___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Rapprochement (pv Iberis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Florian
Mages
avatar
Nombre de messages : 90
Rôle : Magicien de la Tour
Âge du personnage : 22 - 26 ans (G18)
Date d'inscription : 23/09/2014

Plus sur le personnage
Âge: 22-27 ans
Rôle: Mage
MessageSujet: Rapprochement (pv Iberis) Jeu 22 Oct 2015, 00:32

Alors qu’il y avait une semaine il avait secrètement souhaité la mort de la plus jeune fille de son maître sans vraiment vouloir que cela n’arrive, il fallait, bien évidemment, qu’il ait été exaucé et qu’elle soit réellement décédée. À croire que certains souhaits pouvaient se réaliser, bien qu’il ne l’ait pas réellement voulu. Certes il avait voulu que cette famille connaisse le deuil d’un être cher, mais pas comme ça, pas de cette façon… Le demi-elfe était en conflit avec lui-même, une part de lui semblait étrangement satisfaite de ce déchirement, ainsi ils pouvaient connaître la douleur qu’il a ressentie à la mort de son frère , alors qu’une autre part de lui aurait préféré que rien de tout cela n’ait jamais arrivé et qu’Halwina soit toujours vivante. Deux pensées opposées… Et il n’avait pas tardé au père de quitter les chevaliers et de se débarrasser de l’assassin suite à l’enterrement d’Halwina. Valait-il mieux que cet homme au final?

Peut-être que le demi-elfe pourrait utiliser ce malheureux évènement pour se rapprocher de l’aînée? Quoiqu’il lui faudrait certainement du temps pour se remettre d’un tel drame, mais il saurait se montrer patient. Du moins, il essaierait… Et comme si le destin agissait en sa faveur, le maître d’Iberis lui permettait de passer du temps avec sa famille. Quoi demander de mieux?

Agissant comme un frère, Florian décida de prendre soin d’elle. D’être son confident, un ami sur qui elle pouvait compter, qu’elle puisse avoir confiance en lui et ainsi aller mieux, qu’elle ne se sente pas seule. Certes elle avait sa famille sur qui elle pouvait compter, mais il espérait également pouvoir l’aider à surmonter cette terrible épreuve qu’il eut déjà vécue. Il se devait de se montrer compréhensif et de ne rien bousculer, lui laisser le temps de faire son deuil. Tout cela durant pas moins d’un an et demi.

Lorsqu’il rentra, Florian remarqua aussitôt la présence d’Iberis et alla s’asseoir à ses côtés. Il se rappelait bien sûr que Florent n’aimait pas trop le voir ainsi rapprocher de son trésor et qu’il le gardait à l’œil, mais qu’avait-il à craindre des menaces d’un chevalier déchu? Comme s’il allait réellement s’en prendre à l’apprenti. Et puis, c’était toujours amusant de le voir se mettre en colère pour si peu. De toute façon, Florian n’avait rien à se reprocher… Au moins le pardusse ne semblait pas présent pour le moment.

« Bonjour, comment vas-tu aujourd’hui? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iberis
Mages
avatar
Nombre de messages : 60
Rôle : ~ tour des mages ~
Âge du personnage : ~ 18 - 23 ans ~
Date d'inscription : 22/12/2014

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: Re: Rapprochement (pv Iberis) Ven 18 Déc 2015, 09:01

Ce matin là j'étais debout assez tôt, comme les autres matins depuis une semaine d'ailleurs. Je n'arrivais plus à dormir depuis que j'ai su pour ma soeur. Mon maître, Yorsav étant compréhensif, il m'a laisser quelques temps pour faire mon deuil. Il va s'en dire que j'étais vraiment reconnaissante envers lui. Je restais assisse à la table à réfléchir et à me perdre dans mes pensées et souvenir du temps que j'avais passée avec ma défunte soeur Halwina.

Je n'arrêtais pas de faire tourner mon café avec une cuillère sans même le remarquer et de plus, je n'avais même pas pris la peine de me changer. L'idée de faire attention à ma façon d'être vêtue m'était sortie de la tête, particulièrement chez moi, mais j'avais aussi oublié que l'apprentis de ma mère n'était nul autre que Florian. Ce garçon m'attirait un peu et normalement je me serait sûrement faite belle pour faire bonne impression, mais là je n'avais pas l'esprit à ça.

