___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

New Feeling | Hel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Thaïs
Sorcier - Chef
avatar
Nombre de messages : 233
Rôle : Sorcière d'Irianeth, Sous-Chef de l'Ordre des Sorciers, Mentor d'Ismaëlle et Orin
Date d'inscription : 13/05/2015

Plus sur le personnage
Âge: 35 - 40 ans
Rôle: Sous-Cheffe des Sorciers
MessageSujet: New Feeling | Hel Dim 19 Juin 2016, 06:12

Cela faisait un moment que la Sorcière était dans cette pièce. Depuis le matin en fait, et à présent, la nuit commençait tout juste à tomber. Il aurait fallu qu’elle redescende au village mais c’était à peine si elle y pensait. Toute la journée, Thaïs avait travaillé sur les emplois du temps des Elèves et des Espoirs, sur les différents cours avec différents Sorciers, sur différentes matières répartis sur plusieurs jours tout en prenant également compte des missions et autres entraînements de chacun. Autrement dit, c’était un véritable casse-tête. La jeune femme avait aussi travaillée sur les épreuves qu’elle allait faire passer à Loan, son jeune apprenti. Peut-être était-ce elle qui était trop exigeante mais elle avait l’impression que son élève ne donnait pas tout ce qu’il avait, qu’il restait au minimum de ses capacités et cela l’agaçait fortement. Il était vrai qu’avec Luisa le saut dernier, elle avait eu affaire à un pouvoir puissant. Elle devait peut-être se remettre en question. Mais elle voulait aussi le meilleur pour son futur Sorcier. Jamais elle n’accepterait une défaite. Pas comme Lawra. Rien que d’y penser cela l’horrifiait. Ici, tout était une question d’honneur et les plus faibles se faisaient bouffer. C’était ainsi, pas autrement. Nous étions sur Irianeth après tout. Et l’Ordre de la Sorcellerie comme tous les autres n’était pas facile d’accès.

Le ventre de la rouquine gronda mais elle n’y prêta pas attention. D’ici une heure environ elle aurait enfin finit, alors ce n’était pas maintenant qu’elle allait se laisser distraire. Elle lâcha un soupir et retourna dans la paperasse. Qu’est-ce qu’elle détestait ça ! Mais en acceptant d’être la nouvelle Sous Cheffe de l’Ordre elle avait également pris cette partie de son poste qui était une des moins plaisantes. Elle préférait expérimenter de nouveaux sorts ou évaluer les nouveaux Elèves afin de les aider dans leur orientation. Souvent, tous se redirigeaient vers la Chevalerie. Le nombre d’Apprentis chez les Seccyeth et les Sorciers ne cessait de diminuer et cela irritait très fortement la jeune femme. Tout le mérite revenait toujours aux combattants rouges. Malheureusement ça avait toujours été comme ça… Enfin. Elle avait d’autres choses plus importantes à penser qu’à ces futiles différents entre tous les Magiciens d’Irianeth. Quoi que la situation c’était améliorée depuis l’arrivée d’Hel à la tête de leurs rangs. Il avait toujours eu le don d’apaiser les conflits et les esprits torturés ainsi que de mener à bien toutes les actions qu’il avait dans la tête. C’était pour toutes ces qualités que Thaïs l’avait toujours adoré au point qu’ils soient à présent très proche.

La porte qui se trouvait à la droite de Thaïs s’ouvrit et elle n’eut même pas besoin de tourner la tête pour reconnaître l’énergie si familière de l’homme-oiseau. Un sourire se dessina sur ses lèvres cachées par ses longs cheveux roux aux reflets blonds. Elle releva la tête pour saluer son ami et fut surprise de voir que pour une fois, étrangement, son rictus en coin n’était pas afficher sur son visage blafard. Il avait même l’air dépité. Abandonnant l’imposante pile de parchemin qui l’attendait, elle se leva et s’approcha de son frère de cœur. Ce visage sombre lui rappelait la dispute qu’elle avait eue avec Harry quelques jours plus tôt au sujet du remarquable rapprochement qu’il y avait entre elle et Hel. Cette comparaison lui brisa le cœur et elle jeta un coup d’œil dehors. Le crépuscule était là depuis quelques minutes à présent et elle se promit que dès qu’elle rentrerait, après avoir couché Azalée et Ian, elle irait parler à son compagnon. Elle ne supportait pas quand ils ne se regardaient plus. Passant une main sur son visage puis dans ses cheveux d’un air à la fois inquiet et lassé, elle se laissa tomber sur sa chaise, face à Hel.

- Tu n’as pas l’air dans ton assiette, que t’arrive-t-il donc ?

Elle savait qu’il ne répondrait rien mais il n’allait pas s’en tirer comme ça cette fois. Tant pis pour les affaires qui lui restaient à régler, elle finirait un autre jour. Du moment qu’elle ne restait pas trop tard, elle pouvait attendre que son ami se livre à elle. Les bras croisés sur sa poitrine la Sorcière fixa son supérieur avec compassion. Elle ne l’avait vus que peu de fois dans cette état et cela n’annonçait jamais rien de bon…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11526-thais-d-irianeth http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t10379-thais-maj-12-02-17
Hel
Animateur - Sorcier - Chef
Animateur - Sorcier - Chef
avatar
Nombre de messages : 79
Rôle : Chef de l'Ordre des Sorciers
Date d'inscription : 08/04/2015

Plus sur le personnage
Âge: 35-40 ans (G19)
Rôle: Chef de l'Ordre des Sorciers
MessageSujet: Re: New Feeling | Hel Mar 21 Juin 2016, 22:33

Crépuscule numéro 1.


Les rayons timides du soleil qui se levaient passaient discrètement sous les rideaux épais au fond de la chambre. Hel était réveillée depuis déjà un moment. Il avait le bras endormie sous la tête de la belle à ses côté qui y dormait paisiblement, une main poser contre son torse alors que son regard obscure fixaient le plafond gris de ses appartements. Il enroulait ses doigts autour de la chevelure flamboyante de celle-ci en réfléchissant sérieusement à cette présente situation. Il y a de cela quelques heures, il l’aurait délicatement réveillé pour la jeter poliment hors de son lit et de ses appartements comme il avait toujours eu l’habitude de faire avec ses conquêtes. Évitant avec adresse toute forme de protestation et de frustration à son égard, il aurait peut-être eut droit à la proposition d’une chaleureuse séparation, qu’il aurait sans aucun doute refusé pour plusieurs raisons. Ce qui était agréable avec elle, c’était qu’elle avait elle-même généralement beaucoup à faire et qu’il n’avait jamais eu à jouer à ce jeu redondant. C’était comme si d’un commun accord, sans le moindre mot, ils s’entendaient pour ne passé que la nuit ensemble et puis faire comme si de rien était le reste du temps.

Quoi qu’il en soit, la femme à ses côté était spéciale. Spéciale dans le sens où il en venait à ce demandé s’il n’était tombé dans ses filets à son insu. Plus étrange encore, sa présence ne finissait pas par l’irrité. Il se surprenait à songer qu’elle ne lui avait jamais réellement laissé la chance de lui donner congé, ni même d’y songer. C’est pourquoi elle était toujours là. S’il ne fixait pas le plafond, il se surprenait à la dévisager d’un air sans doute songeur et légèrement confus. Au début de leur… Aventure, elle quittait d’elle-même avant le lever des premiers rayons du soleil. Elle se faisait discrète et il devait avouer qu’il appréciait la chose même si les rumeurs à son sujet couraient déjà depuis longtemps et ne le dérangeait aucunement. La Noblesse avait bien besoin de se mettre quelque chose sous la dent à son sujet et le fait qu’il couchait avec plusieurs femmes lui semblait un sujet typique qui les rassasierait suffisamment pour ne pas chercher à investiguer d’avantage sur sa personne, tout en étant socialement, étrangement, acceptable. Bref, plus le temps passait et plus ils s’éternisaient ensemble l’un et l’autre et ne se voyait plus nécessairement que dans un lit ou professionnellement.

Dans tous les cas, Hel réalisait lentement, sans doute un peu à retardement, qu’il ressentait quelque chose pour la femme à ses côtés. Se surprenant lui-même à sourire en la regardant dormir, non sans s’attarder un peu sur ses courbes, il roula vers Janita pour l’embrassé doucement sur le front, tout en retirant délicatement son bras de sous elle. S’assurant qu’elle dormait toujours, il se leva et enfila son pantalon qui gisait encore sur le sol un peu plus loin. Une fois chose faite il s’étira, non sans oublier d’en faire prudemment de même avec ses ailles tout en retenant un râlement d’appréciation. Il se dirigea à quelques pas du lit vers une petite table et y versa le contenu d’un petit pichet dans un verre pour se désaltérer tout en observant la sous-chef qui dormait. Il n’avait pas envie de la réveillé, elle semblait paisible. Il fronça les sourcils. Il avait beau chercher, il ne comprenait pas pourquoi il n’avait pas cette envie de la réveiller et lui rappeler indirectement cet accords muet qu’ils avaient ensemble pour qu’elle quitte ses appartements. Au contraire, il se surprenait à apprécier sa présence, la regardant d’un œil… Protecteur.

S’entend une approche dans les couloirs, Hel laissa de côté ses pensées sans issus et s’approcha prestement de la porte et l’entre-ouvrit pour y sortir la tête avant même que la servante n’y frappe. Celle-ci l’observa un peu surprise et attarda légèrement son regard sur son torse en rougissant. Le Sorcier attendit qu’elle rapporte son regard sur lui pour lui offrir un sourire en coin, question de lui faire comprendre qu’il avait tout remarqué. N’ayant pas le temps pour se délecté d’un tel malaise, il entreprit de lui dire ce qu’il désirait, tout en précisant de ne pas frapper à la porte en arrivant. La jeune servante hocha positivement la tête et non sans jeter un regard curieux derrière l’homme oiseaux alors qu’il lui était impossible de voir, quitta les lieux. La Chevalière se réveillerait sans aucun doute bientôt et au moins, elle aurait quelque chose à se mettre sous la dent. Un bon déjeuner accompagné d’un thé saurait sans doute prouver qu’elle n’aurait pas à se pressé pour quitter et qu’ils pouvaient bien tricher un peu, si elle le désirait. Étant un fin observateur, il avait commandé exactement ce qu’il l’avait déjà vue prendre lors de ces réunions matinales réunissant les chefs des ordres. Il espérait étrangement que cela lui fasse plaisir.

Entre temps, il quitta sa chambre pour aller dans une pièce adjacente où se trouvait son bureau pour feuilleté quelques documents que Thaïs lui avaient donnés la veille et qu’ils devraient régler dans la journée. Environs une demi-heure passa alors qu’il était toujours debout, n’ayant pas pris la peine de s’assoir pour lire les contenus important, n’ayant pas réellement remarqué le temps passé. La présence de la servante se fit sentir dans les couloirs et il s’empressa d’aller ouvrir la porte de son bureau menant directement aux couloirs. Cette fois-ci, il ouvrit grand la porte afin de lui permettre d’entré dans celui-ci pour y déposer le plateau sur le bureau. Curieuse, celle-ci jeta un bref regard vers la chambre, pouvant y deviner une silhouette dans les draps. Hel se contenta de la remercier sèchement afin de la ramener à l’ordre concernant sa trop grande curiosité et la jeune femme inclina poliment la tête pour quitter les lieux sous le regard froid du Sorcier.

Jetant un bref regard vers la chambre, il vit Janita se redressé vivement lorsque la porte se referma, posant une main sur sa tête. Il se demandait bien à quoi pouvait-elle pensée sur le coup. Visiblement, elle semblait s’en vouloir pour quelque chose. Ne pas s’être réveillé plus tôt? Cela l’amusa un peu. Il se contenta de s’adosser contre le cadre de porte entre son bureau et sa chambre, non sans un sourire en coin. Lorsque celle-ci l’avisa, il ramassa le plateau sur son bureau et s’avança en sa direction afin de le déposer sur le lit, à côté d’elle et de s’y assoir. Il lui pointant ce qu’il avait choisi pour elle, pour ensuite prendre sa tasse de café.

-Puisque tu es en retard sur ton horaire de départ et que la servante est venue pour voir si j’avais besoin de quelque chose, je tes pris ça. Tu peux être tranquille, elle ne t’a pas vue et… Ce n’est pas grave pour l’heure. Je n’ai rien ce matin.

