fixait comme s’il tentait de déchiffrer son visage sans prendre la peine de lire en elle. D’un mouvement de la main, il l’invita à prendre place sur l’un des fauteuils placé d’une symétrie parfaite devant son bureau, puis à poursuivre.

Ainsi donc elle venait lui demandé une faveur? Il arqua légèrement un sourcil. Si Hel n’étais pas particulièrement expressif de nature, il devait avouer qu’il trouvait son introduction plutôt étrange. Qu’avait-elle donc à ce point de besoin pour venir le voir lui, en pleine nuit et non son propre Chef? Il espérait que cela n’avait rien à voir avec Janita. Pourquoi ce lien? Il n’en avait aucune idée, sans doute parce-qu’elles étaient parente? Il avait parfois tendance à oublier que la flamboyante Sous-Chef avait de la famille. Quoi qu’il en soit, il put rapidement chasser cette première théorie de son esprit lorsque la Chevalier enchaîna avec la suite. Avait-elle sentie son léger égarement suite à son introduction? Il avait toujours été nuls avec les double sens et tout. Il était bien heureux que celle-ci aille droit au but. C’était une qualité qu’il appréciait chez les autres. Cela lui évitait de ce faire milles et un scénario inutilement.

Alors c’était une question de magie. Bien entendu. Après tout, il était le Chef des Sorciers. À cette heure, cela pouvait parfois lui arriver d’oublier ce genre de détail.

-Il serait bon de me mentionner ce que vous voulez améliorer exactement, Chevalier Amélia, car afin de vérifié la disponibilité d’un mentor potentiel pour cela, il me faut vous en suggérer un qui saura combler vos besoin. Si bien sûr, celui-ci accepte. Sachez que bien que cela soit tout à fait noble de votre part, tout ceci serait calculé comme du travail personnel. Et je dois vous avouez que la majorité de mes meilleurs Sorciers sont complètement surchargé et ceux qui se voyaient disponible ce sont vue attribué un Apprenti. À moins que vous ne songiez à rejoindre l’Ordre de la Sorcellerie.

Il observa un moment Amélia. Il désirait au moins qu’elle lui précise ce qu’elle avait à l’esprit afin de mieux pouvoir l’aider. Puis il se leva pour se diriger vers un petit bureau où se trouvaient quelques une de ses infusions pour en prendre une tasse et choisir une fiole pour verser une partie de son contenu dans celle-ci. Ce n’était qu’une simple tisane agrémenté de sa touche personnelle. Cela aiderait son invité à avoir les traits moins tiré par la fatigue. Il connaissait ce visage. Trop de lecture, trop de recherche. Tout en posant ces gestes, il réfléchissait à tout ce qu’il savait sur la Chevalier. Il n’avait que de bon commentaire sur son attitude en générale et elle avait des aptitudes magiques supérieures à ses aptitudes physiques, même qu’à plusieurs Sorciers. C’était à s’en demandé pourquoi elle n’avait pas intégrer l’Ordre de la Sorcellerie au lieu de celui de la Chevalerie. Alors il voulait savoir, mais ayant déjà préalablement posé la question, il se contenta de faire les quelques pas qui le séparait d’elle et lui tendit la tasse.

-Si vous la trouvez un peu amère je peux vous ajouter quelques feuilles de sucre.

Dit-il, changeant temporairement le sujet, comme si de rien était. Puis, au lieu de ce rassoir sur son fauteuil a son bureau, il s’avança vers sa bibliothèque l’index sur ses lèvres, puis, en sortie un livre qu’il tendit vers la Chevalier.

-Tenez. Je crois que ce livre vous plaira. Je vous le prête. Soyez gentille avec lui, c’est un vieux.

Il lui fit un bref sourire. Le premier depuis… Et bien. C’était sans doute possible qu’Amélia n’ai jamais vue l’ombre d’un sourire chez le Chef des Sorciers. Il était vrai qu’elle ne l’avait vue que dans des évènements, ou des choses plus solennelle, mais oui, Hel savait sourire. Quoi qu'il en soit, il était curieux de voir sa réaction en lisant le titre du livre. Il était plus qu'évident que cela saurait piquer sa curiosité. Il l'avait personnellement adoré. Peut-être que cela l'aiderais aussi un peut avec son propre pouvoir. Évidement, il connaissait un peu les qualités magiques de la Chevalier. Après tout, c'étais son boulot de savoir ce genre de choses, non? Il attendait tout de même que celle-çi les lui explique plus en profondeur, peut-être pourrait-elle lui être utile. Bien que ce ne fut pas son idée première. Il désirait réellement trouver une solution afin qu'elle puisse développer son potentiel magique. Après tout, cela serait profitable pour elle et pour l'Empire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélia
Chevalier
avatar
Nombre de messages : 434
Rôle : Chevalière impérial
Âge du personnage : 32 ans-37 ans (Génération 18)
Date d'inscription : 17/12/2013

Plus sur le personnage
Âge: 42 ans-47 ans (Génération 18)
Rôle: Chevalier
MessageSujet: Re: Humble requête [Pv-Hel] Sam 05 Nov 2016, 17:11

L'invitation du sorcier a entrée ne fut pas une surprise pour Amélia. Elle même aurait probablement fait la même chose et même un enfant ayant un certain niveau d'entraînement pouvait faire de même sans difficulté. Ce genre d'invitation était donc peu rare dans l'environnement dans lequel ils vivaient. Il fallait dire aussi que les sorciers n'étaient pas d'un naturel très actif. Et elle doutait aussi que le chef de l'ordre des sorciers, avec le nombre de personne qui devait le voir dans une journée, soit le genre a perdre son temps a se levé a chaque fois pour une personne. La demi-midjin savait très bien qu'il était occupé. La preuve, celui-ci ne serait probablement pas dans son bureau a cette heure si ce n'était pas le cas. Enfin... elle entra donc suite a l'invitation sur sorcier, attendit qu'il en fasse de même pour qu'elle puisse s'assoire et dévoila sa demande. Celui-ci avait bien entendu écouter le tout sans broncher. Il lui exposa ensuite la situation tout en lui demandant de développé d'avantage ce qu'elle cherchait a développé. Était-ce une surprise? Bien sur que non. L'avoir référé a un sorcier quelconque sans savoir ce qu'elle cherchait exactement n'aurait définitivement pas été digne d'un homme de son rang. C'était la moindre des choses d'ailleurs qu'elle explique d'avantage son problème. Après tout elle n'était pas une enfant innocente qui ne connaissait absolument rien. Pour une chevalier, Amélia était grandement instruite dans le domaine de la magie. Mais sa connaissance était tout de même limité comparé a la majorité des sorciers. Si elle avait un grand talent naturel, il n'en était pas moins qu'elle n'avait que son propre cheminement personnel et l'éducation de base de ses mentors et son maître comme bagage. Et encore, sont maître n'avait pas été celle qui l'avait le plus aidé dans le domaine des combats. Elle l'avait surtout aider sur des sujets qui lui échappait beaucoup lorsqu'elle n'était qu'une adolescente. La dernière phrase du sorcier tiqua a l'oreille d'Amélia, le fait qu'elle ait pris un air pensif a cet instant précis devait être un point d'identification assez visible.

''Transferer d'ordre mmh?''

C'était un idée convainquante. Surtout si elle souhaitait s'immersé comme elle le voulait dans son entrainement magique. Cependant, elle avait beau se posé la question de nombreuse fois par années. Le résultat serait probablement le même. L'ordre de la chevalerie avait quelque chose qui les différenciaient des autres ordre. Cette petite différence était tout ce qui donnait l'importance a cet ordre dans la nation impérial. Et c'était aussi ce petit détail qui empêchait Amélia de quitté malgré les lourdes responsabilités. La chevalier avait beau être quelqu'un de discipliné, le fait était qu'elle valorisait tout de même beaucoup plus la liberté. Et si, plus on était hiérarchisé, plus on avait une certaine forme de liberté, celle-ci se trouvait tout de même limité par les nombreuses lois et responsabilités. Oh bien sur, vivre une vie de hors-la-loi ne l'intéressait pas plus qu'il fallait. Sinon il y aurait longtemps qu'elle serait partie. Enfin bref, ce n'était certe pas la vie qu'elle souhaitait, mais elle avait réussi a faire sa place dans celle-ci et tout de même apprécié celle-ci a un point suffisant pour ne rien regretter.

Hel lui tandis alors une tasse que la chevalier pris naturellement. Cependant, sa réaction pratiquement paranoïaque portait a croire qu'elle avait un très haut taux de manque de confiance envers autrui. Ou était-ce seulement parce qu'elle avait remarqué (Même si elle doutait qu'il l'ait vraiment tenter de la cacher) la fiole qu'il avait vidé. Un poison quelconque? Une drogue de vérité? Une simple tisane? Honnêtement, l'un ou l'autre des situations ne lui avait même pas effleurer l'esprit. La midjin au sang divin avait simplement reniflé de façon subtil la boisson avant d'en boire une infime goûte. La curiosité, mêlée a ses habitudes lui avait fait développé cette prudence qu'elle avait avant de boire un mélange quelconque. Il fallait dire qu'avec Vayrinn, c'était presque une seconde nature. Elle devait elle même allégée les concoctions qu'elle lui donnait de par la différence de leur constitution et ce même si la Chamanka faisait des efforts pour les allégés. Se doutant bien que sa réaction serait probablement mal perçu, Amélia enchaîna sa dégustation avec une explication.