Je n'étais pas du tout attentive à ce qu'il se passait dans la maison que je n'avais pas remarqué que Florian était arrivé dans la pièce, ni même qu'il avait pris place à mes côté à la table. C'Est seulement lorsqu'il pris la parole qu'il me fit sursauter et de ce fait attirer mon attention.

- Bonjour, comment vas-tu aujourd'hui ?

- Oh, humm... Salut Florian... Ça peut aller mieux vu les événements. Et toi comment tu vas ?

Je le regardais plus ou moins de mes yeux d'un gris profond remplis de tristesse en attendant sa réponse. J'avais enfin arrêté de faire tourner mon café qui était maintenant devenu presque froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Florian
Mages
avatar
Nombre de messages : 90
Rôle : Magicien de la Tour
Âge du personnage : 22 - 26 ans (G18)
Date d'inscription : 23/09/2014

Plus sur le personnage
Âge: 22-27 ans
Rôle: Mage
MessageSujet: Re: Rapprochement (pv Iberis) Jeu 07 Jan 2016, 13:04

Le demi s’empêcha de sourire lorsqu’il la vit sursauter. Elle était toujours plongée dans ses pensées, sans doute se rappelait-elle de bons moments qu’elle avait passés avec sa petite sœur avant que le drame n’arrive. Lui aussi, il lui arrivait de plonger dans ses souvenirs pour se remémorer ceux qu’il avait passés avec son grand frère. Il aurait aimé qu’il ne soit jamais parti. La vie savait se montrer injuste, cruelle même. Pourquoi la mort venait-elle chercher les êtres que nous chérissions le plus?

De ses yeux verts perçants, il observa l’elfe qui semblait, somme toute, marqué par les évènements. Rien d’étonnant, c’est tout à ait normal… qui ne le serait pas d’ailleurs? Il croisa ses bras et s’appuya sur la table, se rappelant que lorsqu’il avait su la nouvelle de la mort de son frère, il s’était isolé et n’avait laissé personne l’approcher, mais peut-être qu’il aurait aimé ça, au final, qu’on le réconforte, pouvoir en parler. Mais son pouvoir était trop puissant; il réagissait à sa colère, à ses émotions, et il craignait de s’emporter, d’en perdre la maîtrise, alors il s’isolait et avait tout gardé pour lui.

« Oui, je vais bien… »

Florian remua les doigts de sa main. Il semblait jouer avec quelque chose qu’il tenait, perdu dans ses pensées avant de relever la tête vers l’adolescente. L’atmosphère semblait assez morbide en ce moment.

« Que dirais-tu de te changer les idées? On pourrait aller se promener, si tu veux. »

Il espérait ne pas avoir fait de gaffe. Après tout, il comprendrait si elle ne voudrait pas, au vu des évènements. Il rangea se qu’il tenait dans sa poche avant de poser sa main sur celle d’Iberis, la regardant dans les yeux.

« Tu sais que je tiens à toi et te voir ainsi m’est insupportable. J’aimerais tellement pouvoir faire quelque chose, mais je me sens impuissant. Quant à ma suggestion, tu n’es pas obligé de l’accepter, mais je crois que ça ferait du bien de penser à autre chose, n’empêche que si tu as besoin d’en parler, je serai toujours là pour t’écouter. C’est toi qui vois. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iberis
Mages
avatar
Nombre de messages : 60
Rôle : ~ tour des mages ~
Âge du personnage : ~ 18 - 23 ans ~
Date d'inscription : 22/12/2014

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: Re: Rapprochement (pv Iberis) Ven 22 Jan 2016, 18:38

Je le regardais attendant sa réponse, il semblait pensif vu comment il s'appuyait sur la tête les bras croisés. Je le trouvais mignon et en plus il semblait plutôt gentil et compréhensif que certain le laisse entendre. Par contre, je devais avouer que ce qu'il m'attirait le plus chez lui était ses yeux vert. Certes, il n'était pas le seul a en avoir, mais les siens me semblaient plus attirant et mystérieux à la fois. Parfois, je pouvais me perdre tellement facilement dans son regard que ça n'en devenait presque naturel pour moi.

- Oui, je vais bien…

Finalement après répondu à ma question, je remarquais ses doigts qui semblaient occuper d'un objet que je n'arrivais pas à voir, mais bon ça ne me regardait pas non plus de toute façon. En plus, j'Avais toujours autre chose à l'esprit pour me préoccuper de ce qu'il tenait dans sa main.

