___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Une soirée entre amis (pv Nerek)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Joal
Apprenti
avatar
Nombre de messages : 37
Rôle : Élève de la tour
Âge du personnage : 15 - 19 ans (G18)
Date d'inscription : 07/12/2015

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: Une soirée entre amis (pv Nerek) Mer 27 Juil 2016, 23:04

C’était aujourd’hui! Aujourd’hui que Nerek allait venir dormir à la maison, mon père l’avait enfin confirmé après en avoir parlé avec ma maman Ashlynn. J’étais tellement content et j’avais toute la misère du monde à contenir ma joie. Tout comme la fois où j’étais allé rendre visite à mon cousin Ajay, j’étais déjà prêt à me rendre au château bien avant mon père et je me retenais pour ne pas partir sans lui. Il avait été convenu qu’on irait nous-mêmes chercher Nerek en début d’après-midi. Mais au rythme où allait mon père, j’avais l’impression qu’il ne serait pas prêt avant le lendemain soir. Puis enfin, nous partions!

À peine une heure plus tard, on se retrouvait déjà dans la cour d’Émeraude. Je dis à peine, mais en fait j’avais l’impression que mon père faisait exprès pour aller super méga lentement! Sérieux! Même une souris aurait pu aller plus vite. Okay j’exagère peut-être… Une tortue!

Je n’avais eut aucune difficulté à repérer mon meilleur ami au monde, surtout grâce à la magnifique lueur qui l’entourait. Avant qu’il ait pu réagir, saluer mon père, ou faire quelconque autre chose, je m’étais jeté littéralement dessus pour le serrer dans mes bras dans un câlin rapide signifiant que j’étais content de le revoir et qu’il ait accepté de venir dormir chez moi.

«Je suis trop content! Tu vas voir, on va bien s’amuser! J’ai plein d’idée de jeu!»

Le trajet du retour avait été étrangement plus rapide que celui de l’allé. Moi et Nerek n’avions cessé de bavarder de tout et n’importe quoi, sauf du lien qui nous unissait. Je ne savais pas comment réagirait mon père et je ne savais pas s’il nous écoutait. Prenant la main de mon âme sœur, je l’entrainais aussitôt dans la maison, laissant mon père momentanément seul à l’extérieur. Je lui faisait faire le tour de chaque pièce rapidement puis nous étions arrivé à ma chambre ou j’allais m’asseoir sur mon lit, invitant Nene à en faire de même.

Je lui chuchotais à l’oreille: «la chambre du fond, c’est la chambre d’amis. Mais tu pourrais venir dans la mienne sans que mes parents sachent, comme ça on pourrait s’amuser toute la nuit!»

Puis j'avais fait mine de m’étirer en observant les jouets qui traînait au sol.

«Bon, on peut jouer aux figurines version magique, sinon, à cache-cache, à la princesse et le chevalier, même que mon père pourrait être un méchant d’Irianeth! Ou un espion! Il y a une rivière près d’ici, on pourra même aller se baigner! Je peux aussi faire un défilé de mode version princesse, mais je crois pas que cela t’intéresse. Quoique tu pourrais en essayer une, juste pour s’amuser.»

Puis voyant le regard incertain de mon ami, je m'étais mis à rire.

«Je rigole, t’inquiète! Alors on fait quoi?»


Dernière édition par Joal le Jeu 10 Nov 2016, 23:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nerek
Élève
avatar
Nombre de messages : 36
Rôle : Élève d'Émeraude
Âge du personnage : 7 à 12 ans G17
Date d'inscription : 08/01/2016

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: Re: Une soirée entre amis (pv Nerek) Jeu 28 Juil 2016, 18:05