Il ne pouvait pas s’empêcher de jouer un peu les indifférents malgré tout. Hel était trop sur un terrain inconnu pour se permettre de démontrer que cette relation avec Janita prenait un tournant qu’il ne connaissait pas du tout et qu’il ne savait pas non plus comment gérer. D’un autre côté, il laissait sous-entendre ce qu’il voulait bien laissé paraître. Soit, qu’il appréciait sa compagnie et que sa présence ne le dérangeait pas. Pour accompagner ses paroles, il lui fit un bref sourire et pris une gorgée de sa tasse pour prendre un morceau de pain et se lever pour marcher vers la fenêtre et y ouvrir un peu les rideaux. Il trouvait la situation étrangement inconfortable car il ne savait pas si ce qu’il faisait était acceptable ou non. Il préférait donc agir selon ce qu’il avait appris ou lus dans les livres plutôt que de se laissé guidé par son esprit lui-même troublé. Habituellement, il prenait rapidement ses distances, mais là, elle était encore dans son lit et il lui avait pris quelque chose à manger. Que devait-il faire après cette grande étape de franchie?

Dans tous les cas, il n’eut pas vraiment le temps de s’inquiéter de la situation d’avantage. Une présence se fit sentir dans les couloirs et cette présence le força à jeter un regard interloqué vers la porte, puis, vers la Chevalière. Il aurait crus que la personne aurait frappé, chose qu’elle fit, mais de façon plutôt violente. La porte fut défoncée de deux ou trois coups de pieds bien placer, alors qu’un Chevalier apparut dans son champs de vision. Flynn jeta un regard remplis de haine vers Hel, puis, vers Janita. S’il avait cru la situation de plus tôt malaisante, il serait présentement servi avec quelque chose d’un peu plus intense. Sans compté qu’on venait de défoncer sa porte. À lui. Obnubiler par ses sentiments à l’égard de Janita, Hel avait complètement omis d’inclure Flynn dans ses calculs puisqu’il était convaincu que c’était terminer entre les deux. D’ailleurs, il se demandait sincèrement ce qu’il foutait ici. Il n’était plus avec la Chevalière, non? Il eut étrangement un soudain doute.

Il jeta un bref regard intrigué vers la concerner, mais dû rapidement rapporté son attention vers le Chevalier lorsqu’il vit un rayon incendiaire voler en sa direction alors que Flynn prononça tout simplement un ‘’Toi’’ remplis de menace. Agilement, Hel évita la flamme et n’hésita pas à contre attaquer avec son pouvoir d’apesanteur, faisant fit du petit incendie qui c’étais jeter contre le mur derrière lui. Il était hors de question que l’on vienne ainsi s’en prendre à lui et ce, dans ses propres appartements. Tenant toujours son café, et prenant une bouchée de son morceau de pain pour le finir, il s’approcha du Chevalier qui maintenant se retrouvait écrasé au sol sans la moindre capacité de se défaire de l’emprise du Sorcier ce qui bien entendu accentuais considérablement l’humeur massacrante de celui-ci alors qui l’injuriait de tout sortes de noms. Bien que la situation présente l’avait surpris et le mettait en colère, rien ne laissait transparaître ces émotions sur son visage de marbre. Hel s’y refusait bien.

-Je n’accepterais pas que quelqu’un, membre d’un Ordre ou pas et peu importe lequel défonce la porte de mes appartements et s’attaque directement à ma personne. Vous avez de la chance de ne pas être sous ma direction Chevalier. Car j’aurais été sans pitié.

Il jeta un bref regard vers la Sous-chef. En fait, c’était plutôt parce-que ce Flynn était ou avait été en relation avec la concerné qu’il l’épargnait pour l’instant. Il craignait de nuire à Janita en agissant sans réfléchir à ses actes. Elle se remettait lentement de cette histoire à la Cérémonie et ce n’étais pas le temps de raviver les esprits, son titre finirait bien par être en jeux si cela continuais ainsi et sans doute en était-elle consciente aussi. Son regard était plus froid qu’à l’habitude avec elle. En fait, il était plutôt sévère. Il ne l’avait d’ailleurs jamais regardé ainsi. Il fallait avouer qu’il n’appréciait pas trop la situation et qu’il espérait qu’elle ait régler ce genre de détail avec Flynn avant de se laissé aller à ces pulsions avec lui. Après tout, l’image qu’il donnait était importante pour l’Ordre des Sorciers et l’image qu’elle offrait elle, l’était pour celui des Chevaliers. Il était hors de questions que cette histoire s’ébruite alors qu’un Chevalier entrait ainsi dans ses appartements pour l’attaquer directement, de surcroit. Cela ne ferait encore que donner l’image aux gens de Pikay que les Ordre n’étaient qu’une farce, puisqu’il y avait deux Chevaliers et un Sorcier de concerner. Janita et Flynn aimaient peut-être ce donné en spectacle, mais pas lui. Il y avait aussi le fait qu’étrangement, cela l’avait plutôt surpris. Il pouvait bien comprendre Flynn de défendre ainsi le cœur de Janita, si c’était ce qu’il tentait de faire car il aurait sans doute agis de la même façon, mais il était déçu de voir qu’elle ne lui avait pas mentionné ce léger... Détail.

Voyant que le Chevalier semblait refuser de se calmer alors qu’il pestait encore contre lui, sa voix faisant échos dans les couloirs, Hel intensifia sa pression jusqu’à ce que l’on entende un craquement sonore et qu’il laisse échapper un gémissement de douleur pour enfin se taire, les poumons étant compressé. Avec sa pression, il lui avait brisé quelques côtes. L’avait-il souhaité? Un peu, mais Hel avait encore du mal à contrôler sa force contre les mortels alors que ses entraînements avaient toujours été avec Dahé, ou des hologrammes qui ne ressentaient rien. Il déposa son café sur la table non loin de la porte et jeta un bref regard vers la Sous-Chef des Chevaliers.

-Je vous laisse vous occuper de votre Chevalier, ou de peu importe ce qu’il est pour vous.

En un éclair, Hel avait rapidement repris ses habitudes de bienséances. Il ne se permettait d’ailleurs de tutoyer Janita que lorsqu’ils étaient seuls, car elle le lui avait exigé à plusieurs reprise. Sans un mot de plus, il prit une chemise et quitta ses appartements, laissant les deux Chevaliers seuls à seuls alors que son pouvoir d’apesanteur s’effaça. Dans tous les cas, il n’était pas inquiet en ce qui concernait la sous-chef, puisque Flynn était hors d’état de nuire et qu’il ne le croyait pas aussi attardé pour s’en prendre à elle directement. Il espérait qu’elle mette les choses aux clairs avec le Chevalier ou bien avec lui. L’idée de la possibilité de n’être qu’un second lièvre pour elle le dérangea étrangement. En d’autre temps, il aurait exigé une punition digne de ce nom pour cette charge, mais lui avoir brisé les côtes lui suffisait pour le moment étant donné la situation délicate. En ce qui le concernait, il valait donc mieux quitter plutôt que d’envenimer la situation s’il la saupoudrait de son propre orgueil.
**


Crépuscule numéro 2.

La journée avait été longue, étrangement. Hel avait simplement fini par retourner dans ses appartements pour revoir les documents une ou deux heures après l’incident. Celui-ci étant vide et il y resta toute la journée, dans son bureau. Les réparations étaient déjà terminer, soit, la porte défoncer et les servantes c’étaient chargé de ramassé les déjeuner non consommé ainsi que de faire le ménage de sa chambre. Pour un peu de tranquillité, il avait bien entendu fermé la porte entre son bureau et sa chambre afin de ne pas être déranger par qui que ce soit. Il n’était pas vraiment d’humeur et il avait un peu de mal à ce concentré entièrement sur les paperasses alors que son esprit ne pouvait s’empêcher de repassé en vue la situation avec Janita. L’incident en tant que tel ne l’avait pas troublé outre mesure et étrangement, il ne s’imaginait pas une seconde que la sous-chef pouvait lui en vouloir pour sa réaction. Il considérait avoir agis légitimement. Cet affront ne pouvait rester totalement impuni de sa part, sans toutefois s’être lancé dans l’excès. Après tout, ne n’étais pas vraiment son genre. Il réalisait peut-être un peu plus que Janita comptais plus à ses yeux que ce qu’il voulait bien s’avouer, ce qui était quelque chose de bien plus dérangeant en soit.

Dans tous les cas, le soleil allait bientôt se coucher et il devait se rendre au bureau commun des Chefs de l’Ordre des Sorciers pour y rejoindre Thaïs. Il y serait allé vraiment plus tôt et lui aurait probablement donné un coup de main vue tout le travail. C’était la première fois qu’il la laissait complètement seule à gérer plusieurs sujets à la fois. D’un autre côté, il savait qu’elle était en mesure de le faire et ce n’était peut-être pas non plus une mauvaise chose en soit non plus. Si un jour il advenait à lui arriver quelque chose, Thaïs saurait alors prendre la relève sans aucun problème.

Il chassa donc le plus possible les pensées de son esprit et fini par se lever de sa chaise non sans pousser un long soupir lasse qui le surprit lui-même. Il ramassa les quelques documents et quitta tout simplement les lieux en refermant la porte derrière lui. Il n’eut qu’à parcourir très peu de distance puisque le bureau se trouvait dans le quartier des Sorciers, mais était la toute première pièce en ces lieux alors que sa chambre à lui, était complètement à l’opposé, ce qui dans tous les cas n’avait pas permis aux très peu de passant de pouvoir jeter un œil dans son intimité lorsque la porte était en réparation.

Une fois arrivé devant le bureau, il ouvrit tout simplement la porte sans prendre la peine de cogner. De toute façon, Thaïs l’avait sans doute senti approcher. Il tâcha bien entendu de prendre cet air neutre qu’il avait constamment, mais visiblement, cela ne sembla pas être assez. Maintenant qu’ils se connaissaient d’avantage, la sous-chef avait cette fâcheuse tendance à savoir lire en lui à quelques moment lorsque certaines choses le dépassaient comme en ce moment, ce qu’il n’appréciait pas, bien entendu. Il détestait être prit sur le fait, tout simplement. À sa question alors, il se contenta d’arquer un sourcil et de jeter un regard vers elle alors qu’elle se déplaçait dans la place pour s’approcher de lui et s’assoir. Toujours debout, il ne la quitta pas de son regard profond et avisa sur une petite table plus loin quelque chose d’intéressant, qui changerait légèrement le tournant malaisant de cette conversation. En s’y dirigeant, il déposa les documents sur le bureau et pris la jarre pour la débouchonné et se laissa coulé un verre de vin, pour faire de même avec celui qu’il décida que Thaïs devait boire. Il se dirigea ensuite vers elle pour lui tendre son verre en forçant un petit sourire en coin, elle n’y verrait que du feu.

-Réveil plus brusque que prévu tout simplement. Je n’ai pas pris le temps de déjeuner... Et toi, tu n’as pas bonne mine non plus. Les enfants vont bien? Tu as des problèmes avec Harry?

Voilà. Tourner la situation de l’autre sens. Il était doué pour ce genre de chose. Il savait que quelque chose n’allait pas. Il n’avait jamais vraiment eu de mal à lire en elle et lorsqu’elle avait cette mine sombre derrière ce petit masque qu’elle se donnait, cela concernait toujours et immanquablement Harry. Qu’avait-il encore fait cette fois? Il prononça ben entendu les enfants en premier, question de s’assurer qu’ils allaient bien quand même, même s’il savait que son regard était différent en ce qui les concernait quand quelque chose clochait. Après tout, sous peine de le répété, il connaissait bien son amie. Il était persuadé que cela concernait le Chevalier. Un autre… Ils avaient quoi tous ces Chevaliers?

Il reteint un soupir étrangement irrité. Thaïs ne méritais pas ce genre de sentiment venant de sa part. C’est pourquoi son air n’avait aucunement changer depuis plus tôt. Pour lui signifier qu’il attendait une réponse, il s’assit à moitié sur le bureau et pris une gorgée de son verre. Il espérait que la Sorcière en ai long à dire, il n’avait pas envie de parler de lui. Il ne voulait plus pensée à cette histoire pour le moment, cela lui avait engouffré une bonne partie de sa journée, sans parler qu’il avait l’impression que cette histoire lui enveloppais le cerveau et le rendait débile, rien que parce-qu’il n’arrivait à trouver aucune ‘’solution’’ à cette impasse. Impasse qu’il n’était même pas persuadé de saisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaïs
Sorcier - Chef
avatar
Nombre de messages : 233
Rôle : Sorcière d'Irianeth, Sous-Chef de l'Ordre des Sorciers, Mentor d'Ismaëlle et Orin
Date d'inscription : 13/05/2015

Plus sur le personnage
Âge: 35 - 40 ans
Rôle: Sous-Cheffe des Sorciers
MessageSujet: Re: New Feeling | Hel Jeu 23 Juin 2016, 04:50


Comme Thaïs l'avait prévu, Hel ne répondit pas à sa question, se contentant d'un sous-entendu qui arracha à la jeune femme une moue agacée digne d'une adolescente que l'on serait en train de disputer. Bien sûr, son ami avait le droit d'avoir sa part d'intimité, comme tout le monde d'ailleurs mais, à partir du moment où cela lui faisait du mal, la rouquine avait décidé que cela deviendrait également son affaire. Il avait été là pour elle tellement de fois qu'elle n'osait même plus les compter mais seulement voilà, en retour, lui était extrêmement pudique par rapport à ce qu'il pouvait penser et cela énervait la Sorcière de ne pas pouvoir lire en lui comme lu lisait en elle. Une moue boudeuse apparue sur son visage transformant la Seconde de l'Ordre en enfant capricieuse. Il n’était pas question qu'elle laisse passer se mystère encore une fois. Elle avait beau être beaucoup plus conciliante et compréhensive avec lui plutôt qu'avec d'autre, les secrets, elle n'aimait pas. Cela ne lui avait toujours apporter que des problèmes. Peut-être n'étais-ce rien d'extraordinaire et quand elle l'apprendrait, la jeune femme serait déçue de l'inimportance de la chose. Mais tout de même, cela la frustrait de ne pas savoir.

