___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Golden Crown ♔ Noham & Isidore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Isidore
Modérateur - Diamant
Modérateur - Diamant
avatar
Nombre de messages : 77
Rôle : Roi de Diamant
Date d'inscription : 05/11/2013

Plus sur le personnage
Âge: Bientôt un demi-siècle
Rôle: Roi de Diamant
MessageSujet: Golden Crown ♔ Noham & Isidore Sam 23 Avr 2016, 11:03


Golden Crown
Noham & Isidore




- Je crois m'être montré suffisamment clair sur ce point, Emmett. Seriez vous donc d'humeur à me faire répéter inlassablement ?

L'homme frémit imperceptiblement, prenant une lente inspiration qui se voulait discrète. Le ton sec de son interlocuteur, sa stature impérieuse, son regard bleu assombri, tout incitait le frêle Emmett à battre en retraite. Tripotant son costume gris souris d'une main moite, il reprit pourtant, patiemment, courageusement :

- Loin de moi cette idée votre Altesse, vraiment très loin de moi... Seulement, voyez-vous, les coutumes et la prospérité future du royaume exigent...

- C'est assez, le coupa net le souverain.

Cela n'empêcha pourtant pas le bougre de continuer, le cœur battant :

- Mademoiselle Scarlett ferait un parti très avantageux pour l'héritier de la couronne. De surcroît, sa jeune sœur, mademoiselle Valentine serait également parfaite pour le prince Nate. La famille Van Hallen fait partie des la haute bourgeoisie diamantoise et monsieur et madame Van...

- Pour l'amour du ciel Emmett ! explosa Isidore. Je sais pertinemment qui sont les Van Hallen ! J'ai pratiquement grandi avec Lisbeth. A qui croyez-vous donc parler ?...

Pétrifié, l'homme se retint de peu de reculer. On voyait rarement le roi de Diamant hausser le ton, ce qui rendait ses éclats de colère d'autant plus impressionnants.

- Pardonnez moi Messire, je pensais simplement judicieux de rappeler...

- Que les codes de la haute société veulent qu'on fiance la future élite d'Enkidiev dès cinq ans afin de lier les meilleures alliances ? Me prendriez vous pour un idiot, Emmett ?

La façon qu'Isidore avait d'appuyer sur le nom de son assistant ne présageait décidément rien de bon. Avalant sa salive nerveusement, l'homme était à un doigt de penser que le souverain éprouvait quelque plaisir pervers à le voir se liquéfier sur place. Assis derrière son immense bureau de bois précieux, le regard froid qu'il dardait sur Emmett valait bien un séjour à Shola au cœur du blizzard.

- N-Non... Non, bien entendu... Je... je vous prie de...

- Je n'ai cure de vos excuses, siffla Isidore en se relevant d'un élan, pesant de toute sa hauteur sur le pauvre Emmett. Quoiqu'il en soit, je ne changerai pas d'avis. Mes fils épouseront qui bon leur semblera, à supposer que Nate juge bon de se marier un jour. Quant à Noham, je lui fais entièrement confiance.

- Enfin... votre Altesse... il s'agit de la requête des Van Hallen... Je vous conjure de...

- Y a t-il autre chose ? le coupa l'homme, à présent exaspéré d'une façon plus que visible.

- Euh... et bien...

Emmett feuilleta fébrilement son carnet avant de déclarer d'une voix qu'il voulut la plus claire possible :

- Le conseiller Carter souhaiterait vous rencontrer en début d'après-midi pour discuter de la trésorerie du royaume. Vous avez également rendez-vous avec le chef des armées à quinze heures et monsieur Charleton souhaiterait lui aussi vous parler d'une affaire, il dit que vous êtes déjà au courant. Oh et votre épouse vous fait savoir qu'elle rentre de mission ce soir.