Enfin libre ! J'allais pouvoir trainer dehors et m'entraîner physiquement de mon côté. J'attendais toujours de savoir quel jour j'irais dormir chez Joal, cette idée me réjouissait et me stressait à la fois ... ça fait tellement longtemps que je n'avais pas dormi ailleurs qu'au dortoir que je me demande si j'arriverais à dormir chez lui. Bref on verra le moment venu comme on dit. Je me mis à marcher vers le coin isolé où je vais habituellement pour m'entraîner. Une fois sur place, je me mis à faire léviter une pierre puis la faire se déplacer histoire de travailler ma précision la pierre se mit à tourner autour de moi dans un mouvement grossier ... Je suis toujours aussi nul en lévitation moi. Bon laissons tomber la lévitation pour aujourd'hui, c'est alors que je vis des bouts de bois sec, parfait pour essayer d'y mettre le feu ! évidemment je devais faire attention à ne pas brûler autres choses sinon je me ferais gronder. Je pris alors les bâtons pour les planter dans le sable pour être sûr que rien ne brule, après avoir pris une distance de sécurité je me mis à me concentrer pour jeter des gerbes de feux depuis mes paumes au moment où le feu allait jaillir de mes paumes quelque chose, ou plutôt quelqu'un me déconcentra en ce jetant sur moi. Avant de faire partir le feu n'importe où je fermi les mains vite, ensuite je me retournas pour voir une tête blonde me coller le dos. Je reconnu de suite Joal il m'expliqua alors ce dont je me doutais, nous nous mimes en route pour ça maison accompagné de son papa. Nous avons beaucoup parler, de tous comme de rien sur tout le trajet. une fois arrivé, avant même d'avoir le temps de rentrer dans la maison que joal me tira par le bras a l'interieur pour me faire visiter la maison en vitesse. Une fois dans sa chambre et assis sur son lit, il me dit tous bas

" la chambre du fond, c'est la chambre d'amis. Mais tu pourrais venir dans la mienne sans que mes parents sachent, comme ça on pourrait s'amuser toute la nuit! "


Je ne savais pas quoi dire c'est vrai que ça serait bien mais, si on se fait avoir ces parents ne voudront plus me voir chez eux... Joal ce mit à fixer les jouer de sa chambre et ce mit à proposer plein de jeux et fini sur un défilé de mode en robe de princesse... L'idée de porter une robe me dégoutait, en voyant ma réaction il me dit qu'il s'agit d'une blague et que je choisissais ce que nous ferions

" heuuuu tout ce que tu veux SAUF par pitié pas les robes ! "
repondis-je sur le ton de la rigolade
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joal
Apprenti
avatar
Nombre de messages : 37
Rôle : Élève de la tour
Âge du personnage : 15 - 19 ans (G18)
Date d'inscription : 07/12/2015

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: Re: Une soirée entre amis (pv Nerek) Dim 09 Oct 2016, 23:21

J’étais tellement content que j’avais balancé tout un tas d’idée de jeu sans même laisser la parole à mon ami. Oups. Je m’étais un peu trop emporter, je devais me calmer. Respirer! J’avais même proposé de lui faire essayer mes robes. Mais quel cruche que j’étais! C’était évident qu’il ne voudrait jamais! Les robes c’était mon truc! Je ne pouvais m’empêcher de rigoler lorsqu’il me suppliait de ne pas lui faire enfiler de robe! Je le prenait alors par la main pour l’entraîner dans le jardin.

« Aller, viens sauver ta princesse préférée, m’écriais-je joyeusement. Tsé celle qui se met toujours en danger! Eh bien figure toi qu’elle a aperçu un monstre énorme pas très loin d’ici! Il ne faudrait pas que tout le royaume d’émeraude périsse sous les crocs de l’énorme dragon! »

J’entraînais Nerek dans la forêt ou se trouvais une petite grotte et lui expliquais que c’était la maison du dragon! Je resserrais l’emprise de mes doigts sur les siens, l’entrainant, vers la grotte, lui demandant de rester sur ses gardes. Une fois qu’on l’avais atteint, je regardais déjà à l’intérieur.

« T’as une idée de comment le faire sortir? Ou crois-tu qu’on peut le tuer dans sa maison? »

En bonne petite princesse, je m'étais cacher derrière mon preux chevalier, celui qui me défendrais contre la méchante bête! La proximité du petit ruisseau tout près résonnait dans la grotte et créait un écho, donnant l’impression qu’un monstre y sommeillait. Y aillant été souvent, je savais qu’il n’y avait pas vraiment de montres!