''Oh, pardonnez moi. Ce ne sont que de vieille habitude que mon ancien maître de potion Ombe m'a forcé a développer. L'habitude de vouloir savoir ce que j'ingurgite. Et non merçi, c'est parfait comme ça. Un mélange pour aider a la fatigue. Je n'arrive pas a déterminer tout les ingrédients, mais ses effets sont indiscutable. ''

Dit-elle avec entousiasme avant de prendre une gorgé, une vrai, cette fois. Amélia ne détestait pas les choses amère. Le goût, bien différent du sucré, avait une sensation apaisante. Peut-être était-ce lié au fait que la généralité des substances anti-poison et de guérison avait généralement des goûts amère et comme ses éléments apportaient un effet bienfaisant pour le corps, alors son organisme avait simplement associer le goûts a ses effets bienfaiteurs. Mais bon, elle s'égarait. Hel d'ailleurs le ramena a la raison de sa présence en lui tendant un vieux livre tout en lui souriant. QUOI?! Hel savait sourir? Tiens ça c'était une première. Elle se demandait s'il était de la trempe de Kaylann, Ryan et tout ces autres qui n'avait aucune idée de ce que signifiait sourire. Et pourtant, il venait de lui sourire... C'était un choque, esprit-plosion a l'état pur. Ouais enfin.... tout ça l'espace d'un milième de seconde, ce n'était certainement pas une réaction émotive qui allait changer sa journée. Pour retournée au vieux livres... du moins, a première vu. Intrigué, Amélia scruta méticuleusement ce livre intitulé : Les septs domaines de la magie. Intéressant, mais quelque chose lui disait qu'il était incomplet. Septs domaines seulement? Si la magie pouvait être a ce point simplifié. Il serait fort intéressant de voir de quoi cela parlait. Amélia parcouru alors machinalement les premières pages. Ce fut a ce moment la qu'elle remarqua que quelque chose clochait. Si a première vu la couverture avait très bien caché l'état plutôt ''neuf'' du livre, il semblait évident après les premières pages que ce livre n'était certainement pas celui qu'il prétendait être. D'ailleurs, sont sourir fort amusé devait certainement avoir soulevé quelques questions aux yeux du sorcier. La demi midjin referma finalement le livre après avoir vu un petit message écris entre deux chapitres sur une page blanche, sans pouvoir s'empêché de s'exclaffer de bon coeur. Ce livre n'était définitivement pas celui d'Hel, mais il lui était très certainement adressé.

''Je crois que vous avez quelqu'un derrière vous qui aimerais bien voir ces rumeurs a vôtres sujet devenir un peu plus que des rumeurs.''

Bien sur, si Hel ce tenait ne serait qu'un minimum au courant des rumeurs, il comprendrait surement qu'elle parlait de lui et... ses conquêtes probables? Honnêtement, ce n'était vraiment pas des affaires d'Amélia. Hel avait tout les droits sur ses aventures. Elle trouvait seulement mignon cette façon attentionné et subtil de tenté de le faire réagir. D'autre part, il était vrai qu'Hel semblait être une personne avant tout réserver et professionel. La preuve qu'elle venait de glisser en direction du chef de l'ordre portait a croire qu'il avait peut-être besoin d'un coup de pouce en ce qui concernait les relations. Enfin bref, rendu la, ce n'était pas son problème. D'ailleurs, elle était venu ici pour parlé du sien, pas des amourettes du sorcier.

''Pour en revenir a ma situation. Je comprend certainement pour la disponibilité des sorciers. Bien que j'ai demandé un peu plus de lousse a mes chefs il n'en reste pas moins que j'ai moi aussi des responsabilités. Je serait certainement ouverte pour les suggestions en temps et lieux. Je doit vous avouez aussi que l'idée de rejoindre l'ordre des sorciers me passe souvent par l'esprit. Seulement, je ne crois pas que l'ordre des sorciers soient vraiment la place qui me permetterais le plus de m'épanouïr. Vous n'etes certainement pas sans savoir que je me mélange souvent aux autres groupes, hormis les seccyeths, le plus souvent possible. Je crois que l'ordre des chevaliers est ce qui me va le mieux. Malgré les nombreuses responsabilités qui y sont associé. C'est le seul ordre qui me permette de toucher a toute les facettes de l'empire. Je ne me sentirais certainement a mon aise de travailler seulement sur un domaine, aussi profond et intéressant soit-il.''

Voila ce qui en était en ce qui concernait ses idées de changements d'ordre. En fait, s'il ne tenait qu'a la chevalier, elle ne ferais pas partie d'un ordre. Elle serait un atout a l'empire a part entière. Sans être au même niveau que l'empereur ou l'impératrice, Amélia souhaitait aidé l'empire avec la même liberté. Seulement, ce n'était certainement pas quelque chose qu'elle serait en mesure de faire tant qu'elle n'aura pas gagné l'entière confiance de Ryan. Et ce, était presque considérer un miracle pour certain. Du moins a ces yeux. Car oui, elle observait son empereur d'un oeil analyste, comme elle scrutait du mieux que le temps lui permettai nombreuses tête importante dans l'empire. Après tout, l'information était un élément de pouvoir majeur. On n'avait jamais trop d'information, même si certains détail ne devait pas être révélé a quiconque et que la seul connaissance de ces informations était un danger pour l'empire même. Mais, ça c'était un jeu dangereux qu'elle jouais avec grande prudence. Pas étonnant que ce que les gens savaient d'elle n'était que la surface de la façade qu'elle s'était construite a l'aide de son maître Lou.

''En ce qui concerne ce que je souhaite a améliorer, je pourrais simplement dire d'une façon simple que je souhaite repartir mon enseignement a zéro? Pour être plus préciss... Vous savez sans doute l'étendu de ce qui est enseignés dans les cours pour les élèves. On ne peut même pas dire que ce soit vraiment la base. On apprend a utilisé une forme d'énergie qui nous entoure et la manipulé sous septs forme différente. En tant qu'écuyer, nos maître nous enseigne a développé d'avantage ces enseignement pour les rendres utilisable comme une seconde partie de nous, sans toutefois nous enseignés plus en profondeurs la signification de la magie. Bref, on sait comment utiliser un outils sans vraiment le comprendre. Je veut donc partir de ce point, apprendre a lire et a comprendre adéquatement la magie. Je crois qu'en comprenant mieux cet énergie qui nous entoures m'aidera a mieux développés les autres élément que je cherche a amélioré. Au final, je souhaite devenir approximativement aussi efficace avec la magie qu'un sorcier. Surtout parce qu'au contraire des autres chevaliers, je n'utilise pas la magie pour supporté mes techniques de combats. C'est plutôt ma méthode principal de défense et d'offense. Honnêtement, je pourrais, jusqu'a un certain point, plus me considéré une sorcière qu'une guerrière. En bref, j'ai plusieurs points sur lequel je doit m'amélioré. Compréhension, concentration,combinaison, économie d'énergie, puissance et rapidité d'incantation... Je crois même avoir peut-être la possibilité de développé les deux éléments avec lequel j'ai une affinité, le vent et le feu. ''

Amélia s'arrêta un moment. Elle savait qu'elle venait de lui en demandé beaucoup. Ce n'était pas simplement de la théorie sur le point X ou le point Y qu'elle voulait apprendre, c'était carrément un enseignement a part entière. La chevalier n'était pas dupe au point de ne pas savoir que cela lui prendrait énormément de travail. Il faudrait certainement qu'elle mette les bouchés double, voir triple, si elle voulait arrivé a un résultat. Bien sur, elle avait tout de même une base et son oeil des arcanes qui lui permettait de sauté quelques étapes. Mais elle savait que cela ne serait pas suffisant si elle souhaitait vraiment prendre le long chemin qu'elle s'attendait prendre. Même en lui donnant un minimum de temps, la chevalier savait qu'elle en aurait au moins pour les cinqs, si ce n'était les dix, prochaines années a venir avant de voir une grand différence entre maintenant et plus tards. Maintenant, restait juste a savoir si Hel avait une idée de qui pourrai être cette généreuse personne qui pourrait lui sacrifier un peu de son temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hel
Sorcier - Chef
avatar
Nombre de messages : 70
Rôle : Chef de l'Ordre des Sorciers
Date d'inscription : 08/04/2015

Plus sur le personnage
Âge: 31-35 ans (G18)
Rôle: Chef de l'Ordre des Sorciers
MessageSujet: Re: Humble requête [Pv-Hel] Dim 06 Nov 2016, 13:22

Elle eut l’air pensive lorsqu’il lui demanda si elle voulait rejoindre l’Ordre des Sorciers. Y avait-elle déjà songé? Sans doute. Elle semblait présentement même refaire le décompte des pours et des contres. Hel n’y voyait rien de mal. Il préférait bien cela à quelqu’un qui ne savait pas quoi faire de sa peau. Ou qui ne connaissait pas ses besoins. Au contraire, la Chevalier semblait bien savoir ce qu’elle désirait, c’étais alors beaucoup plus simple. Beaucoup songeaient en premier à l’Ordre de la Chevalerie. Il n’avait jamais vraiment compris. Certes, la Chevalerie semblait plus prestigieuse que la Sorcellerie, pourtant, il trouvait que c’était le contraire. C’était sans aucun doute parce-qu’il était Sorcier. Il aimait bien son domaine, même s’il avait été élevé pour en avoir un autre. Il croyait ne pas s’en sortir trop mal avec tout ça. Du moins, on ne lui avait jamais reprocher ses décisions et il savait très bien que les deux Chef de l’Ordre des Chevaliers auraient su le faire, surtout Janita, même maintenant.