Laissant ces enfantillages de côté, Thaïs se concentra plutôt sur la pile de papier qu'elle avait devant elle. Elle en avait fait plus des trois quart et pourtant il en restait une bonne cinquantaine. Tout en écoutant Hel parler elle pris sa plume et continua son travail. Ce fut la remarque sur sa mauvaise mine qui lui fit lever la tête de la paperasse. N'importe qu'elle autre femme aurait froncer les sourcils en se demandant si l'homme ne fasse d'elle la trouvait moche mais pas la jeune mère. Premièrement, c'était la dernière de ces préoccupation. Deuxièmement, elle n'était pas comme toutes ces dames de la Noblesse n'étant bonne qu'à faire courir des rumeurs, à tourner autour du Roi ou à tromper leu mari. Troisièmement, c'était certainement vrai.

Elle haussa les épaules. Il y avait des jours où elle se demandait si la vie de famille était vraiment faites pour elle. Elle aimait se réveiller près de l'homme qu'elle aimait, transmettre ses valeurs à ses enfants, les voir grandir un peu chaque jour, découvrant le monde qui les entoure. Mais cela lui changeait tout de même des presque 20 années qu'elle avait passé seule dans le silence et l'attente d'un jour qui serait le sien.

Elle bu le verre qu'Hel lui avait donné et se tourna à nouveaux vers lui. Décidément ils s'étaient bien trouver ces deux là. Deux âmes perdues dans le froid, seules et abandonnées, incapables de montrer leur sentiment par peur de se voir détruire. Mais si Thaïs avait bien compris une chose depuis son enfance c'est que parfois, les choses qui nous font de la peine, c'est tout ce qu'on à au monde. Elle avait vus des gens, des imbattables, des invincibles, se faire du mal eux même, se torturer parce qu'ils avaient peur d'avoir mal. Parfois pourtant, il faut oser se montrer faible pour retrouver son courage et être fort. Nous avons tous eus un jour où le soleil c'est éteint pour revenir plus tard plus brillant et chaud que jamais, nous apportant l'espoir et la Foie.

- Les enfants vont bien, ne t'inquiète pas. Quand à Harry, ce n'est rien. De banales disputes du quotidien.

Voilà. Elle aussi pouvait jouer à l’indifférente, de plus, elle savait que cela déplaisait à Hel. Il avait beau être doué pour ce genre de chose, elle le cramait tout de suite. Enfin, ça c'était depuis peu. Avant, il arrivait à 'avoir à chaque fois. Bien sûr qu'elle savait, qu'il savait. Mais elle ne voulait pas l'embêter avec ses histoires de couple. Même les Âmes Sœurs avaient parfois des mal entendus. Bien qu'Harry ne soit pas la sienne, ils étaient très similaires. Pet-être étais-ce le problème ? Voilà une question qui perturbait Thaïs depuis toujours. Les âmes de lumières ne se retrouvaient-elles donc pas toujours ? La sienne, elle l'a connaissait mais n'avait pas passé plus d'une nuit dans son lit. Ah... C'était l'époque où elle jouait les Don Juan !

Laissant tomber les questions rhétoriques quelques minutes Thaïs se reconcentra sur son ami. Elle paraissait froide et distante comme femme mais n'en était pas moins empathique. Elle se souvint d'une rumeur nouvelle qui circulait entre les femmes de chambre : Une femme et un homme important qui se fréquentait depuis peu de temps. Elle n'avait pas penser à lui avant mais cela expliquerait son air abattu. Sans vouloir être méchante, Hel n'avait jamais été très doué concernant les histoires d'amour durables. Elle secoua la tête comme pour chasser cette idée. Elle n'avait que faire des potins du château ! Une fois, quelqu'un avait dit qu'elle avait coucher avec le Chef de la Garde. Enfin, ça c'était vrai... Mais d'autres avait dit qu'une histoire se passait entre elle et son Chef. C'est à dire Hel. Ce qui était bien évidement source des soupçons d'Harry. Ah, ces femmes de chambres...

- Dit moi, ne serais-ce pas une femme qui te met dans tout tes états ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11526-thais-d-irianeth http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t10379-thais-maj-12-02-17
Hel
Animateur - Sorcier - Chef
Animateur - Sorcier - Chef
avatar
Nombre de messages : 79
Rôle : Chef de l'Ordre des Sorciers
Date d'inscription : 08/04/2015

Plus sur le personnage
Âge: 35-40 ans (G19)
Rôle: Chef de l'Ordre des Sorciers
MessageSujet: Re: New Feeling | Hel Ven 24 Juin 2016, 01:05

Lorsqu’il quitta son verre du regard, Hel n’eut aucun mal à déchiffré la moue de Thaïs. Bien entendu, il tenta de l’ignorer en espérant qu’elle cède et lui parle simplement de ce qui la tracassait. Bien sûr qu’il préférait détourner le sujet de sa propre personne, mais son amie l’intéressait réellement et si quelque chose n’allait pas, bien qu’il n’était pas des plus doué du monde pour conseiller sur les histoires de cœurs, il serait toujours là pour l’écouter et la soutenir. Après tout, il avait bien accepté de devenir le parrain de l’un de ses enfants. N’étais-ce donc pas une preuve? Bon, ce n’étais pas quelque chose de si difficile à faire… Mais Hel n’y connaissait franchement rien aux enfants. Il était d’ailleurs bien souvent très exigeant envers eux. Comme on l’avait été envers lui. Il n’avait pas si mal sortie au final, non?

Peu importe, ce n’étais pas le sujet principal pour le moment. Quoi que cela avait eu le bon côté de lui faire penser à autre chose qu’à Janita et cette histoire de ce matin. Il observait sa sous-chef de son regard obscur. Si elle ne le connaissait pas, elle aurait sans doute eut l’impression qu’il la reluquait, ou qu’il lui voulait franchement quelque chose, mais non. Il ne faisait que la regarder, la détaillé. Il attendait un peu qu’elle réagisse, dise, ou fasse quelque chose, mais elle semblait avoir choisi pour aujourd’hui de jouer les têtue et de tenir bon. Cela finit par lui procurer un bref sourire en coin. Elle l’amusait un peu. Elle jouait clairement les indifférentes, mais le fait qu’il ne lui donnait pas l’information qu’elle semblait rechercher la dérangeait.

Ce n’était pas qu’il ne voulait pas lui dire ce qui le tracassait en tant que tel, c’était qu’il ne savait pas réellement par où commencer. Il n’était même pas sûr de ce qui le tracassait réellement. Ses questionnements étaient vagues, c’était plutôt une question d’inconnu. C’était aussi un peu délicat, car il refusait de s’avouer dépassé par les évènements. Hel n’avait pas peur d’avoir le cœur brisé. Il ne savait même pas ce que c’était un cœur brisé. En fait, il le savait sans doute un peu. La mort d’Ombe l’avait énormément affecté, même s’il ne l’avait jamais laissé paraître. C’était quelque chose qui l’habitait encore par moment, qui l’envahissait même, mais bien moins férocement qu’avant. Cela ne faisait pas encore si longtemps. À peine cinq années. Cinq années pour un deuil du genre, c’était court. Il tenait bon. Il était rare qu’il se laisse envahir par le chagrin. Il avait peut-être la chance de mal connaître ses sentiments et de se refusé d’y pensée plus qu’il ne le fallait.

Il rapporta son regard à son verre et en pris une bonne gorgée. Le vin avait quelque chose d’apaisant dans toute cette histoire. Qu’elle histoire? Il n’en avait strictement aucune idée, au fond. Il ramera son regard sur la Sorcière qui le rassura sur l’état de ses enfants, mais il avait cependant vue juste avec Harry. Même si elle lui rendit l’appareil en refusant de se confier à lui, visiblement parce-qu’il semblait avoir refusé de le faire, il ne pouvait s’empêcher de ressentir une très légère pointe d’irritation envers le Chevalier. Qu’avait-il encore fait cette fois? Bien entendu, à ses propos. Il ne put retenir un froncement de sourcils. Hel se montrait neutre face à Harry, mais profondément, il ne l’appréciait pas vraiment. De toute façon, il ne voyait pas en quoi il pourrait l’apprécier. Il aurait pu le laissé neutre, comme la majorité des autres personnes vivantes dans tout Irianeth, mais Harry faisait partie de ceux qui étaient légèrement sous la barre.

-Les disputes du quotidien? Ça veut dire quoi, ça? Vous vous êtes disputés pour quoi, cette fois?

Oui, ce n’étais pas très clair et il désirait des précisions. Il n’était certes pas le plus fin des connaisseurs en ce qui concernait les couples. Il se considérait même complètement largué, mais il était assez éduquer sur le sujet pour savoir que des couples n’avaient généralement pas raison de se disputé si celui-ci était équilibrer, non? Quelques désaccord sa allait, mais des dispute et ce, au quotidien? Et là, comment pouvait-il apprécier Harry en sachant qu’il faisait souffrir le cœur de son amie et sous-chef? Il s’approcha un peu d’elle et déposa gentiment une main sur son épaule pour la serrer en une sorte de caresse qui se voulait réconfortante, comme un frère pourrait le faire pour consoler sa sœur. Puis, il la relâcha après quelques secondes et continua sa route vers la fenêtre et observé l’extérieur un moment. Il se demandait si cette dispute n’avait pas un lien avec l’Ordre des Sorciers. Il était vrai que Thaïs travaillais beaucoup sur celui-ci. Hel fit rapidement le tour. Malheureusement, il ne voyait pas comment lui permettre d’avoir plus de temps libre, si ce n’était que de prendre d’avantage de travail et il devait avouer avoir un emplois du temps assez chargé, mais lui, il n’avait pas d’apprenti. Peut-être s’il y réfléchissait plus longtemps, qu’il lui serait possible d’accommodé son amie, si tel était le cas afin de lui permettre plus de temps auprès de sa famille…

Il fut heureux qu’à ce moment précis, il ne faisait pas face à Thaïs alors qu’elle lui demanda directement si ce n’étais pas une femme qui le m’étais dans tous ses états. Son visage avait sans aucun doute changé malgré lui, prenant un air plus sombre et sérieux, voir même froid. Une lueur aurait du passé à travers son regard ébène. Peu importe quoi, cela aurait été un indice qu’elle était sur la bonne voie, car quelque chose l’aurait trahi. Il se demandait pourquoi elle lui demandait cette question si directement. Une femme. Elle ne lui avait jamais demandé ne serait-ce que s’il avait une femme dans sa vie. Ah oui, une fois. Et il n’en avait pas. En fait, il en avait plusieurs, la nuit. Tout simplement. Il avait Ombe, sans doute, à cet instant. Il se renfrogna en songeant à elle. Il refusait de garder le silence plus longtemps, cela le trahirait. Il se tourna, un sourcil légèrement arquer, un sourire un peu forcer en coin.

-Une femme? Dans tous mes états?

Il secoua négativement la tête en prenant de nouveau une gorgée de son vint et se contenta de s’appuyer contre l’une des parois de la fenêtre avec son épaule pour faire face à la Sorcière. Il ne savait pas réellement s’il valait mieux mettre tout ceci au clair, d’évaporer tous ses doutes d’un seul coup, ou de peut-être la laissé gagner pour cette fois. Dans tous les cas, il devait calculer les pours et les contres avant, car il devait bien sans doute y en avoir. Mentionner Janita était hors de question. Pas pour le moment. Pas en ne sachant même pas l’issus de la tournure des évènements de ce matin. D’un autre côté cela finirait par s’ébruiter. Du moins, au niveau des chefs et Thaïs serait sans aucun doute mise au courant. Il doutait fort que Janita n’offre pas une quelconque sanction à Flynn, ne serait-ce que pour sauver les apparences. C’était délicat, encore une fois. Car Hyllïna et Thaïs seraient mis au courant. Hors, si elle ne faisait rien de cela, personne ne saurait rien mis à part elle, Flynn et lui-même. Devait-il alors prendre une chance qu’elle l’apprenne par l’une des Chevalière? Il ne trouvait pas ça nécessairement correcte, mais il ne pouvait pas… Sa bouche refusait de s’ouvrir, mais il réussit à garder son léger rictus.