« Je ne vous laisserai pas y aller seul! C’est trop dangereux! Vous pourriez être blessé si le monstre se réveillait. Vous entendez son souffle? Il dort. Mais s’il se réveille, il pourrait tout faire rôtir sur son passage. »

Quoi qu’il pourrait aussi nous ensevelir vivant et au vu de la petite taille de la grotte, ce ne serait pas compliquer.

« Regarde! Voilà sa puissante queue recouverte d’écailles! »


Dernière édition par Joal le Ven 11 Nov 2016, 00:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nerek
Élève
avatar
Nombre de messages : 36
Rôle : Élève d'Émeraude
Âge du personnage : 7 à 12 ans G17
Date d'inscription : 08/01/2016

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: Re: Une soirée entre amis (pv Nerek) Lun 24 Oct 2016, 13:58



Une soirée entre amis


Pv Joal/Nerek

J'attendais de savoir a quoi Joal voulait jouer quand, il m'annonça que " ma princesse préférée " avait vu un monstre dans une grotte non loin de la maison et que mon devoir était de protéger le royaume et la princesse. Je me craqua alors bruyamment les phalanges. Joal fit un geste de dégoût à l'entente des bruits de craquement de mes os
" Quoi on fait toujours cela avant une bonne bagarre ! "

Joal soupira sans rien ajouter puis me prit par la main pour me ramener dans la forêt jusqu'à une petite grotte sombre qui semblait peu accueillante. Joal pointa l'intérieur en me disant qu'il s'agissait de l'antre de la bête que je devais combattre. En écoutant ses questions sur comment tuer la bête ou comment la faire sortir d'ici je pris la gourde que j'avais toujours sur moi, fit couler un filet d'eau pour le geler, formant une lance improvisée par la forme de la coulée.
" chassont-la dans sa tanière !"


Joal me fit comprendre qui viendrait avec moi pour ne pas me laisser seul. Soite qu'il vienne, quand d'un coup il me dit avoir vu la queue du dragon. Ni une ni deux je me mis a courir pour le rattraper

" Petit petit petit viens voir papa Nerek ! "


Joal me collait de près limite la tête sur mon épaule ce qui me fit légèrement rougir mais, dans la grotte on ne pouvait pas le voir

quand d'un coup Joal voulu passer devant pour une raison lui étant propre, sauf qu'il se prit les pieds dans sa robe et trébucha.


" Joal att..." essayais-je de dire mais, par reflex je sauta pour le rattraper et me tourner vers le bas pour prendre le sol à sa place. Une fois arrivé au sol, je sentis mon souffle se couper sur le coup du choc. Et la je remarqua que ma bouche était obstrué par quelque chose de mou, en ouvrant les yeux mon sang se glaça. J'etait en train d'embrasser Joal a cause de la chute. Mon visage devint écarlate de gène, mais je n'avais bizarrement aucune envie de bouger. mon regard croisa celui de Joal pendant une seconde nous nous regardions gênés puis il se leva. J'avais une légère douleur au dos, mais Joal allait bien c'est l'important non ? il me fit signe que oui et nous nous relevons. Vu l'heure qu'il devait être, nous décidions de rentrer à la maison. L’adrénaline passée, je sentis une douleur aiguë dans mon dos, je vérifia avec ma main la source de la douleur, j'avais un léger trou dans le dos, surement une stalagmite. pour ne pas inquiéter Joal je ne lui dis rien pour ne pas l'inquiéter.
" Joal ça va ?"

Code by Joy


Dernière édition par Nerek le Lun 24 Oct 2016, 15:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joal
Apprenti
avatar
Nombre de messages : 37
Rôle : Élève de la tour
Âge du personnage : 15 - 19 ans (G18)
Date d'inscription : 07/12/2015

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: Re: Une soirée entre amis (pv Nerek) Lun 24 Oct 2016, 14:38

Je demeurais derrière Nerek, après tout, c’était lui le chevalier. Moi j’étais seulement la princesse, je ne me battrais certainement pas contre un tel monstre. Je m’étais donc agrippé à sa tunique, comme s’il s’agissait d’un bouclier. Je connaissais la puissance de ce héros et je le savais capable d’affronter un tel monstre. Après tout, il en avait déjà affronté des biens plus gros et des biens plus féroces. Ce n’était certes pas un petit dragon de rien du tout qui allait l’effrayer, bien que celui-là puisse bien faire plusieurs mètres de long. Il n’avait surement pas d’ailes, sinon, comment tiendrait-il dans cette grotte?