Il l’observa bien entendu renifler la tisane discrètement. Cela ne le dérangea pas outre mesure, même s’il se demandait sincèrement si elle pensait deux seconde qu’il aurait pu mettre quelque chose dans sa concoction pour lui nuire. Il n’avait aucune raison de faire une chose pareille à un membre de l’élite. Cela aurait été contre les protocoles. S’ils avaient à liquidé quelqu’un, il s’y serait sans aucun doute pris d’une autre manière, du moins, ici. Maintenant qu’il y pensait, cette possibilité n’étais pas si folle que cela, mais, venant de lui vis-à-vis d’un Chevalier avec un bon rendement de surcroit, ce aurait été étrange. Dans tous les cas, il ne put avancer ses pensées plus loin, puisqu’un nom le fit tiquer légèrement. Est-ce que cela paru? Bien sûr que non. Hel était un fin cachotier. Entendre ce nom dans un contexte où il ne s’y attendait pas vraiment le dérangeait toujours un peu. Cette pression surtout, au creux de son cœur et de son âme. Ce malaise. Il laissa couler un bref silence. Après tout, l’ont n’étais pas obliger de parler constamment… Ne remarquant pas tout de suite l’expression qui changea dans le visage de la Chevalier, il prit la parole s’entend le besoin d’ajouté quelque chose, finalement. Après tout, Ombe avait été l’ancienne Chef des Sorciers, ce ne serait pas mal vue, ni inapproprié qu’il le fasse, au contraire.

-Ombe oui. Il est vrai qu’elle avait donné des cours aux élèves et aux écuyers par le passé. J’ai cru comprendre qu’elle était douée avec les Potions. Heureux de constaté que cela vous fut profitable.

Malgré le ton neutre et nonchalant de sa voix, intérieurement, il se sentait jaloux. Il avait si longtemps connu Ombe sans jamais pouvoir être réellement prêt d’elle que lorsqu’il le put, elle lui glissa entre les doigts. Comme s’il avait une quelconque malédiction, tout ce qui semblait touché à son passé disparaissant de façon étrange et suspecte. Et sincèrement, il ne s’attendait pas à se le faire rappeler aujourd’hui et encore moins par la Chevalier. Ombe était devenu un sujet tabou pour lui. Personne n’en parlait jamais, elle semblait avoir tout simplement été oubliée. Certes, il ne considérait pas qu’elle mérite des louages du peuple Tanieth non plus. C’était sans doute lui qui n’avait toujours pas accepté. Qui avait du mal à tourner la page, ou qui ne voulait tout simplement pas le faire, pas avant d’élucider ce mystère.

Même si dans d’autres temps il aurait remarqué la mine amusée que la Chevalier affichais bien plus tôt, c’est son rire qui le força à la regarder quelques secondes, surpris et un peu déconcerté, alors qu’elle refermait le livre pour le lui tendre. Qui avait-il donc? Bien entendu, il eut un air à la limite un peu intrigué et pris le livre afin de l’ouvrir. Rapidement il nota le subterfuge. La couverture était la même, mais le contenu en était complètement changer. Il survola rapidement la dite feuille ainsi que ce qui y était écrit afin de ne pas prendre plus de temps que nécessaire sur cette situation quelque peu… Malaisante. Il sentit une légère bouffée de chaleur. Il referma le livre d’une main pour ensuite apporté son index à l’une de ses tempes en hochant quelques secondes négativement la tête et déposer le livre sur son bureau. Il connaissait le coupable ou plutôt la coupable. C’était nulle autre que Thaïs. Après tout, elle était la seule à qui il avait prêté ce livre et elle lui avait mentionné depuis plusieurs semaine le lui avoir remis. Elle était aussi la seule assez proche de lui, qui aurait osé lui faire une blague du genre. Elle ne songeait sans doute pas que le Chef des Sorcier prêterais se livre à quelqu’un d’autre. Surtout qu’il tenait fortement à certains de ses recueils rarissimes. La question qui le chicotais le plus soudainement était donc *Mais où est donc ce foutu livre alors?*.

Il garda pourtant un air sensiblement assez neutre. Digne de son rang malgré les propos de la Chevalier un peu trop amical à son goût. Il n’aimait pas particulièrement que l’on mette son nez dans ses choses bien que dans ce cas-ci c’était plutôt accidentel alors il ne lui en voulait pas, il n’appréciait pas d’être mis dans cette situation malgré lui et sortir de sa zone de confort, soit, le professionnalisme. Désireux de signaler que ce sujet n’était pas de circonstance, il coupa court.

-Je vois.

Si cela aurait été Thaïs, sans doute aurait-il agis de la même façon, à moins d’avoir quelques verres dans le nez. Après tout sa Sous-Chef était aussi une amie proche. La seule amie, en fait. Leur relation était différente, mais heureusement, savait être professionnel lorsque le moment l’exigeait. C’était d’ailleurs l’une des choses qu’il appréciait le plus de cette amitié, entre autre. Heureusement, Amélia sembla reprendre contenance sans la moindre difficulté, ni insistance et laisser ce sujet de côté. Après tout, il espérait bien qu’elle avait autre chose à faire que de s’attardé sur des rumeurs. Le mot lui-même le disait : Rumeurs. Bon, d’accord, Hel savait très bien qu’elle genre de rumeurs courrait à son propos. Cela n’était pas réellement un secret et pas vraiment un mensonge non plus, le Chef des Sorciers avait le tour avec les femmes, du moins, pour les mettre et les sortir de son lit comme bon lui semblait. Les Nobles n’avaient rien d’autres à faire de leurs temps que parler. Et sincèrement, peut importer le genre de rumeurs qui courrait sur lui, cela ne lui faisait ni chaud ni froid. Les vrais gens sensé savaient ne pas se baser sur de telles futilités, à moins que celles-ci soient grave et prouvé, bien entendu. Enfin, les choses étaient un peu différentes depuis qu’il passait plus de temps avec Janita, Mais celle-ci ne lui avait jamais demandé quoi que ce soit sur ses autres activités, ni ces rumeurs. Sans doute cela ne l’intéressait pas ou elle ne voulait pas savoir. À moins qu’elle préférait engager des espions au lieu de le lui demandé, ce serais son genre. La coquine. Quoi qu’il en soit, cela faisait déjà plusieurs semaines qu’il n’avait touché à aucune autre femme, de lui-même. Cela pourtant n’avait fait naître aucune rumeur. Quelqu’un avait-il seulement remarqué? Non, sans doute que non.

Heureusement, la Chevalier reprit la parole. Revenant sur le sujet des Ordres. Il arqua légèrement un sourcil en écoutant ses propos. Le seul Ordre lui permettant de toucher à toutes les facettes de l’Empire? Elle n’était clairement pas Sorcière pour dire une chose pareille. Certains Sorciers avaient plus de mission et touchaient à plus de domaines que certains des Chevaliers, étant donné leurs notions. En fait, ce qu’il avait appris au sein de l’Empire était qu’il était possible de toucher à tout, peu importe l’Ordre. Il suffisait de travailler fort et de vouloir. Généralement, même si quelqu’un n’avait pas à l’origine certaines qualités nécessaires, il était encore possible de se forger soi-même. À moins d’être complètement con. Évidemment, un Chevalier ou un Sorcier qui voulais monter un Dragon c’était plus compliquer, mais pas impossible non plus. De toute façon, pour que le Chef considère quelque chose d’impossible… Il se contenta d’hocher de la tête et de la laissé terminer la Chevalier avec ses explications avant d’intervenir.

-Je comprends tout à fait votre décision. Cependant, permettez-moi de vous rappeler que la majorité des sélections pour les Ordre se font en effet selon les aptitudes lorsqu’élève. Certains démontrent plus de qualités dans certains domaines que d’autres et, bref, vous connaissez la suite. Personnellement, ce n’est pas le destin d’un enfant d’environs douze ans qui écrit complètement le futur une fois adulte. Prenez l’exemple des qualités de commandements. Pour être Chevalier ceci est un atout, voir un prérequis dans nos choix de futur Écuyer, par contre, certains Sorciers s’en sortent bien mieux. Voyez le même principe avec les pouvoirs. Que ce soit Sorciers ou Chevalier, la polyvalence ne viens pas tant avec le titre, mais avec les qualités mêmes de chaque individus ainsi que son expérience.

Lui apprenait-il vraiment quelque chose? Cela n’avait pas vraiment d’importance. Il ne croyait pas que c’était une surprise en soit. S’il n’avait pas donné en exemple l’Ordre des Seccyeths, c’était simplement parce-qu’ils étaient une branche bien à part, mais cela aurait pu faire un parfait exemple aussi. Il songea particulièrement à une Seccyeths très impliqué chez laquelle il avait entendu plusieurs bons commentaires, bien que quelques mauvais qu’il ne prenait pas nécessairement en considération après avoir évaluer tous les éléments. Sehnsuch. Une jeune élève destiné à devenir Sorcière, mais qui avait fini dans l’Ordre des Seccyeths. Cela ne l’avait pas empêché d’être affecté dans des missions touchant plus l’Ordre de la Sorcellerie selon les besoins. Ce n’était pas parce-qu’un membre d’une élite avait un poste, qu’il s’empêchait de le sollicité s’il voyait qu’il ferait un bon atout pour une mission. D’ailleurs, c’était surtout depuis sont arrivé en tant que Chef des Sorciers que cette dynamique avait un peu changé. Il était vrai qu’avant, les Sorciers devaient faire des ‘’trucs’’ de Sorciers, les Chevaliers des ‘’trucs’’ de Chevaliers et ainsi de suite. Évidemment, tout ceci suivant une certaine logique. Si Hel pouvait avoir une si grande vue sur le reste des Ordres, c’était définitivement car il avait réussis depuis les années à calmer les tensions entre eux. Même la dynamique des missions s’en étaient vue amélioré et cela n’avait donc pas été bien long de convaincre les autres Chefs. Il était vrai qu’il gardait de lui-même l’œil sur certains membres plus que d’autre et Amélia en faisait partie. C’était pourquoi il ne sembla pas surpris plus qu’autre chose lorsqu’elle commença ses explications concernant ce qu’elle désirait apprendre de plus.