- Que dirais-tu de te changer les idées? On pourrait aller se promener, si tu veux.

Venait-il vraiment de me demander de me promener avec lui ? Je ne comprenais pas pourquoi il n'avait pas plus d'ami, il était pourtant tellement d'une agréable compagnie. Il voulait m'aider à passer au travers de ce moment difficile pour moi. En plus si ce n'était pas de mon humeur morose j'aurais probablement rougit, mais là ce n'était pas le cas. Du moins ce ne l'était pas avant qu'il pose sa main sur la mienne.

- Tu sais que je tiens à toi et te voir ainsi m’est insupportable. J’aimerais tellement pouvoir faire quelque chose, mais je me sens impuissant. Quant à ma suggestion, tu n’es pas obligé de l’accepter, mais je crois que ça ferait du bien de penser à autre chose, n’empêche que si tu as besoin d’en parler, je serai toujours là pour t’écouter. C’est toi qui vois.

Je ne pouvais pas refuser, c'était peut-être aussi ma seule chance de pouvoir passez du temps avec lui entre amis avant que l'un ou l'autre recommence les entrainement avec son maître. Je me devais d'accepter et c'est ce que je fit en souriant à peine d'un air timide.

- À vrai dire... je ne croyais pas que je pouvais être si importante pour toi, on n'a jamais vraiment parler ensemble, mais.... Ça me touche de savoir que tu veuilles m'aider et je crois que tu as raison, prendre l'air me ferait surement du bien et surtout d'être avec quelqu'un qui puisse me soutenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Florian
Mages
avatar
Nombre de messages : 90
Rôle : Magicien de la Tour
Âge du personnage : 22 - 26 ans (G18)
Date d'inscription : 23/09/2014

Plus sur le personnage
Âge: 22-27 ans
Rôle: Mage
MessageSujet: Re: Rapprochement (pv Iberis) Jeu 04 Fév 2016, 14:27

Si seulement elle savait… ses intentions étaient certes loin d’être aussi noble qu’il tentait de le montrer, mais bon, il faut dire que l’apprenti aux cheveux noirs savait parfaitement jouer la comédie. Et elle, elle ne serait qu’un pion dans son jeu. Il lui ferait de belles promesses que pour mieux la briser par la suite. Elle ne croyait pas être si importante pour lui? Peut-être était-ce le cas en fait, mais il n’avait certainement pas fini de s’amuser avec elle pour mieux la rejeter et la faire souffrir. Lui qui craignait la solitude, il faut dire qu’à le voir agir, on pourrait croire que c’est tout le contraire. Mais en fait, d’une part, c’est ce qu’il pensait faire; lui faire du mal, profité de sa confiance et de sa naïveté , mais la seconde part de lui aimerais plutôt s’en faire une amie, quelqu’un sur qui compter et qui pouvait compter sur lui. Deux pensées qui prenaient forme et qui s’entremêlaient dans son esprit. Laquelle des deux voix qui s’opposaient dans sa tête devait-il écouter? Que faire?

« Bien sûr que tu l’es, lui dit-il. À vrai dire, tu es celle de qui je me sens le plus proche, même si, comme tu le dis, on ne s’est jamais vraiment adressé la parole. »

Florian retira sa main de sur celle d’Iberis avant de se lever et l’entraina vers les jardins entretenus par le chevalier déchu et qui séparaient la maison de la forêt. Galamment, retenant la porte ouverte, il la laissa sortir en premier avant de la suivre à l’extérieur ou régnait de nombreuses fleurs… Trop nombreuse même… Un vrai jardin de filles entretenu par un homme, aller savoir pourquoi… L’apprenti n’avait pas vraiment envie de demeurer ici, d’un, il craignait que Florent ne débarque. Qui sais comment ce gros minet pouvait réagir, lui qui le soupçonnerait sans doute d’avoir mauvaise influence sur sa fille? Florian savait qu’il le détestait et qu’il ne lui faisait pas confiance. Mais ce n’était certainement pas lui qui lui dirait quoi faire. Et de deux, la vue de toutes ses fleurs le rendait malade, alors autant les éviter. Bah oui, il détestait les fleurs, et alors!? Tout en se dirigeant vers la forêt, il se retourna vers l’adolescente.