Tout en me laissant emporter par mon imagination, je l’avais regardé former une lance de glace avec l’eau contenue dans sa gourde. Ce serait certainement pratique pour affronter la bête plutôt qu’à main nue. Moi aussi j’avais des pouvoirs. Peut-être qu’ils pourraient être utiles. J’allais sûrement m’en servir si besoin étais. Me rendant compte que j’allais sûrement gêner mon ami dans ses mouvements, je l’avais relâché, mais sans pour autant m’éloigner de lui. J’aimais bien cette distance entre nous.

À traquer le monstre imaginaire, nous n’avions pas vu le temps passer. Au bout d’un moment, j’avais décidé de dépasser Nerek. Je croyais avoir vu quelque chose d’intéressant dans la grotte. Était-ce un œuf de dragon? Malheureusement, je n’avais pas eut le loisir de le vérifier puisque je m'étais m’étendu de tout mon long sur le sol. En fait, c’est ce que j’avais cru qu’il allait m’arriver, mais Nerek avait eu le reflex de me rattraper et c’étais lui qui avais prit le choc à ma place. Moi, je m'étais seulement retrouvé à lui tomber dessus.

Mais pas seulement! En tombant, mes lèvres avaient atterris je ne sais comment sur les siennes. J'étais alors devenu tout rouge, tellement rouge que je m'étais demander s'il ne l'avais pas remarqué malgré la pénombre. Je m'étais décollé, mais n'osais plus trop bougé. Je n'avais pas fait exprès, c'était un accident, j'espérais qu'il ne m'en voulait pas. Apparemment, non. Devais-je m'excuser? Après tout, c'était de ma faute, non? Si je n'étais pas tombé, ce ne serait pas arriver.

C'était à ce moment que je m'étais rendu compte de l’heure tardive. On commençait à ne voir presque plus rien dans la grotte, il était temps de rentrer avant d’inquiéter mes parents pour rien. J’ai remercié Nerek pour son geste puis je me demandais s’il était correct. Le choc avait semblé être brutal, j’espérais qu’il n’était pas blessé. Mais même s’il l’était, j'étais certain qu’il ne me le dirait pas, ne voulant pas que je m’inquiète pour lui. C’était pour ça que j’hésitais à le lui demander. J’avais l’impression de déjà connaître la réponse. D’ailleurs, j'avais été surpris lorsque ce fut lui qui me demandait si j’allais bien.

«Oui, grâce à toi. Mais toi, tu vas bien? Ça du te faire mal quand tu à amortis ma chute.»

Ne pouvant m’empêcher d’être inquiet malgré tout, j'avais pris sa main et l’entraînait vers la maison où mon père nous attendait pour le repas du soir. Je me demandais ce qu’il nous avait préparé. Je regardais Nerek du coin de l'oeil. J’avais peur qu’il me cache une douleur quelconque. Je savais que je pouvais le soigner, mais s’il ne me disait rien, je ne pouvais rien faire. Bien vite, nous avions aperçu la maison illuminée.

Mon père nous attendait, les mains sur les hanches, assit sur les marches de l’entrée. Je me mordais déjà la lèvre inférieur. J’aurais peut-être dû lui dire télépathiquement que nous n’avions pas vu l’heure passer alors que nous étions en train de sauver le royaume. Visiblement soulagé de nous voir arriver, il avait soupirer avant d'entrer dans la maison, nous faisant signe de nous dépêcher.

«Tu vas voir, mon père est un excellent cuisinier.»

Mais une fois entré dans la demeure, je m’étais retourné vers Nerek. Maintenant qu’il faisait plus clair grâce à la lumière des chandelles, je voyais bien que j’avais raison de m’être dit qu’il était plus blessé que ce qu’il tentait de me faire croire. Pour ne pas alerter mon père, j’avais décidé de chuchoter.