Mais recommencer à zéro? Il n’en était pas convaincu. Ce n’était pas comme si elle devrait reprendre son éducation depuis le début non plus. Son expérience passée serait un atout, une branche parallèle à ce qu’elle apprendrait. Elle interposerait sans doute certaines informations sur d’autres, plus pertinentes que les anciennes, mais de là à recommencer à zéro. Il ne croyait pas. Plus elle parlait et plus il tentait de songer à quel genre de Sorcier saurait le plus lui convenir. C’était difficile. Plus ardue que de faire un duo Mentor-Élève ou Maître-Apprenti. Ce n’étais pas qu’il prenait la chose plus au sérieux qu’à l’habitude, mais certains enjeux ce voyaient un peu différent. Il garda le silence, écoutant les paroles de la Chevalier avec attention. Il avait même sortie quelques feuilles et c’était assis, prenant quelques notes les sourcils froncé. Ce n’étais pas qu’il allait tout oublier, mais certaines pensée et question lui venaient à l’esprit et il voulait être sûr de les mémorisé afin d’investiguer plus tard. Lorsqu’il aurait le temps. Peut-être demain.

Concernant la magie, il était évident qu’il y avait plus de sept façon de canalisé l’énergie autour et dans les êtres. Il n’était cependant pas persuadé qu’Amélia avait soulevé déjà cette possibilité. Son avancement en magie pourtant devait sans doute avoir fini par ouvrir cette possibilité. Quoi qu’il en soit, les informations qu’elle lui divulgua lui furent pratiques. Et ne faisait que lui confirmé qu’elle aurait plutôt dû être dans la Sorcellerie, même si elle songeait le contraire. Quoi qu’il en soit, cela n’avait pas tant d’importance pour lui, l’Ordre dans lequel elle faisait partie, mais il était cependant sûr d’avoir raison malgré ce qu’elle dirait. Ce n’étais simplement pas pertinent d’insisté. Il ne s’obstina pas. Il garda cela pour lui. Cependant, il arqua un sourcil et pris la parole lorsqu’elle termina.

-Oui, bien sûr, mais ce que je vous demande, c’est de me préciser votre niveau de maîtrise sur chacun d’eux. Principalement votre pouvoir sur l’œil des arcanes. Une pratique ne serait pas non plus de trop, mais j'imagine qu'à cette heure tardive...

Il avisa silencieusement la réaction de la Chevalier là-dessus. Il était vrai que parler et voir était deux choses bien distinctes et le Sorcier était beaucoup visuel avec la magie. Bien entendu. C’était un pouvoir assez rare et de ce qu’il en avait lus, en découvrant que c’était bel et bien possible, cela semblait assez complexe et demandait énormément de maîtrise des énergies, de concentration, d’études et de pratique. Amélia savait déjà tout ça.

-Sinon, lorsque vous mentionnez que vous voulez apprendre à lire et comprendre adéquatement la magie, en partant du principe que tout est énergie, vous faite déjà un bon début. Auriez-vous tendance à associer certains niveaux d’énergie à certaines couleurs? Croyez-vous qu’elle est constante ou simplement présente lors d’être magiques? La magie est-elle une branche différente dans l’énergie ou est-ce simplement un mot afin de nous aider à la dissocier du reste? Doit-elle vraiment l’être? Vous savez, si vous voulez réellement avoir des réponses à ces questions, ce n’est pas un Sorcier Mentor qu’il vous faut, mais un Dieu ou un Immortel…

Il abandonna son crayon et croisa ses mains sur son bureau, s’avançant légèrement vers l’avant d’un air sérieux. Allait-il finalement refusé de l’aider?

-La majorité des vivants se contentent de croire qu’ils créent une magie, qu’ils sont maître d’elle, mais en vérité, ils ne créent rien. Elle est tout simplement là, comme vous et moi. Après tout, nous sommes nous-mêmes énergie. Rien de plus. Prenez votre main et tendez là devant vous. Que voyez-vous? La majorité me dirait une main, bien entendu, c’est une bonne réponse, mais, si vous vous y attardez suffisamment, vous finirez par y voir ce que l’on appelle la fréquences vibratoires. Certains êtres magiques ayant des affinités particulières en voient les couleurs ou la vois sans difficulté, elle est un peut la base des aura, si l'ont veux. D’autres doivent les travailler. Selon moi, un être magique ayant acquis un certain niveau de connaissance et de maîtrise, pas uniquement de son propre pouvoir, doit voir ce genre de chose. Ne serais-ce que la fréquence vibratoire d'un être. Facilement. Pas seulement le ressentir ou le sonder, qui sont selon moi deux autres choses. Je crois qu’en ce qui concerne votre pouvoir des arcanes, qui signifie un peu divination.. – Vous saviez que le mot arcane est utilisé sur les cartes de tarots? C'est ironique, vous ne trouvez pas…. Enfin- Est tout à fait d’actualité. Autant que certains dit devins utilisent plusieurs façon différente d’exploité les diverses formes de voyances, certains ressentent, d’autres entendent, d’autres encore voient. C’est sans doute un peu grossier comme comparaison, mais c’est le meilleur exemple qui me vient à l’esprit à cette heure. Je crois que pour vous aider à mieux comprendre certaines facettes de ce pouvoir, plus, comprendre mieux les autres, le premier exercice que vous devriez vous donner et de vous pratiquer à voir les énergies, plus particulièrement les fréquences vibratoires. Les ressentir c’est très bien, mais en ce qui concerne les Arcanes, cela vous serait fort pratique. Imaginez deux secondes faire face à un tableau où vous pouvez vous même effacer chaque information que vous considéré inutile d'un simple balayage de main? À la longue, cela aiderait aussi votre esprit à trier visuellement avant de ce laissé submerger. À vous convaincre aussi que si cela vous semble concret visuellement, plus facile à forgé à votre bon gout. Vous en pensez quoi?

Il prit une pose. Il n’était pas très sûr d’avoir été clair. Il n’était pas professeur et n’avait jamais eu d’apprenti non plus. Ses connaissances en magie, généralement, il les gardait pour lui. Certes, il avait parfois eut de longues conversations du genre avec d’autres Sorciers qui semblaient plutôt le questionner afin de le tester, d’autre réellement pour évoluer, mais c’était la première fois que ce sujet prenait une telle profondeur. Il ne put s’empêcher de songer un peut à Dahé. Amélia aurait sans doute apprécié d’avoir une formation magique d’un Dieu ou d’un Immortel. Si elle, elle avait eu la chance de pouvoir frôler Ombe, lui il avait eu la chance d’avoir une Immortelle pour le formé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélia
Chevalier
avatar
Nombre de messages : 434
Rôle : Chevalière impérial
Âge du personnage : 32 ans-37 ans (Génération 18)
Date d'inscription : 17/12/2013

Plus sur le personnage
Âge: 42 ans-47 ans (Génération 18)
Rôle: Chevalier
MessageSujet: Re: Humble requête [Pv-Hel] Lun 07 Nov 2016, 23:12

''Oui, elle était respecté au même niveau que la sorcière Lythia dans ce domaine. Ces enseignements m'ont été, me sont, et me seront surement très utiles.''

A quoi pensait-il? C'était la question qu'elle se posait lorsqu'elle avait posé son regard dans le sien après lui avoir donnée ces excuses. Ce visage si neutre, dénué d'expression. Pourtant, quelque chose lui disait qu'il était en train de pensée. Hel... ce mystérieux sorcier qui avait pris la place de son ancien mentor de potion. Cependant, sa réponse empêcha la chevalier de se questionner d'avantage. Semblait-il qui cherchait simplement a se remémorer Ombe. Pas très surprenant, il était arrivé a peu près dans le même temps ou la sorcière était porté disparu. Bien que ses compétences ait été suffisant pour qu'il ait été rapidement accepté, sa soudaine apparition dans l'empire était un mystère pour plusieurs. Bien que curieuse a ce sujet, la jeune femme n'avais pourtant pas la tête a s'en préoccupé d'avantage. D'ailleurs, elle venait de lui remettre le livre que celui-ci lui avait placer. A voir sa réaction suite a ce qu'elle avait dit, il ne semblait pas être le genre très ouvert et semblait ne pas aimer qu'on fouille dans ces affaires. Étonnant? Pas du tout, il n'était pas le premier ni le dernier a ne pas aimer les fouineurs dans le genre d'Amélia. C'était noté de son côté. Elle devrait être plus discrète a son égards si elle souhaitait en savoir d'avantage sur ce mystérieux personnage. Ainsi donc, la chevalier continua sur les explications que le sorcier lui avait demandé plus tôt. En tout premier lieux, elle lui expliqua donc l'opinion qu'elle s'est faite de l'ordre. Et celui-ci lui répondit tout en suivant une logique qu'elle comprenait parfaitement bien. C'était simplement une logique qu'elle n'avais jamais vraiment pensée par elle-même. Elle n'était pas trop certaine en ce qui concernait les autres ordres. Mais dans l'ordre de chevalerie, il était plutôt rare d'avoir des départs et des exceptions malgré l'évolution des personnes. Peut-être s'était elle fait une mauvaise idée sur le fait qu'une fois une place acquise, c'était pour la vie? Après tout, les exigences et la discipline demandé chez les chevaliers étaient sans conteste la plus sévère. Ils étaient après tout dans un sens les mascottes de l'empire. Leur importance venait beaucoup de ce qu'ils représentaient et pas seulement leur compétence.