- Très bien. Je recevrai le conseiller Carter à treize heures ici-même. Quant à Sirius, je ne devrais pas en avoir pour plus d'une heure. Calez donc le rendez-vous avec Charleton à seize heures et ayez l'obligeance de faire fleurir mes appartements avec plusieurs bouquets. Hevana apprécie les fleurs fraîches.

- Bien, cela sera fait votre Altesse, confirma Emmett en griffonnant dans son carnet.

- Quant à monsieur et madame Van Hallen, faites leur savoir que j'aimerais les rencontrer. Je tiens à clarifier moi-même la situation.

- A ce propos, Messire, êtes vous bien sûr de ne pas vouloir vous accorder la moindre...

- Emmett, voudriez-vous bien me rappeler votre rôle ?

La température se remettait à chuter de seconde en seconde, ne pût que constater le pauvre Emmett.

- Eh bien... Mon rôle est de vous... assister dans vos tâches quotidiennes et de vous faire part de mes... très humbles conseils, lorsque vous les requerrez, votre Majesté.

Un sourire poli, quoiqu'un peu mesquin, et qui trahissait un profond mécontentement se dessina sur le visage d'Isidore.

- L'ai-je requis ?

Emmett, honteux, confus, baissa la tête, soudain pris de passion pour ses souliers.

- Non, votre Altesse.

- Et qui a toujours le dernier mot ?

- C'est vous, cela va de soi, Altesse, bredouilla piteusement l'assistant.

- Bien, vous pouvez disposer.

L'homme ne se le fît pas dire deux fois et, après une révérence au ras du sol, bondit littéralement hors de la pièce. Une minute de plus et cette entrevue aurait achevé de lui geler les chairs...

***

Isidore se laissa choir sur le bureau, les yeux clos, soufflant profondément. Avant qu'Emmett ne juge bon de venir lui tenir sa campagne de propagande, l'homme avait enchaîné les réunions avec diverses membres du conseil. Trois, au moins, et il n'était pas encore midi... Voilà maintenant qu'il apprenait à l'instant qu'il allait devoir s'entretenir avec Lisbeth Van Hallen et son époux. Si sa tendre moitié n'était pour Isidore qu'une connaissance diplomatique comme une autre, Lisbeth était, pour le souverain, bien plus que cela. Il connaissait la harpie blonde depuis sa plus tendre enfance. Pire encore, adolescent, il avait peut-être... échangé quelques baisers innocents avec la jeune fille en fleur qu'elle était, rien de plus sérieux ou moins chaste. Seulement sa famille y avait vu quant à elle bien plus et avait tenté de convaincre son père de "l'excellente opportunité" qu'offrait cette "relation" de former un bien joli petit couple d'amoureux. Naturellement, Lisbeth s'était montrée très vexée par le refus, poli mais ferme, d'Adrian de lui céder son fils en mariage et par la même occasion, le refus du fils qui avait jugé bon de couper cours à toute relation quelle qu'elle fût. Il avait fallu à Lisbeth des années pour digérer cet outrage et daigner de nouveau adresser la parole au jeune noble qu'il était. Depuis, et même après qu'ils se soient finalement tous les deux vus passer la bague au doigt, Isidore avait le sentiment qu'une certaine... ambiguïté subsistait. Les regards jetés en douce à Hevana lors des évènements officiels en disaient long sur l'amertume que sa simple vision inspirait toujours à Lisbeth. Essayer de marier ses filles aux princes de Diamant était tout à fait son genre de revanche sur la vie. Isidore ne pouvait qu'imaginer combien il serait pénible de lui faire entendre que des fiançailles n'étaient pas envisageables ; il en avait la migraine par avance... Comme s'il n'avait pas déjà suffisamment à faire. Isidore soupira longuement, passant une main sur son visage rasé de près. Les journées étaient longues ces temps-ci, et les occasions de se détendre d'autant plus rares. Hevana avait la bougeotte et Isidore était toujours debout bien avant ses fils, avec lesquels il passait moins de temps qu'à son habitude. Quant à Jiyan... autant dire que le souverain avait l'impression de ne pas avoir vu sa fille depuis des années. A'élys était difficilement joignable, à croire que toutes les femmes qui pouvaient avoir une place privilégiée s'évertuaient à le fuir ! Et encore, c'était sans compter Adrianna dans le lot... Au moins, pour le moment, avait-il quelques heures de tranquillité. Mieux valait les passer dans un lieu tranquille. Conseillers, nobles de haute famille et autres politiciens grouillaient à toute heure du jour et de la nuit dans le palais et s'amusaient, semblait-il, à le pister,  avec, tous autant qu'ils étaient, le besoin totalement urgent de lui parler d'une affaire de la plus haute importance tout en se répandant en courbettes absurdes et compliments dont la sincérité était telle qu'ils se trouvaient toujours "en deçà de la vérité". Au fond, ça avait toujours été comme ça. Appartenir à la classe supérieure rendait la vie aisée, luxueuse, facile au premier abord ; mais en parallèle, tout était toujours plus compliqué qu'ailleurs dans les hautes sphères.
Isidore songea à aller déjeuner, mais il se rendit compte qu'à l'instar de ces derniers jours, toute sensation de faim l'avait quitté. Il résolut alors de se réfugier dans le seul lieu qu'il savait paisible en tout temps : sa forge. Peut-être passerait-il à ses appartements pour se changer ? Non, il ne préférait pas. Ses vêtements, quoique coûteux et précieux, se remettraient très bien d'une telle épreuve...
Isidore se résignait finalement à quitter son bureau lorsqu'il fût surpris par le crissement de la porte.