«Ou as-tu mal? Je sais que tu ne veux pas que je m’inquiète, mais je m’inquiète encore plus quand tu ne dis rien…»


Dernière édition par Joal le Ven 11 Nov 2016, 00:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nerek
Élève
avatar
Nombre de messages : 36
Rôle : Élève d'Émeraude
Âge du personnage : 7 à 12 ans G17
Date d'inscription : 08/01/2016

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: Re: Une soirée entre amis (pv Nerek) Lun 31 Oct 2016, 12:08



Une soirée entre amis


Joal/Nerek


Joal me répondit quasiment instantanément qu'il allait parfaitement bien grâce à mon saut reflex pour le protéger, tant mieux parce que moi  je ne sais pas ce que j'ai dans le dos, mais ça me faisait super mal. Bref sa passera ça doit juste être une commotion due au choc. Joal me prit par la main et se mit à nous ramener en direction de sa maison ou son père nous attendait surement. durant ce mini " voyage ", je fis mon possible pour ignorer la douleur dorsal et ne pas grimacer, histoire de ne pas inquiéter mon Joal pour des douleurs passagères. C'est ainsi que nous arrivions près de la maison de Joal, c'est là que je vis son père, monsieur Florent sur le pas de la porte, les mains sur les hanches, assit sur les marches de l'entrée. Il n'avait pas l'air très très content, mais Joal se mordit les lèvres doucement, ça c'est mauvais signe. Avait on dépassé un horaire de sortie de Joal ou quoi que ce soit dans le genre ? Sûrement vu leurs réactions mutuelles.

Monsieur Florent semblât Visiblement soulagé de nous voir arriver, il soupira et rentra dans la maison, nous faisant signe de nous dépêcher de rentrer. Joal me fit les louange de la cuisine de son père. je fis oui de la tête à moitié absent, sans vraiment l'écouter plus concentrer à cacher la douleur qui avait empiré en rentrant dans la maison, Joal vit alors que j'avais mal, puis me demanda où j'avais mal pour qu'il s'occupe de moi avant que son père ne remarque quoi que ce soit. je fis mon possible pour éviter le contact visuel avec Joal qui, au bout d'un moment me fixa avec un air qui me força à lui répondre.
" C'est dans mon dos mais, je te promet c'est rien, juste un choque ça va passer tous seul ."


dis-je à Joal sur un ton que je voulais rassurant au possible, après tout je ne voulais pas inquiéter mon âme sœur.Je vis donc Joal faire un tour de moi même pour allez voir ce que j'avais au dos
.

" Mais je n'ai rien arrête de t'inquiéter Joal ... "


expliquais-je à Joal comme je pu le voyant paniquer du fait que j'avais mal mais, je suis sur que c'est juste passager après tous c'est pas comme si j'étais tombé sur un couteau nan ? C'est normal d'avoir des douleurs après une chute sur un sol aussi dur que de la pierre. Quand Joal verra que je n'ai rien il se calmera et on pourra aller manger tranquillement. Tien parlant de Joal il est devenu muet ou quoi ? Il ne parle plus depuis qu'il a vu mon dos, il a honte d'avoir eu peur pour rien ?

" Joal, tu vois que cela n'était rien ... Bon on va manger ? "

aucune réponse de sa part ce qui m'inquiéta un peu.


" Allo Joal ici Nerek ça va ? Qu'est-ce que tu as vu ? J'ai un trou dans le dos ou quoi ?" dis-je rigolant


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joal
Apprenti
avatar
Nombre de messages : 37
Rôle : Élève de la tour
Âge du personnage : 15 - 19 ans (G18)
Date d'inscription : 07/12/2015

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: Re: Une soirée entre amis (pv Nerek) Jeu 10 Nov 2016, 18:14

Je regardais mon meilleur ami, attendant qu’il me réponde, mais il continuait de nier sa blessure. Je le regardais avec insistance lorsqu’il avais finis par m’avouer que c’était dans son dos. Pouvait-il s’être blessé en voulant amortir ma chute? Je me mordais la lèvre inférieure. Si je n’avais pas voulu prendre les devants, je ne serais jamais tombé et il n’aurait jamais été blessé… Peut-être qu’il disait vrai et que ce n’était pas très grave, mais je voulais m’en assurer. La dernière chose que je voulais c’était de savoir qu’il souffre. Ce que j’aimerais avoir le don d’empathie, parfois. Comme ça, il ne pourrait pas me cacher sa douleur puisque je pourrais ressentir ce qu’il ressent, ainsi il ne pourrait plus me dire que tout va bien simplement pour que je ne m’inquiète pas, alors que ce genre de phrase m’inquiétait davantage.