-Tu sais très bien que je n’ai aucune vie sentimentale et donc qu’aucune femme ne peut me mettre dans tous mes états, comme tu dis. Je ne fais que partager mon lit.

Voilà, c’était dit. Rien de nouveau ici à annoncer, rien que Thaïs ne savait pas déjà non plus. Partager son lit avec une femme n’étais pas considéré pour lui comme une histoire de cœur. Il ne savait pas encore comment qualifié la position de la sous-chef des Chevalier dans cette histoire de ‘’cœur’’ ou de ‘’lit’’. Dans tous les cas, pour l’instant, il ne faisait que partager son lit avec elle… Bon, d’accord, peut-être un peu plus de temps s’il ne calculait pas leurs responsabilités respectives. Il n’était pas non plus en mesure de réalisé lui-même qu’elle le mettait peut-être pas dans ‘’tous ses états’’, mais qu’elle le mettait dans un état quelconque. Qu’il l’aimait bien et qu’il était peut-être même en voie de tomber amoureux, mais ça, c’était une très, très délicate histoire et Hel n’en était aucunement à ce chapitre pour le moment. Valait mieux ne pas bruler d’étapes au risque de le perdre en chemin. Sa réticence venait aussi sans doute à sa matiné un peu brusque avec Flynn nouvellement dans ses calculs, peut-être. Il était encore plus difficile pour lui de juger sa position vis-à-vis de Janita. Et s’il osait signifier un quelconque intérêt envers celle-ci? Qu’il avouait qu’il n’était pas pressé de la voir quitté, que peut-être, il appréciait ces moments où ils étaient simplement là, tous les deux?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaïs
Sorcier - Chef
avatar
Nombre de messages : 233
Rôle : Sorcière d'Irianeth, Sous-Chef de l'Ordre des Sorciers, Mentor d'Ismaëlle et Orin
Date d'inscription : 13/05/2015

Plus sur le personnage
Âge: 35 - 40 ans
Rôle: Sous-Cheffe des Sorciers
MessageSujet: Re: New Feeling | Hel Sam 23 Juil 2016, 03:57

Hel était de ces personnes solitaires qui refusaient souvent de se confier ou d'accepter que quelqu'un d'autre est du pouvoir sur leurs sentiments. Malheureusement pour lui, Thaïs le connaissait trop bien pour ignorer le fait qu'il paraisse un peu ailleurs, voir préoccuper. Mais elle voyait bien que ce n'était pas par rapport à l'Ordre. Seulement, Maître dans l'art de rester secret, son Chef arrivait toujours à retourner la conversation vers des choses la concernant et elle finissait par lui parler de ce qui la tracassait à chaque fois. Cette fois, elle était décidée à ne pas céder. Pourquoi il n'y avait que lui qui aurait le droit de jouer au psychologue ? La jeune femme trouvait ça absolument injuste. Ce n'était pas spécialement dans son caractère de jouer les têtues, elle préférait montrer qu'elle avait raison et laisser l'autre méditer sur la question ou bien argumenter comme elle savait si bien le faire (et le torturer un peu si ça ne fonctionnait pas What a Face ). Cependant, elle savait qu'avec Hel, les deux options étaient impossibles. Il ne lui restait plus qu'à bouder jusqu'à ce qui l'accepte de lui dire ce qu'il se passait. Mais cette tactique était presque toujours vouée à l'échec et bien trop enfantine, d'autant plus qu'Hel ne connaissait pas encore cette partie de son caractère que cela aurait été très gênant qu'il l'a découvre ainsi.

Ah, les disputes du quotidien ! Bien que très savant, si Hel ne connaissait pas une chose c'était bien celle là. En fait, quand on y réfléchissait bien, il ne connaissait pas grand chose aux couples... Et elle sentait bien qu'après cette réponse des plus floues, le Sorcier se demandait encore plus comment il était possible de former une union stable si chaque jour on se disputait. Et bien, Thaïs se demandait la même chose. Bien sur, ça ne serais pas drôle si l'on était toujours d'accord sur tout... De toute manière, ne dit-on pas que les opposés s'attirent ? Mais qui se ressemble ne s'assemble-t-il pas ? Oh, on s'y perd dans ses histoires ! Bon, passons à autres chose.

- Rien de bien spéciale, des broutilles.

La jeune femme pencha un peu la tête pour soutenir son regard  avec l'air d'une adolescente qui répondrait à ses parents. Ah, il n'allait certainement pas l'avoir comme ça, ce serais trop facile. Pour une fois, elle allait élever un peu le niveau et voir s'il s'en sortait toujours aussi bien. Cette perspective la fit sourire et elle leva un sourcil d'un air de défi. Peut-être l'élève pourrait-elle dépasser le maître ? Difficile, mais pas impossible.  

Toujours était-il qu'elle était absolument certaine que c'était une femme qui semait la discorde dans l'esprit de son ami. Elle y aurait mis sa main au feu. Enfin, peut-être pas sa main, mais au moins un doigt. Mais qui cela pourrait-il bien être ? Certainement pas une noble ou une courtisane, elles n'avaient pas assez de caractère pour séduire son grand frère. Peut-être une sorcière de l'Ordre, ou une Seccyeth ? C'était un peu improbable. Tout en continuant de fixer le Dirigeant des Sorciers, elle émettait silencieusement des hypothèses plus invraisemblables les unes que les autres.

- Si tu le dit. Mais je ne faisait que formuler une théorie.

C'était la première fois qu'elle tenait tête à son ami mais elle y prenait un malin plaisir tout en sachant qu'il ne le prendrait pas mal. Pour elle, ce n'était qu'un simple jeu, une façon de se prouver qu'elle était capable de ne pas flancher. Elle aussi voulait faire gardienne de secret ! Lui était spécialiste, pour dire, ils s'étaient même saoulés ensemble ! Heureusement, personne n'en avait jamais entendu parler. Imaginés un peu la polémique que cela aurait fait ! Enfin, à la forteresse il y avait toujours des nobles sans occupation qui trouvait des rumeurs hyper-archi fausses à lancer, alors une de plus ou une de moins... Bien entendu, ça n'était jamais plaisant quand on s'apercevait que des murmures loin d'être gentils étaient colportés à votre sujet...  Mais de toute façon, quoi que l'on fasse on sera toujours critiqué. Et puis, que fait un simple mensonge face au temps et à l'éternité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11526-thais-d-irianeth http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t10379-thais-maj-12-02-17
Hel
Animateur - Sorcier - Chef
Animateur - Sorcier - Chef
avatar
Nombre de messages : 79
Rôle : Chef de l'Ordre des Sorciers
Date d'inscription : 08/04/2015

Plus sur le personnage
Âge: 35-40 ans (G19)
Rôle: Chef de l'Ordre des Sorciers
MessageSujet: Re: New Feeling | Hel Mar 26 Juil 2016, 23:03

Les questions de son sous-chef le dérangeaient un peu. Cela ne faisait que lui confirmé à quel point il se sentait largué dans cette situation précise et il le savait. C’est pourquoi il préférait jouer la carte de la prudence pour l’instant. Alors pour bien juger la situation et lui répondre adéquatement, il devait encore une fois et rapidement se questionner sur toute cette histoire englobant Janita et continuer de la remuer dans tous les sens alors qu’il ne voulait, au début, que se changer les idées. Il aimait avoir le contrôle des situations en générale et bien entendu, surtout de ses émotions et c’était le genre de chose qui lui échappait totalement en ce moment, surtout qu’il n’y connaissait pas grand-chose. Il n’était donc pas très sûr de la façon adéquate de réagir et il préférait donc aussi, bien à cause de cela principalement, contourner les questionnements de son amie. Et puis non seulement il voulait donc contourner la question, mais elle avait piqué sa curiosité concernant son propre couple à elle. Réservé, le Sorcier laissa tomber le commentaire de Thaïs sans en faire réellement plus de cas qu’il ne le fallait.

Cependant, une idée émergeait dans son esprit. Il ne connaissait pas suffisamment Harry pour avoir une bonne idée de ce qui pouvait causer les maux du couple, mais il connaissait assez le Chevalier pour en avoir une idée. Peut-être alors que ce qui s’en suivrait serait suffisamment soit pour lui donner d’avantages d’indices sur ce qu’elle semblait refusé de lui dévoiler, soit cela le mettrait sur une autre piste. Dans tous les cas, cela leur feraient aussi du bien, au deux et puis cela lui ferait aussi gagné un peu de temps, questions de réfléchir encore aux pour et aux contres de parler de cette situation délicate à laquelle il faisait face.

Sachant que sa sous-chef semblait bien tenir mordicus sur cette conversation, il choisit de la tourner bien entendu en sa faveur. Il calla le reste de son verre et se dirigea vers la jarre de plus tôt qu’il secoua mollement, pour frapper un coup dans ses mains et offrir un regard mielleux à son amie. Signe qu’elle ne pouvait pas refuser ce qui allait suivre. Enfin, oui, bien sûr qu’elle pouvait refuser, mais… Elle ne pouvait pas. C’était dans leur contrat d’amitié. Il avait besoin d’elle, il était troublé, alors, ils devaient boire et parler. Ce n’était pas ainsi que ça fonctionnait habituellement? Bien sûr.

- Et si je t’invitais à terminer cette discussion autour d’un bon repas et du bon vin? Je suis persuadé que tu as travaillé toute la journée et que tu n’as pas très bien manger. Moi non plus d’ailleurs. Alors…

Toujours de son regard mielleux avec une légère tendance vers le malice, lui donnant des air de jeune adolescent, il se dirigea vers la porte en donnant quelques petits coups de ses doigts sur la table devant son amie, lui indiquant que sa en était fini pour son boulot. Et puis, ce ne serait pas bien long, Harry pourrait bien s’occuper un peu des enfants. D’ailleurs, elle semblait un peu hésiter.

-Oh aller, s’il-te-plait. Je t’invite, tu ne peux pas me refusé ça… Et si tu viens… Et bien on aura du plaisir, comme à chaque fois.

Il lui fit un bref sourire et ouvrit la porte. Il avait déjà une idée d’où ils iraient. Un joli petit endroit tranquille dans la ville. Quant à l’invitation, il savait très bien que Thaïs était en mesure de s’invité elle-même si elle le désirait, mais c’était bien plus plaisant pour lui de l’invité. De toute façon, c’était tout à fait son genre d’agir de la sorte. Quant à son envie de lui poser de nouvelles questions concernant Harry, il préférait tout simplement attendre d’être à cet endroit avec elle, pas question de lui tourmenté l’esprit en route. Il était persuadé que cette sortie leur ferait du bien à tous les deux, comme toujours.

Ainsi donc, les deux Sorciers finirent par quitter la Forteresse pour se rendre à l’Auberge du Dragon d’Or. Contrairement aux autres endroits majoritairement bruyant et peu recommandables, en entrant, une douce musique était jouer par les ménestrels du moment. Hel se dirigea bien assez tôt vers une table un peu plus en retrait et tira galamment la chaise de son amie afin qu’elle s’y assoit, faisant de grand gestes exprès afin de la faire rire. Rapidement, une serveuse leur apporta les menues et, le Sorcier s’empressa bien de commander quelque chose d’agréable à boire le temps qu’ils avisent ce qu’ils mangeraient respectivement. Une fois qu’il eut choisi, il attendit donc patiemment que la Sorcière en fasse de même et que la serveuse revienne les voir.

-Supposons que, j’ai dernièrement une certaine tendance à vouloir rallonger mes séjours au lit avec une certaine personne… Cela ne veut pas dire que cela me met dans tous mes états, seulement…

Sauver par la cloche. Évidemment, il cessa de parler lorsque la serveuse arriva pour prendre les commandes. Hel prit une gorgée de vin et attendit patiemment que son amie commande pour ensuite faire de même. Une fois la serveuse de nouveau partie, il se gratta un peu la nuque. Il ne savait pas comment s’y prendre, rien que pour en parler. C’était une situation plutôt délicate et il ne voulait pas non plus faire celui qui s’embarquait dans une quelconque situation sans même en connaître ne serait-ce que les détails ou encore une fois, les pours et les contres. Tout cela se passait plutôt à son insu et il se demandait s’il en avait réellement le choix. Bien évidemment, il savait que la réponse était oui, mais, il ne savait pas s’il en avait réellement envie. Les blessures de la disparition d’Ombe refaisaient parfois surface et il refusait de ressentir de nouveau ce genre de sentiment désagréable. Ombe était son secret. Elle l’avait toujours été. Et à cause de cela, il devenait tout simplement plus difficile à suivre concernant sa réticence. Il n’aurait jamais pensée ressentir un certain… Attachement pour Janita. Bref, il se secoua intérieurement pour avoir à son tour quelques renseignements. Après tout, il lui en avait donné. Un très infime, mais encore, c’était déjà beaucoup venant de sa part pour le moment.