- Ai-je autorisé quiconque à entrer ? persiffla t-il de mauvaise humeur avant de découvrir son invité surprise sur le pas de la porte.

Aussitôt, le ton du souverain et son visage se radoucirent.

- Noham...

Son fils le fixait, silencieux et interdit. Sous le choc de son propre comportement, Isidore se fendit d'un sourire rassurant.

- Pardonne ma brusquerie, j'ignorais que c'était toi.

D'un geste, il invita le garçon à entrer dans la pièce. Peut-être avait-il quelque-chose à lui dire. Nate avait-il quelque nouveau problème de respiration qui aurait pu l'inquiéter ? Était-ce pour lui demander quand sa mère serait de retour ? Isidore n'en savait rien, il avait si peu l'occasion de parler à son fils depuis quelques-temps... ni à son fils ni à aucun de ses proches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noham
Animateur - Diamant
Animateur - Diamant
avatar
Nombre de messages : 49
Rôle : Futur Petit Prince Héritier.
Date d'inscription : 29/07/2014

Plus sur le personnage
Âge: 17 - 22 ans
Rôle: Prince de Diamant
MessageSujet: Re: Golden Crown ♔ Noham & Isidore Mer 03 Aoû 2016, 16:02

Journée plutôt ennuyeuse. Tout le monde semblait être occupé. Les maudites réunions ne semblaient jamais se terminer! Je devais rester discret si je m’approchais des dites salle ou des bureaux! Il ne fallait surtout pas que je dérange. Mon frère était encore occuper à faire je ne sais trop quoi qui ne semblait pas intéressant pour moi. Mes leçons de la journée étaient terminer et j’avais juste envie de…. Arrf! Aucune idée. Mais, je n’avais pas envie de jouer avec les autres enfants du château. Toute la journée, on m’avait parlé de Roi, de Reine, Prince héritier. De futur rôle! Alors, autant vous dire que la seule chose que j’avais envie de faire, c’était d’aller voir mon père enfin d’en discuter un peu. Je voulais savoir exactement ce que je devais faire pour le rentre heureux. Mais il avait aussi cette question. La future madame Noham de Diamant! En autre terme, la future reine de Diamant!! Est-ce que mon père allait décider de me marier de force avec une princesse que je n’aimais pas? Je ne crois pas que nous avions déjà abordé ce genre de question. Bon, après tout, une princesse était une princesse, mais il en avait des bizarres… Et des pas belles! Je ne voulais pas d’une princesse pas belle… Sinon, j’aurais des enfants pas beaux ! Et…. Et ce n’est pas super.