La chevalier pris mentalement note de ces informations. Il était peut-être temps pour elle d'apprendre plus en profondeur chaque rôle et sous spécialités de chacune des ordres. En fait, pas seulement des ordres. Si elle connaissait la base de chaque ''métier'', elle devait maintenant s’intéresser plus en profondeur sur leur raison d'être. Peut-être est-ce que ces informations lui donnerait un jugement plus avertis sur le lieu ou elle se sentirait d'avantage a sa place. Alors qu'elle pensait a cela, la chevalier répondit a l'interrogation du sorcier concernant ce qu'elle souhaitait. Ce qu'elle expliqua au mieux de ces capacités. Bien sur, elle connaissait les éléments vague de ce qu'elle cherchait a développer. Seulement, elle ne savait pas trop comment l'expliquer de façon plus précise que ce qu'elle venait présentement de lui expliquer. En tout premier lieu, le chef des sorciers lui demanda alors une précision sur la capacités de contrôle de chaque pouvoir qu'elle était capable de manifesté, notamment celui qu'elle avait grandement démontré lors de la périlleuse mission dans le désert. Amélia sembla légèrement malaisé lors de sa dernière demande. Ah, ce n'était pas vraiment qu'elle souhaitait caché son pouvoir. Maintenant que les gens l'avaient vu a l'oeuvre, il lui serait stupide de tenter de le cacher. Simplement, elle même avait encore de la misère a en comprendre toute les facettes. Alors elle avait un peu de la difficulté a mettre en mot précis ce qu'elle était capable de faire avec ce pouvoir.


''En ce qui concerna la maîtrise de mes pouvoirs. Mes rayons incendiaire sont de la grosseur d'une tête a leur maximum environs, je peut aisément utilisé ce pouvoir pendant un long moment avant que mes paumes me brûles. En ce qui concerne la guérison, je suis capable de fermer les plaies instantanément, mais je ne peut guérir que les blessures externes, tant que ce ne soit pas du niveau de l'amputation. Je suis capable de détecté aussi les poisons, mais pour les extraire je doit m'aidée de ma télékinésie. Mes vagues d'apaisement son minime, parfois inefficace si la personne est trop agités. Ma télépathie est plutôt basique aussi. Je peut communiquer jusqu’à distance d'un royaume Enkiev habituellement et ceux qui maîtrise mieux ce pouvoir que moi peuvent intercepter mes messages. Je suis capable de bien ressentir les émotions des gens, sans en être affecté et je peut même lire leur esprit clairement. En ce qui concerne les sondages de territoires. Si j'étale mes sens a leur plus loin, je peut me rendre jusqu’à environ sept kilomètre. Cependant, je me suis grandement entraîner avec ce pouvoir pour percevoir mes alentours, sur environ une dizaine de mètres avec une précision semblable a regardé des cieux. Sur cette courte distance, je serait capable de détecté une aiguille sur le sol aisément. ''

Amélia pris une pause l'instant d'un moment pour boire une gorgé de ce que lui avait donné Hel. La chevalier avait peut-être un grande capacité d'apprentissage, mais en ce qui concernait les explications détailler, elle avait toujours eu de la difficulté a les mettre en mots. Parfois, elle sortait quelque chose qui pouvait être mal interprété alors qu'elle avait des intentions sincères. Enfin, en ce qui concernait ses pouvoirs, ne pas connaître l'étendu des maîtrises lui donnait l'incapacité de lui donné un guide pour lui facilité la compréhension. Elle tentait néanmoins d'expliqué du mieux qu'elle pouvait. Après sa gorgé, la demoiselle déposa la tasse sur ses cuisses, les mains toujours collés dessus, avant de reprendre son explications.

''Mon pouvoir de télékinésie est celui que je maîtrise le mieux. J'utilise l'élément du vent pour en augmenter le potentiel. Je suis capable de pouvoir soulevé plusieurs fois mon poids et je suis capable de manipulé des objets aussi fin que des liquides ou de la poussières comme si je prenait chaque particule avec mes doigts. Je n'arrive cependant pas a le manipulé avec une vitesse suffisante pour l'utilisé comme un arme directement, mais avec de la pratique, je suis sur d'y arriver. En ce qui concerne mon pouvoir d’œil des arcanes... C'est un peu plus compliqué...''

La midjin au sang divin s'arrêta un moment. Son expression réfléchi démontrait qu'elle cherchait les bons mots pour s'expliqué. Après tout, ce n'était pas un pouvoir qu'elle pouvait vraiment montré. Les gens, durant la mission dans le désert, avait remarqué que la chevalier utilisait de nombreux pouvoir qu'elle n'avait jamais démontré de talent a utilisé avant. La grande arsenal qu'elle avait démontré ce jour la en avait impressionner plus qu'un. Il lui avait donc été impossible de caché cette capacité pour ne pas qu'on pense qu'elle était une sorcière qui avait évolué jusqu’à possédé connaissance et puissance d'un entité céleste. Cependant, elle avait simplement grossièrement expliquer la raison de ces nouveaux pouvoir acquis lors de son rapport. Surement que celui-ci était passé dans les mains du sorcier qui s'intéressait a cette capacité hors du commun.

'' Ce n'est pas un pouvoir que je peu vraiment démontrer visuellement. Et puisque je n'en comprend pas toute les facettes, il m'est difficile de le mettre en mots. On peut dire en résumé que c'est une amélioration drastique de la capacité a ressentir la magie. Pour l'instant, sa ne marche seulement que sur la magie qui est activé et que je peut ressentir facilement. Un exemple simple serait tout sortilège offensif comme la maîtrise élémentaires ou les sphères d'énergies. Les bouclier de protection, la guérison et en bref, tout ce qui est visuellement accessible. Je peut aussi ressentir les pouvoirs comme l'illusion ou le contrôle mental si je suis conscient de son existence. Tout ce qui est enchantement peut être aussi perçu. Je dirait en règle général que je ne suis pas capable de ressentir la magie provenant du domaine des immortels et des dieux. Ah aussi, ressentir est un terme grossièrement compliqué. En fait, je ressent l'énergie avec une tel vivacité que mon cerveau me donne l'impression de pouvoir le voir. Comme s'il s'agissait d'une formule très compliqué ou d'un liquide ou diverse élément son visible ou mélangé. De ce que je peut lire,si on peut utilisé ce terme, je suis capable de prendre des éléments de cette équation et les rajoutés a ma propre équations. Plus précisément, je combine ce que je comprend de l'énergie que je ressent pour la combiner a la mienne et ainsi copier le pouvoir que je peut lire. Il m'est impossible de pouvoir apprendre et maîtrisé plus d'un pouvoir. C'est comme si a chaque fois que je crée une équation, ou un mélange d'énergie, le reste s’efface comme si j'avais tout oublié. En gros, je peut donc apprendre n'importe quel pouvoir que je peut voir ou ressentir. Mais puisqu'il s'agit de ma propre interprétation et que je n'ai pas l'expérience pour l'utilisé, il m'est difficile, voir impossible, de reconstitué le pouvoir dans toute son entièreté. Donc, cela va aussi avec la propre capacité a incantateur du sort de comprendre sa propre magie.''

Toute d'une traite... La chevalier eu d’ailleurs du reprendre une grande inspiration après ce monologue. Elle n'avais aucune idée jusqu’à quel point elle avait été précise dans son explication. Mais la midjin avait confiance que Hel en avait appris au moins les bases. Après tout, il n'était pas chef des sorcier pour rien non. Bien sur, si celui-ci voulais une démonstration visuel, elle pouvait simplement amené un miroir et il comprendrait bien vite ou elle voulait en venir. C'était définitivement quelque chose qui était plus compliqué que ça.