« Et si on rattrapait le temps perdu? demanda-t-il. J’aimerais en savoir plus sur toi, j’aimerais en connaitre plus sur cette fille que je côtoie, mais à qui je n’ai jamais osé adresser la parole. Ce qu’elle aime, ses intérêt, n’importe quoi qui lui passerait par la tête. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iberis
Mages
avatar
Nombre de messages : 60
Rôle : ~ tour des mages ~
Âge du personnage : ~ 18 - 23 ans ~
Date d'inscription : 22/12/2014

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: Re: Rapprochement (pv Iberis) Mer 30 Mar 2016, 14:24

- Bien sûr que tu l’es. À vrai dire, tu es celle de qui je me sens le plus proche, même si, comme tu le dis, on ne s’est jamais vraiment adressé la parole.

Comment pouvait-il se sentir aussi près de moi alors qu'on ne s'était qu'à peine présenté quand on était enfant ? J'avais entendu parlé des âmes sœurs, mais il n'y avait pourtant pas d'aura blanche autour de lui comme s'était supposé selon ce qu'on disait. Je lui souriait timidement alors qu'il retirait sa main de la mienne avant de me lever. Il m'a ensuite entraîné dans notre jardin bien garnis de fleurs de toutes les couleurs que mon père prenait le temps de bien entretenir dès qu'il le pouvait. J'adorais ce jardins, Halwina et moi l'aidions parfois comme on le pouvait, même si on devait sûrement lui rendre la tâche plus difficile qu'autre chose. On s'amusait souvent dans les fleurs, je lui avais même fait une couronne de fleur. Bon je ne devais pas trop y penser au risque de me mettre à larmoyer, déjà que Florian accepté de prendre ce poids sur ses épaule je n'allais pas non plus en ajouter en me remémorant le passer.

- Et si on rattrapait le temps perdu ? J’aimerais en savoir plus sur toi, j’aimerais en connaitre plus sur cette fille que je côtoie, mais à qui je n’ai jamais osé adresser la parole. Ce qu’elle aime, ses intérêt, n’importe quoi qui lui passerait par la tête.

En apprendre plus sur moi ? Personnellement je vois pas ce qu'il y avait d'intéressant à apprendre sur ma personne, mais il essayait de me changer et les idée et de discuté alors je n'allais pas y couper court tout de suite.

- Humm... et bien... Ce que j'aime ? J'aime bien les fleurs je trouve que ça apporte le sourire... À vrai dire mon nom est celui d'une petite fleurs blanche. Le mauve est ma couleur favorite. Oh et j'Adore les tartes aux pommes !

On pouvait entendre dans ma voix que j'étais un peu moins attristée en disant la dernière phrase et un petit sourire discret et amusé se dessinait sur mes lèvres. En remarquant qu'on se dirigeait vers la forêt je ne pouvais m'empêcher de parler de ce que j'aimais vraiment.

- J'aime aussi m'occuper des animaux. D'ailleurs après être devenue Mage, j'aimerais voyager un peu partout pour soigner les gens et les animaux malades. Il gens n'y pensent pas mais... Sans une seule des espèces présentent sur ce continent la vie ne serait pas pareil. Les rats nourris les renard, les chats et certaine chiens se qui eux hum.... Pardon.... Je... Je parles trop je dois sûrement t'ennuyer... Désolée.

J'étais en train de faire un monologue ! Il n'Avait pas que ça à faire de m'écouter non plus. En plus j'avais déjà entendu dire que les gars aimaient parler d'eux plutôt que d'écouter les blabla interminable des filles et qu'est-ce que j'étais en train de faire ?! Du blabla interminable ! Vraiment j'étais une cause perdu, mais je pouvais au moins me racheter.

- Hum... Et toi ? Qu'est-ce que tu aime ? As-tu un talent particulier sans être lier à la magie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Florian
Mages
avatar
Nombre de messages : 90
Rôle : Magicien de la Tour
Âge du personnage : 22 - 26 ans (G18)
Date d'inscription : 23/09/2014

Plus sur le personnage
Âge: 22-27 ans
Rôle: Mage
MessageSujet: Re: Rapprochement (pv Iberis) Mar 05 Avr 2016, 14:10