-Seulement… J’ai simplement dû faire refaire les écrous de ma porte, puisque cette personne semblait avoir un homme dans sa vie. M’enfin, ce n’étais pas très clair. Cela n’a pas vraiment d’importance je crois bien. C’est plutôt le fait que je ne m’y attendais pas vraiment.

Il eut un bref sourire. Ne pas s’y attendre. Non. Autant d’apprécier la Chevalier, que d’avoir eu une porte défoncée et de devoir inclure Flynn dans ses calculs. C’était évident qu’il avait le mauvais rôle, mais Flynn était réellement sortie de nulle part. Il croyait qu’il n’y avait plus rien entre lui et Janita, mais visiblement, s’il n’y avait réellement plus rien, l’un des deux protagonistes n’en était pas au courant et lui non plus maintenant. Il était un peu largué dans cette histoire et il détestait les choses compliqué. Après tout, il avait déjà du mal à gérer d’apprécier la sous-chef des Chevalier plus que pour une simple histoire de cul.

-Bon, maintenant, il se passe quoi avec Harry? Il n’est pas jaloux de ton travail, j’espère?

Il avait sortie cela ainsi. Parfois il avait l’impression que le Chevalier ne l’appréciait pas outre mesure. Étais-ce parce-qu’il remplissait beaucoup l’emploi du temps de sa bien aimé avec le travail, ou il y avait autre chose? Il commencerait à ce dire que ces Chevaliers avaient une dent contre lui, si sa continuais. Pour Janita, à la limite, il pouvait comprendre, mais pour Thaïs? Hel ne touchais pas aux femmes appartenant aux autres, du moins, il croyait. Dans tous les cas, la Sorcière était bien plus comme une sœur à ses yeux. D’ailleurs, il se demandait bien pourquoi puisqu’elle était plutôt mignonne, mais sa avait toujours été ainsi de son côté et sans doute du siens aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaïs
Sorcier - Chef
avatar
Nombre de messages : 233
Rôle : Sorcière d'Irianeth, Sous-Chef de l'Ordre des Sorciers, Mentor d'Ismaëlle et Orin
Date d'inscription : 13/05/2015

Plus sur le personnage
Âge: 35 - 40 ans
Rôle: Sous-Cheffe des Sorciers
MessageSujet: Re: New Feeling | Hel Dim 07 Aoû 2016, 05:28

Thaïs sentait qu'elle était à deux doigts de gagner. C'était un peu comme quand Azalée et Ian jouaient à celui qui baisserait le regard en premier. Et là, elle n'avaitpas l'intention de baisser les yeux. Alors quand Hel, se dirigea vers elle et tapa dans ses mains d'un air enjoué (ce qui ne lui arrivait jamais), la seul chose qui lui venait à l'esprit c'était : "Merde."
Là, elle sentait bien qu'il manigancer quelques chose et ça ne lui plaisait pas du tout.
Mais bon. C'était dans leur contrat d'amitié. Quand elle était mal, ils se saoulaient. Quand il était mal, ils se saoulaient. Elle n'avait pas le choix. Même en disant qu'elle devait rentrer à cause des enfants, c'était impossible à éviter. Et puis... entre sa grossesse avec Ian, les enfants, Luisa, l'attribution, Harry, Loan... ça faisait longtemps qu'elle ne s'était plus prise une cuite digne de ce nom.

Oh non ! Voilà que lui aussi commençait à jouer au gamin. Peut-être qu'elle aurait du faire la technique secrète du "s'il te plait" en fin de compte... Puis, elle n'avait pas envie de se rentrer pour entamer une dispute sans fin avec Harry. Elle avait peur qu'un soir, Azalée les entendent et se lève les surprenant en train de s'engueuler. Elle savait que ça rendrait la petite malheureuse et c'était la dernière chose qu'elle voulait.

Elle leva des yeux las et un sourcil levé vers Hel. C'est bon. Elle capitulait. De toute façon, si elle n'accepter pas se verre qui lui tendait les bras, elle s'en voudrait toute sa vie. Non, peut-être pas toute sa vie, mais elle avait besoin d'un remontant. Elle repoussa sa paperasse et se leva se retrouvant face à Hel.

- C'est d'accord, allons y.

Elle le suivit dans le couloir. Ils croisèrent plusieurs servantes qui leur jetèrent des regards soupçonneux et Thaïs eut soudainement envie de leur tirer la langue. Elle sortait avec qui elle voulait et si elle avait voulus monter sur le dos d'Hel ou dormir dans son lit en toute innocence, ce ne serait certainement pas des rumeurs à la noix qui l’arrêtait. Après tout, est-ce qu'on disait quelques choses à deux gamins qui se câlinaient ? Non. Ben là, c'était la même chose.

Ils entrèrent dans un auberge et s'attablèrent. L'endroit étai convivial et en même temps très peu fréquenté.
La voix de son chef la sortit de ses pensées et elle s'obligea à l'écouter, laissant de côté ses réflexions philosophiques sur l'amitié.
Mais la serveuse le coupa dans élan ce qui fit que la joie du "j'ai gagné !" fut de courte durée pour la Sorcière. Elle hocha la tête en direction de la serveuse lui indiquant qu'elle prendrait comme d'habitude. Saisissant son verre, elle le fit tournoyer lentement entre ses doigts avant d'en prendre une gorgée. Oh. Liquide réconfortant qu'est l'alcool. Le liquide réchauffa sa gorge et le goût qu'il laissait en bouche était magnifique.

- Ma foie Hel, j'ai l'impression que tu t'attaches à cette personne plus que tu ne le penses. Sinon, le fait qu'il y est un homme dans sa vie ne laisserait pas cette moue inquiète sur ton visage.

Bon maintenant qu'il lui en avait dévoilé un peu plus, elle allait faire de même. c'était donnant-donnant, non ?

- Non, pas tout à fait. En fait, il est plus jaloux des relations que je peux entretenir. J'ai bien envie de dire "Ah, les hommes." Mais ce serais te mettre dans le même panier qu'eux. N'est-ce pas ?

Elle eut un rire amer et repris une gorgée de vin qui lui fit autant de bien que la première.

- Tu sais, je crois bien que quelqu'un nous en veux pour qu'on se lamente ainsi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11526-thais-d-irianeth http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t10379-thais-maj-12-02-17
Hel
Animateur - Sorcier - Chef
Animateur - Sorcier - Chef
avatar
Nombre de messages : 79
Rôle : Chef de l'Ordre des Sorciers
Date d'inscription : 08/04/2015

Plus sur le personnage
Âge: 35-40 ans (G19)
Rôle: Chef de l'Ordre des Sorciers
MessageSujet: Re: New Feeling | Hel Lun 08 Aoû 2016, 00:46

Il avait pris une bonne gorgée de son verre et en apprécia le goût de celui-ci. Il observait avec son regard sombre sa consœur, se demandant ce qu’elle penserait de ces quelques informations filtrés qu’il lui avait offert. Évidemment, la réponse de celle-ci ce fit un peu attendre. Il ne savait pas réellement si cela avait été véritablement long, ou s’il se faisait un tantinet impatient puisqu’il considérait ce sujet comme délicat. Dans tous les cas, il ne laissa rien paraitre comme à l’habitude et choisi d’attendre que celle-ci daigne ouvrir la bouche et lui donner ses impressions. En fait, il ne savait pas exactement ce qu’il recherchait en partageant ceci.
 
Puis, le verdict tomba finalement. Il se contenta te freiner ne serait-ce que l’espace d’une demi seconde l’avancer de son verre vers sa bouche de nouveau et, se contenta d’arquer un sourcil, pour finalement continuer son mouvement et prendre tranquillement une gorgée. Lui, une moue inquiète? Lui, inquiet par ce… Flynn? Non, vraiment pas. Quant au fait que Janita ne le laissais pas si indifférent qu’il le pensait, elle avait peut-être raison. Et même s’il aurait cru que cette accusation ne l’aurait pas déranger, elle le fit, mais alors que Thaïs continuais sur sa lancé, Hel se contenta de se taire et de l’écouter. Il mettrait les choses au clair juste après.
 
Il n’était pas très sûre de comprendre où voulais en venir son amie. Après tout, ce n’étais pas comme si elle entretenait une tonne de relation.  Du moins, mise à part lui, il doutait qu’elle soit proche de beaucoup d’autres personnes. Son regard noir se posa donc plus intensément sur elle. Il du retenir un sourire mi-amusé, mi-découragé lorsqu’elle continua en lui mentionnant que quelqu’un devait bien leur en vouloir. Techniquement, elle, personne ne lui en voulait. Lui, par contre, il semblait avoir définitivement deux Chevaliers sur le dos. Il ne put bien entendu s’empêcher de commenter la chose. Pas question de laissé cela sous silence. Mais avant, il devait revenir un tantinet sur le début des paroles de celle-ci.
 
-Inquiet? Mais je ne suis pas inquiet. Ce foutu Chevalier à défoncer la porte de ma chambre. MA chambre.
 
Évidemment, il avait insisté sur le mot en majuscule. Il voulut bien entendu se mordre la lèvre pour avoir dévoilé, sous un élan de colère refoulé, un peu l’identité de l’un des protagonistes, soit un Chevalier, mais à la limite, cela pourrait expliquer cet air, ou se dérangement qu’il ressentait, non? Bien sûr que c’était suffisant.
 
- Si ce n’avait été que de moi, je lui aurais broyé les os, mais tu sais très bien que les situations entre les Élites sont à proscrire. Je n’aurais pas donné un excellent exemple vue ma position, tu ne crois pas? Ces Chevaliers ce croient tout permis. Ils sont impulsifs et complètement dépourvu d’esprit critique, à ce que je vois.
 
Sur ces mots, il avait ramené son verre à sa bouche d’un mouvement plutôt sec. Il espérait bien que cet alcool qu’il sentait couler le long de sa gorge calmerait un peu ses ardeurs. Il espérait aussi que cette gorgée l’empêcherait de s’enfoncer d’avantage dans ses mots. Mettait-il tous les Chevaliers dans le même bateau? Bien sûr que non et il savait très bien que Thaïs le savait. C’était pourquoi il pouvait se permettre avec elle ce genre de généralité, chose qu’il n’aurait pas fait avec quelqu’un d’autre. Une personne trop susceptible par exemple. À moins d’avoir envie de se battre, ce qu’il fallait avouer, n’étais pas inexistante depuis le matin. Ayant mijoté ça tout la journée, cela n’avait fait que ravivé le feu qui brûlais en lui. Heureusement, Hel faisait partie de ceux qui savaient que trop bien se contrôler et si jamais il faisait ravaler les gestes de Flynn, ce ne serait certainement pas par impulsivité et manque de jugeote. Quand à Harry, il considérait de plus en plus ce Chevalier encore plus pathétique qu’avant. Que pouvait bien lui trouver Thaïs? Elle qui avait un caractère si flamboyant. Parfois, il avait l’impression que cet insecte étouffait lentement son feu intérieur et, plus ça allait, plus ça le dérangeait. Surtout s’il semblait faire partie des calculs de ce Chevalier aussi. Visiblement.
 
Quant à l’idée de le mettre dans le même panier que les autres? Cela serait vachement une insulte pour lui, vue la situation. Il ne connaissait pas vraiment la jalousie. Il ne l’avait de toute façon jamais expérimenté. Bien qu’il ait failli ce matin, mais il fut trop obnubilé par la surprise de la situation et les questionnements intérieur que cela lui avait procuré. Il eut un bref rire et pris une autre gorgée alors que la serveuse vin leur porté leurs plats. D’un mouvement lasse, il indiqua à celle-ci de remplir de nouveau leurs verre et, lorsqu’elle alla quitté, il lui attrapa agilement, mais délicatement pour ne pas la blessé le poignet, lui indiquant d’un mouvement de la tête qu’il voulait qu’elle laisse la bouteille sur la table, chose qu’elle fit, non sans offrir un sourire charmeur au Sorcier, chose qu’il ignora totalement, rapportant son regard sur son amie. La serveuse fit une brève moue et jeta un bref regard vers la jeune femme à la chevelure flamboyante, semblant croire que l’intérêt du Sorcier était donc sur elle, ce qui n’étais pas faux, mais pas comme celle-ci pouvait se l’imaginer.
 
-Harry à un sérieux problème de confiance je crois bien. Mise à part moi, si je ne m’abuse, tu n’as pas des tonnes de relations. Ou des personnes que tu vois aussi régulièrement. Et si tu veux mon avis, il est vraiment stupide de croire que tu te laisserais courtiser par un autre homme. C’est évident que tu es follement amoureuse de lui. De toute façon, ce serait du suicide. Avec le caractère que tu as, tu pulvériserais n’importe quel homme sur place. Rien que ça retiens n’importe quel idiot de te faire des avances. C’est surement pas ce Chevalier qui retiendra qui que ce soit, surtout pas avec le passé qui le précède. Ce n’est pas comme si tu avais la réputation de coucher avec le premier venu. Du moins, que je sache, j’étais assez le premier venu il me semble et je n’ai jamais eu cet honneur.
 