Le sorcier lui apporta alors une théorie qu'elle avait déjà pensée par elle même. Quoiqu'elle voyais un peu les choses différemment. La théorie fut suivi aussi d'une panoplie de question qu'elle pouvait ce posé a ce sujet. Il termina la première partie de sa théorie en lui disant que la question a ses réponses lui serait mieux expliqué par un entité céleste. A cette remarque Amélia eu un petit sourire timide et incertain. Certe, les immortels et les dieux étaient d'une grande source de connaissances et d'évolution. Pour avoir été entraîné elle même par son père lorsqu'elle était enfant. Elle trouvait simplement dommage que ses enseignements n'ait été que de survis et pour former une partie de son caractère et non sur la magie. Elle se demandait aujourd'hui, est-ce qu'il accepterais de lui ouvrir un peu plus les portes de la connaissance? Après tout les entités célestes étaient plutôt rare dans ce monde. En croisée un était un expérience unique que peu de gens pouvaient se vanter d'avoir eu... Et ironiquement elle avait quand même rencontré quatre dieux dans sa toute petite et insignifiante existence. La théorie de Hel était un... sujet de conversation fort intéressant devait-elle avouer. De son côté, Amélia croyait aussi que l'énergie était fortement reliés a l'existence. Sans toute de fois considérer tout comme tel. C'était un peu plus comme si elle considérait le monde comme un corps, ou le sang se trouvait a être l'énergie, la chair étant la terre et les matières non vivants alors que les organes étant la vie. Mais d'un côté, mettre toute en énergie pouvait expliquer aussi la capacité a la magie de pouvoir affecter d'une manière ou d'un autre tout ce qui existait. Un autre détail attira aussi son attention. Son pouvoir ressemblait a de la divination? Ah, comme il disait c'était un exemple grossièrement utilisé. Non, ce pouvoir ne représentait aucunement la divination. Il n'avais aucun lien avec le futur ou l'inconnu.


''Oui, lors de la mission dans le désert, au première salve magique des sorciers et des mages, l'information était trop nombreux que j'ai littéralement perdu ma concentration pendant un moment. Bien que je m'y suis fait rapidement, recommencer cette expérience ne me tente pas vraiment. Améliorer ma capacité a développer mes sens et ma capacité a filtrer l'information était déjà dans mes projets d'apprentissage. J'adopterai l'exercice que vous me proposer dans les plus brefs délai, puisque je n'avais pas vraiment une bonne idée sur comment pallié ce problème. Sinon...''

Commença-t'elle avant de s'arrêté un instant le temps de boire un autre gorgé.

''Ce que vous avancé sur le fait que le monde ne soit qu'énergie est une théorie intéressante. Je voyais plus le monde comme un espèce d'organisme géant. Ou l'énergie serait un peu le sang de ce corps, parcourant une dimension qui nous est inconnu mais qui est étroitement lié a la nôtre, nous permettant de la manipuler et ainsi d'affecter nôtre monde. Bien sur, crée quelque chose n'est pas possible pour un mortel. Mais ils nous est possible de changer... transformer les choses. Que ce soit avec la magie, ou même avec les éléments que les dieux même nous ont donnés. Sur ce point, je suis entièrement d'accord avec vous. ''

Bien sur, Amélia avait parlé de théorie, puisque ce n'était pas encore prouvé. Bien sur, Hel avait peut-être eu un apprentissage différent du sien. Elle ne pouvait jugé de ces connaissances et jusqu’à quel point il y croyait. Tant qu'a elle, elle était ouverte d'esprit. Mais de la a accepter sa parole sans justification. Elle avait beau être parfois naïve, mais pas a ce point. Cependant, sur ce sujet précis, elle était intrigué de savoir si il allait simplement tenté de lui imposé sa vision des choses, ou s'il avait quelque chose en tête pour lui donner une preuve plus tangible.

''En ce qui concerne l'énergie. De le façon dont je le vois, c'est plus complexe qu'une panoplie de couleur. L'énergie est fluctuante, diffère en vitesse, densité, intensité, couleurs même. Les mélanges complique encore plus la possibilités d'en identifier les composantes. D’où le fait que les sortilèges plus puissant sont plus difficile a reproduire et a comprendre.''

La petite chevalière ce tut enfin, prenant une autre gorgé tout en se perdant dans ses pensées. Elle analysait les informations que venait de lui donner Hel, prenait les informations qu'elle jugeait adéquate, essayait de tournées les sens de ces phrases pour trouver une autre façon de voir les choses. C'était presque la première fois qu'elle parlait de magie avec quelqu'un. Lorsqu'elle était élève, elle avait eu trop de chose a rattrapé dans ses connaissances pour pouvoir s'y attardé. Son maître, lorsqu'elle avait été écuyer, l'avait beaucoup plus aider sur les connaissances sociales que sur tout le reste. Depuis qu'elle était chevalier, elle s'était surtout instruites seul ou simplement en écoutant les autres. Sur ce sujet précis, jamais n'avait elle cherché a obtenir l'opinion d’autrui. Et bien sur, Xerkh, n'était définitivement pas la personne avec qui il pouvait vraiment parlé de ce domaine. Amélia était donc plutôt heureuse de pouvoir parlé d'un sujet qui l'intéressait vraiment, avec une personne qui vivait dans ce domaines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hel
Sorcier - Chef
avatar
Nombre de messages : 70
Rôle : Chef de l'Ordre des Sorciers
Date d'inscription : 08/04/2015

Plus sur le personnage
Âge: 31-35 ans (G18)
Rôle: Chef de l'Ordre des Sorciers
MessageSujet: Re: Humble requête [Pv-Hel] Lun 28 Nov 2016, 19:22

Plus les réponses sont précises et plus cela démontre un fort désir d’apprentissage. Amélia eut tôt fait de le satisfaire dans ses réponses. Elles étaient détaillés et précise. Il put la laissé aller sans besoin de l’interrompre pour lui poser des questions afin de voir plus en profondeurs certains détails. Il l’écoutait attentivement sans prendre de note, hochant à quelques moments la tête. Les pouvoirs de bases étaient bons et avaient presque tous une maîtrise satisfaisante. Beaucoup sous estimais les vagues d’apaisements et il était le premier à le faire. Quant à la télépathie, cela était souvent problématique lors de missions. Plusieurs membres des Élites n’étaient pas à un niveau assez élevé pour bénéficier d’une certaine tranquillité d’esprit quant aux échanges à distances. Ils devaient vraiment trouver des Sorciers plus puissants psychiquement et ceux déjà présent, de les poussé à s’exercé en mission, ne serait-ce que d’y participer lorsque l’occasion ce présentais s’ils n’étaient pas déjà occupé ailleurs, chose difficile en soit. Certains étaient parfois fainéants, mais le plus gros problème restait le manque d’effectif. Ce n’était pas seulement dans l’Ordre de la Sorcellerie.

La façon qu’avait celle-ci de combiné deux pouvoirs, soit la télékinésie et le vent était bien pensé. Il en vint à ce demandé un court moment quel serait le résultat à son maximum? Il eut un peu sa réponse, mais une démonstration lui aurait plus. Le vent avait toujours suscité son intérêt et les combinaisons de pouvoirs aussi, alors. Il considérait ce pouvoir plus doux que le sien, qui  était généralement plutôt explosif et qui affectait à grande échelle. Le plus petit rayons qu’il pouvait affecter était de la grandeur de la Forteresse, environs. Il ne pouvait crée le vent seul, mais il savait s’en servir lorsqu’il était là.

Elle poursuivit ensuite en décrivant le pouvoir qui l’intéressait d’avantage. L’œil des Arcanes. Il avait bien hâte d’avoir enfin les précisions de vive voix venant de la principale intéressée. Surtout suite à toutes ses recherches sur le sujet ainsi qu’à quelques théories. Bien entendu, les explications étaient agréables à entendre, cependant, d’autres questions hébergeaient dans son esprit à mesure qu’elle parlait. Il fronça même à un moment les sourcils, concentré. Visualisant les informations pour mieux les retranscrire. Une fois chose faite, il appuya sa tête contre son menton non sans préalablement s’être adossé contre le dossier de son siège. Il songeait au fait qu’elle avait exprimé vouloir approfondir particulièrement sa capacité à développer ses sens ainsi que celle de filtrer l’information. D’un autre côté, le contraire l’aurait étonné. Après tout, elle était ici pour plusieurs raisons pertinente et plus elle parlait, plus Hel se disait qu’il n’y avait pas réellement de Sorcier en sa connaissance qui pourrait la secondé dans cet apprentissage.

Il se contenta d’hocher une fois la tête lorsque celle-ci lui donna sa vision des choses concernant l’énergie. Les mots étaient différents, mais la théorie restait la même. Il pourrait bien garder cet exemple en mémoire. Parfois certains comprenaient mieux les choses d’une façon et alors plusieurs différentes façons d'expliquer dans son inventaire pouvaient être pertinente. Quant aux précisions concernant tout ceci, il se contenta de laissé échapper un bref sourire en coin, échappant même un bref rire.

-En effet. Les choses ne se résument pas qu’à cela. La majorité des enseignements reste de base. Il y a déjà les particularités de tous et chacun qu’il faut savoir bien prendre en compte concernant les enseignements, les évolutions possibles et logiques. Pour la suite, cela reste bien souvent un cheminement plus personnel. Hélas. Certains se contentent de peu, d’autres non. Il y a peu d’être magique qui s’attardent réellement à la composition de chaque pouvoir. Évidemment, si tout le monde aurait votre pouvoir des Arcanes ou un pouvoir similaire, sans doutes, j’ose espérer, seraient-ils plus enclins à approfondir leur savoir en la matière. Vous avez une vision que beaucoup n’ont pas. C’est une chance à ne pas mettre de côté et je suis bien heureux de vous voir ici aussi encline à partager votre vision afin de m’aider à mieux cerner vos besoins.

