___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Un brin de soleil - Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Izïa
Animateur - Opale
Animateur - Opale
avatar
Nombre de messages : 90
Rôle : Reine d'Opale
Date d'inscription : 10/09/2013

Plus sur le personnage
Âge: 28 - 33 ans
Rôle: Reine d'Opale
MessageSujet: Un brin de soleil - Libre Jeu 04 Aoû 2016, 16:28



4ième mois de l'an 1258


On m’avait préparé pour devenir Reine. Mais pas ainsi. Je veux dire, on m’a appris à être une femme exemplaire pour mon marie. Soutenir le roi dans tout. Jamais, on ne m’avait appris à devenir une Reine régnante. C’était la première fois aussi qu’il avait une reine sans roi à Opale. Ça avait fait pas mal de bruit. Bien des paysans n’étaient pas heureux de cela. Sauf qu’il avait beaucoup de paysannes dont c’était le contraire. Il avait beaucoup de rumeur concernant les jeunes femmes. De plus en plus, elles tentaient de prendre leur place dans leur famille. Alors qu’on sait tous qu’à Opale, c’Était l’homme qui régnait. Aucune femme n’est élevée pour être la chef de la famille. Elle est l’épouse parfaite. Celle qui tient la maison en ordre, celle qui fait le repas, celle qui s’assure que son homme ne manque de rien. Elle fait honneur à la maison, sans toutefois en prendre toute la place. C’était ainsi que chaque femme d’Opale était élevée. Même dans la royauté. Alors, je vous laisse imaginer le choc que j’avais à être dans les réunions par-dessus la tête.

Je prenais de plus en plus ma place en tant que Reine d’Opale. Cela faisait maintenant quelques années que j’avais ce rôle. On me laissait prendre quelques décisions, mais ce n’était pas facile pour tout le monde d’accepter ce fait. Heureusement, on semblait me prendre plus au sérieux depuis que j’avais donné un fils à la famille royale. Le vrai héritier du trône. À croire que j’avais déshonoré ma famille en donnant une fille avant. Livia était tout de même l’héritier de Perle. Si celui-ci redevenait un royaume d’Enkidiev avec le temps. Bref, la guerre pour les droits des femmes étaient loin d’être gagnée. Je n’étais même pas certaine que cela passera un jour. La vieille mentalité des Opaliens n’étaient pas facile à changer. Et il fallait des femmes très fortes de caractère pour faire changer le tout. La plus part de ce genre, faisait juste tout pour quitter le royaume et aller vivre ailleurs. Et c’était à les comprendre.   Je n’étais pas la même femme lorsque j’allais à Émeraude que lorsque j’étais dans mon royaume. Certes, je faisais tout de même attention afin que ne tente pas de placer Louka Roi d’Opale beaucoup trop tôt pour son âge. Je voulais au moins qu’il soit Adulte avant.

Je venais de terminer une réunion portant sur les finances du royaume. Cela avait été long et ardu. J’étais heureuse de pouvoir sortir de cette salle sans fenêtre et trop sombre à mon goût. Marcha à présent dans le couloir avec mes livres à la main, je décidai de faire un détour afin de prendre quelques minutes d’air à l’extérieur dans les jardins. À peine sortie dehors, je me plaquai contre un mur et laissa sortir un soupir de soulagement en sentant le soleil réchauffer mon visage. Un sourire apparu instantanément. Quel soulagement de pouvoir se reposer quelques minutes ainsi. Ce soir, j’avais le repas à prendre dans la grande salle avec quelques invités de marque.  Afin de garder la noblesse à nos côtés depuis la petite rébellion, nous faisions des repas ainsi afin d’entretenir les liens. C’était des soirées parfois comiques, parfois ennuyantes et parfois intéressantes. Cela dépendait bien entendu avec qui nous étions assis et qui décidait de prendre le dessert avec nous. Car rendu à ce moment du repas, les hommes partaient souvent dans leur salle pour fumer un cigare et discuter politique alors que les femmes prenaient le thé en parlant… Mariages, fréquentation, fantasmes. Bref tout cela. On apprenait beaucoup de chose lors de ces soirées.

Je me permis encore quelques minutes dehors à profiter des rayons du soleil. Écoutant l chant des oiseaux et le vent qui soufflait dans les feuilles. Sans oublier les «majestés» des gens qui passaient près de moi et qui scrapait un peu le décor de tout cela et qui me forçait à ouvrir les yeux afin de voir qui me parlait. Et par politesse aussi. On osa me demander si tout allait bien. Bien sûr que oui. Ça ne se voyait pas que je profitais simplement d’un simple moment de repos au soleil. Je ne pouvais être seule quelques minutes. J’avais toujours quelqu’un qui venait me déranger pour me demander si j’avais besoin de quelque chose. Parfois, j’avais juste envie de leur crier que c’était la solitude que je voulais. Enfin…


NB: Première personne à répondre, c'est avec elle que je vais continuer le rp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parandar
◊ PNJ
◊ PNJ
avatar
Nombre de messages : 1905
Rôle : Représentation physique du STAFF
Date d'inscription : 01/10/2012

Plus sur le personnage
Âge: Naissance du monde
Rôle: Dieu Suprême
MessageSujet: Re: Un brin de soleil - Libre Sam 09 Sep 2017, 21:15

Bonjour !

Le RP est-il toujours d'actualité ? Sans réponse, il sera déplacé le 18 septembre dans les Archives.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Un brin de soleil - Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Enkidiev :: Opale-