En fait, en savoir plus sur elle n’avait rien d’intéressant en soi, mais s’il voulait avoir une chance de conquérir son cœur, il devait se montrer intéressé par elle, en apprendre d’avantage sur qui elle était. Ainsi, elle pourrait croire qu’elle l’était pour lui. Bon pour commencer, la première chose qu’elle lui apprenait sur elle c’était qu’elle aimait les fleurs… Ça, il aurait pu le parier. C’était évident puisque c’était une fille! Quelle fille n’aimait pas les fleurs? Il l’avait déjà dit, c’était un truc de fille. Ou de mec qui se retrouvait à vivre avec que des filles…

Elle lui apprit également que son nom était celui d’une petite fleur blanche. Original, mais l’apprenti n’arrivait pas du tout à se figurer cette fleur, n’y connaissant rien. Qu’elle aimait le mauve, il ne voit pas à quoi cela lui servirait… Quant aux tartes aux pommes… Il pourrait lui en offrir si elle aimait ça, mais hors de question qu’il se mette au fourneau, au risque que tout explose.

«J'aime aussi m'occuper des animaux. D'ailleurs après être devenue Mage, j'aimerais voyager un peu partout pour soigner les gens et les animaux malades. Il gens n'y pensent pas mais...  … …

Mais ce que ça pouvait parler une fille… C’était incroyable. Il avait l’impression qu’elle pourrait continuer ainsi pendant des heures, que ça ne finirait jamais. Ne manquait-elle jamais de sujet de conversation? Il l’écoutait d’une oreille distraite tout en avançant dans le sentier de la forêt.  Il ne savait pas vraiment ou il se rendait, mais cela importait peu puisqu’il se contentait simplement de le suivre.

«Pas du tout. Je t’ai dit que j’aimerais en savoir plus sur toi, alors plus que tu en dis, plus que c’est intéressant. »

Bon, à son tour de devoir répondre à des questions, bien qu’il déteste parler de lui.

«J’en sais rien… J’aime le calme. Je n’aime pas quand tout s’agite autour de moi. Me retrouver dans un endroit isolé, loin de la foule qu’il y a au château. J’aime bien chez toi, c’est paisible, ici. Je n’aime pas la solitude, mais j’ai peur de faire souffrir les autres avec mon pouvoir que je maitrise pas toujours. Je n’aime pas quand les choses sont ternes et qu’elles manquent de vie. J’aime quand c’est coloré. Sinon, quant à un talent particulier, je ne sais pas... Je n'y ai jamais réellement songer... Disons que je suis doué pour passé inaperçu et également pour me retrouver seul.»

Ouin, je disais que les fille ça parlait beaucoup, mais je n'était pas vraiment mieux. Au bout d’un moment, ils finirent par arriver à un petit ruisseau chevauché d’un pont. Florian se retourna pour faire face à Iberis avant de sortir ce qu’il avait caché dans sa poche de pantalon. C’était une petite chaine au bout de laquelle pendait un pendentif.

«J’ai trouvé ça au marché, il n’y a pas longtemps. S’il te plaît, je veux bien te l’offrir.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iberis
Mages
avatar
Nombre de messages : 60
Rôle : ~ tour des mages ~
Âge du personnage : ~ 18 - 23 ans ~
Date d'inscription : 22/12/2014

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: Re: Rapprochement (pv Iberis) Jeu 13 Oct 2016, 14:04

- Pas du tout. Je t’ai dit que j’aimerais en savoir plus sur toi, alors plus que tu en dis, plus que c’est intéressant.

C'est vrai qu'il m'avait demandé de parler de moi après tout, c'est surement qu'il voulait que je parle, mais je ne voulais tout de même pas prendre toute la place. Je l'ai donc regarder dans les yeux en souriant.

- Merci, c'est gentil de dire ça, mais je sais que je peux être ennuyante quand je me met à trop parler. Alors si on partageait un peu ? Parle moi donc de toi maintenant ! Qu'aimes-tu faire ? As-tu un talent particulier ?

- J’en sais rien… J’aime le calme. Je n’aime pas quand tout s’agite autour de moi. Me retrouver dans un endroit isolé, loin de la foule qu’il y a au château. J’aime bien chez toi, c’est paisible, ici. Je n’aime pas la solitude, mais j’ai peur de faire souffrir les autres avec mon pouvoir que je maîtrise pas toujours. Je n’aime pas quand les choses sont ternes et qu’elles manquent de vie. J’aime quand c’est coloré. Sinon, quant à un talent particulier, je ne sais pas... Je n'y ai jamais réellement songer... Disons que je suis doué pour passé inaperçu et également pour me retrouver seul.