En ce qui concernait la fin de sa phrase, il ne désirait qu’alléger le début de ses propos. Il voulait un peu la faire rire et lui rappelle qu’elle était une belle femme et forte de surcroit. Il espérait bien que Thaïs n’étais pas du genre à plier l’échine devant celui qu’elle avait dans son cœur, peu importe la situation. Il n’avait aucune raison de ce faire jaloux de qui que ce soit. S’il l’était, c’était bien parce-qu’il devait avoir à chaque heures une tonnes d’envies envers d’autres femmes. Après tout, il doutait fort que ce soit possible de changer autant quelqu’un. Même au nom de l’amour. S’il faisait cela, c’était sans doute pour Thaïs et il avait bien intérêt à ne pas briser le cœur de son amie, car il le lui broierait. Un muscle ne lui demandais aucun effort magique à compressé. Bon sang qu’il avait des idées meurtrières aujourd’hui. Ce n’étais pas le genre de chose qu’il considérait pertinent de partager avec son amie cette fois, étant donné que cela concernait tout de même l’homme qu’elle aimait et s’il y avait bien une chose qu’il ne désirait pas, c’était de ce mettre celle-ci à dos pour une personne aussi futile qu’Harry. Du moins pour lui. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaïs
Sorcier - Chef
avatar
Nombre de messages : 233
Rôle : Sorcière d'Irianeth, Sous-Chef de l'Ordre des Sorciers, Mentor d'Ismaëlle et Orin
Date d'inscription : 13/05/2015

Plus sur le personnage
Âge: 35 - 40 ans
Rôle: Sous-Cheffe des Sorciers
MessageSujet: Re: New Feeling | Hel Mer 10 Aoû 2016, 04:41

Dieu ce que c'était bon. Dès qu'elle sortait avec Hel, elle avait l'impression d'être totalement libre de ses mouvements. Elle renaissait, elle vivait vraiment. Bien sûr, c'était elle qui avait choisit cette vie, d'avoir des enfants et une famille... Mais parfois, elle aurait aimé juste pour quelques heures ne pas s'être retrouver sur cette plage, n'être jamais tombée amoureuse d'Harry et recommencer sa vie, au jour le jour, se réveillant chaque jour avec des aventures pleins la tête et une nouvelle victime à ses côtés. Il y avait eut un temps où elle vivait de ça. Du sang, de l'alcool, de la fête, des missions et des coups d'un soir. Il y avait eut une époque où elle c'était bourrée la gueule chaque soir, séduit des hommes qu'elle ne connaissait pas pour les jeter après. Des années durant, en rentrant de mission du sang sur les mains, elle était monté sur les tables des bars et avait dansé jusque tard dans la nuit, se foutant du monde qui l'entourait.
Mais ce temps était révolu. Maintenant, elle était mère et avait des devoirs à remplir. Mais il fallait avouer que temps en temps, elle rêvait de refaire ça une fois.

Interrompant le fil de ses pensées, elle tourna ses yeux gris vers Hel qui se plaignait des Chevaliers. Il n'avait pas tord. Pendant des années, elle les avaient trouvés totalement idiots, irréfléchis et hormis Hyllïna et quelques autres, encore aujourd'hui elle les trouvaient d'une futilité étonnante. Accompagnant son ami, et se resservit un vers qu'elle descendis presque cul sec. Ah l'alcool. Délicieuse petite chose qui te faisait perdre la tête. Heureusement qu'elle tenait bien malgré les vapeurs que cette boisson dégageait.

- Oh oui, tu as bien eus raison de ne pas perdre ton sang froid. Quoi que s'aurait pus être drôle car tu l'aurais réduit en bouillis.

Et allez savoir pourquoi, elle se mit à imaginer un Chevalier larmoyant appelant sa mère. Ce qui l'a fit éclater de rire. Enfouissant sa tête dans ses mains, elle tentait de se calmer en vain. Décidément, les Chevaliers avez le don d'être pathétique ! Quand elle arriva enfin à reprendre le contrôle de sa respiration elle hocha la tête d'un air qu'elle espérait sérieux et continua.

- Excuse moi, je m'imaginais la situation. Toujours est-il que cela aurait pus être drôle.

Elle se recala dans sa chaise et pris un énième vers de vin. Ce truc était une vrai drogue. Elle se remis à pouffer en voyant la mine renfrognée de son compagnon. Puis se fut à elle de faire la moue quand le sujet partit vers Harry. Peut-être qu'Hel avait raison. Il s'inquiétait pour rien. De la simple jalousie, rien de plus. Par contre quand il parla de lui, Thaïs lui jeta un regard plein de sous entendu. Mais comme il ne la regardais pas, elle décida de se jeter à l'eau. et tant pis si elle perdait. Il avait le droit de savoir après tout.

- Ben justement. C'est de toi qu'il est jaloux.

Elle leva les yeux aux ciel pour bien montrer qu'elle trouvait ça totalement ridicule.
Jamais ne lui était venu à l'idée de couche avec lui. enfin, peut-être lors de leur première rencontre. Mais ce n'était pas la même chose.

- Non pas que je ne pourrais pas coucher avec toi. Mais je ne suis pas de ses femmes infidèles. J'ai eus une époque où je me réveillais avec un homme différent chaque matin, brisant un cœur de plus à chaque fois. Un peu comme toi... fit-elle avec un sourire en coin.

Elle le taquinait mais elle savait aussi qu'il prendrait cela comme un compliment. Parce que s'en était un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11526-thais-d-irianeth http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t10379-thais-maj-12-02-17
Hel
Animateur - Sorcier - Chef
Animateur - Sorcier - Chef
avatar
Nombre de messages : 79
Rôle : Chef de l'Ordre des Sorciers
Date d'inscription : 08/04/2015

Plus sur le personnage
Âge: 35-40 ans (G19)
Rôle: Chef de l'Ordre des Sorciers
MessageSujet: Re: New Feeling | Hel Mer 17 Aoû 2016, 00:21

Lorsque son amie prit finalement la parole, il fut plutôt surpris de la voir ensuite éclaté de rire. Bien qu’il ne comprenait pas trop ce qui la faisait autant rigoler, il se surprit un bref sourire en coin. La bonne humeur de Thaïs lui avait toujours été contagieuse et cela lui faisait toujours le plus grand bien. Il finit tout de même par reprendre son sérieux bien rapidement puisqu’il ne s’imaginait pas réellement le plaisir que cela aurait pu lui procurer, mais bien les ennuis. Il se voyait mal expliqué une réaction aussi violente et irréfléchie de sa part au conseil. Même si broyé les os de Flynn ne lui aurait fait ni chaud ni froid, même si en y pensant plus allégrement, il réalisait que cela lui aurait fait plaisir, il se gardait cette habituelle retenue. Il n’était tout de même pas complètement hors contrôle et il n’était pas non plus victime de narcissisme comme certains.
 
Alors qu’il allait ouvrir la bouche pour commenté cette observation venant de son amie en observant un peu son verre, lequel il s’amusait à faire tourner entre ses doigts, il fut tout de même un peu surpris par la suite des propos de celle-ci. Ainsi donc c’était bien ça? Harry était jaloux de lui? Il ne put s’empêcher d’afficher un nouveau sourire en coin. Un peu malicieux, cette fois. Il était vrai que maintenant qu’il manquait une main au Chevalier, qu’il pouvait comprendre que celui-ci ressente une certaine nervosité en sachant que sa douce passait du temps avec un homme comme lui. Après tout, avec les femmes, avoir deux mains c’était plutôt pratique.
 
Toujours dans sa lancé, la Sorcière le sortie de ses étranges pensées en un sursaut intérieur. Coucher avec lui? Ah bon. Il ne put s’empêcher de laissé son regard coulé le long du cou de son amie jusqu’à sa poitrine.  Après tout, Thaïs n’avait rien d’une femme moche. Rien du tout. Il termina son verre et s’empressa d’en versé d’autres dans celui que son amie avait vidé, puis ensuite dans le sien. Elle termina sa phrase en les comparant tous les deux. Personnellement, il ne considérait pas avoir brisé autant de cœur qu’elle semblait se l’imaginer. Il leva l’index en l’air et se pencha un peu vers la table.
 
-Eh oh, si une personne est assez fragile pour laisser son cœur s’ouvrir et se déchirer au premier venu, ce n’est pas notre problèmes.
 
Mais quel homme pouvait donc se laissé aussi facilement embobiner par une femme aussi séduisante soit-elle? Ce faisait-il embobiner par Janita, finalement? Cette idée lui donna de nouveau froid dans le dos. Après tout, mise à part les histoires d’un soir, il n’y connaissait pas grand-chose, n’ayant jamais expérimenté une relation plus longue que quelques heures. Alors c’était évident que la situation avec la Chevalier le larguait complètement. Il ne voulait pas en faire trop, justement, mais il ressentait intérieurement ce désir profond de chercher à la faire sourire.
 
Quoi qu’il en soit, il préféra bien entendu laisser ce tourbillons de questionnements de côté et profité de la perche que venait de lui tendre son amie concernant le petit secret de Harry, mais plus particulièrement cette petite confidente qu’elle venait de lui faire. Après tout, elle ne lui avait jamais fait par de cela, comment pouvait-il passé à côté d’une porte ainsi grande ouverte? Il devait bien aller l’explorer un peu, ne serait-ce que pour en rire avec elle.
 
-Que veux-tu dire par le fait que tu ne pourrais pas coucher avec moi? Tu en parle comme si c’était ta décision. Sache que je fais partie du consensus moi aussi. Je n’ai pas mon mot à dire dans cette histoire? Et si je refuse, tu vas m’envoyer valsé à l’autre bout de la pièce? Et puis, tu sais très bien que j’ai un cœur de pierre, il est plus difficile de le brisé que mes os.
 
Évidement qu’il avait saisi cette ouverture, mais il ne la prenait pas nécessairement au sérieux. Il savait très bien que Thaïs ne ferait jamais une chose pareille à Harry. Lui, personnellement, il se fichait bien du Chevalier, mais il tenait tout de même à son amitié envers la sorcière et il ne ferait pas exprès outre mesure de chercher à la mettre dans son lit. Bien qu’amitié et sexe sonnait bien à ses oreilles et qu’il ne voyait pas pourquoi il l’en empêcherais si elle se jetait sur lui. Il se surprit même à ce demandé s’il apprécierait réellement ce moment avec Thaïs et s’il arriverait à se sortir Janita de l’esprit. Après tout, il l’avait déjà essayé, au début avec d’autres femmes. Non, ça ne fonctionnerais probablement pas. Il avait déjà du mal à laisser partir Ombe, même si c’était différent. Reprenant toutefois contenance, car il se laissait rarement emporté par des songes qu’il savait irréalisable, il s’adossa de nouveau sur sa chaise tout en croisant les bras et reprenant un air sérieux.
 
-Et puis ne t’en fais pas trop pour cette histoire de jalousie, sa doit être simplement le fait qu’il lui manque une main qui le rend un peu sensible par moment. Si sa peu te faire plaisir, je peux voir si je peux t’alléger niveaux paperasses pour te permettre de passé plus de temps avec lui ou en famille, mais je t’avoue que j’aurais du mal ce mois-ci. Je suis moi-même débordé.
 

Harry était pathétique, mais il voulait sincèrement donner un coup de main à son amie afin qu’elle se sente mieux. Malheureusement, il se repassait vite à l’esprit ce qu’il lui avait donné comme documents et c’était justement ceux auquel il n’avait absolument pas le temps de se pencher et qu’elle connaissait bien, alors que de son côté, il était réellement débordé. Il pourrait cependant sans doute lui en prendre un ou deux, s’il se faisait à l’idée de n’avoir aucun temps de repos. Après tout, c’était temporaire, le tout se calmerais bientôt un peu. Mais qu’elle idée aussi d’avoir décidé de remettre de l’ordre dans tous ses papiers. Il pouvait bien comprendre pourquoi ils étaient si désordonné, personne n’avait eu ce courage depuis longtemps semblait-il. Ils n’avaient même pas de note d’Ombe nulle part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaïs
Sorcier - Chef
avatar
Nombre de messages : 233
Rôle : Sorcière d'Irianeth, Sous-Chef de l'Ordre des Sorciers, Mentor d'Ismaëlle et Orin
Date d'inscription : 13/05/2015

Plus sur le personnage
Âge: 35 - 40 ans
Rôle: Sous-Cheffe des Sorciers
MessageSujet: Re: New Feeling | Hel Dim 28 Aoû 2016, 07:57

On sentait bien que l'alcool commençait à faire effet sur l'esprit des deux amis. Jamais normalement ils se seraient aventurés sur le sujet philosophique qu'était l'amour et le fait de coucher ensemble ou pas. D'ailleurs, il y avait intérêt à ce que personne ne les ai entendu sans quoi des rumeurs de trahison ne manqueraient pas de courir sur le dos de Thaïs par rapport à Harry. Mais bien entendu, sur le moment elle s'en fichait comme un enfant de sa première couche. C'était ça aussi les inconvénients à être au placé dans un Ordre. On ne manquait pas de te casser du sucre sur le dos ! Bien qu'en étant maître de ses esprits, elle n'aurait certainement pas parler de ça.