Je soupirais… et contournais déjà Nerek, lui offrant un regard qui lui signifiait qu’il valait mieux pour lui de me laisser faire. Sinon quoi? Bah, sinon rien. Il continuait de me dire qu’il n’avait rien, mais je ne l’écoutais plus. Mon père devait certainement se demander ce que nous faisions puisque nous restions dans l’entrée, mais c’était le dernier de mes soucis. Je remarquais aussitôt que son tee-shirt était abimé, et pas rien qu’un peu. Je pouvais clairement voir sa blessure qui me fit blêmir. Je n’étais plus capable de prononcer un seul mot.

C’était rien… c’était rien? Il croyait vraiment que c’était rien et voulait aller manger comme si de rien était? Et il croyait aussi que mon père serait également aveugle? Qu’est-ce que j’avais vu? Est-ce qu’il avait un trou dans le dos ou quoi? Me demandait-il! Non, pas un trou… Un cratère oui! Je ne suis pas très bon en calcul, mais sa blessure devait facilement faire trois centimètres de profondeur par cinq centimètres de diamètre! Et après il osait me dire que ce n’était rien et faire comme si de rien était. Bon, évidemment, il ne pouvait pas voir dans son dos, mais en ce moment, même s’il ne voyait pas, comment pouvait-il supporter la douleur? Une blessure de ce genre, me semble que je souffrirais à vouloir crier.

«Qu’est-ce que vous faites? Ça fait au moins dix bonnes minutes que vous bavardez, tous les deux, ne vous ai-je pas dit que le repas était pour être servi?»

Je sursautais en levant mon regard sur mon père. Que dirait-il s’il savait Nerek blessé? Il ne pourrait peut-être rien faire, il a toujours eu du mal avec son pouvoir de guérison et je ne voulais pas qu’il empire la blessure de mon ami.

«Je… ee… On va se laver les mains!»

J’entraînais aussitôt Nerek dans la pièce d’à côté, en prenant bien garde à ce que mon père ne voit pas son dos et refermais la porte. Qu’allait-il penser? Je m’en fichais? Je voulais simplement soigner mon ami. Je lui ordonnais de retirer son haut, mon âme sœur me fixant toujours comme si j’en faisais trop.

«Oui, tu as un trou dans le dos, maintenant, tu me laisses faire.»

J’imbibais un linge propre d’eau froide puis allais nettoyer la blessure de Nerek. Je sentais les larmes couler sur mes joues, mais je ne cherchais pas à les retenir. C’était ma faute tout ça. Ma faute si mon meilleur ami était blessé.

Une fois la blessure toute propre, je remarquais qu’elle avait commencé à saigner. Mon teint devait maintenant faire concurrence à la neige du pays natal de Nerek, mais je tenait bon. Il avait besoin de moi. J’appliquais ma main dans son dos. Une légère lumière était apparue refermant tranquillement la blessure.

«Voilà, c’est le mieux que je peux faire.»

Il restait un petit creux, mais au moins c’était beaucoup moins pire qu’avant mes soins. Une fois qu’il s’étais retourné vers moi, avant qu’il ne voit mes larmes ou qu’il n’ait le temps de dire quoi que ce soit, je lui sautais au cou, le serrant de toutes mes forces.

«S’il te plaît, ne me cache plus tes blessures.»

Je savais qu’il ne m’écouterait pas, mais au moins, j’aurais essayé. Je regardais le Tee-Shirt abimé.

«Tu peux pas le remettre», décidais-je. «Mon père ferait une syncope… Je pourrais t’en passer un… j’ai pas que des robes, tu sais…»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Une soirée entre amis (pv Nerek)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Royaume d'Émeraude :: Cité d'Émeraude :: Le village-