Je l'écoutais avec attention, j'étais curieuse de savoir quel était son pouvoir unique. Il semblait en avoir un peu peur et honte on dirait. Mais, il ne semblait pas su tout méchant, au contraire même. Il aimait la vie et être avec des gens. Je ne pouvais m'empêcher de sourire en l'écoutant sans trop savoir pourquoi. Peut-être que c'était le simple fait de sortir et de penser à autre chose qui me faisait autant de bien.

On parlait de tout et de rien jusqu'à ce qu'on arrive à un petit pont au-dessus d'un ruisseau. J'avais toujours aimé ce coin calme on l'on n'entendait que la nature, le chant des oiseau, le bruissement du vent dans les feuille et le son de l'eau qui tombait en mini cascades tout près. C'est à ce moment que Florian s'était retourner pour me regarder pour en suite me montrer un magnifique pendentif monté sur une petite chaîne.

- J’ai trouvé ça au marché, il n’y a pas longtemps. S’il te plaît, je veux bien te l’offrir.

Je la pris délicatement pour l'admirer avec stupeur, n'arrivant pas à croire qu'il veuille me faire un cadeau. C'était une petite sculpture de bois en forme de feuille de style fantaisie. Elle semblait si fragile et elle devait surement lui avoir coûter cher. Je ne pouvais pas l'accepter comme ça. Je la lui ai donc rendu d'un air un peu coupable mélanger à de la joie.

- Je.... Il est superbe, mais.... je ne peux pas l'accepter. Je veux dire... Je n'ai rien à t'offrir en échange, je ne voudrais pas que tu pense que je profite de ta gentillesse. Déjà que tu passe du temps avec moi pour me remonter le moral plutôt que de faire tes truc me touche énormément. Mais, j'apprécie réellement cette offre si touchante et gentille de ta part.

Je ne voulais pas non plus lui faire de la peine en refusant ce cadeau, mais il en faisait déjà beaucoup pour moi. Cela aurait été égoïste de ma part d'accepter ce bijou en plus de tout le reste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Florian
Mages
avatar
Nombre de messages : 90
Rôle : Magicien de la Tour
Âge du personnage : 22 - 26 ans (G18)
Date d'inscription : 23/09/2014

Plus sur le personnage
Âge: 22-27 ans
Rôle: Mage
MessageSujet: Re: Rapprochement (pv Iberis) Lun 24 Oct 2016, 11:23

Florian montrait le bijou qu’il avait acheté à Iberis, espérant qu’il lui plairait. Il n’avait aucune idée des trucs qu’elle pourrait aimer ou non, mais normalement, les femmes aimaient bien ce genre de bijoux. Bien sûr, il aurait pu choisir n’importe quelles autres babioles, mais c’était celle-ci qui l’avait le plus interpelé et qu’il avait trouvé le plus apte à offrir. Maintenant il restait à savoir si celui-ci plaisait à celle qu’il tentait de séduire. Avait-il bien su choisir ou aurait-il dû prendre quelque chose d’autre. Apparemment, il avait bien su faire son choix et il était facile pour le demi-elfe de voir à quel point la jeune fille semblait ravie de ce présent, mais bien sûr, il y avait un «mais».

Elle ne pouvait pas l’accepter, lui offrant comme excuse qu’elle n’eût rien à lui offrir en retour et le lui rendît. Alors qu’il reprenait délicatement le collier entre ses mains, l’apprenti mage n’y comprenait plus rien. Il lui offrait un magnifique cadeau qu’il lui avait acheté avec ses économies et elle le refusait pour ne pas profiter de sa gentillesse? Mais s’il le lui offrait, c’était parce qu’il le voulait, que venait faire le fait de profiter dans cette situation? Décidément, il avait raison de dire qu’il n’y comprendrait jamais rien aux filles.

Ne s’attendant certainement pas à cette excuse, il avait d’abord affiché un regard d’incompréhension avant de finalement afficher une mine déçue, comme s’il était triste qu’elle n'ait pas accepté ce présent. S’il avait eu les oreilles pointues comme celle des elfes, elles se seraient certainement abaissées, mais les siennes étaient belles et bien rondes et ne pouvaient pas afficher ses émotions.

«Si je te l’offre, c’est bien parce que je souhaite te l’offrir.»