Si elle n’avait pas remarqué, il lui avait en quelque sorte lancé un compliment. Hel appréciait voir des êtres s’intéresser profondément en la matière et non seulement en surface et s’en contenté. Personne n’étais obligé de le faire et sincèrement, il se demandait bien pourquoi. Si ce n’était que de lui, il exigerait un rapport de tous les Sorciers, au moins après chaque génération, leur demandant les avances ou les particularités de l’évolution de leurs pouvoirs, voir même de leurs connaissances sur plusieurs points en particulier. Après tout, il en découvrait presque à tous les jours et ce, uniquement dans son Ordre. Cela faciliterait la mise en place d’équipes pour les missions, ainsi que la sélection de certains membres pour certaines tâches précise. La procédure semblait bien longue, sans doute que la majorité n’apprécierais pas de devoir travailler d’avantage, mais cela aurait au moins le mérite de rendre le tout plus efficace. Au lieu de devoir revoir et faire les mises à jour lui-même, au fur et à mesure en recevant les rapports. Cela ne demanderait que bien peu de temps et d’effort, versus ce qu’il devait faire lui-même pour avoir ce qu’il désirait.

-Lorsque vous parler de la capacité de l’incantateur de comprendre sa propre magie jouant sur votre propre capacité à la décodé si l’on peut dire ainsi, voulez-vous dire que si vous chercher à comprendre une magie que vous ne connaissez pas et que la personne ne la connais pas non plus, vous êtes, grossièrement, dans le néant quant à sa reconstitution? Cela me semble étrange, advenant que la magie étant une forme d’énergie et que vous avez la possibilité d’en apercevoir certaines facettes vous permettant de la recrée, la compréhension de l’incantateur à qui vous la prenez ne me semble pas pertinente pour vous, puisque vous y avez tout de même accès. Encore une fois j’en viens à penser que la seule chose qui vous bloque réellement est la compréhension totale de votre pouvoir lui-même. Ensuite, doit sans aucun doute venir la capacité à le contrôler. Il y a bien de pouvoir recrée quelque chose, mais si vous ne pouvez le contrôler, ni contrôler la prise d’énergie pour recrée, j’imagine que cela pourrait éventuellement se retourner contre vous. La quantité d’énergie que cela vous demande est-elle proportionnelle à celle de la personne à qui vous prenez le dit pouvoir en général ou est-elle supérieur? J’imagine qu’elle reste, pour certaines magies plus poussée, plus grande. Il faudra aussi vous exercée sur votre capacité à amoindrir votre dépense d’énergie magique. Faire des exercices avec un pouvoir qui vous est connu n’est assurément pas la meilleure stratégie pour vous surpassé. Vous finirez rapidement coincé à un plafond énergique impossible à franchir. Si ce n’est pas déjà le cas.

Il prit aussitôt des notes. Le pouvoir d’Amélia semblait peut-être pratique concernant l’inconnu, mais sans doute que le danger d’utiliser celui-ci était proportionnel aux manques d’information. Un pouvoir pouvait bien se retourner contre l’incantateur si mal utilisé. Notamment et surtout, au niveau de la prise d’énergie vitale. Combien de fois c’était-il lui-même presque retrouvé comatique en utilisant l’un de ses pouvoirs à l’époque? Connaître sa limite était important et apprendre à la dépassé encore plus, mais comment pouvait-elle connaître la limite d’un pouvoir inconnu? L’information ne pouvait aucunement se rendre à elle. Elle ne pouvait alors que ce fié à sa propre connaissance, sa propre tolérance, mais les surprise n’étaient pas à retirer de l’équation et cela faisait une grande différence.

-Je crois que nous pourrions discuter encore bien longtemps sur le sujet. Cependant, avec les informations que vous m’avez évoquer, je doute trouver un Sorcier suffisamment disponible… Pour ne pas dire compétent et digne de confiance… -Afin de vous permettre d’évoluer ou de vous donner les outils nécessaires pour vous aider à le faire.

Il prit une pose. Il avisa ses notes et en écrit quelques-unes supplémentaires tout en apportant la tasse à sa bouche pour en prendre une gorgée. Il releva ensuite son regard ébène sur la Chevalier. Il était vrai que voir directement son évolution était quelque chose qui suscitait son intérêt et peut-être n’avait-il pas nécessairement envie de la laissé entrer des mains autre que les siennes. Après tout, peut-être vaudrait-il mieux qu’il se charge personnellement de la suivre et la secondé dans ce cheminement qui promettait d’être très intéressant. Cela lui permettrait de la garder à l’œil aussi. Il se demandait seulement s’il n’avait pas un problème avec le fait de délégué le travail aux autres. Cela lui ferait peut-être changement de devoir être le Mentor d’un élève. Après tout, Amélia était une adulte et sa connaissance ainsi que sa vision de la magie l’intéressait. Mise à part son espace du temps qui serait plus chargé, il ne pouvait qu’y voir des points positifs.

-C’est pourquoi je pourrais directement vous proposé mon aide et mon temps. Puisque je suis déjà généralement au courant des grandes lignes de votre évolution, non seulement concernant ce nouveau pouvoir, je crois qu’il serait plus approprié que je me charge de tout ceci par moi-même, si bien entendu, vous n’y voyez aucun inconvénient.

Il ne voyait pas vraiment pourquoi Amélia refuserait son offre à moins qu’elle ait un autre Sorcier en tête pour sa formation. Si tel était le cas, il espérait donc qu’elle le lui mentionne maintenant et lui fournisse bien entendu les raisons qui la menaient à penser cela. Raisons qu’il ne considérerait sans doute pas pertinente, puisqu’il connaissait son Ordre mieux qu’elle. Il n’aurait pas cru pouvoir prendre une décision aussi hâtive, mais en vue de ce qu’elle lui avait expliqué et de façon bien précise, plus ce qu’il avait lus lui-même dans les divers rapports et documents, la seule personne qui ne cessais de lui revenir en tête n’étais que lui-même, alors aussi bien réglé cela tout de suite et ainsi, pouvoir passé aux choses plus sérieuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélia
Chevalier
avatar
Nombre de messages : 434
Rôle : Chevalière impérial
Âge du personnage : 32 ans-37 ans (Génération 18)
Date d'inscription : 17/12/2013

Plus sur le personnage
Âge: 42 ans-47 ans (Génération 18)
Rôle: Chevalier
MessageSujet: Re: Humble requête [Pv-Hel] Ven 02 Déc 2016, 23:06

C'était la première fois de toute sa vie qu'elle s'expliquait autant sur le domaine de la magie. Les enseignants qu'elle avait eu avait déjà eu assez de trouble a lui apprendre la base des choses qu'elle avait a apprendre pour rattraper le retard qu'elle n'avais jamais vraiment eu le temps d'approfondir ses connaissances sur le sujet. David aussi l'avait beaucoup aider sur le domaine de l'information. Mais il lui avait aussi démontré de la pratique qui l'avait beaucoup aider pour se préparer au enseignement de son maître lorsqu'elle était écuyer. Tant qu'a Lou, la chevalier qui l'avait éduqué, encore une fois les discussions avaient été généralement tournée sur les domaines sociaux et urbains plus que sur les domaines militaires. Elle en avait appris certes beaucoup avec son maître. Mais le développement personnel qu'elle avait démontré jusqu’à ce moment la mettais déjà parmi les écuyer les plus prometteuse. La magie n'avait jamais été une matière dans lequel elle s'était vraiment sentie faible. Après tout, c'était son avantage principal pour pallier a ses faiblesses génétique. La chevalier aux cheveux immaculés avait laisser perlé plus d'une goutte de sang afin d'arriver au niveau ou elle était. Et pourtant, cela lui était insuffisant. Elle voulait en savoir plus et s'améliorer d'avantage. La demi midjin savait que malgré son temps d'horaire chargé qu'elle devait séparer entre la famille, son écuyer et ses devoirs de chevalier, il lui était difficile de trouver un temps pour s'améliorer d'avantage ou pour simplement prendre des vacances, selon ce qui lui était le plus important dans ces temps libres. Elle était heureuse aujourd'hui d'avoir pris le temps de venir discuter avec le sorcier.

Celui-ci attendit d'avoir eu les informations qu'il désirait avant de prendre la parole. Il lui dévoila la situation des gens en général dans l'empire. Amélia ne pouvait dire s'il avait raison. A ces yeux, tous et chacun essayait de se forcer le plus pour en apprendre. Le problème était plus que l'orgueil ou la fierté qu'il éprouvait leur rendait difficile le fait d'aller demander de l'aide afin de s'améliorer d'avantage. D'un côté, cela donnait peut-être l'impression qu'ils se satisfaisante de ce qu'ils savaient. Mais la chevalier doutait que ce soit le cas de tous. De toute façon, comme l'hybride ailés le disait, c'était aussi du cas par cas. Certaine personne n'arrivait tout simplement pas a comprendre les choses plus que ce qu'il savait. Alors que pour d'autre, c'était soit un manque de talent ou d'envie. Cela, sans compter non plus leurs responsabilités qui prenaient beaucoup de temps. La chevalier n'était pourtant pas un cas unique. Il était peut-être vrai par contre que la complexité du domaine de la magie n'était pas des plus intéressant pour tout le monde et que il y en avait beaucoup qui se contentait de peu. Suite a ses informations, la midjin au sang divin laissa un léger, mais triste sourir apparaître sur son visage avant de reprendre un air un peu plus contenté suite au fleur qu'il lui avait lancée. Il n'était pas le seul a être heureux de sa motivation. Elle même ne se serait jamais contenter d'aussi peu d'information et si elle avait démontrer au tout début plus de compétence pour les domaines qui la reliait a l'ordre, elle était tout de même convaincu d'avoir plus que le nécessaire pour faire partie de l'ordre des sorciers.