C’est d’un pas décidé que je me dirigeais vers le bureau de mon père. J’aimais beaucoup suivre ses journées. Bien des fois, je tentais de tout faire comme lui. Je prenais note de la moindre des choses qu’il faisait. Mon père était mon model depuis toujours. J’étais persuadé que si je faisais tout comme lui, j’allais devenir le roi qu’il voulait que je sois. Oh combien de fois est-ce que la gouvernante ma retrouver assis à un bureau, jouant au roi en pleine réunion importante avec son conseil? Des nombreuses fois. Tout cela pour dire que même si je savais mon père en grandes réunions aujourd’hui, j’espérais peut-être pouvoir le croiser quelques part ou l’attendre dans son bureau dans l’espoir d’avoir un peu de temps seul avec celui-ci.

Plus je m’approchais et plus je marchais lentement. Je ne voulais pas que ma respiration semble venir d’une course folle dans les couloirs du château ou encore d’un prince trop énervé! Rendu près de la porte du bureau de mon père, je m’arrêtai et pris une grande respiration. J’avançai alors lentement. Je cola mon oreille à la porte pour écouter. Personne. Personne ne parlait. Je n’étais même pas certain qu’il est une personne à l’intérieur. J’ouvris doucement la porte et regarda à l’intérieur. Toute suite, je remarquai mon père. Mais, ce qui me surpris le plus et me permis de faire tout un saut, fut sa remarque. Je devais avouer que je ne savais pas comment réagir. Avais-je fait quelques de mal? J’aurais dû toquer et attendre qu’on me répondre.

Heureusement, à peine m’avait-il vu et reconnu, il se calma. Il semblait en colère, mais pas contre moi. Je brulais d’envie de lui demander ce qu’il c’était passer afin de comprendre la situation et de l’autre côté, je savais parfaitement que ce n’était pas la chose à faire. Je m’avançai lentement dans la pièce, hésitant à savoir si j’y étais invité ou non. Mais mon père m’invita d’un geste à prendre place.

« Père… »

Je pris le temps de la regarder. Il semblait épuisé. Totalement épuisé! J’avais l’envie d’aller directement dans ses bras pour lui faire un câlin. Je voyais si peu mon père c’est dernier temps que j’avais juste envie d’être avec lui. Même si nous restions en silence. Sa présence seule comblerait mon manque.

« Est-ce que je vous dérange? Tel n’est pas mon intention. J’aimerais simplement passer du temps avec vous. Si cela est possible. »

Je sais, un enfant ne serait pas supposé demander d’avoir un temps avec ses parents. Mais lorsque notre père était le roi d’un royaume fort occupé, alors oui, ça pouvait arriver. Bien des paysans enviaient notre mode de vie, mais bien des jeunes garçons ne savaient pas comment l’amour d’un parent pouvait manquer parfois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isidore
Modérateur - Diamant
Modérateur - Diamant
avatar
Nombre de messages : 77
Rôle : Roi de Diamant
Date d'inscription : 05/11/2013

Plus sur le personnage
Âge: Bientôt un demi-siècle
Rôle: Roi de Diamant
MessageSujet: Re: Golden Crown ♔ Noham & Isidore Mer 03 Aoû 2016, 18:47