Florian savait bien qu’il ne pourrait pas la forcer à l’accepter. Il ne pouvait certainement pas lui tordre un bras pour cela, et puis, ce serait assez excessif simplement pour un pendentif et certainement moins romantique. Mais il voulait au moins lui faire savoir qu’il ne le lui aurait pas offert s’il n’en avait pas eu envie. Et puis, l’ayant acheté il y a un bon moment, il avait amplement eu le temps de se décider.

«Mmh… Tu voudrais… au moins l’essayer?», tenta-t-il.

Florian s’approcha un peu plus pour faire passer la chaine autour du cou d’Iberis sans pour autant l’attacher. La retenant avec ses doigts, il sourit.

«On dirait qu’elle a été faite spécialement pour toi. Au moins, si tu changes d’avis, tu sais où tu pourras me trouver.»

L’apprenti la récupéra, mais garda tout de même cette proximité avec Iberis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iberis
Mages
avatar
Nombre de messages : 60
Rôle : ~ tour des mages ~
Âge du personnage : ~ 18 - 23 ans ~
Date d'inscription : 22/12/2014

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: Re: Rapprochement (pv Iberis) Mar 08 Nov 2016, 22:06

Je me suis sentis vraiment très mal en voyant son expression après le refus que je lui ai fait pour ce collier, un magnifique pendentif qui, je devais l'admettre, me plaisait vraiment. Tous les petits détails sculpté à la mains dans cet pièce de bois en forme de feuille rendaient l'oeuvre si délicate. Je l'aimais vraiment et j'appréciais grandement ce cadeau, mais.... Ses yeux... Son regard me disait que j'aurais dû l'accepté juste pour lui faire plaisir au lieu de le refuser par humilité. Je devais surement lui avoir fait croire que je n'aimais pas du tout son présent.

- Si je te l’offre, c’est bien parce que je souhaite te l’offrir.

Il insistait poliment pour que je l'accepte, comment ai-je pu être si idiote ?! Il voulait juste me faire plaisir.... Me rendre le sourire après tout ce que j'ai pu vivre et moi ma réaction a été de refuser sa gentillesse.... Comment me racheter ? Comment ?! Je pouvais toujours lui dire que j'ai changé d'avis, mais sans pour autant le faire trop vite.

- Et bien humm..... J-j'ai un peu peur qu'il ne m'aille pas aussi.... j'ai pas envie d'Accepté ce genre de cadeau et ne pas le porter tu comprends ? Ça serait hypocrite selon moi...

Voilà ! Maintenant je n'avais plus qu'à espérer qu'il ne le prenne pas plus mal ou qu'il me propose de l'essayer, en même temps s'a camouflerait mieux mon refus qui utilisait des excuses classique qui bien souvent cachait un mensonge. Et s'il m'allait bien, ça donnerait une excellente raison de changer d'avis ! C'était la réponse idéale que je venais de sortir !

- Mmh… Tu voudrais… au moins l’essayer ?

Oh c'était exactement ce que j'espérais qu'il me dise ! J'allais pouvoir racheter mon erreur sans paraître empresser non plus.

- Hmm... Oui pourquoi pas. Ça me donnerait une bonne idée si je l'essaie j'imagine. Tu voudrais bien juger pour moi vu qu'il n'y a pas de miroir ?

Je relevais mes cheveux pour lui facilité la tâche et alors qu'il s'était rapprocher je ne pouvais m'empêcher de rougir un peu. Son visage était si près, ses merveilleux yeux vert plonger des les miens qui étaient gris au centre rosé. Une couleur qu'on ne pouvait voir souvent dans mes iris. J'admirais ce gars, il était si gentil, si attentionné et tellement beau surtout quand il souriait. Si cela n'avait pas été de ma gêne, j'aurais restée plongé dans son regarde plutôt que de détourner le yeux toute timide.

- On dirait qu’il a été faite spécialement pour toi. Au moins, si tu changes d’avis, tu sais où tu pourras me trouver.

Je n'ai pu m'empêcher de rougir encore un peu plus à cause du compliment. Surtout, aussi à cause du fait qu'après avoir repris le collier, il n'avait pas reculer d'un pas. Il était resté aussi près de moi et de mon visage.