- Tu as bien raison ! C'est la loi du plus fort. D'où l'importance d'être plus fort.

Elle dit ça avec une nonchalance étonnante tout en reposant son verre sur la table, une attitude qui reflétait bien l'esprit d'Irianeth. Ici, il n'y avait pas de place pour les faibles. Tu réussi ou tu crèves. Sympa comme concept !

Quand elle repensait aux critiques ou diverses autres paroles qu'elle recevait plus jeune, que ce soit parce qu'elle s'entraînait comme une folle, à cause de sa morphologie qui, il fallait l'avouer, était loin d'être dès plus repoussante ou encore parce qu'elle avait choisit de devenir Sorcière alors que selon ses professeurs elle aurait tout à fait pus se faire une belle place parmi les Chevaliers et qu'au final nombre de ses personnes avaient finis dans son lit, pleurnichant le matin parce qu'ils n'auraient pas plus que ce qu'elle avait décidé de donner (et encore, c'était pour son plaisir personnel), elle se disait qu'elle avait la belle vie tout de même. Jamais elle n'avait été virée d'une chambre, à peine habillée, par une Sorcière rousse qui l'avait invité la veille au soir pour une nuit des plus agitée. Et elle pariait qu'Hel n'avait jamais connu ça non plus. En fait, ils se ressemblaient vraiment. D'ailleurs il semblait s'opposer au fait de coucher avec elle et ne se gênait pas pour la taquiner.

- Bien sûr que c'est ma décision ! Et je te pari que je serais capable de te faire changer d'avis. D'autant plus que ton sois-disant "cœur de pierre" ne t'a jamais empêché d'aller tester les lits des femmes à droite à gauche.

La jeune femme fixa son ami d'un air malicieux et finit son énième coupe de vin. Cela faisait au moins deux ou trois verre qu'elle ne les comptaient plus. A quoi bon ? De toute façon, elle savait qu'elle aurait une belle migraine le lendemain. ce n'est pas ça qui allait changer sa vie. Ce n'était pas la première et ne serait certainement pas la dernière. Et puis, elle était grande, elle faisait ce qu'elle voulait. En y pensant bien, n'ayant jamais connu ses parents, orpheline élevée par des nourrices peu attentives, elle avait toujours fait ce qu'elle voulait.

- Tu as raison, être estropié doit affecté son caractère. Ce n'est pas pour ça que tu devrais me donner moins de travail. J'arrive très bien à me débrouiller.

Et ce n'était pas faux. La majorité des papiers qu'elle avait traité ces temps-ci étaient maintenant triés, classés, rangés et à jour. Il ne lui restait qu'une petite pile qui ne lui prendrait pas plus de deux ou trois demi-journée de travail maximum. Et bien... Maintenant que le sujet d'Harry était clos, pourquoi ne pas chercher à fouiller du côté de cette mystérieuse jeune femme qui obnubilait son Chef. Non, elle ne profitait pas qu'ils soient tous les deux légèrement éméchés pour avoir des informations... Enfin, si un peu. Mais pourquoi elle n'aurait pas le droit d'en savoir plus après tout ?

- Tu n'aurais pas d'autres choses à dire sur cette femme avec qui tu passe tes nuits ?

Elle appuya son menton sur ses mains, fixant Hel avec un air attentifs et quelques peu malicieux n'ayant aucune envie de lâcher le morceau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11526-thais-d-irianeth http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t10379-thais-maj-12-02-17
Hel
Animateur - Sorcier - Chef
Animateur - Sorcier - Chef
avatar
Nombre de messages : 79
Rôle : Chef de l'Ordre des Sorciers
Date d'inscription : 08/04/2015

Plus sur le personnage
Âge: 35-40 ans (G19)
Rôle: Chef de l'Ordre des Sorciers
MessageSujet: Re: New Feeling | Hel Mer 31 Aoû 2016, 01:07

La réplique de son amie lui faisait plaisir à entendre. Évidemment que le contraire l’aurait étonné de toute façon. Peu importe si cela concordait avec les lois non écrites d’Irianeth, c’était selon lui une pure et simple vérité. Cruelle sans doute pour certain, mais la vérité tout de même. Il fut tout autant amusé, cette fois, de voir la Sorcière réagir à sa petite pique subtile de plus tôt. Elle pariait sur cela? Il était évident qu’en d’autres circonstances, il aurait été enclin à perdre un pari, pour une fois. Cependant, les choses entre eux n’allaient pas du tout en ce sens, mais si mettre ce genre de sujet sur le tapis pouvait sembler plutôt dangereux venant des deux protagonistes. Ou plutôt pour Thaïs, car ce n’étais pas vraiment lui qui avait gros à perdre dans toute cette histoire.
 
C’est donc avec un rire franc, que Hel observa un moment son amie avant de ce lancé à son tour. Il laissa l’une de ses mains tombé sur la table et se pencha un peu vers l’avant, comme pour lui murmurer un secret. Enfin, tout ce qu’ils ce racontaient à ce sujet n’étais que spéculation. Il n’y avait rien de sérieux, non? Alors aussi bien évité que des oreilles trop curieuses entendent des choses qui n’étaient pas réellement possible d’être. Cela ne le dérangeait guère, personnellement, mais il ne souhaitait pas nécessairement être réellement le coupable qui entacherait l’image de sa sous-chef. Cela pouvait bien empirer son cas vis-à-vis du Chevalier, mais sincèrement, il n’en avait cure et si ce n’étais pas de son amie qu’il était question, il s’aurait peut-être prêté au jeu, ne serait-ce que pour le nargué indirectement. D’un autre côté, des rumeurs les concernant tournaient déjà. Pourquoi ce privé? Sans doute parce-qu’il tenait plus à Thaïs qu’au fait de faire plaisir au petit soldat dans son pantalon.
 
-Le fais d’avoir un cœur ou non n’a rien à voir avec le fait de tester des lits à droite et à gauche. Et tu sauras que je préfère de loin mon propre lit que celui des autres… Quant au fait de me faire changer d’avis, à moins de ne plus avoir d’hommes dans ta vie malgré que le fait de confirmé des rumeurs me ferait plaisir, ce serait plutôt impossible. Je me fiche complètement d’Harry, mais je ne me fiche pas de toi.
 
Voilà qui était tout de même assez clair en soit. Reprenant donc sa position initiale, soit, adossé contre sa chaise, il laissa son regard parcourir les alentours d’un air plutôt neutre. Il ne cherchait pas réellement à repérer quoi que ce soit, même s’il détaillait chaque personne présente par habitude. Il songeait aux paroles de son amie sans trop y songer non plus. Décidément le cas de Harry ne l’affectait aucunement. Il pouvait bien mourir demain matin, qu’il n’y serait pas plus affecté. Il pourrait cependant ce montrer sans doute compatissant pour le chagrin de la Sorcière, mais sans plus. Et même si elle lui disait qu’elle arrivait bien à se débrouillé avec le travail, il songerait tout de même à voir ce qu’il pourrait y faire, même si l’entendre dire cela le rassurait tout de même un peu si jamais il ne trouvait pas de solution. Chose qu’il n’arrivait pas à faire dans l’immédiat de toute façon, alors aussi bien clore ce sujet et cesser d’insister pour le moment.
 
Et encore Janita. Bien entendu qu’il avait entendu la question de son amie, pourtant, il n’y répondait toujours pas. Il ne savait pas quoi ajouter de plus. Tout ce qu’il dirait serait véritablement retenu contre lui dans ce dossier. Il roula un moment ses yeux en l’air tel un adolescent et se pencha de nouveau vers son amie, afin de lui saisir les deux mains et de la fixer intensément de ses yeux sombre, comme il le ferait s’il la voudrait réellement dans son lit.
 
-Pour le moment, je passe une partie de ma nuit avec toi, cesse de t’en faire pour les autres…
 
Il relâcha doucement son amie et lui fit un clin d’œil complice pour terminer son verre d’une traite. Il n’y aurait qu’elle pour savoir qu’il ne faisait que jouer le jeu. Alors qu’un mince sourire amusé se dessinait sur ses lèvres parce-qu’il n’y avait décidément qu’avec Thaïs qu’il pouvait faire ce genre de moquerie et qui ne le prendrais pas à mal, son regard parcouru de nouveau la salle. Il réalisa que ses sens étaient visiblement bien engourdie par ce liquide et que ce sujet de conversation lui donnait tout simplement envie de ramener cette pauvre serveuse qui le fixait depuis le début de la soirée, rien que pour se changer les idées concernant la Chevalier. D’ailleurs, celle-ci ayant capté son regard, s’empressa de venir à leur table avec une autre bouteille, car c’était bien entendu de toute façon, ce qu’il désirait réellement pour le moment, sans doute. Il lui offrit un bref sourire en guise de remerciement et la regardant s’éloigné, non sans crois. De nouveau son regard lorsqu’elle se retourna vers lui. Typique quoi.
 
Mais comme pris d’un soubresaut intérieur, comme s’il voulait se faire violence pour ne pas céder à cette tentation bête, il se retourna de nouveau vers Thaïs et ce qu’il prononça le fit sursauter lui-même. Même si cela ne fut aucunement perceptible et que de l’extérieur, cela dû sans doute paraître comme si le fait de le dire ne lui faisait strictement ni chaud ni froid, alors que le simple fait de prononcer ce nom à voix haute à quelqu’un électrisait entièrement son corps.
 
-C’est Janita.
 
Ce sentait-il mieux ou soulagé? Aucunement. Cela n’avait rien à voir avec quoi que ce soit du genre. Il n’avait simplement aucunement envie de finir sa nuit avec cette serveuse et maintenant qu’il avait dévoilé l’identité de sa belle, le sujet prendrait bien entendu une autre tournure et cela n’aurait rien avoir avec les fesses de la serveuse ni celles de Thaïs, espérons-le. Alors qu’il avait fixé son verre en prononçant ces deux mots fatidique, il finit par prendre une ou deux bonnes gorgée et le déposa doucement sur la table alors qu’il relevait les yeux vers son amie, pour ensuite hausser les épaules.
 
-De toute façon, tu en aurait sans doute entendu parler à la prochaine réunion d’une façon ou d’une autre. J’avais juste envie de te traîner ici et de passé  un peu de temps avec toi et c’était une bonne excuse. Ce qui n’étais pas faux. -J’imagine bien aussi Hyllïna ce pointé et me demandé sans le moindre détour ‘’Et puis Hel, les réparations de ta porte ont bien été après que Flynn l’est défoncer? Merci de ne pas avoir brisé l’un de mes Chevaliers’’… Tu vois le genre alors boff…
 
Il haussa encore une fois les épaules et s’amusait à faire tournoyer son verre avec son pouvoir de lévitation sans le renversé. Pour quelqu’un qui ne le connaissait pas, même s’il aurait pu être côtoyer à tous les jours, il aurait été impossible de lire qu’Hel était embêter, mais sans doute que son amie saurait bien lire et comprendre cet air qu’il avait et qu’il tentait de lui camouflé depuis l’aile des Sorciers, plus tôt. Il espérait bien que Thaïs aurait une idée du siècle concernant sa situation délicate et lui donnerait quelques indices à savoir comment gérer le fait qu’il appréciait peut-être plus la Chevalier qu’il ne le voulait bien, mais pour le moment, une question le chicotais depuis le matin puisque ses calculs avaient changé.
 
-Et tu peux me dire toi ce qu’il fou ce Flynn dans les parages? Ils ne sont plus ensemble depuis longtemps il me semble, non?
 