La voix encore fluette de son fils, son regard d'eau claire assombri par le souci attendrirent Isidore. Il lui semblait que Noham avait grandi, dernièrement. Il serait bientôt un adolescent, et quel adolescent... De lui, il tenait le regard bleu ciel, et le menton volontaire qui commençait déjà à pointer sur son visage rond d'enfant. De sa mère, il avait hérité la finesse des traits et la chevelure sombre, tout comme son frère.
Si Nate, encore petit, aurait pu, avec le cheveu plus long, passer pour une fille, il n'en était rien pour Noham. Sa démarche, son port de tête, son élégance, sa prestance... Tout destinait le jeune prince qu'il était à faire chavirer bien des cœurs d'ici quelques années. Déjà, la gente féminine semblait être pour lui sujet à la plus grande fascination. Il était très proche de la princesse Theresa de Zénor. Qui pouvait prédire jusqu'où les mènerait cette amitié ? Elle pouvait bien se dissoudre lentement, se briser, comme les conduire tous deux jusqu'à l'autel.
Isidore songea à Lisbeth et ses filles. Les Van Hallen n'étaient pas les seuls à vouloir mettre le grappin sur son fils. Noham ne le savait pas encore, mais il était déjà le parti le plus prisé d'Enkidiev, loin devant son frère. Le désavantage de n'avoir pas fiancé son aîné se trouvait là ; il y aurait plus d'un piège aux courbes alléchantes et à la toilette parfumée dressés sur son chemin. Quelle famille de haute naissance ne rêverait pas de voir l'héritier de Diamant passer la bague au doigt de sa fille ? Il faudrait être bien humble - un trait de caractère que la noblesse d'Enkidiev ne cultivait pas particulièrement. Lui-même en était passé par là. Célibataire, au début de son règne, il avait dû repousser bien des avances. Mais lui n'avait jamais été un homme à femmes, et à l'époque, avant qu'Hevana entre dans sa vie, il n'y en avait guère qu'une pour faire scintiller son œil...
Noham, timidement, demanda à rester à ses côtés. Il ne souhaitait en aucun cas déranger... Isidore sourit, ne résistant pas à l'envie d'ébouriffer les cheveux toujours impeccablement arrangés de son fils, qui d'ailleurs, ne perdirent rien de leur aspect bien coiffé.



- Bien sûr que cela m'est possible ! Il y a bien trop longtemps que nous n'avons rien fait tous les deux, entre hommes... dit il d'un air taquin.

Hélas, ce n'était que trop vrai. Le simple fait de le voir, de lui parler faisait réaliser à Isidore combien Noham lui avait manqué. Nate aussi, bien évidemment, que n'aurait-il pas donné pour égayer à l'instant d'un geste drôle la moue profondément mélancolique de son petit dernier ? Mais pour l'heure, Nate devait être en plein cours de lecture, et Isidore savait trop que son fils adorait cet apprentissage pour l'en priver - on en ferait, disait sa tutrice, un futur grand érudit, à la hauteur de son grand-père. Noham se trouvait là, disponible, ne demandant qu'à obtenir l'attention de son père pour les prochaines heures. Son père qui, lui aussi, ne voulait rien de plus que de partager un moment avec son fils. Nate n'était pas du genre jaloux, et puis, il était trop intelligent pour se sentir déprécié pour si peu. L'affaire était donc entendue !
Las de comportement distingué, Isidore s'assit à même son bureau, soulevant son fils pour qu'il en fît de même.


- Eh bien, que voudrais tu faire ? T'entrainer à l'épée ? Monter à cheval ? (Sa jeunesse ne l'empêchait pas d'exceller dans ce domaine.) Je peux t'apprendre à forger si le cœur t'en dis...

Posant une main protectrice sur l'épaule de Noham, il ajouta :

- On peut faire ce que tu veux, j'ai tout mon temps, c'est toi qui choisis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parandar
◊ PNJ
◊ PNJ
avatar
Nombre de messages : 1905
Rôle : Représentation physique du STAFF
Date d'inscription : 01/10/2012

Plus sur le personnage
Âge: Naissance du monde
Rôle: Dieu Suprême
MessageSujet: Re: Golden Crown ♔ Noham & Isidore Sam 09 Sep 2017, 21:11

Bonjour !

Le RP est-il toujours d'actualité ? Sans réponse, il sera déplacé le 18 septembre dans les Archives.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Golden Crown ♔ Noham & Isidore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Enkidiev :: Diamant-