- Tu... T-tu le pense vraiment ? Tu ne dis pas ça que pour me faire plaisir au moins ? Parce que j'aimais bien porter un bijou qui m'aille vraiment surtout s'il m'a été offert par un très bon ami tu sais.

Je sentais mon cœur battre la chamade dans ma poitrine alors que j'affichais un petit sourire en coin timide. Qu'allait-il penser de ma réponse ? J'espère que je ne lui aie pas parue trop rapide a changer d'idée.... Je devais surement trop m'en faire pour rien comme toujours, j'imaginais le pire alors qu'il n'y avait rien pour que je stresse autant je devais me calmer un peu et arrêter d'être si nerveuse pour si peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Florian
Mages
avatar
Nombre de messages : 90
Rôle : Magicien de la Tour
Âge du personnage : 22 - 26 ans (G18)
Date d'inscription : 23/09/2014

Plus sur le personnage
Âge: 22-27 ans
Rôle: Mage
MessageSujet: Re: Rapprochement (pv Iberis) Lun 21 Nov 2016, 00:02

Toujours à la même distance d’Iberis que lorsqu’il lui avait fait essayer le collier, Florian la regardait de son regard vert profond. Tiens, il lui semblait que ses iris à elle avait changé de couleur. N'étaient-ils pas totalement gris lorsqu'il l'avait abordé chez son père? Il avait récupéré le collier, mais ne l’avait pas encore rangé dans sa poche, comme s’il se doutait qu’elle pourrait changer d’avis; il semblait avoir semé le doute dans l’esprit de celle qu’il tentait de séduire. Changerait-elle d’avis en ce qui concernait son présent? Que la réponse soit positive ou qu’elle soit négative, en réalité, cela lui importait peu. D’une façon ou d’une autre, il finirait par avoir ce qu’il voulait.

Florian laissa son regard glisser sur les lèvres de l’adolescente, s’attardant sur la fine ligne qu’elles formaient sur son visage. Elles étaient tentantes, même très tentantes… mais peut-être qu’il était trop tôt? C’était la première fois qu’ils se parlaient réellement, il ne fallait pas non plus qu’il précipite les choses s’il voulait encore jouer avec elle. Son but n’était pas de la faire fuir, du moins, pas pour le moment en tout cas. Il ne voulait pas l’effrayer en allant trop vite. Elle venait de vivre un deuil et en semblait encore atteinte…

«Tu… T-tu le penses vraiment? Tu ne dis pas ça que pour me faire plaisir au moins? Parce que j’aimais bien porter un bijou qui m’aille vraiment surtout s’il m’a été offert par un très bon ami tu sais.»

Florian ne put s’empêcher de sourire de nouveau. Finalement, elle semblait avoir changé d’avis. Pour l’instant, il n’était qu’un bon ami, comme elle le disait, comprenant qu’elle parlait de lui, quelqu’un sur qui elle pouvait compter, mais bientôt, il serait plus. Du moins, l’espérait-il. Ainsi, la chute serait encore plus brutale lorsqu’elle se rendrait finalement compte qu’il n’avait fait que profiter d’elle.

«Tu crois que je t’ai fait ce compliment seulement pour te faire plaisir? Je ne vois pas l’intérêt de te mentir.»

La vraie réponse était oui et non. Quoi de mieux qu’un compliment pour davantage séduire une fille? Peu importe s’il lui allait ou pas, il lui aurait sans doute dit la même chose. Et puis, qui qui dirait, après avoir offert un cadeau à quelqu’un ‘mmh, finalement, je t'ai mentis! Il te va pas du tout, mais alors vraiment pas! J’vais le reprendre, au pire je te donnerai autre chose’… Cependant, il semblait avoir bien fait son choix, car le collier semblait réellement être fait pour elle.

«Je le pense vraiment, tu sais… Il te va très bien, et je serai très touché que tu le portes.»

Il devrait arrêter d’insister ainsi, c’était idiot. Pourquoi devrait-elle absolument l’accepter? Pour qu’elle ait une attache? Pour que le jour où il la laisserait, car oui, cela arriverait, elle ait de quoi se rappeler leur liaison, se rappeler à quel point elle a été naïve de croire en lui? De quoi qu’elle pourrait jeter au fond d’un puits pour tenter d’oublier?

«Dois-je en conclure que tu as changés d’avis?», osa-t-il demander.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rapprochement (pv Iberis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Royaume d'Émeraude :: Cité d'Émeraude :: Le village-