Peut-être qu’elle en savait plus que lui concernant la situation amoureuse entre Janita et Flynn? Pourtant, celle-ci lui avait dit n’avoir personne. Elle lui aurait menti? Il avait du mal à s’y convaincre. Pour Janita, il aurait peut-être pris le risque de voir débarquer un Chevalier enragé dans sa chambre ou du moins, il aurait sans doute été d’avantage discret et aurait pris la peine de sonder les couloirs plus souvent. À la limite. Même s’il disait qu’il ne touchait pas à la femme d’un autre, il fallait tout de même avouer que ce n’étais pas lui qui avait sauté sur la Chevalier… C’était elle qui avait commencé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaïs
Sorcier - Chef
avatar
Nombre de messages : 233
Rôle : Sorcière d'Irianeth, Sous-Chef de l'Ordre des Sorciers, Mentor d'Ismaëlle et Orin
Date d'inscription : 13/05/2015

Plus sur le personnage
Âge: 35 - 40 ans
Rôle: Sous-Cheffe des Sorciers
MessageSujet: Re: New Feeling | Hel Dim 02 Oct 2016, 04:23

Il était évidant que les deux Sorciers n’étaient plus tout à fait sobre. Sans quoi Hel ne se serait jamais aventuré dans de telles discussion et jamais il ne se serait penché vers elle avec ce regard enjoliveur qui lui valait les soupirs et l’admiration des demoiselles d’Irianeth.  Heureusement que Thaïs aimait véritablement Harry et qu’elle était insensible aux sourires charmants de son ami. Sinon cette aventure ce serait certainement terminée dans une chambre avec des gosses 9 mois plus tard. Mais ils étaient tous deux assez sains d’esprit pour savoir que ce n’était qu’un puéril jeu de rôle, en partie destiné à brouillé les pistes des rumeurs. Une simple plaisanterie avec certes, une légère connotation de flirt mais qui sonnait totalement faux aux oreilles de nos deux compatriotes. Et puis quand bien même se serait arrivé, ils n’en auraient pour sûr pas fait toute une histoire. Ce genre de choses face au reste du monde sont d’une futilité infantile et d’une importance aussi grande que  le premier envol d’un papillon.

Aussi la rousse ne prit-elle pas compte du chuchotement charmeur de son Chef au creux de son oreille pointue et laissa son regard gris balayer les alentours comme le fit Hel quelques secondes plus tard laissant son jeu de séducteur en plan. Il fallait avouer qu’il était doué, mais pas au point de faire chavirer la jeune femme. Imaginez un peu le bordel que s’aurait été. Mais le sujet d’Harry commençait à s’épuiser et à agacer la Sorcière qui préféra finir sa boisson pour mieux se resservir plutôt que de répondre à son ami.

Ce fut pourquoi elle décida de changer de sujet revenant sur le thème de la fille mystérieuse, laissant derrière elle ses problèmes de couple. Après tout si Harry était jaloux s’en raison, ce n’était pas sa faute et elle n’allait pas se fatigue à le rassurer s’il refusait de faire des efforts. Elle appuya son menton sur la paume de sa main, ses prunelles de chat à nouveau fixé sur Hel qui tel un adolescent capricieux préféra s’enfoncer dans son siège et lever les yeux au ciel devant sa curiosité féminine. Il se pencha à nouveau vers elle attrapant la main qui soutenait sa tête entre ses doigts froids et susurra une autre de ses phrases de dragueur toutes faite. Ce fut à son tour de lever les yeux. Fallut pourtant avouer que son clin d’œil la fit sourire et qu’elle le lui rendit avec un malin plaisir à rentrer dans son jeu.

Parce que ce n’était bel et bien qu’un jeu, le costume d’un personnage qu’ils enfilaient le temps d’une soirée. Et ça, il n’avait bel et bien qu’eux pour le comprendre.  Thaïs laissa Hel mener la conversation, préférant rester silencieuse, elle qui depuis le début de la soirée ne tenait pas en place.  Elle le regarda faire son petit numéro à la serveuse avec un sourire de chasseuse sur les lèvres. Dès qu’il se désintéressa d’elle, elle la vit se vexer ce qui lui arracha un rire. Certaine femmes étaient si idiote et si naïve. Ce petit bout de fille n’était pas une femme pour Hel. Elle n’avait aucun caractère, pas de personnalité. Quelqu’un de bien ennuyant en somme.  
Mais la voix de son ami prononçant un prénom bien familier vint casser la concentration que Thaïs avait mis à regarder cette petite serveuse insignifiante. Janita. De l’extérieur, elle devait paraître d’un calme rassurant mais dans sa tête ce n’était qu’un fouillis indescriptible. (ELLE AVAIT GAGNER EUH !!!!! NA NA NA NA NEREUH !!) En fait, tout deux paraissait d’un seul coup indifférent mais ils étaient assez conscients pour reconnaître qu’une tension électrique venait de s’installer dans l’air.

Janita. Ce n’était même pas l’annonce de ce nom qui lui avait fait un choc. Plutôt le fait qu’Hel lui est enfin dit qui était cette mystérieuse personne. Mais finalement, ce fut l’intensité du côté gamin de Thaïs qui reprit le dessus et un immense sourire vint éclairer son visage. Janita disait-il ? En voilà une femme qui méritait son ami ! La rouquine ne l’aurait jamais avoué mais elle admirait beaucoup la Seconde des Chevaliers. Une guerrière et une magicienne, une femme forte au caractère bien trempé (un peu trop parfois) tout ce qu’aimait la Sorcière chez la gente féminine. Mais Hel refroidit un peu sa fierté de vainqueur en lui disant qu’elle l’aurait su de toute manière. Mouai…

Ce ne fut que quand Hel commença à s’énerver contre Flynn que la rousse s’autorisa la parole en posant une main calme sur le bras de son ami. Elle croisa ses jambes s’apprêtant à commencer un cours sur les couples d’Irianeth. La voix un peu roque du fait de l’alcool et de ne pas avoir parlé depuis tout à l’heure, Thaïs commença son histoire avec le peu qu’elle savait :

- Flynn est en fait l’âme sœur de Janita. Mais de ce que je sais il est avec Kassili. Bien qu’en fait il navigue un peu entre deux femmes… C’est une relation un peu étrange donc si tu veux en avoir le cœur net, la meilleure chose à faire et de poser la question directement à ta belle. Mais de ce que je vois tu ne veux pas montrer que tu t’attaches…

Elle finit sa phrase sans aucun sourire. Elle ne disait pas de telles choses pour le narguer, plutôt pour le faire réagir. Même si avec lui, ça ne manquerait pas d’être compliqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11526-thais-d-irianeth http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t10379-thais-maj-12-02-17
Hel
Animateur - Sorcier - Chef
Animateur - Sorcier - Chef
avatar
Nombre de messages : 79
Rôle : Chef de l'Ordre des Sorciers
Date d'inscription : 08/04/2015

Plus sur le personnage
Âge: 35-40 ans (G19)
Rôle: Chef de l'Ordre des Sorciers
MessageSujet: Re: New Feeling | Hel Dim 02 Oct 2016, 21:27

Il avait joint ses mains l’une contre l’autre et fixa Thaïs d’un regard sérieux. Il attendait la suite. Intérieurement, il se sentait étrange. Il n’aimait pas vraiment cette sensation, mais il était vrai qu’il préférait l’apprendre à Thaïs de lui-même plutôt qu’elle le sache dans les jours à venir et réalise en plus que son ami lui avait menti. Cette amitié avec elle, il la considérait importante et il ne désirait pas l’effriter pour si peu. Évidemment, cela ne semblait en rien chamboulée son amie. Après tout, il ne voyait pas en quoi elle réagirait outre mesure en apprenant l’identité de la femme qu’il convoitait peut-être.

Du coin de l’œil, il observa tout de même la serveuse. Il aurait préférée sans doute oublier Janita et toute cette histoire en passant une nuit avec cette demoiselle, mais il savait que cela ne servirait à rien. Il avait déjà essayé cette tactique il y a plusieurs semaines. Résultat? Il fantasmait sur la Chevalier tout en culbutant une autre femme. Depuis qu’il avait partagé ces moments intimes avec elle, il trouvait que les autres étaient bien pâles à côté. Même une ravissante jeune femme à la chevelure aussi éclatante qu’elle est aux courbes généreuses n’avait pas suffi. C’était Janita qu’il voulait et il le savait. Il en avait tellement été surpris, qu’il avait même fait un rituel d’annulation de sortilège, craignant que celle-ci l’ai ensorceler tant il ne comprenait pas pourquoi il n’arrivait pas à contrôler ses sentiments pour elle. Mais rien. Rien n’avait été brisé. Il n’y avait aucune magie dans cet intérêt qu’il avait pour elle. Étrange et nouveaux. Il avait compris pour Ombe, mais pour Janita? Pourquoi? Devait-il vraiment avoir une explication pour tous, tous le temps? Semblait-il que oui, sans doute.

Le contact de son amie contre son avant-bras le ramena au présent. Il poussa même un bref soupir. Il était bien loin dans ses songes. Avisant la Sorcière plus en profondeur, il réalisa qu’il semblait y avoir une étincelle de réjouissance dans ses yeux, sans compter cette façon qu’elle avait de se placer, comme si elle maîtrisait très bien ce dans quoi ils allaient se lancer. En fait, cela ne l’étonnerais pas du tout. Les femmes savaient toutes ses choses-là, c'était inné. Et eux, les hommes, étaient tous largués, toujours. Enfin, il osait l’espéré, il ne désirait pas être le seul abruti à ne rien comprendre à ce genre de chose. Il se contenta de rester dans cette même position, non sans prendre une gorgée de son verre afin d’attendre la suite avec plus de patience.

Lorsque Thaïs pris la parole, les premiers mots le dérangèrent un peu. Enfin, tout ce qu’elle raconta le dérangea, finalement. Il poussa un bref grognement et fronça les sourcils. Signe que tout ceci l’embêtait. Âmes-sœurs? Comment pouvait-il battre une chose pareille? Kassilli? C’était quoi cette histoire. Ainsi donc, il avait affaire à un trio amoureux et… S’ajoutant dans les calculs, tout ceci devenait vachement compliqué. Il n’était déjà pas à l’aise dans cette situation avant et encore moins maintenant. Et puis poser directement la question à Janita? Cela viendrait sans doute. Disons que c’était plutôt inévitable avec la crise matinale de Flynn. En fait, c’était plutôt une bonne chose. Cela lui donnait une excellente excuse de la questionner sur cette relation, sans avoir l’air inquiet pour sa propre position dans le cœur de la rousse.

-Oui, je lui demanderais…

Il prit de nouveau une gorgée et continua.

-Je ne veux simplement pas me cassé la tête avec tout ça. C’est peut-être le secret de la chose qui allume cette flamme. La passion aussi. Pourquoi dire à une femme que l’on s’attache si on n’en est pas sûre soi-même. L’excitation de la nouveauté fini bien un jour par ce fané et se remplacer par la routine, l’ennui, puis le mensonge et/ou la jalousie. Non? N’est-ce pas ce que tous les couple déplore, même toi? J’aime bien ma neutralité. Aussi et puis… Je n’ai pas ressenti une telle chose d… Jamais.

Il avait échappé belle. Il allait dire ‘’Je n’ai pas ressenti une telle chose depuis Ombe. Mais Ombe était son secret. Ils n’avaient jamais été ensemble à proprement parler, mais, il savait que les sentiments qu’il ressentait pour Janita se ressemblaient beaucoup à ceux qu’il avait ressentis pour Ombe, au tout début. Maintenant qu’elle n’était plus là, il pouvait comprendre ce vide qu’il avait déjà craint. Peut-être refusait-il à son insu de croire en cette potentielle flamme pour la Chevalier? Les nouveaux calculs potentiels dans leurs ‘’histoire’’ freinais un peu ses ardeurs, bien qu’il ne comptait pas nécessairement éviter de continuer à la voir si elle le désirait toujours… S’il ne pensait pas à avoir son cœur, au moins voulait-il son corps…

-Bref… Peu importe…

Sur ces mots, il leva légèrement son verre vers son amie et le calla ensuite d’une traite. Il espérait que suite à cet aveu, que son amie le laisse tranquille concernant cette histoire avec la sous-chef des Chevaliers. Il ne savait ni quoi en pensée, ni quoi en dire. Il se sentait maladroit. Avait l’impression que ces mots n’étaient pas bien choisis. Il préférait les choses plus protocolaire, c’était plus simple à suivre que quelque chose comme ces relations sociaux-humaines où il y avait trop de recoins sombres qu’il ne pouvait analyser à sa guise. De toute façon, là, il était saoul. Peut-être vaudrait-il mieux bientôt songer à rentré avant qu'il ne fasse la bêtise de prendre cette serveuse tout de même pour la nuit, question de ce changer les idées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parandar
◊ PNJ
◊ PNJ
avatar
Nombre de messages : 1905
Rôle : Représentation physique du STAFF
Date d'inscription : 01/10/2012

Plus sur le personnage
Âge: Naissance du monde
Rôle: Dieu Suprême
MessageSujet: Re: New Feeling | Hel Lun 04 Sep 2017, 18:24

Bonjour !

Le RP est-il toujours d'actualité ? Sans réponse elle sera déplacée le 18 Septembre dans les Archives.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

New Feeling | Hel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Irianeth :: Pikay :: La forteresse noire :: Quartier des Sorciers-