Hel lui demanda alors plus d'explication en ce qui concernait son pouvoir. Sa question était plutôt compliqué a répondre. Après tout, elle même n'avait pas entière connaissance sur les diverses facette de son pouvoir. La maître magicienne ne pouvait donc que répondre aux mieux de ces capacités. Cependant, mettre ce qu'elle souhaitait exprimer en mot qui ne serait pas trop confus était plus difficile qu'elle le pensait. Tout en prenant une autre gorgé de l'infusion que lui avait donner le chef de l'ordre des sorcier, la jeune fille ferma les yeux, tombant dans une intense réflexion. Elle pensait a son pouvoir et l'explication qu'elle lui donnerait, tout en continuant d'écouter celui-ci lui proposant un autre domaine a développé. Sur le sujet que le sorcier venait de parler, Amélia était déjà en train de tenter de développer ce point. Cependant, ce qui lui fit levé la tête et provoqua un regard autant curieux qu'incertain, fut ce qu'il avança au sujet de tenter de développer un pouvoir déjà connu. C'était plutôt difficile a croire venant d'un sorcier en chef de déclarer qu'un pouvoir pouvait être limité. Quoique d'un autre côté, elle comprenait ou il voulait en venir. N'avait-elle pas développé déjà son pouvoir de lévitation a un point ou il lui était impossible d'avancé? En théorie oui, mais la midjin ne doutait pas une seconde que ce qui la limitait pouvait être dépasser.


''Je ne suis pas entièrement d'accord avec vous sur le dernier point. Personnellement, j'ai développé beaucoup de mon efficacité d'énergie en développant mon pouvoir de lévitation, qui est d'après ce que j'en sait, supérieur a la moyenne. Je crois au contraire qu'en approfondissant les connaissances des pouvoirs maîtrisé, qu'on développe naturellement des façons d'économiser sur son utilisations. Néanmoins, il est vrai qu'après un certain dégrée de maîtrise il m'est impossible de développé d'avantage. Mais je suis certaine qu'en brisant encore les limites, ma façon de procéder avec la magie s'en retrouvera améliorer.''

C'était bel et bien ce qu'elle pensait. Il y avait par contre un détail sur lequel elle ne pouvait nier les faits.

''Remarque, a bien y repenser... J'admet que développer ses capacités sur un pouvoir déjà maîtrisé rend les choses plus difficile et longue. Je pourrait comparé ça un peu a des niveaux d'enseignements multiple pour les différents pouvoirs. La connaissance d'un pouvoir particulier développerait certaines particularité sur ma maîtrise général. En avançant dans les niveaux de difficulté, il est plus difficile d'assimilé et de comprendre l'information. Donc me tourner sur un pouvoir moins connu pourrait m'aider a augmenter mon niveau général plus vite vu la facilité a développé ce pouvoir. Est-ce la que vous vouliez en venir? Ou vous pensiez plus a des méthodes plus spécifique? Dans tout les cas...''

Avança la chevalier avant de s'arrêté pour prendre un autre gorgé rapide. Il fallait bien qu'elle réponde a la toute première question qu'il lui avait posé.

''... ce qui concerne mon pouvoir d'Arcane. Je pourrait vous dire en règle général que les connaissances de l'incanteur sur le pouvoir y est primordial. Chaque sortilège lancée par chaque individu possède des variations même s'il s'agit d'un même pouvoir. Alors si un pouvoir n'ait pas bien maîtrisé ou compris par une personne, je me retrouverais a assimilé les mêmes connaissances que la dite personne sur le sujet. Enfin, je dit assimilé les mêmes connaissances. Mais ma propre compréhension de ses connaissances appris pratiquement instantanément me rend généralement incapable de reproduire le pouvoir au même niveau que l'incanteur. Et bien sur, vu que je n'ai pas assez de connaissances dans le domaines de la magie, tenté de recrée le pouvoir avec mes propres connaissances ne marcheraient simplement pas pour la seul raison que je n'ai pas accès a l'information nécessaire pour manipulé l'énergie requis. Après tout, si j'aurais déjà les capacités de crée un pouvoir a partir de rien, je serait probablement déjà reconnu comme une légende. En ce qui concerne l'énergie requis. Généralement la situation s'applique aussi que lorsque je parle de connaissance. Plus précisément, il n'y a pas que le niveau d'énergie qui me soit plus difficile a gardé lorsque j'utilise un pouvoir nouvellement appris. Les effets secondaires s'en trouve augmenté aussi. En résumer, c'est comme un peu si on me balançait un livre pour apprendre un pouvoir sans rien m'expliquer. Je dépend directement de l'information écrite et de ma propre compréhension du sujet. Combiné aussi avec un manque de pratique qui me rende les choses plus difficiles. Je crois, que pour pallier a ce problème, en apprendre plus sur toute les facettes de la magie m'aiderais grandement a ma capacité de compréhension et d'utilisation.''

Amélia pris une autre pause, un tantinet plus long cette fois-ci. Reprenant son souffle suite au monologue explicatif qu'elle lui avait donné la guerrière-sorcière. Elle avait noté aussi les différents point qu'il lui conseillait de développer. Cependant, elle n'avais pas encore d'idée sur comment appliqué ses exercices. Il faudra qu'elle lui demande plus de spécification sur le sujet. Du coup, il y avait un détail plutôt important qu'elle avait oublié de lui mentionner sur son pouvoirs.

''Ah! J'ai failli oublié. Un détail plutôt important de ce pouvoir et quelque chose de plutôt étrange aussi. Je peu apprendre approximativement n'importe quel pouvoir tant qu'il m'est possible de le ressentir. Cependant, je ne sais pas pourquoi, mais il m'est impossible d'en gardé en mémoire plus que uns. Même si il me semble que je puisse gardé le dernier pouvoir appris indéfiniment. Ce qui fait d'un autre côté, je suppose puisque je n'ai jamais mis cette théorie a l'essaie encore, que si je développe un pouvoir nouvellement appris, il me serait possible de mieux l'utiliser. Cependant, je peut quand même continuer de ressentir et comprendre les autres magies. Mais aussitôt que je tente d'assimiler l'information pour m'en rappeler, je perd en mémoire tout ce qui concernait le dernier pouvoir appris. Et cela n'affecte justement que le pouvoir que je peu apprendre. En ce qui concerne ce détail honnêtement, je n'ai aucune théorie plausible qui permettrais d'expliquer la situations. ''

C'était en effet une particularité de son pouvoir qu'elle avait toujours eu du mal a comprendre. Cela affectait une partie de sa mémoire. Peut-être est-ce que le pouvoir en soi créait une sorte de compartiment dans la mémoire qui était réservé a ces informations qu'elle recevait qu'elle n'arrivait pas complètement a tout comprendre et que l'échange d'énergie et d'information qu'elle pouvait y accumulé était limité. Logiquement, c'était la théorie la plus plausible qu'elle avait sur ce sujet. Les informations qu'elle avait échangé avec le chef l'avait éclairé sur certains point. Mais cela avait apporté aussi beaucoup de questionnement sur d'autre point qui l'intéressait. La chevalier était encore une fois perdu dans ses réflexions jusqu’à ce que le sorcier la sorte de sa torpeur en lui annonçant la décevant annonce. La chevalier avait vite rapporté son attention aussitôt les premières syllabes échappés. Mais son regard, c'était vite changé en air déçu suite a la nouvelle. Néanmoins, cette réaction ne se fit que brève vu qu'elle semblait déjà retombé dans ses pensées. Si la voie des sorciers lui était impossible, elle pouvait alors peut-être tenter sa chance avec le domaine céleste comme lui avait proposer le sorcier en chef. Le problème était qu'a part son père, qui répondait pratiquement jamais de façon officiel, elle ne connaissait personne a qui elle pourrait demandé cette énorme faveur. Son autre choix logique était soit de quitter l'ordre afin de devenir une sorcière a part entière, ce qu'elle ne souhaitait pas. Ou encore... continuer d'écouté le sorcier qui venait de lui proposé de l'aider dans son développement.

''J'en serait honorée sir.''

Lui répondit-elle d'un sourire soulagée. Bien sur qu'elle n'y voyait aucun inconvénient... Du moins pas pour le moment. Ce ne serait qu'en essayant d'organisé leur horaires qu'elle y viendrait peut-être a regretté son choix. Dans tout les cas, elle accepterais bien volontiers le moindre aide qu'elle pourrait recevoir. La jeune femme semblait même euphorique a cette nouvelle. C'était comme un enfant qui venait d'avoir une bonne nouvelle. A la différence qu'elle avait quand même la dignité de ne pas bouger de nervosité et d'excitation sur sa chaise comme le ferait un enfant. Mais son regard était suffisant pour faire savoir au sorcier qu'elle était impatiente de la suite. Quoique vu l'heure tardive. Il serait peut-être préférable de remettre la suite a un autre journée. Après tout, cela ne la surprendrait même pas d'arrivée a la maison avec une Aëva affamé et un Xerkh prêt de la crise de nerfs puisqu'il serait incapable, le cas échéant, de la faire cesser de demandé ce qu'elle avait besoin. Mais quand même, elle était intrigué de savoir ce qu'il allait lui proposé pour le moment. Des exercices personnels a faire? Une tentative d'organisation de leur horaire? D'essayer des trucs avec elle pour pouvoir observer ses connaissances plutôt que simplement les entendre de sa bouche? Tant de chose qu'elle pouvait faire pour s'améliorer, elle n'attendait que de se faire guider afin de continuer sur la route de l'évolution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Humble requête [Pv-Hel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Irianeth :: Pikay :: La forteresse noire :: Quartier des Sorciers-